Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266313674
Code sériel : 18083
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm

Sous un ciel écarlate

Sylvie Cohen (Traducteur)
Date de parution : 14/01/2021
Milan, juin 1943. Pino Lella a 17 ans quand il rencontre Anna, dont il tombe aussitôt amoureux. Mais bientôt les Alliés bombardent la ville… Pour protéger Pino, ses parents l'envoient à la montagne. L'adolescent hier insouciant aide bientôt des Juifs à passer en Suisse. De retour à Milan, enrôlé comme... Milan, juin 1943. Pino Lella a 17 ans quand il rencontre Anna, dont il tombe aussitôt amoureux. Mais bientôt les Alliés bombardent la ville… Pour protéger Pino, ses parents l'envoient à la montagne. L'adolescent hier insouciant aide bientôt des Juifs à passer en Suisse. De retour à Milan, enrôlé comme soldat allemand puis blessé, il devient le chauffeur du général Hans Leyers, bras droit d'Adolf Hitler en Italie. Contacté par la Résistance, il se livre dès lors à un périlleux double jeu...
Un soir, alors qu'il conduit Leyers chez sa maîtresse, Pino aperçoit Anna, qui leur ouvre la porte... Les heurts de la grande Histoire leur permettront-ils de vivre pleinement la leur ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266313674
Code sériel : 18083
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"Si l’intrigue est captivante, le style de Sullivan est fluide ; il rend la lecture facile et agréable."
L'Avenir de l'Artois

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ErikDulaure Posté le 9 Août 2021
    Avant d'ajouter mon avis, j'ai jeté un oeil sur les précédents et je vous avoue ma surprise devant la présence de toutes ces (bonnes) critiques 5 étoiles du roman de Mark Sullivan. D'accord pour un voyage très instructif dans l'Italie des années 1944-45 guère épargnée par la funeste 2e GM. Nous suivons le récit (authentique) de Pino Lella, 17 ans à l'époque. Tout est dit sur le 4e de couverture, donc pas de réelles surprises pour le lecteur. La romance entre le héros et la domestique Anna reste secondaire et ne touche qu'à son épilogue. Inspiré d'une histoire vraie, je me suis intérrogé sur la facilité du héros à être devenu chauffeur du plus puissant général allemand présent en Italie et sutout d'y être resté si longtemps (malgré un petit motif de double-jeu et une gestapo omniprésente). S'ajoute la présence (douteuse ?) du héros à chaque entretien entre son employeur et Mussolini. Il sera même témoin de la fin du dictateur. Pour revenir à l'ouvrage et ce qui m'a gêné, ce sont les longueurs à répétition. Dans la première partie, il y a une excursion en montagne de trop et dans la deuxième, beaucoup trop de balades en voiture qui... Avant d'ajouter mon avis, j'ai jeté un oeil sur les précédents et je vous avoue ma surprise devant la présence de toutes ces (bonnes) critiques 5 étoiles du roman de Mark Sullivan. D'accord pour un voyage très instructif dans l'Italie des années 1944-45 guère épargnée par la funeste 2e GM. Nous suivons le récit (authentique) de Pino Lella, 17 ans à l'époque. Tout est dit sur le 4e de couverture, donc pas de réelles surprises pour le lecteur. La romance entre le héros et la domestique Anna reste secondaire et ne touche qu'à son épilogue. Inspiré d'une histoire vraie, je me suis intérrogé sur la facilité du héros à être devenu chauffeur du plus puissant général allemand présent en Italie et sutout d'y être resté si longtemps (malgré un petit motif de double-jeu et une gestapo omniprésente). S'ajoute la présence (douteuse ?) du héros à chaque entretien entre son employeur et Mussolini. Il sera même témoin de la fin du dictateur. Pour revenir à l'ouvrage et ce qui m'a gêné, ce sont les longueurs à répétition. Dans la première partie, il y a une excursion en montagne de trop et dans la deuxième, beaucoup trop de balades en voiture qui n'apportent pas vraiment de grains à moudre à l'histoire. Et lorsque brusquement, il se passe un événement comme l'arrestation de l'oncle résistant et son enfermement dans le batiment où la gestapo procède à de lugubres interrogatoires, l'auteur passe à dix jours après et à la vie qui continue... Surprenant. Au final, un bon livre sur la 2em GM, mais, me concernant, 5 étoiles, c'est pour un livre qui, une fois terminée, vous travaille encore et encore trois ou quatre jours aprés. Là, non, 3 ou 4 étoiles OK, mais ce n'est que mon (humble) avis.
    Lire la suite
    En lire moins
  • PdGvins Posté le 1 Mars 2021
    J'avoue ne pas comprendre l'enthousiasme de nombreux lecteurs. Sans doute parce que je suis persuadé qu'il s'agit d'un roman basé en partie sur la vie d'une personne existante. L'auteur essaye de nous faire croire que Pino Lella s'est systématiquement trouvé au bon endroit au bon moment pour vivre et décrire les évènements importants de l'époque. J'ai plutôt l'impression qu'il a relié entre eux des faits réels et a estimé que ce serait bien d'avoir un personnage fil rouge, mais ce n'est pas crédible. Sous un ciel écarlate est donc un roman d'aventure qui se déroule durant la deuxième guerre mondiale dans le nord de l'Italie. L'écriture est plutôt simple, la traduction approximative (confondre obus et bombes dans un récit de guerre, il faut quand même le faire), il se lit sans ennui sauf qu'on finit par se demander comment une seule personne à pu vivre autant de choses en si peu de temps.
  • Wyoming Posté le 28 Juin 2020
    Une histoire vraie qui, même romancée, porte les accents du vécu durant les deux dernières années de la deuxième guerre mondiale, au nord de l'Italie, dans les montagnes vers le Groppera pour le début, et ensuite principalement à Milan et aux alentours. L'auteur a le grand mérite d'avoir rencontré le héros principal, Pino Lella, de s'être largement documenté sur le général Leyers, de sorte à construire un récit qui s'articule avec succès autour de ces deux personnages, antinomiques, opposés dans leurs orientations, et pourtant proches sans que jamais un quelconque lien affectif impensable ne les réunisse. Pino Lella va se trouver un peu malgré lui embarqué vers des actions héroïques dans l'accompagnement de juifs italiens vers la frontière suisse ce qui vaut au lecteur de découvrir un vrai climat de montagne et d'ascensions au fil des saisons et donc de belles descriptions de l'environnement montagnard alpin. L'action se transporte asse rapidement à Milan dans une atmosphère de guerre avec bombardements alliés qui n'épargnent pas les civils, actions des partisans contre les nazis qui entraînent surenchère de morts innocents. Pino est confronté à toutes les horreurs de la barbarie nazie, déportations, esclavagisme, exécutions sommaires. Il devient une sorte d'espion tout en portant le brassard... Une histoire vraie qui, même romancée, porte les accents du vécu durant les deux dernières années de la deuxième guerre mondiale, au nord de l'Italie, dans les montagnes vers le Groppera pour le début, et ensuite principalement à Milan et aux alentours. L'auteur a le grand mérite d'avoir rencontré le héros principal, Pino Lella, de s'être largement documenté sur le général Leyers, de sorte à construire un récit qui s'articule avec succès autour de ces deux personnages, antinomiques, opposés dans leurs orientations, et pourtant proches sans que jamais un quelconque lien affectif impensable ne les réunisse. Pino Lella va se trouver un peu malgré lui embarqué vers des actions héroïques dans l'accompagnement de juifs italiens vers la frontière suisse ce qui vaut au lecteur de découvrir un vrai climat de montagne et d'ascensions au fil des saisons et donc de belles descriptions de l'environnement montagnard alpin. L'action se transporte asse rapidement à Milan dans une atmosphère de guerre avec bombardements alliés qui n'épargnent pas les civils, actions des partisans contre les nazis qui entraînent surenchère de morts innocents. Pino est confronté à toutes les horreurs de la barbarie nazie, déportations, esclavagisme, exécutions sommaires. Il devient une sorte d'espion tout en portant le brassard à croix gammée puisqu'il est le chauffeur du général Leyers, position qui l'amène à recueillir d'utiles renseignements pour la résistance et les alliés. Mark Sullivan a décortiqué la relation entre ces deux hommes, l'un aguerri aux pratiques de la guerre, aux conflits de personnes, à l'allégeance opportuniste autant qu'à la trahison qui pourrait le faire passer pour quelqu'un réduisant la dureté nazie. C'est tout l'intérêt du livre que cette relation faite de silences, d'ordres, de questionnements réciproques, de partages de vécus entre deux hommes que tout sépare. L'intensité de ce huis clos entre eux monte au fil des mois pour prendre fin en apothéose des sentiments contradcitoires qui les animent. L'histoire d'amour entre Pino et Anna apporte douceur et tendresse au milieu de toutes les horreurs auxquelles ils sont confrontés. Hélas, pas d'happy end pour eux, mais "des amours qui ne meurent jamais". Le livre de Mark Sullivan tient ses lecteurs en haleine au fil d'une épopée humaine s'inscrivant dans la grande histoire, en l'espèce celle de cette guerre meurtrière qui a brisé tant de destinées.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Myreadbooks Posté le 30 Décembre 2019
    Je tiens à remercier les éditions Amazon Crossing pour leur partenariat qui à été un vrai coup de cœur et le site Netgalley. J'ai de suite accroché au personnage de Pino et surtout d'Anna si attachant. A la fin j'en ai eu les larmes aux yeux sur ce qu'il s'est passé. L'histoire se déroule en plein milieu de la seconde guerre mondiale en 1943 en Italie où Pino adore les filles, la musique et déteste la guerre. Jusqu'au jour où l'appartement est détruit par un raid aérien, il va intégré un réseau qui va aider à passer des juifs en Suisse. Il va alors rencontrer la jolie Anna âgée de six ans de plus que lui et veuve, il va de suite craquer sur elle. Ses parents vont l'obliger à s'enrôler dans l'armée allemande. Il va devenir le chauffeur du bras droit d'Hitler. Et ainsi de venir un espion pour les alliés. Un roman basé sur de faits réels sur un héros oublié. J'ai lu ce livre sans en perdre une miette de l'histoire tellement cela m'a tenu en haleine du début à la fin. Un roman rempli de suspens et de rebondissements avec une histoire captivante, addictive. L'auteur à su mettre en... Je tiens à remercier les éditions Amazon Crossing pour leur partenariat qui à été un vrai coup de cœur et le site Netgalley. J'ai de suite accroché au personnage de Pino et surtout d'Anna si attachant. A la fin j'en ai eu les larmes aux yeux sur ce qu'il s'est passé. L'histoire se déroule en plein milieu de la seconde guerre mondiale en 1943 en Italie où Pino adore les filles, la musique et déteste la guerre. Jusqu'au jour où l'appartement est détruit par un raid aérien, il va intégré un réseau qui va aider à passer des juifs en Suisse. Il va alors rencontrer la jolie Anna âgée de six ans de plus que lui et veuve, il va de suite craquer sur elle. Ses parents vont l'obliger à s'enrôler dans l'armée allemande. Il va devenir le chauffeur du bras droit d'Hitler. Et ainsi de venir un espion pour les alliés. Un roman basé sur de faits réels sur un héros oublié. J'ai lu ce livre sans en perdre une miette de l'histoire tellement cela m'a tenu en haleine du début à la fin. Un roman rempli de suspens et de rebondissements avec une histoire captivante, addictive. L'auteur à su mettre en avant les personnages, l'amour entre eux, leur vie pendant la guerre tout en se basant sur des faits historiques réels. A lire a tout prix pour les fans d'histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Exuline Posté le 28 Novembre 2019
    Ce roman est mon coup de cœur de cette fin d'année, et si vous hésitez encore pour votre cadeau de noël, foncez, c'est tout simplement un grand livre, un très grand livre : une histoire vraie oubliée, un personnage qui a eu une chance incroyable, une histoire d'amour qui traverse le temps, des bombes, des pleurs, la résistance non pas seulement contre le nazisme mais également contre le fascisme, le côté de la seconde guerre mondiale rarement évoqué dans les livres sur le versant des Alpes Italiennes. C'est tout simplement parfait. Cependant j'ai une seule grande déception pour ce roman, c'est le synopsis. Vous aurez ici celui qui était donné avec la version Amazon Crossing, surtout ne lisez pas celui des éditions l'Archipel, non !!! Ce n'est pas un synopsis c'est carrément le résumé, et de le lire m'a mis véritablement en colère. Oui, pourquoi révéler la fin du roman, et anticiper nos pleurs, nos chagrins, et notre espoir. Ce ne devrait pas être permis de faire une chose pareille. Alors si vous l'offrez, un conseil, prenez un bon gros marqueur noir, et rayé l'intégralité de la quatrième de couverture. Non, je n'aime pas abimer le livre objet, oui, ici... Ce roman est mon coup de cœur de cette fin d'année, et si vous hésitez encore pour votre cadeau de noël, foncez, c'est tout simplement un grand livre, un très grand livre : une histoire vraie oubliée, un personnage qui a eu une chance incroyable, une histoire d'amour qui traverse le temps, des bombes, des pleurs, la résistance non pas seulement contre le nazisme mais également contre le fascisme, le côté de la seconde guerre mondiale rarement évoqué dans les livres sur le versant des Alpes Italiennes. C'est tout simplement parfait. Cependant j'ai une seule grande déception pour ce roman, c'est le synopsis. Vous aurez ici celui qui était donné avec la version Amazon Crossing, surtout ne lisez pas celui des éditions l'Archipel, non !!! Ce n'est pas un synopsis c'est carrément le résumé, et de le lire m'a mis véritablement en colère. Oui, pourquoi révéler la fin du roman, et anticiper nos pleurs, nos chagrins, et notre espoir. Ce ne devrait pas être permis de faire une chose pareille. Alors si vous l'offrez, un conseil, prenez un bon gros marqueur noir, et rayé l'intégralité de la quatrième de couverture. Non, je n'aime pas abimer le livre objet, oui, ici c'est vital pour le bien être mental du futur lecteur. Ceci étant dit, revenons à ce grand livre. Venez découvrir l'histoire d'un jeune homme ordinaire Pino Lella qui aura un destin extraordinaire. Un jeune homme attachant élevé dans une famille aimante qui va se retrouver dans la tourmente de la guerre et qui n'aura pas d'autres choix que de combattre. Il va devenir passeur, espion des allemands pour combattre l'infamie dans ce pays déjà persécuté par le fascisme. Incroyable est son destin, incroyable est sa vie et cela aurait été dommage de passer à côté de cette histoire trop longtemps oubliée. L'Histoire de Pino Lella renait à travers la plume de Mark Sullivan. Il y a également tous ces personnages de l'ombre que nous découvrons dans ce roman, le père Ré, Anna, Mimo et bien d'autres auxquels je me suis attachée et j'ai eu peur pour eux aussi. Et puis il y a ces personnages historiques qui donnent l'impression de s'immerger encore plus profondément dans cette histoire. Chacun, célèbre ou non, a joué un rôle, ont joué leur propre rôle pour écrire l'histoire comme nous la connaissant aujourd'hui. Comme expliqué au début du roman par l'auteur, Pino ne voulait pas raconter son histoire. Sa vie est maintenant plus derrière lui que devant, et à force de persuasion, Mark Sullivan a réussi à le convaincre de se livrer. Ce qui m'a permis de me dire que Pino allait s'en sortir, et heureusement que j'avais gardé cette idée à l'esprit parce que certains passages annonçaient la fin, mais l'espoir était là. Et puis à la fin de ce roman, , nous retrouvons cet homme aux cheveux blanc dont on aura découvert une partie de sa vie, regardant les Alpes de son adolescence, les larmes aux yeux nous provoquant nous aussi la même émotion. Il est évident que nous ne pouvons pas faire confiance totalement en l'histoire de Pino dont ses souvenirs se sont voilés avec le temps, mais les recherches faites par l'auteur sont si importantes que finalement si certains passages ne sont qu'invention, peut importe.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.