Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9791039200370
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 10,8 x 17,7 mm
À Paraître

Son dernier coup d'archet

Collection : Collectors
Date de parution : 07/10/2021
Après le succès des six volumes d’enquêtes illustrées rééditées en 2019, Archipoche publie le recueil Son dernier coup d’archet. L’occasion de suivre huit enquêtes savoureuses du célèbre détective de Baker Street.
En 1908, délaissé par son créateur plus de trois ans durant, Sherlock Holmes reprend du service dans L’Aventure de Wisteria Lodge.
Sept autres enquêtes voient le jour jusqu’en 1917, et notamment Son dernier coup d’archet, la première à n’être pas racontée par le Dr Watson. Mais aussi la seconde tentative de...
En 1908, délaissé par son créateur plus de trois ans durant, Sherlock Holmes reprend du service dans L’Aventure de Wisteria Lodge.
Sept autres enquêtes voient le jour jusqu’en 1917, et notamment Son dernier coup d’archet, la première à n’être pas racontée par le Dr Watson. Mais aussi la seconde tentative de Conan Doyle pour se défaire, en vain, du célèbre détective en l’envoyant à la retraite... dont il ne tardera pas à sortir !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791039200370
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 10,8 x 17,7 mm
Archipoche
5.95 €
À paraître le 07/10/2021

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pegase-shiatsu Posté le 12 Juin 2021
    Cela commence par de mystérieux étrangers, sur une falaise, nous ne sommes pas c'est sur à Baker Street. D'autant plus que le paragraphe suivant, on nous parle d'un espion tellement dans le secret, que seuls quelques personnes au monde connaisse ces activités... C'est bien dans la manière de Conan Doyle de semer le trouble dans nos esprits dès le début... notamment en changer sans arrêt de milieu, et il faut attendre vraiment la fin de l'histoire pour savoir s'il y a crime ou pas!! Et pourtant, il n'y a que peut de ces nouvelles qui sont sans meurtre, encore plus sans escroqueries ou vol ou manipulation... Mais cela suffit à brouiller nos esprits... un fin stratège d'écrivain nous avons là... Alors pourquoi, cette nouvelle est éponyme du recueil de 7 nouvelles dont elle est la dernière... un des meilleurs recueil de Conan Doyle, mais par lequel il serait dommage de commencer... Il y a bien une ambiance spécifique à Conan Doyle, et les auteurs de la série Sherlock l'on bien compris... Un grand espion allemand qui croit à la naïveté des Anglais, même quand quelqu'un leur dit c'est le plus grand piège d'y croire... Et oui, on le sait depuis... Cela commence par de mystérieux étrangers, sur une falaise, nous ne sommes pas c'est sur à Baker Street. D'autant plus que le paragraphe suivant, on nous parle d'un espion tellement dans le secret, que seuls quelques personnes au monde connaisse ces activités... C'est bien dans la manière de Conan Doyle de semer le trouble dans nos esprits dès le début... notamment en changer sans arrêt de milieu, et il faut attendre vraiment la fin de l'histoire pour savoir s'il y a crime ou pas!! Et pourtant, il n'y a que peut de ces nouvelles qui sont sans meurtre, encore plus sans escroqueries ou vol ou manipulation... Mais cela suffit à brouiller nos esprits... un fin stratège d'écrivain nous avons là... Alors pourquoi, cette nouvelle est éponyme du recueil de 7 nouvelles dont elle est la dernière... un des meilleurs recueil de Conan Doyle, mais par lequel il serait dommage de commencer... Il y a bien une ambiance spécifique à Conan Doyle, et les auteurs de la série Sherlock l'on bien compris... Un grand espion allemand qui croit à la naïveté des Anglais, même quand quelqu'un leur dit c'est le plus grand piège d'y croire... Et oui, on le sait depuis la seconde guerre mondiale, les Anglais sont les champions de l''intox surtout quand il s'agit de mener une propagande contre Hitler, au point de laisser se morfondre un Tolkien qui pourrait démolir les théories nazis sur les ondes... on préfère jouer les naïf avec humour... humour à prendre à double sens, humour fin... Prendre les Anglais pour des naïfs n'est pas une solution... et gare à qui s'y frotte, surtout quand cet Anglais ce nomme Sherlock Holmes... Une très bonne nouvelle qui termine le recueil de 7 histoires du même nom.... Si le grand espion teuton est si sûr de lui, ce n''est cependant pas seulement à cause d'apriori sur les Anglais... C'est aussi parce qu'il appui sa réflexion sur la géopolitique, les traités, les révoltes en Irlande, les manif des Suffragettes, qu'il dit soutenir... Cependant, l' Anglais est souvent plein de ressources, tout le monde n'est pas Guillaume le Conquérant, surtout qu'il n'avait pas un Sherlock Holmes en fasse de lui... Alors lisons cette passionnante nouvelle qui pourrait avoir inspiré un John Le Carré... Et on saura qui est le plus fort des deux...
    Lire la suite
    En lire moins
  • carnet-de-voyage Posté le 15 Avril 2021
    Bien entendu, ce recueil laisse un goût amer, car nous lisons la dernière aventure de Sherlock Holmes... 20 ans déjà que Watson et lui se sont séparés.... Waston continuant sa vie londonienne, Holmes s'étant retiré dans le South Down... 4 Août 1914....L'Angleterre rentre en guerre contre l'Allemagne....et Sherlock Holmes a donné son dernier coup d'archer quarante huit heures avant... Un crépuscule... Holmes est optimiste malgré les ténèbres, car pour lui, le crépuscule est une chrysalide où la chenille va agonir et le papillon naître.... Mais, hélas, il faut reconnaître que, après le crépuscule seuls les vers luisants pensent être la lumière du monde... 20 ans ......et ce vieillissement, ce temps qui passe.... Magnifique car crépusculaire. Inclassable...
  • Des_potron_minet Posté le 1 Février 2021
    Recueil de nouvelles bien sympathique de notre cher Sherlock Holmes. Toujours aussi efficace c'est vraiment le genre de lecture que j'aime caser entre 2 lectures exigences ou quand j'ai envie d'une lecture facile. Sherlock au même titre qu'Agatha Christie, fait partie de ces œuvres bonbon que j'ai toujours grand plaisir à retrouver
  • CollegeMaintenon Posté le 28 Avril 2020
    L'auteur de l’œuvre que j'ai choisie est d’Arthur Conan Doyle. C'était un écrivain britannique. Né à Edinbourg en Écosse, le 22 mai 1859. Il provenait d'une famille catholique donc le père était Anglais et la mère Irlandaise. Âgé de 9 ans, il entra dans le collège de Stonyhurst. En 1875, quand il avait 16 ans, il quitta ce collège et devient agnostique. Mais avant d'être écrivain, il était médecin tout comme le Dr.Watson, un des personnage du roman, fidèle ami de Sherlock Holmes et narrateur de cette histoire. Cela lui donna envie d'écrire des enquêtes policières Sherlock Holmes. Bien entendu, il s'aida de ses connaissances sur le corps humain pour imaginer les meutres de ses récits. Ce livre contient plusieurs enquêtes de Sherlock Holmes : « L'aventure de Westminsteria lodge », « La boîte en carton », « Le cercle rouge », « Les plans de bruce Paington », « Le detective agonisant », « La disparition de Lady Frances Carfax », « L'aventure du pied du diable », « Son dernier coup d'archet » . L'enquête que je vais vous résumer est « L'aventure du pied du diable » qui est aussi mon enquête préférée. Tout commence dans un salon de thé, ce 16 mars pendant que Dr. Watson et Sherlock Holmes fument. Deux hommes interviennent! Une tragédie s'est... L'auteur de l’œuvre que j'ai choisie est d’Arthur Conan Doyle. C'était un écrivain britannique. Né à Edinbourg en Écosse, le 22 mai 1859. Il provenait d'une famille catholique donc le père était Anglais et la mère Irlandaise. Âgé de 9 ans, il entra dans le collège de Stonyhurst. En 1875, quand il avait 16 ans, il quitta ce collège et devient agnostique. Mais avant d'être écrivain, il était médecin tout comme le Dr.Watson, un des personnage du roman, fidèle ami de Sherlock Holmes et narrateur de cette histoire. Cela lui donna envie d'écrire des enquêtes policières Sherlock Holmes. Bien entendu, il s'aida de ses connaissances sur le corps humain pour imaginer les meutres de ses récits. Ce livre contient plusieurs enquêtes de Sherlock Holmes : « L'aventure de Westminsteria lodge », « La boîte en carton », « Le cercle rouge », « Les plans de bruce Paington », « Le detective agonisant », « La disparition de Lady Frances Carfax », « L'aventure du pied du diable », « Son dernier coup d'archet » . L'enquête que je vais vous résumer est « L'aventure du pied du diable » qui est aussi mon enquête préférée. Tout commence dans un salon de thé, ce 16 mars pendant que Dr. Watson et Sherlock Holmes fument. Deux hommes interviennent! Une tragédie s'est déroulée pendant la nuit ... Des enfants ont été assassinés d'une façon donc seul le diable aurait pu imaginer ce crime… Sherlock Holmes entre en scène ! Dans ce récit mon personnage préféré est Sherlock Holmes , le protagoniste. Il a deux mauvaises habitudes: le fait qu'il aime fumer pendant ses temps de réflection et , le fait qu'il ronge ses ongles quand il est préoccupé. On peut le définir comme un « robot », il se montre sans émotions et il est d'une intelligence incroyable. Watson souligne souvent son agitation, sa nervosité, son naturel curieux, l'importance qu'il porte à sa réputation et quelques fois même son égoisme. Il aime agir seul ou avec l'aide de son assistant. De mon point de vue, il est aussi très courageux, il est toujours sûr de ce qu'il fait, c'est un personnage très rusé. Mais sans ses dossiers, son désordre habituel, il n'est plus à l'aise. Je trouve que ce récit est très bien fait. J'ai souvent l'habitude de trouver l'énigme avant qu'on la dévoile, ici tout au contraire jusqu'à la fin je n’ai pu deviner l'assassin. Puis c'est aussi un livre très plaisant à lire, avec des mots pas si compliqués que cela. Dans sa structure, le livre n’est pas constitué de chapitres mais de différents récits. Chaque récit peut contenir entre 20 et 40 pages. Je vous ai raconté « L'aventure du pied du diable » mais toutes les autres enquêtes étaient sublimes. Je conseille fortement ce livre aux jeunes ainsi qu'aux adultes. L.L
    Lire la suite
    En lire moins
  • Roiben Posté le 5 Février 2020
    La scrittura di Doyle mi risulta sempre molto piacevole e incisiva, e quindi è un po’ un peccato che ormai manchi poco alla fine della lettura dei suoi scritti holmesiani. Il suo personaggio, in alcuni dei racconti presentati in questa raccolta, risulta essere perfino vagamente più umano del solito, in altri invece è odioso in maniera abominevole e molto maleducato (per fortuna è inglese). Nell’avventura del detective morente personalmente gli avrei dato il colpo di grazia senza battere ciglio, solo per come ha gestito la situazione (non prima, ma dopo aver risolto il suo caso). Ne La scomparsa di Lady Frances Carfax è stato assolutamente ignobile, mi ha ricordato Il Mastino dei Baskerville. Ho invece molto apprezzato L'avventura dei progetti Bruce-Partington, che è stata una lettura interessante e soddisfacente (forse perché c’era Mycroft, che reputo un personaggio molto curioso). L'avventura del piede del diavolo, forse non era il suo scopo finale, ma mi ha fatta sorridere perché ha rappresentato una versione di Holmes molto vicina al mio ideale. Inoltre ho trovato un certo gusto nel leggere l’epilogo scritto da un inedito punto di vista esterno, per una volta.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés