Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266294201
Code sériel : J3234
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
Ce roman unique en son genre est l’oeuvre de 13 romancières et romanciers jeunesse. Chacun a pris la plume à tour de rôle pour en écrire un chapitre et soutenir une belle cause : les bénéfices de Si on chantait ! seront reversés au Secours populaire français afin de favoriser l’accès à la culture pour tous.
Ambre et Louis-Edmond sont les meilleurs amis du monde. Pourtant, tout les oppose : alors qu’il s’ennuie dans l’immense manoir de ses parents richissimes, elle partage un minuscule appartement avec ses sept frères et soeurs, entre séries télé, fous-rires et chorales improvisées…
La soudaine disparition de leur mère va bousculer l’existence...
Ambre et Louis-Edmond sont les meilleurs amis du monde. Pourtant, tout les oppose : alors qu’il s’ennuie dans l’immense manoir de ses parents richissimes, elle partage un minuscule appartement avec ses sept frères et soeurs, entre séries télé, fous-rires et chorales improvisées…
La soudaine disparition de leur mère va bousculer l’existence de cette joyeuse fratrie. Pour la retrouver, la petite bande se lance dans une incroyable aventure. Enquête, évasion, poursuite
en jet privé, rien ne fait peur à Ambre tant que Louis-Edmond est avec elle !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266294201
Code sériel : J3234
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Azeline Posté le 4 Mai 2020
    Roman d'un collectif de treize auteurs jeunesse dont les bénéfices sont reversés au Secours populaire que je me suis procuré en numérique mais que nous avons écouté, lu par les auteurs. Une amitié amoureuse entre deux jeunes collégiens: Louis Edmond, pauvre petit garçon riche, héritier des roulements à billes Archambault, et Ambre de la tour F, treizième étage avec ascenseur qui ne fonctionne pas, aînée de sept frères et soeurs. Antoinette, la mère des huit enfants, va introduire le loup dans la bergerie; Sébastien, son nouveau petit ami, est un arnaqueur. Et c'est parti pour des aventures rocambolesques, de manoir en cité HLM, de fourgonnette des services sociaux en paradis fiscal, fuites à vélo ou voyage en jet privé. Les personnages adultes sont particulièrement gratinés; heureusement, les plus jeunes sont débrouillards et mènent leur barque. Le récit est dynamique et franchement drôle, le plaisir des auteurs à écrire ensemble et à lire se ressent. Merci à Ileauxtresors pour son conseil de lecture. Merci aux treize pour leur investissement et de nous avoir aussi agréablement divertis; sachez que "le monde n'est pas assez vaste pour qu'on ne se retrouve jamais".
  • CAMELIABLEU Posté le 3 Mai 2020
    Ambre, qui habite avec ses sept frères et soeurs dans une cité HLM, assure la gestion de la famille quand sa mère est au travail. Son meilleur ami, Louis-Edmond Archambault, n'a pas idée de sa vie. Fils unique d'une famille très fortunée, il ne fréquente la même école que par tradition familiale. Quand Ambre finit par le recevoir chez-elle, Louis-Edmond est emballé par cette famille si vivante, mais Sébastien, le nouveau copain de la mère d'Ambre, suggère qu'il est venu par curiosité malsaine, "faire un safari chez les pauvres ", et le doute s'installe chez Ambre, qui préfère prendre ses distances, au grand désespoir de Louis-Edmond. Mais quand ce même Sébastien, qui a flairé la bonne affaire, tente à la fois d'escroquer la famille Archambault et de partir avec la mère d'Ambre, les enfants se réconcilient pour lui mettre les bâtons dans les roues. Roman rédigé par 13 auteurs de littérature jeunesse pour aider le secours populaire, "Si on chantait" réussit à parler des inégalités sociales, le thème d'ailleurs de l'exposé d'Ambre et Louis-Edmond, avec humour et optimisme. On sent que les auteurs se sont bien amusés à poursuivre à tour de rôle cette histoire et leur enthousiasme est contagieux. L'histoire... Ambre, qui habite avec ses sept frères et soeurs dans une cité HLM, assure la gestion de la famille quand sa mère est au travail. Son meilleur ami, Louis-Edmond Archambault, n'a pas idée de sa vie. Fils unique d'une famille très fortunée, il ne fréquente la même école que par tradition familiale. Quand Ambre finit par le recevoir chez-elle, Louis-Edmond est emballé par cette famille si vivante, mais Sébastien, le nouveau copain de la mère d'Ambre, suggère qu'il est venu par curiosité malsaine, "faire un safari chez les pauvres ", et le doute s'installe chez Ambre, qui préfère prendre ses distances, au grand désespoir de Louis-Edmond. Mais quand ce même Sébastien, qui a flairé la bonne affaire, tente à la fois d'escroquer la famille Archambault et de partir avec la mère d'Ambre, les enfants se réconcilient pour lui mettre les bâtons dans les roues. Roman rédigé par 13 auteurs de littérature jeunesse pour aider le secours populaire, "Si on chantait" réussit à parler des inégalités sociales, le thème d'ailleurs de l'exposé d'Ambre et Louis-Edmond, avec humour et optimisme. On sent que les auteurs se sont bien amusés à poursuivre à tour de rôle cette histoire et leur enthousiasme est contagieux. L'histoire est parfois carrément loufoque, les personnages sont caricaturaux, mais en dehors de Sébastien ils sont éminemment sympathiques et on lit cette histoire avec beaucoup de plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ress Posté le 27 Avril 2020
    Je crois que je n'ai jamais lu un roman aussi vite, proportionnellement au nombre de pages. Je n'avais jamais prévu de l'achater, bien que j'en ai entendu parler. Alors, lorsque je suis allée en librairie pour aller chercher la bonne vingtaine de livres que j'avais commander et que je l'ai vu en rayon, je me suis laisser tenter par un simple "pourquoi pas ?". J'avoue avoir à faire un confidence : je l'ai, au début bien-entendu, plus acheter pour une auteure qui me plaisait bien (Christelle Dabos) que pour l'histoire ou l'action qu'il soutient. Allez-y, vous pouvez me jetter ce que vous voulez à la figure, je ne m'en plainderai pas, promis. Par la suite, j'ai été conquise par une hisoire fantastique et très drôle, et aussi -surtout- par la spécificité de ce roman : car Si on chantait ! est un cadavre exquis littéraire, qui a pour projet de soutenir Le Secours Populaire ! Treize auteurs jeunesses incroyablement talentueux, bien que je n'en connaisse pas la plupart (allez-y, jettez moi ce que vous voulez, une nouvelle fois encore), se sont passés le fil d'Arianne pour écrire cette histoire rocambolesque. Bien que je redoutais assez que l'histoire n'est ni queue ni tête, j'ai été... Je crois que je n'ai jamais lu un roman aussi vite, proportionnellement au nombre de pages. Je n'avais jamais prévu de l'achater, bien que j'en ai entendu parler. Alors, lorsque je suis allée en librairie pour aller chercher la bonne vingtaine de livres que j'avais commander et que je l'ai vu en rayon, je me suis laisser tenter par un simple "pourquoi pas ?". J'avoue avoir à faire un confidence : je l'ai, au début bien-entendu, plus acheter pour une auteure qui me plaisait bien (Christelle Dabos) que pour l'histoire ou l'action qu'il soutient. Allez-y, vous pouvez me jetter ce que vous voulez à la figure, je ne m'en plainderai pas, promis. Par la suite, j'ai été conquise par une hisoire fantastique et très drôle, et aussi -surtout- par la spécificité de ce roman : car Si on chantait ! est un cadavre exquis littéraire, qui a pour projet de soutenir Le Secours Populaire ! Treize auteurs jeunesses incroyablement talentueux, bien que je n'en connaisse pas la plupart (allez-y, jettez moi ce que vous voulez, une nouvelle fois encore), se sont passés le fil d'Arianne pour écrire cette histoire rocambolesque. Bien que je redoutais assez que l'histoire n'est ni queue ni tête, j'ai été agréablement surprise de découvrir un récit qui se tient et qui plus est fantastique ! L'histoire nous immerge dans deux extrêmes : Ambre et Louis-Edmond (Led pour les intimes) sont meilleures amis, pourtant tous les opposent : Ambre vit dans un minuscule appartement, avec sept frères et soeurs à sa charge et une mère qui ne pense qu'à faire des bébés avec des pères bien souvent différents; et Louis-Edmond s'ennuie dans son manoir où rien ne se passe et où ses parents sont trop occupés par leur travail pour rester et jouer avec Louis-Edmond. Poutant, lorsqu'Antoinnette, la maman d'Ambre, ramène à la maison un étrange et excécrable compagnon, et que, par la suite, elle disparaît avec lui, nos deux compères n'ont plus qu'une seule idée en tête : la retrouver... S'en suit alors une hisoire au ryhtme effrénée, où s'enchaîne actions et révémations toutes plus surprenantes les unes que les autres, pour le plus grand plaisir des lecteurs ! Voilà donc dans quoi nous embarque les treize auteurs ! J'ai adoré suivre les aventures de ces enfants de 10 ans aux situations bien caricaturales. Le livre nous fait part d'un humour s'en faille, et où la plume des talentueux auteurs nous tient hors d'haleine du début à la fin ! Chacun a donc écrit un chapitre, avec leur style à eux, et le plus beau, c'est que chacun s'est approprié les personnages et l'histoire à sa manière, leur ajoutant un trait de caractère par ici, un toc par-là, sans pour autant rendre l'histoire incompréhensible ! Si on chantait ! est donc un merveilleux cadavre exquis littéraire qui sera conquir le coeur de tout lecteur ayant envie d'évasion, d'action et de fou-rire dans un véritable livre addictif !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ileauxtresors Posté le 25 Avril 2020
    Un roman en forme de cadavre exquis, les stars de la littérature jeunesse française l’ont fait ! C’est Susie Morgenstern qui a pris la plume pour nouer l’intrigue autour de l’amitié d'Ambre, qui cohabite avec une ribambelle de frères et sœurs dans un petit appartement de la tour F, et de Louis-Edmond qui se sent bien seul dans l’immense villa de ses richissimes parents. Ce premier chapitre a été envoyé à Timothée de Fombelle, qui a passé le relai à Clémentine Beauvais… et ainsi de suite jusqu’au treizième et dernier chapitre, signé Jean-Philippe Arrou-Vignod. Imaginant les rebondissements rocambolesques déclenchés dans la vie de nos deux amis lorsque la mère d’Ambre disparaît avec un individu peu recommandable. Où l’on croise, entre autres, un digne majordome anglais, une armure, une madame Irma, des palmiers, une bétaillère et une flopée de fruits et légumes ! Cela aurait pu donner quelque chose de décousu, et bien pas du tout ! La mayonnaise prend parfaitement et j’aurais été incapable de deviner qui a écrit quoi. Les chapitres rebondissent les uns sur les autres avec force péripéties, clins d’œil et running gags. Impressionnant ! L’ensemble donne un roman joyeusement loufoque qui nous a tenus en haleine de... Un roman en forme de cadavre exquis, les stars de la littérature jeunesse française l’ont fait ! C’est Susie Morgenstern qui a pris la plume pour nouer l’intrigue autour de l’amitié d'Ambre, qui cohabite avec une ribambelle de frères et sœurs dans un petit appartement de la tour F, et de Louis-Edmond qui se sent bien seul dans l’immense villa de ses richissimes parents. Ce premier chapitre a été envoyé à Timothée de Fombelle, qui a passé le relai à Clémentine Beauvais… et ainsi de suite jusqu’au treizième et dernier chapitre, signé Jean-Philippe Arrou-Vignod. Imaginant les rebondissements rocambolesques déclenchés dans la vie de nos deux amis lorsque la mère d’Ambre disparaît avec un individu peu recommandable. Où l’on croise, entre autres, un digne majordome anglais, une armure, une madame Irma, des palmiers, une bétaillère et une flopée de fruits et légumes ! Cela aurait pu donner quelque chose de décousu, et bien pas du tout ! La mayonnaise prend parfaitement et j’aurais été incapable de deviner qui a écrit quoi. Les chapitres rebondissent les uns sur les autres avec force péripéties, clins d’œil et running gags. Impressionnant ! L’ensemble donne un roman joyeusement loufoque qui nous a tenus en haleine de bout en bout et fait hurler de rire. Cette solide dose de bonne humeur était bienvenue dans le contexte actuel. Ce roman n’en pointe pas moins le gouffre abyssal qui sépare riches et pauvres. Et puisqu’on en parle : les bénéfices tirés des ventes de ce livre sont intégralement reversés au Secours populaire pour favoriser l’accès à la culture pour toutes et tous. Vos 7,90€ seront utilisés par l'association pour offrir des sorties culturelles à de très nombreuses familles. Faites-vous plaisir, c'est pour la bonne cause ! Pendant le confinement, vous pouvez écouter gratuitement les auteur.e.s lire chacun leur chapitre par ici (lien accessible via l'article de mon blog ci-dessous). N'hésitez pas !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Katnip12 Posté le 26 Mars 2020
    Si on chantait est un roman dont chaque chapitre est écrit par un auteur différent. Un auteur jeunesse, et pas des moindres, car on retrouve tous nos chouchous :) Par curiosité et par envie de découvrir ce que cela pouvait donner (en plus, c'est au profit du secours populaire alors, what else ? ) je me suis lancée dans cette lecture sans trop savoir à quoi m'attendre ... Et alors, une bonne surprise ! Certes c'est enfantin, mais l'humour, l'histoire, les personnages, tout m'a fait passer un bon moment. On part d'une histoire avec des situations -familiales- pas très drôle, ni facile à traiter pour le public cible (à la base) et qui peuvent même refléter certaines réalités... et pourtant, les actions et la manière dont celles ci s'enchaînent amènent beaucoup de douceur et d'humour à l'histoire, avec certain clin d'oeil, selon les auteurs qui écrivent. Un court roman sous forme de mission sauvetage/enquête de la part d'une bande de gamins venant de divers horizons, et qui fait passer un bon moment, assez léger, accompagné du plaisir de retrouver la plume de nos auteurs favoris.
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !