Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266262033
Code sériel : 16459
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Sous l'emprise des ombres

Santiago ARTOZQUI (Traducteur)
Date de parution : 10/03/2016
Avec sa vieille église, ses habitants riches et discrets, la petite ville de Prosperous, dans le Maine, a toujours suscité l’envie. Mais son harmonie est fragile et l’arrivée de Charlie Parker – qui enquête sur la disparition d’une jeune héroïnomane – ébranle la communauté tout entière. Prosperous est prête au pire pour... Avec sa vieille église, ses habitants riches et discrets, la petite ville de Prosperous, dans le Maine, a toujours suscité l’envie. Mais son harmonie est fragile et l’arrivée de Charlie Parker – qui enquête sur la disparition d’une jeune héroïnomane – ébranle la communauté tout entière. Prosperous est prête au pire pour cacher ses secrets car, cette année encore, elle doit s’acquitter d’une certaine dette...
Charlie Parker doit mourir pour que Prosperous survive.

« Un roman époustouflant. » L'Avenir
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266262033
Code sériel : 16459
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Le crime et les sacrifices humains rythment ce roman époustouflant. » L’Avenir

« John Connolly signe ici une des plus palpitantes aventures de la série Charlie Parker, un suspense de très belle qualité. » ABC POLAR

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • 2000942158 Posté le 4 Mai 2019
    on se lisse prendre à l'tmosphère étrànge de e livre àve ette ville folle de Prosperous et on ttend à hque instànt là suite de l'histoire. déouverte pour moi de et érivàin et je ontinuerài
  • Pasunmotdeplus Posté le 28 Février 2019
    L'enfer et la fureur visitent une petite ville appelée Prosperous, et le secret qu'elle cache sous ses ruines. . . Les citoyens de Prosperous, une petite ville de l'État du Maine, ont été chanceux. Au fil des ans, la ville et ses habitants ont prospéré. Mais lorsque la mort d'un homme sans abri et la disparition de sa fille amènent le détective Charlie Parker en ville, des secrets risquent de faire surface. Parker pourra-t-il découvrir la vérité sur les ténèbres de Prosperous ou finira-t-il comme beaucoup d’autres avant lui? Connolly ouvre le douzième volet de sa célèbre série Charlie Parker avec éclat. Tout au long du roman, Connolly se déplace entre Parker et quelques personnalités de l’autorité de Prosperous, ce qui crée un rythme rapide qui ne ralentit pas tant que le livre n’est pas terminé. Connolly aborde, outre ses thèmes de prédilection habituels, un aspect intéressant dans cette oeuvre qui est l'attention que le livre porte sur les sans-abri et les refuges pour femmes, et comment Charlie Parker semble en quelque sorte être leur champion. M. Connolly écrit un livre passionnant et dérangeant qui interroge également sur les conditions sociales et la place que chacun leur accorde. Si la première moitié... L'enfer et la fureur visitent une petite ville appelée Prosperous, et le secret qu'elle cache sous ses ruines. . . Les citoyens de Prosperous, une petite ville de l'État du Maine, ont été chanceux. Au fil des ans, la ville et ses habitants ont prospéré. Mais lorsque la mort d'un homme sans abri et la disparition de sa fille amènent le détective Charlie Parker en ville, des secrets risquent de faire surface. Parker pourra-t-il découvrir la vérité sur les ténèbres de Prosperous ou finira-t-il comme beaucoup d’autres avant lui? Connolly ouvre le douzième volet de sa célèbre série Charlie Parker avec éclat. Tout au long du roman, Connolly se déplace entre Parker et quelques personnalités de l’autorité de Prosperous, ce qui crée un rythme rapide qui ne ralentit pas tant que le livre n’est pas terminé. Connolly aborde, outre ses thèmes de prédilection habituels, un aspect intéressant dans cette oeuvre qui est l'attention que le livre porte sur les sans-abri et les refuges pour femmes, et comment Charlie Parker semble en quelque sorte être leur champion. M. Connolly écrit un livre passionnant et dérangeant qui interroge également sur les conditions sociales et la place que chacun leur accorde. Si la première moitié du livre est un peu lente, elle en définit la deuxième avec une description perspicace et tendue de la vie, des pensées et des actions de toutes les personnes impliquées dans une histoire. En tant que fan de cette série, j'ai certainement obtenu une histoire passionnante sur le prix que les femmes / hommes sont prêts à payer pour leur bonheur et leur tranquillité d'esprit. John Connolly est pour moi l’un des écrivains les plus intéressant de notre époque et à quiconque veut lire ce livre, je ne peux offrir qu’un seul conseil : commencez par le premier roman de la série et suivez le héro jusqu’à cette publication. Vous ne serez pas déçu. En fait, vous pourriez même vous sentir happé comme un petit poisson accroché à un gros hameçon.
    Lire la suite
    En lire moins
  • chriscoolos Posté le 22 Janvier 2018
    Peut être est-ce le fait que ce soit le 12ème de la série et qu'il faut avoir lu les autres tomes avant mais toujours est-il que la fin de la lecture de ce roman me laisse perplexe. Les personnages sont intéressants(peut être que pour certains leurs passé est décrit dans les tomes précédents), l'histoire aussi mais la fin me laisse un sentiment de baclé. [masquer] On sait que les amis de Parker viennent pour tout cramer, exploser, et finalement rien ne nous est expliqué enfin si juste le début. On nous parle d'un Dieu affamé régulièrement et finalement on ne le voit que trop peu, et même à la fin on ne sait pas si les explosions ont suffi à le tuer ou non... Le loup qui rôde autour de la ville ne me semble servir à rien au final. Je pensais que cela aiderait le personnage principal à retrouver la piste de la fille de Jude mais au final non[/masquer] Bref, une lecture certes agréable mais qui n'est pas un coup de coeur et qui ne me laisse qu'un sentiment d'inachevé.
  • hayame Posté le 30 Décembre 2017
    Cela faisait longtemps, que je n'avais pas retrouvé Charlie Parker, et il m'a manqué. C'est un tel bonheur de le lire !! il m'a rendu heureuse le temps de cette lecture et là je vais être malheureuse un moment, le temps de trouver mes auteurs préférés
  • Tatooa Posté le 15 Décembre 2017
    Et me revoilà avec le 12ème roman d'une de mes séries "thrillers fantastiques" préférées. (L'autre étant les Pendergast de Preston et Child). J'ai déjà relu les deux séries une fois, et qui me connait sait que ça n'arrive quasiment jamais que je relise mes livres. Cela faisait longtemps, trop longtemps que je n'avais pas retrouvé Charlie Parker, l'anti-héros héros quand même tout cassé, et il m'a manqué. Alors le plaisir des retrouvailles a été à la mesure du manque. Mais commençons par le commencement. Je ne le dirai semble-t-il JAMAIS ASSEZ : IL FAUT LIRE LES "Charlie Parker" dans l'ordre chronologique de ses aventures, du 1 jusqu'au 13 maintenant, pour avoir la pleine mesure du talent de l'auteur. Je ne sais pas s'il avait pensé à tout ce qu'il mettrait dans cette série dès le départ, mais il se trouve qu'elle est pleine d'intrigues et de ramifications fantastiques que peu d'auteurs arrivent à injecter pleinement dans leurs livres. J'en ai rêvé, Connolly l'a fait. Et on sent qu'on s'approche de la fin, dans ce tome-ci. Si chaque tome nous montre une enquête différente, toutes sont liées par une toile inextricable de causes et conséquences aux portées plus profondes que ce... Et me revoilà avec le 12ème roman d'une de mes séries "thrillers fantastiques" préférées. (L'autre étant les Pendergast de Preston et Child). J'ai déjà relu les deux séries une fois, et qui me connait sait que ça n'arrive quasiment jamais que je relise mes livres. Cela faisait longtemps, trop longtemps que je n'avais pas retrouvé Charlie Parker, l'anti-héros héros quand même tout cassé, et il m'a manqué. Alors le plaisir des retrouvailles a été à la mesure du manque. Mais commençons par le commencement. Je ne le dirai semble-t-il JAMAIS ASSEZ : IL FAUT LIRE LES "Charlie Parker" dans l'ordre chronologique de ses aventures, du 1 jusqu'au 13 maintenant, pour avoir la pleine mesure du talent de l'auteur. Je ne sais pas s'il avait pensé à tout ce qu'il mettrait dans cette série dès le départ, mais il se trouve qu'elle est pleine d'intrigues et de ramifications fantastiques que peu d'auteurs arrivent à injecter pleinement dans leurs livres. J'en ai rêvé, Connolly l'a fait. Et on sent qu'on s'approche de la fin, dans ce tome-ci. Si chaque tome nous montre une enquête différente, toutes sont liées par une toile inextricable de causes et conséquences aux portées plus profondes que ce que certains personnages de la série en voient (notamment les agents "officiels" de police et du FBI...). Mon homme et moi adorons cette série. Avec un risque, ici aussi. Celui d'être déçus par la fin, bien évidemment. En tous les cas nous n'avons pas été déçus par ce tome-ci, qui est fouillé, très bien documenté (Connolly s'inspire toujours de lieux, de sectes ayant existé... il faut lire ses postfaces.), historiquement passionnant en plus d'être un pages-turner haletant. On retrouve en plus à la fois Charlie Parker et mes personnages "secondaires principaux" adorés, Louis et Angel, tueurs à gages gays et qui, étrangement, apportent humour et légèreté à l'ambiance, tout en étant complètement cinglés. La fin de ce tome est un feu d'artifice, que d'aucuns trouveront peut-être un peu exagéré, mais perso, j'adore les auteurs qui ont les c****** d'aller jusqu'au bout du bout de leur idée ! Bref, j'adore cette série ! Mais si vous vous y mettez, commencez par le commencement ! A savoir "Tout ce meurt"...
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.