Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266312646
Code sériel : 01827
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
Soleil levant
Date de parution : 01/09/2022
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Soleil levant

Date de parution : 01/09/2022
La dernière enquête du commandant Valmy, entre bas-fonds parisiens et mafia tokyoïte.
Paris, au printemps. Philippe Valmy, ex de la crim’ à qui la vie ne sourit plus depuis longtemps, inconsolable depuis la mort de l’amour de sa vie, démissionnaire de la... Paris, au printemps. Philippe Valmy, ex de la crim’ à qui la vie ne sourit plus depuis longtemps, inconsolable depuis la mort de l’amour de sa vie, démissionnaire de la PJ et dépressif, veut enterrer ses fantômes et reprendre du service. Mais pas forcément où on l’attendait. C’est au sein... Paris, au printemps. Philippe Valmy, ex de la crim’ à qui la vie ne sourit plus depuis longtemps, inconsolable depuis la mort de l’amour de sa vie, démissionnaire de la PJ et dépressif, veut enterrer ses fantômes et reprendre du service. Mais pas forcément où on l’attendait. C’est au sein de la brigade d’assistance aux personnes sans-abri qu’il fait son retour. Jusqu’à ce que son ancien groupe, débordé par une affaire étonnante, ne fasse appel à lui. Un homme a été retrouvé éventré dans une chambre du Crillon. Et ce qui semblait s’apparenter à un suicide rituel s’avère bien plus compliqué. Une enquête tentaculaire qui l’entraînera jusque dans les bas quartiers de Tokyo.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266312646
Code sériel : 01827
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"On sent que tout est très juste dans l’univers de Galien et ce n’est pas un hasard. Il a lui-même été policier 5 ans donc il connaît ce monde par cœur et nous le dépeint très bien un peu à la façon d’un Olivier Marshall." France bleu

 
-
« Comme toujours, l’auteur lance des lignes dans tous les sens et brouille les pistes sans vergogne. » 
Le Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • SAZ 29/05/2022
    ✒ Il y a des livres que l'on dit "ouf je suis arrivé au bout" même si l'histoire était 👍 . Là j'ai eu un petit coup de 😭 (blues) quand j'ai fermé le livre. J'aurai pu lire encore quelques centaines de pages de plus. Le style est dynamique, rapide, précis et il n'y a pas de tant de morts !! Plus l'histoire avance, plus le rythme s'accélère. On retrouve les personnages avec une certaine nostalgie comme on revoit des vieux amis avec leurs blessures,leurs caractères. Le choix de l'intrigue est d'actualité et originale (🤫je vous laisse la surprise de la découvrir ) Je suis fan d'Alexandre Galien, je suis impatient de lire le T4. Je conseille de lire cette trilogie pour connaître un peu plus les personnages même si chaque tome peut se lire séparément. ❤❤❤❤❤/5 4ème couverture: Ph.Valmy est muté à la BAPSA (Brigade assistance aux personnes sans domicile). Aux même moment à l'hôtel Carillon le cadavre d'un japonais est découvert, les premières constatations indique un suicide "traditionel". Le service scientifiques découvre une empreinte, elle concerne un certain Philippon dit "Ziggy". Au court de l'audition, le suspect de nature "taciturne" et pas très causant remarque au mur la photos "un vieux beau... ✒ Il y a des livres que l'on dit "ouf je suis arrivé au bout" même si l'histoire était 👍 . Là j'ai eu un petit coup de 😭 (blues) quand j'ai fermé le livre. J'aurai pu lire encore quelques centaines de pages de plus. Le style est dynamique, rapide, précis et il n'y a pas de tant de morts !! Plus l'histoire avance, plus le rythme s'accélère. On retrouve les personnages avec une certaine nostalgie comme on revoit des vieux amis avec leurs blessures,leurs caractères. Le choix de l'intrigue est d'actualité et originale (🤫je vous laisse la surprise de la découvrir ) Je suis fan d'Alexandre Galien, je suis impatient de lire le T4. Je conseille de lire cette trilogie pour connaître un peu plus les personnages même si chaque tome peut se lire séparément. ❤❤❤❤❤/5 4ème couverture: Ph.Valmy est muté à la BAPSA (Brigade assistance aux personnes sans domicile). Aux même moment à l'hôtel Carillon le cadavre d'un japonais est découvert, les premières constatations indique un suicide "traditionel". Le service scientifiques découvre une empreinte, elle concerne un certain Philippon dit "Ziggy". Au court de l'audition, le suspect de nature "taciturne" et pas très causant remarque au mur la photos "un vieux beau aux yeux bleus" et demande qui sait L'inspectrice en charge de l'audition demande s'il connait cette personne. Ziggy répond qu'il ne parlera qu' à cette personne. Ce portrait est celui de ph. Valmy. Le voilà embarqué dans cette enquête au pays du soleil levant!!!
    Lire la suite
    En lire moins
  • ROUMANOFFBE 08/05/2022
    L'inspecteur Valmy est toujours aux prises de ses ruminations psychologiques et délirantes, il essaie de s'en sortir mais la douleur est toujours bien présente et tarde à aller voir ailleurs s'il s'y trouve :-) Alors il se consacre pleinement à son boulot et comme il ne manque pas d'activités, de crimes et délits, il ne s'ennuie jamais et le lecteur non plus par la même occasion :-) Comme pour les policiers d'Olivier Norek, c'est le genre de romans dont je me délecte, comme si j'étais moi-même sur le terrain tout en sachant qu'en réalité, je n'aimerais pas du tout faire le boulot de policier. Il s'agit pour moi de livres synonymes de moments d'évasion et de vrai plaisir lecture, je me laisse aller là où l'auteur veut m'emmener. Suite au prochain épisode alors ?
  • LinZio_Lectures 15/03/2022
    1ère rencontre avec le commandant Valmy qui a quitté le 36 pour rejoindre la Bapsa ! On va retrouver les empreintes d'un jeune sdf qu'il suit sur une scène de crime ! Il va alors s'associer au 36 et reprendre du service le temps de cette enquête ! . Tout d'abord, le fait de ne pas avoir lu les précédents tomes, ne m'a pas gêné plus que ça, étant donné que c'est une enquête à part entière, par contre attention, ce tome vous spoile énormément de choses sur le passé de Valmy et d'autres personnages ! . Les personnages sont complexes avec des passifs assez intenses, pour autant je n'ai pas su m'attacher totalement à eux, sûrement dûau fait que je n'ai lu les précédents tomes pour pouvoir les appréhender totalement ! Un polar classique qui fait le job et vous embarquera entre Japon et France le temps d'une lecture ! . Les chapitres courts donnent un bon rythme de lecture, la plume de l'auteur simple mais fluide se lit avec plaisir, sans prise de tête ! . Un bon moment de lecture, même si elle ne m'a pas transcendé plus que ça...
  • pbrient 25/02/2022
    Dernier tome de cette trilogie qu’on peut appeler « La trilogie Valmy » tant ce commandant de police judiciaire est omniprésent. J’avais apprécié le premier tome « Les cicatrices de la nuit », lauréat, mérité après lecture, du prix du Quai des Orfèvres 2020. Le deuxième tome, « Le souffle de la nuit » m’avait quand à lui laissé un goût amer de polar déjà lu, stéréotypé. C’est donc avec une légère réserve que je me suis lancé dans ce dernier volume et je dois dire que le niveau c’est considérablement relevé, à la hauteur du premier livre. Bon Valmy est de retour, il vit toujours avec ses fantômes mais il va mieux, comme quelqu’un qui trimbale la poisse car ça meurt facilement autour de lui ! Amis, collègues, proches, mais cette nouvelle enquête va le relancer et on va très vite retrouver le commandant qui ne lâche rien et qui n’a pas peur du terrain. Des faubourgs de Barbès à Paris aux quartiers malfamés de Tokyo voilà ce qui nous attend. Comment un suicide certes pas ordinaire, va basculer en enquête criminelle. Nous allons faire la connaissance, entre passé et présent, d’un personnage attachant, en tout cas... Dernier tome de cette trilogie qu’on peut appeler « La trilogie Valmy » tant ce commandant de police judiciaire est omniprésent. J’avais apprécié le premier tome « Les cicatrices de la nuit », lauréat, mérité après lecture, du prix du Quai des Orfèvres 2020. Le deuxième tome, « Le souffle de la nuit » m’avait quand à lui laissé un goût amer de polar déjà lu, stéréotypé. C’est donc avec une légère réserve que je me suis lancé dans ce dernier volume et je dois dire que le niveau c’est considérablement relevé, à la hauteur du premier livre. Bon Valmy est de retour, il vit toujours avec ses fantômes mais il va mieux, comme quelqu’un qui trimbale la poisse car ça meurt facilement autour de lui ! Amis, collègues, proches, mais cette nouvelle enquête va le relancer et on va très vite retrouver le commandant qui ne lâche rien et qui n’a pas peur du terrain. Des faubourgs de Barbès à Paris aux quartiers malfamés de Tokyo voilà ce qui nous attend. Comment un suicide certes pas ordinaire, va basculer en enquête criminelle. Nous allons faire la connaissance, entre passé et présent, d’un personnage attachant, en tout cas pour moi, Ziggy, (pas celui de Céline !!!), un môme de 14 ans parti au japon pour devenir champion de ninjuku. De retour en France de galère en galère, on le retrouve toxico et SDF. Pourquoi retrouve-t-on ses empreintes dans la chambre du suicidaire ? Il va faire la connaissance de Valmy et toute l’intrigue tournera autour de ces deux protagonistes. J’ai retrouvé avec plaisir l’écriture de l’auteur, maîtrisée, efficace, dynamique et descriptive mais surtout au placard les séquences dépressives de Valmy ! En résumé ce troisième tome est plus tourné sur les protagonistes que sur l’intrigue elle-même. Politiciens véreux, pègre japonaise, les membres de la brigade criminelle et bien sur le monde de Ziggy. Un final bien tristounet et ça aussi c’est le côté plus de ce volume. Une trilogie à 4 étoiles, à lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DesLivresEtMoi7 14/02/2022
    Alors que nous profitions de quelques spoils à l’occasion d’un savoureux dîner polar organisé par les éditions Pocket, rendez-vous était pris pour moi à la Foire du Livre de Brive où je savais pouvoir me procurer ce nouvel opus des aventures du Commandant Valmy en avant-première ! Si je l’ai lu sitôt installée dans le train, mon emploi du temps professionnel conjugué à mes folles tribulations littéraires ne m’ont pas permis de vous en parler dès sa sortie le 18 novembre dernier, ce que je regrette amèrement… Mais mieux vaut tard que jamais : Il n’y a pas d’heure pour papoter polar, la lecture est un plaisir éternel et un bouquin n’a pas de date de péremption ! Nous voici donc de retour aux côtés du Commandant Philippe Valmy, un policier abîmé par la vie comme par son métier, qui vient d’intégrer la très méconnue Brigade d’assistance aux personnes sans abri – BAPSA pour les intimes. Si l’intégration se fait de manière plutôt rapide et aisée, la Crim’ se rappelle à ses bons souvenirs à la demande de Ziggy, ce marginal qui ne souhaite parler qu’à lui. Dès lors on se laisse volontiers entraîner au cœur de cette intrigue bien pensée et... Alors que nous profitions de quelques spoils à l’occasion d’un savoureux dîner polar organisé par les éditions Pocket, rendez-vous était pris pour moi à la Foire du Livre de Brive où je savais pouvoir me procurer ce nouvel opus des aventures du Commandant Valmy en avant-première ! Si je l’ai lu sitôt installée dans le train, mon emploi du temps professionnel conjugué à mes folles tribulations littéraires ne m’ont pas permis de vous en parler dès sa sortie le 18 novembre dernier, ce que je regrette amèrement… Mais mieux vaut tard que jamais : Il n’y a pas d’heure pour papoter polar, la lecture est un plaisir éternel et un bouquin n’a pas de date de péremption ! Nous voici donc de retour aux côtés du Commandant Philippe Valmy, un policier abîmé par la vie comme par son métier, qui vient d’intégrer la très méconnue Brigade d’assistance aux personnes sans abri – BAPSA pour les intimes. Si l’intégration se fait de manière plutôt rapide et aisée, la Crim’ se rappelle à ses bons souvenirs à la demande de Ziggy, ce marginal qui ne souhaite parler qu’à lui. Dès lors on se laisse volontiers entraîner au cœur de cette intrigue bien pensée et rondement menée, riche en culture comme en suspense, qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page tournée, qu’on voit arriver à regret, trop rapidement peut-être. Car c’est avec plaisir qu’on retrouve le Commandant Valmy tout comme les membres de son (ancienne) équipe, qu’on fait plus ample connaissance avec certains personnages qu’on a déjà croisés tandis qu’on en rencontre d’autres qui n’ont pas fini de nous hanter… Il en va ainsi de Ziggy… [Il s’appelle Ziggy… C’est un garçon pas comme les autres, et moi je l’aime, c’est pas de ma faute… Hein ? Comment ça, on me lit ?! Hum…] auquel on ne peut que s’attacher tandis qu’on remonte peu à peu le fil de son passé pour découvrir et comprendre comment il en est arrivé là où il est… Autant de personnages foncièrement bien construits et richement étoffés qu’on aimerait bien retrouver pour de nouvelles affaires… Si d’aventure l’auteur y concédait… Un auteur dont la plume s’apprécie d’autant plus qu’elle est fluide et efficace, soutenue par un style vif et dynamique, rythmée par des chapitres courts et entraînants pour un très bon moment de lecture. En bref, un polar original et prenant qui porte très bien son titre et nous fait désormais trépigner : Dans quelle contrée Alexandre Galien va maintenant vouloir nous emmener… Et avec qui ? Lu en novembre 2021
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.