Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266324939
Code sériel : 185
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 560
Format : 108 x 177 mm
Star Wars: La Haute République: La Lumière des Jedi Tome 2: L'Orage gronde
Sandy Julien (traduit par)
Collection : Star Wars
Date de parution : 27/01/2022
Éditeurs :
Pocket

Star Wars: La Haute République: La Lumière des Jedi Tome 2: L'Orage gronde

Sandy Julien (traduit par)
Collection : Star Wars
Date de parution : 27/01/2022
Suite des romans de « La Haute République », le nouveau grand projet cross-media Star Wars situé 200 ans avant les films !
APRÈS LES ÉVÉNEMENTS DRAMATIQUES DE LA LUMIÈRE DES JEDI, LES HÉROS DE LA HAUTE RÉPUBLIQUE S’EFFORCENT DE PRÉSERVER UNE PAIX DÉSORMAIS FRAGILISÉE.
 
Au lendemain de la Grande Catastrophe qui avait mis...
APRÈS LES ÉVÉNEMENTS DRAMATIQUES DE LA LUMIÈRE DES JEDI, LES HÉROS DE LA HAUTE RÉPUBLIQUE S’EFFORCENT DE PRÉSERVER UNE PAIX DÉSORMAIS FRAGILISÉE.
 
Au lendemain de la Grande Catastrophe qui avait mis en lumière l'héroïsme des Jedi, la République poursuit son expansion. Sous la conduite de la Chancelière Lina Soh, l'esprit de...
APRÈS LES ÉVÉNEMENTS DRAMATIQUES DE LA LUMIÈRE DES JEDI, LES HÉROS DE LA HAUTE RÉPUBLIQUE S’EFFORCENT DE PRÉSERVER UNE PAIX DÉSORMAIS FRAGILISÉE.
 
Au lendemain de la Grande Catastrophe qui avait mis en lumière l'héroïsme des Jedi, la République poursuit son expansion. Sous la conduite de la Chancelière Lina Soh, l'esprit de l'unité s'étend à travers la galaxie, et les Jedi comme la station du Flambeau Stellaire – fraîchement inaugurée – en sont le fer de lance.
 
En signe de célébration, la Chancelière organise la Foire de la République, véritable vitrine de tout ce que ce gouvernement peut offrir de mieux aux mondes qui rejoignent son giron. Stellan Gios, Bell Zettifar, Elzar Mann et de nombreux membres de l’Ordre Jedi participent à l'événement en tant qu'ambassadeurs de l’harmonie. Mais alors que la galaxie entière a le regard tourné vers la Foire, le chef des Nihil, Marchion Ro, compte bien en profiter pour porter un coup fatal à cette unité. Mû par un esprit vengeur, son ouragan s’apprête à déferler sur les festivités pour semer la peur et le chaos.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266324939
Code sériel : 185
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 560
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Saiwhisper Posté le 28 Mars 2022
    Voilà une suite plus dynamique et plus riche que le premier opus. De plus, on va réellement prendre le temps de développer les personnages. Ces derniers feront des choix parfois surprenants et, surtout, changeront des schémas habituels où les Jedi sont bons, purs, exempts de défauts. Tous ont une part de noirceur ou des nuances plus ou moins prononcées. Cela va se voit aussi bien dans leurs choix que dans leur façon de penser. Sans cesse, ils devront faire face à la tentation du côté obscur, mais surtout à leurs émotions ! Une complexité qui fait plaisir à lire ! Ma préférence va principalement à Elzar Mann ainsi qu’à Ty Yorrick… Étant donné le nombre de noms à retenir, j’ai grandement apprécié l’intégration d’un organigramme des personnages en annexe avec la réception de l’ouvrage. C’est un élément indispensable pour ne pas se perdre… Pour ma part, j’ai dû m’y référer à plusieurs reprises, voire très souvent. Néanmoins, au bout d’un moment, les héros principaux ont su me marquer, notamment grâce à leur approfondissement. Du côté des annexes, on notera également la présence d’une timeline / chronologie relatant toutes les œuvres autour de la Haute République. Or, le moins que l’on puisse... Voilà une suite plus dynamique et plus riche que le premier opus. De plus, on va réellement prendre le temps de développer les personnages. Ces derniers feront des choix parfois surprenants et, surtout, changeront des schémas habituels où les Jedi sont bons, purs, exempts de défauts. Tous ont une part de noirceur ou des nuances plus ou moins prononcées. Cela va se voit aussi bien dans leurs choix que dans leur façon de penser. Sans cesse, ils devront faire face à la tentation du côté obscur, mais surtout à leurs émotions ! Une complexité qui fait plaisir à lire ! Ma préférence va principalement à Elzar Mann ainsi qu’à Ty Yorrick… Étant donné le nombre de noms à retenir, j’ai grandement apprécié l’intégration d’un organigramme des personnages en annexe avec la réception de l’ouvrage. C’est un élément indispensable pour ne pas se perdre… Pour ma part, j’ai dû m’y référer à plusieurs reprises, voire très souvent. Néanmoins, au bout d’un moment, les héros principaux ont su me marquer, notamment grâce à leur approfondissement. Du côté des annexes, on notera également la présence d’une timeline / chronologie relatant toutes les œuvres autour de la Haute République. Or, le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est vaste ! Grâce aux chapitres courts et bien rythmés, la plume de Cavan Scott est très fluide, dynamique et assez cinématographique. Si le début est concentré sur le développement des protagonistes, la seconde moitié est très intense ! Conflits, alliances, duperies, rebondissements, aventure, … Il y a de quoi s’occuper ! Encore une fois, j’imaginais facilement ce roman adapté à l’écran, que ce soit en film ou en dessin animé. Merci aux éditions Pocket pour l’envoi de ce second opus. Nul doute que, comme son prédécesseur, il trouvera succès auprès des fans de l’univers Star Wars.
    Lire la suite
    En lire moins
  • elessar Posté le 24 Mars 2022
    Ça y est, la seconde vague de titre de la Haute République arrive ! Et c'est le roman adulte de Cavan Scott qui ouvre le bal, faisant suite aux intrigues démarrées dans l'excellent La lumière des Jedi. Autant dire que l'impatience était très grande tant j'avais hâte de continuer à découvrir le destin d'Avar Kriss, Elzar Mann, Bell Zetifar et tant d'autres personnages. Quelques mois ont passés depuis la fin de la lumière des Jedi, un an peut-être, et la République s'apprête ouvrir une grande célébration, la Foire de la République, située sur la planète Valo, aux confins de la Bordure extérieure, afin de montrer à la galaxie toute entière le rayonnement de la République. C'est dans ce contexte que nous allons retrouver principalement Elzar Mann, toujours au prise avec les réminiscences de son angoissante vision qui clôturait le précédent livre, Stellan Gios, aperçu trop rarement jusqu'à présent et ami fidèle d'Elzar et d'Avar Kriss, ainsi que Bell Zetifar, le padawan de Loden Greatstorm qui tâche de faire face au vide et à la souffrance laisser par la disparition d'un maître que tout le monde pense mort sauf lui. Dans l'ombre bien sûr nous retrouverons avec plaisir les machination des Nihil, dont... Ça y est, la seconde vague de titre de la Haute République arrive ! Et c'est le roman adulte de Cavan Scott qui ouvre le bal, faisant suite aux intrigues démarrées dans l'excellent La lumière des Jedi. Autant dire que l'impatience était très grande tant j'avais hâte de continuer à découvrir le destin d'Avar Kriss, Elzar Mann, Bell Zetifar et tant d'autres personnages. Quelques mois ont passés depuis la fin de la lumière des Jedi, un an peut-être, et la République s'apprête ouvrir une grande célébration, la Foire de la République, située sur la planète Valo, aux confins de la Bordure extérieure, afin de montrer à la galaxie toute entière le rayonnement de la République. C'est dans ce contexte que nous allons retrouver principalement Elzar Mann, toujours au prise avec les réminiscences de son angoissante vision qui clôturait le précédent livre, Stellan Gios, aperçu trop rarement jusqu'à présent et ami fidèle d'Elzar et d'Avar Kriss, ainsi que Bell Zetifar, le padawan de Loden Greatstorm qui tâche de faire face au vide et à la souffrance laisser par la disparition d'un maître que tout le monde pense mort sauf lui. Dans l'ombre bien sûr nous retrouverons avec plaisir les machination des Nihil, dont la restructuration bien entamé par Marchion Ro semble poursuivre son cours à coup de plan, de machination, d'alliances et de coups fourrés. Et bien évidemment Jedi et Nihil vont se percuter violemment autour des événements mis en branle au début du roman, dans le sang, les larmes et la peur ! * * * Si la Lumière des Jedi commençait à un rythme effréné nous plongeant au cœur de l'action, nous noyant presque sous les informations, le roman de Cavan Scott prend le contre pied en se concentrant pendant toute sa première moitié sur ses personnages. C'est l'occasion d'approfondir les pensées, les traumas, les aspirations et les plans de chacun et c'est très prenant. Par cette exposition, l'auteur nous humanise un peu plus ses héros Jedi, nous dévoile toujours plus cet ordre qui n'est pas encore enkysté dans un dogme rigide et qui comprends que ces chevaliers sont faillible et humain et que c'est cette humanité qui les rend forts et justes. Que ce soit Elzar "horny" Mann (oui j'assume ce surnom qui lui va comme un gant ^^), et son art de flirter à la limite de ce qui est toléré, ou Bell et sa détresse émotionnelle jamais niée par ses pairs, c'est bon de voir ces personnages évoluer sous nos yeux. Les règles de l'ordre ont leur importance, et on le comprend, mais on voit a quel point il y a une souplesse dans leur application qui permet à certains de ne pas s'enfoncer dans leurs erreurs, de pouvoir revenir, même quand ils s'aventurent aux portes du côté obscur, et il n'y a pas ce déni de l'émotion qui semble à ce point gangrener les Jedi dans la prélogie. * * * Cavan Scott construit patiemment son intrigue en développant, et en renforçant l'attachement que l'on pourrait avoir pour les personnages, avant de déclencher les hostilités. Et là, c'est le carnage qui commence. Si l'on est loin de l'ampleur de la destruction provoqué par La Grande Catastrophe, le côté plus terre à terre, proche et resserré des drames qui vont se jouer, rend cette seconde moitié de roman extrêmement tendu. Tout s’enchaîne, le livre se dévore, les plans se mettent en place et certains portent des fruits inattendus. Et Scott, dans une cruauté absolu, torture son lecteur jusqu'à la toute fin dans une maîtrise de l'ascenseur émotionnel qui confine au sadisme. * * * Une autre des réussite de ce roman et qu'on peut d'ailleurs appliquer à l'ensemble des œuvres de la Haute République jusqu'à présent, c'est la diversité des personnages présenté. Diversité de genre, d'ethnie, ou d'orientation sexuelle. Ainsi deux personnage gay sont introduit dans une scène "d'amour au premier regard" adorable et totalement normalisé, tandis que l'on comprend qu'une autre est lesbienne sans ambiguité. Au-delà, ce roman adresse l'amour, le sexe comme des sujets normaux faisant parti de la vie et c'est rafraîchissant de voir tout cela traité ainsi dans cet univers star wars qui semble gagner en maturité. L'orage gronde est un chef d'oeuvre de la littérature Star Wars qui réussi sur tous les points. Il développe avec talents ses personnages et en introduit de nouveaux passionnant (on pensera à l'enigmatique Yorrick notamment). Le roman étoffe son contexte, nous offre des informations sur l'univers, apporte des nuances politiques bienvenues, nous propose de l'action, de l'aventure, de l'émotion et captive son lecteur de la première à la dernière page, balayant les espoirs des lecteurs sans aucune pitié dans un final d'anthologie qui glace le sang.
    Lire la suite
    En lire moins
  • HariSeldon Posté le 21 Février 2022
    Commençons par le commencement avec cette très belle couverture sur fond noir de Joseph Meehan. Menaçante, elle résume tout à fait l’ambiance du récit. À l’intérieur, Pocket a su être malin en ajoutant à la fois une chronologie des supports qui relatent la Haute République et un organigramme des personnages. C’est top car on commence à en avoir un certain nombre et on peut vite se sentir perdu. Le roman se permet une brève remise en contexte bien utile, puis passe rapidement à l’action. L’intrigue est posée : quelques mois après la catastrophe du Legacy Run la Foire de la république aura bien lieu sur Valo. Évènement grandiose voulu par la chancelière comme la représentation du lien qui unit l’ensemble des mondes de la république. Un lieu de fête où tous auront l’occasion de montrer et partager leur culture. Mais deux ennemis sont aux portes de la République : les Drengir (peu présents ici) et les Nihil (qui font profil bas depuis le premier roman, préparant une nouvelle attaque). Je n'en dirais pas plus de peur de vous spoiler. Les personnages sont, ici, à nouveau nombreux. Mais là où Scott réussit, c’est qu’il trouve le temps d’approfondir les protagonistes principaux. Au fil des... Commençons par le commencement avec cette très belle couverture sur fond noir de Joseph Meehan. Menaçante, elle résume tout à fait l’ambiance du récit. À l’intérieur, Pocket a su être malin en ajoutant à la fois une chronologie des supports qui relatent la Haute République et un organigramme des personnages. C’est top car on commence à en avoir un certain nombre et on peut vite se sentir perdu. Le roman se permet une brève remise en contexte bien utile, puis passe rapidement à l’action. L’intrigue est posée : quelques mois après la catastrophe du Legacy Run la Foire de la république aura bien lieu sur Valo. Évènement grandiose voulu par la chancelière comme la représentation du lien qui unit l’ensemble des mondes de la république. Un lieu de fête où tous auront l’occasion de montrer et partager leur culture. Mais deux ennemis sont aux portes de la République : les Drengir (peu présents ici) et les Nihil (qui font profil bas depuis le premier roman, préparant une nouvelle attaque). Je n'en dirais pas plus de peur de vous spoiler. Les personnages sont, ici, à nouveau nombreux. Mais là où Scott réussit, c’est qu’il trouve le temps d’approfondir les protagonistes principaux. Au fil des pages nous découvrons des personnages aux comportements parfois surpenants, auxquels nous ne sommes pas franchement habitués depuis le début de la saga Star Wars. Par exemple avec des Jedi un peu sur le fil par moment, prêts à basculer du côté obscur, plus libres que sous le dogme que nous connaissons… Bref rien n’est noir, rien n’est blanc.#8232; Des personnages complexes qui tirent leur épingle du jeu, à l'image de Ty Yorrick (je suis fan) au passé mystérieux, Elzar Mann (un Jedi un peu perdu dans ses convictions) ou même Manchion Ro qui semble cacher encore quelques surprises. Sans oublier quelques bestioles, souvent coriaces d’ailleurs, qui mèneront la vie dure dans les deux camps. Si vous aimez tout lire de la continuité et que comme moi vous avez lu La tour des trompe la mort alors avez déjà en votre possession quelques informations sur ce qu’il va se passer. Il faudra attendre le moitié du roman pour rejoindre le récit du roman jeunesse. Mais les 280 premières pages défilent à toute allure ! On ne s’ennuie a aucun moment.#8232; L’écriture de Cavan Scott est hyper fluide, très imagée, très cinématographique. #8232;L’expérience de Scott sur les comics est une vraie force dans le traitement de son récit.#8232; Les chapitres sont assez courts et on zappe beaucoup d’un lieu, une action à une autre. C’en est presque frustrant par moment car on aimerait rester immergé un peu plus longuement. Mais globalement L’orage gronde est un roman haletant, très immersif, impossible à lâcher.
    Lire la suite
    En lire moins
  • culturevsnews Posté le 15 Février 2022
    Un grand livre. J’ai apprécié ce livre encore plus que le premier livre . Ce livre est beaucoup plus riche en action et développe beaucoup plus les personnages. J’aime aussi le service de certains personnages et situations. Dès que je pensais avoir une idée d’un personnage, il changeait ou prenait un chemin auquel je ne m’attendais pas. Par exemple, je pensais qu’un personnage pouvait avoir quelques qualités rédemptrices, puis il a complètement abandonné cette idée. Un autre exemple : je vois les signes de la chute d’un Jedi et quand je pense qu’il est allé trop loin, il me surprend. L’une des choses que je n’ai pas aimé dans les Jedi de l’ère Disney, c’est qu’ils sont trop édulcorés. Soit ils ne sont pas assez puissants, soit ils sont trop puissants par rapport aux autres. Je n’ai pas non plus trouvé qu’ils étaient de grands guerriers. Dans l’ère de la Haute République, cela a beaucoup plus de sens car ces Jedi ont passé plus de deux générations sans avoir de véritables adversaires. Maintenant, ils mènent une guerre sur deux fronts. J’aime le conflit dans ces personnages. Il les rend intéressants. J’aime la façon dont ces Jedi naïfs font face aux relations, à leurs... Un grand livre. J’ai apprécié ce livre encore plus que le premier livre . Ce livre est beaucoup plus riche en action et développe beaucoup plus les personnages. J’aime aussi le service de certains personnages et situations. Dès que je pensais avoir une idée d’un personnage, il changeait ou prenait un chemin auquel je ne m’attendais pas. Par exemple, je pensais qu’un personnage pouvait avoir quelques qualités rédemptrices, puis il a complètement abandonné cette idée. Un autre exemple : je vois les signes de la chute d’un Jedi et quand je pense qu’il est allé trop loin, il me surprend. L’une des choses que je n’ai pas aimé dans les Jedi de l’ère Disney, c’est qu’ils sont trop édulcorés. Soit ils ne sont pas assez puissants, soit ils sont trop puissants par rapport aux autres. Je n’ai pas non plus trouvé qu’ils étaient de grands guerriers. Dans l’ère de la Haute République, cela a beaucoup plus de sens car ces Jedi ont passé plus de deux générations sans avoir de véritables adversaires. Maintenant, ils mènent une guerre sur deux fronts. J’aime le conflit dans ces personnages. Il les rend intéressants. J’aime la façon dont ces Jedi naïfs font face aux relations, à leurs propres sentiments, à leur ego, au combat réel, pas dans un cadre d’entraînement, et à l’attrait du côté obscur. J’aime aussi le style d’écriture des chapitres plus courts et le fait de donner à tous les personnages le temps de briller ou de tomber. Une excellente continuation de la série, qui m’a laissé sur ma faim dès que je l’ai terminé. En plus de tout ce qui a été couvert dans ce livre, il y a encore tellement de personnages et de choses à explorer, et quelque chose de nouveau à libérer. J’apprécie vraiment la série Haute Republique. Tout le monde ne survit pas et tout le monde ne meurt pas
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir toute l'actualité de la licence la plus célèbre du monde.
Accédez au pouvoir de la force !