Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266316064
Code sériel : 180
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

Star Wars : Poe Dameron : Chute libre

Axelle DEMOULIN (Traducteur), Nicolas ANCION (Traducteur)
Collection : Star Wars
Date de parution : 24/06/2021
La jeunesse de Poe Dameron et ses aventures auprès des Passeurs d’épice !
Depuis tout petit, Poe Dameron rêve de voler parmi les étoiles et sa mère, pilote d’A-wing pendant la Rébellion, était plus qu’heureuse de transmettre à son fils tout ce qu’elle savait. Mais lorsqu’elle est fauchée par une mort prématurée, Poe se retrouve seul avec son père, Kes Dameron. Submergé lui... Depuis tout petit, Poe Dameron rêve de voler parmi les étoiles et sa mère, pilote d’A-wing pendant la Rébellion, était plus qu’heureuse de transmettre à son fils tout ce qu’elle savait. Mais lorsqu’elle est fauchée par une mort prématurée, Poe se retrouve seul avec son père, Kes Dameron. Submergé lui aussi par le chagrin, l’ancien Rebelle s’efforce tant bien que mal de veiller sur son fils. Mais Poe aspire à plus ! Il s’ennuie sur Yavin 4 et souhaiterait partir à l’aventure loin de sa lune de naissance.
Lorsqu’il rencontre un groupe de contrebandiers à la recherche d’un pilote, Poe y voit une formidable opportunité qu’il ne peut refuser. Au cours de ce voyage initiatique, son chemin croisera celui des Passeurs d’Épices de Kijimi, de la mystérieuse Zorii Bliss et de l’attachant Babu Frik…
Mais est-ce bien la vie que Poe souhaite mener ? Il lui faudra répondre à cette question s’il souhaite découvrir quel genre d'homme il est destiné à devenir.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266316064
Code sériel : 180
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LesrecetteslitterairesdeMylene Posté le 11 Juillet 2021
    Il y a bien longtemps dans une cuisine en déménagement lointaine, très lointaine... Bonjour à vous les Passeurs d'Épice de la Bordure Extérieure, aujourd'hui Alfred et moi nous vous parlons de POE DAMERON : Chute Libre d'Alex Segura aux Éditions Pocket Imaginaire. Au menu de ce roman, retour sur l'adolescence de Poe Dameron, le pilote le plus intrépide de la galaxie. De ses débuts sur planète de Yavin 4 auprès de son père à son passage chez les Passeurs d'Épices de Kijimi. Découvrez entre ces lignes sa rencontre avec la délicieuse Zorii. Alfred voilà un roman sur la jeunesse de Poe qui se promettait être délicieux et ambitieux.  De mon côté j'avoue que j'attendais un chouille plus.  Je m'explique, j'ai trouvé une énorme ressemblance entre ce roman et celui de Rae Carson, Morts ou Vifs, sur la jeunesse de Han Solo. C'est à peu de chose près la même dynamique, entre le personnage masculin et le personnage féminin. C'est aussi avec une petite pointe de regret concernant la psychologie de Poe Dameron qui est si caustique dans les films. Une nouvelle fois, il est en proie encore aux troubles émotionnels comme dans le roman Renaissance, de Rebecca Roanhorse et personnellement ça me manque son côté léger et drôle.    Toutefois en lecture avec les nains... Il y a bien longtemps dans une cuisine en déménagement lointaine, très lointaine... Bonjour à vous les Passeurs d'Épice de la Bordure Extérieure, aujourd'hui Alfred et moi nous vous parlons de POE DAMERON : Chute Libre d'Alex Segura aux Éditions Pocket Imaginaire. Au menu de ce roman, retour sur l'adolescence de Poe Dameron, le pilote le plus intrépide de la galaxie. De ses débuts sur planète de Yavin 4 auprès de son père à son passage chez les Passeurs d'Épices de Kijimi. Découvrez entre ces lignes sa rencontre avec la délicieuse Zorii. Alfred voilà un roman sur la jeunesse de Poe qui se promettait être délicieux et ambitieux.  De mon côté j'avoue que j'attendais un chouille plus.  Je m'explique, j'ai trouvé une énorme ressemblance entre ce roman et celui de Rae Carson, Morts ou Vifs, sur la jeunesse de Han Solo. C'est à peu de chose près la même dynamique, entre le personnage masculin et le personnage féminin. C'est aussi avec une petite pointe de regret concernant la psychologie de Poe Dameron qui est si caustique dans les films. Une nouvelle fois, il est en proie encore aux troubles émotionnels comme dans le roman Renaissance, de Rebecca Roanhorse et personnellement ça me manque son côté léger et drôle.    Toutefois en lecture avec les nains le soir ça passe hyper bien. C'est rythmé, les chapitres sont courts, l'intrigue est hyper accessible, et l'ensemble s'accorde avec tout l'univers Star Wars. Ça reste un bon moment lecture dans l'ensemble plaisant. Pour conclure mon cher contrebandier d'Alfred, Poe Dameron : Chute Libre est un roman qui sonne un peu déjà vu mais qui reste sympathique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • culturevsnews Posté le 29 Juin 2021
    Le monde souterrain criminel m’a toujours intrigué lorsqu’il s’agit de Star Wars. Qu’il s’agisse de chasseurs de primes ou de vendeurs d’épices, j’ai toujours aimé découvrir l’histoire des différents cartels et enclaves qui hantent la galaxie entre Tatooine et 1313. Poe Dameron : Free Fall », écrit par Alex Segura, a merveilleusement rendu ce monde. L’histoire suit un jeune garçon de 16 ans, Poe Dameron, qui rêve d’étoiles avant de s’aventurer dans un voyage qui le mènera inévitablement à la Résistance au moment de l’épisode 7 de Star Wars. Personnellement, j’ai adoré ce roman. Il commence sur Yavin 4, 20 ans après la bataille de Yavin. Au fil des ans, une communauté axée sur l’agriculture s’est développée sur la lune, et Poe redoute l’idée de devoir s’occuper de la ferme familiale. Il est happé par la vie d’un Spice Runner de Kijimi et se retrouve rapidement dans le feu de l’action, luttant contre d’autres syndicats du crime et fuyant constamment le Bureau de sécurité de la Nouvelle République. J’ai vraiment aimé l’équilibre entre Poe et sa vie de criminel, et comment il se sent vraiment à propos des événements qui se déroulent, voulant désespérément rentrer chez lui mais sachant qu’il sera... Le monde souterrain criminel m’a toujours intrigué lorsqu’il s’agit de Star Wars. Qu’il s’agisse de chasseurs de primes ou de vendeurs d’épices, j’ai toujours aimé découvrir l’histoire des différents cartels et enclaves qui hantent la galaxie entre Tatooine et 1313. Poe Dameron : Free Fall », écrit par Alex Segura, a merveilleusement rendu ce monde. L’histoire suit un jeune garçon de 16 ans, Poe Dameron, qui rêve d’étoiles avant de s’aventurer dans un voyage qui le mènera inévitablement à la Résistance au moment de l’épisode 7 de Star Wars. Personnellement, j’ai adoré ce roman. Il commence sur Yavin 4, 20 ans après la bataille de Yavin. Au fil des ans, une communauté axée sur l’agriculture s’est développée sur la lune, et Poe redoute l’idée de devoir s’occuper de la ferme familiale. Il est happé par la vie d’un Spice Runner de Kijimi et se retrouve rapidement dans le feu de l’action, luttant contre d’autres syndicats du crime et fuyant constamment le Bureau de sécurité de la Nouvelle République. J’ai vraiment aimé l’équilibre entre Poe et sa vie de criminel, et comment il se sent vraiment à propos des événements qui se déroulent, voulant désespérément rentrer chez lui mais sachant qu’il sera inévitablement arrêté. L’un de mes problèmes avec le » Rise of Skywalker » de 2019 était la façon dont Poe était sous-entendu comme une canaille Han Solo, mais le roman a clairement montré que ce n’était pas le cas. Le visionnage des scènes Kijimi de ce film aura certainement un impact plus lourd pour moi lors de la relecture. Cela ne changera pas complètement la donne, mais le fait de connaître la planète et son fonctionnement changera définitivement ma perspective. J’ai trouvé que Segura a merveilleusement développé le personnage de Poe, et a montré que son temps en tant que Spice Runner n’était pas bidimensionnel. Comme je l’ai dit, ce n’était pas une canaille comme Han Solo, mais un garçon en conflit qui ne savait pas comment se sortir de quelque chose dans lequel il était déjà trop impliqué. J’ai eu l’impression que le roman a parfaitement saisi le conflit intérieur et que, vers la fin, nous commencions à voir le Poe Dameron qui figurait dans la série de bandes dessinées de 2016-2018. L’inclusion de nouveaux personnages, comme Sela Trune, s’est bien mélangée à l’approfondissement de personnages déjà présents dans la tradition, comme L’ulo L’ampar. Sela Trune, en particulier, était intéressante. Ce roman est probablement la seule fois où nous la verrons logiquement, puisque son histoire est entièrement racontée, mais j’ai vraiment apprécié ses scènes. Elle m’a rappelé le personnage de Berch Teller dans « Tarkin » de James Luceno par sa détermination et ses motivations. J’espère qu’il y a plus à son sujet, et peut-être qu’elle sera incluse dans le canon plus tard, mais je comprendrais si ce n’était pas le cas. Le livre jette également une lumière fantastique sur Zorri Bliss. Nous voyons son engagement indéfectible envers les Spice Runners de Kijimi, et nous la voyons développer une relation difficile avec Poe, tout en luttant contre ses propres troubles intérieurs. Le mystère qui l’entoure et l’histoire derrière son casque dans le film sont de grands ajouts à l’histoire. Encore une fois, cela aura plus de poids après avoir revu le dernier Star Wars. Mais surtout, le roman met en scène le bien-aimé Babu Frik, qui, j’en suis sûr, sera le facteur déterminant pour beaucoup. Même si j’ai trouvé que le rythme du livre était un peu lent dans les derniers chapitres, j’ai trouvé que les personnages étaient bien développés, que l’intrigue était exactement ce qu’elle devait être et que la continuité était extrêmement amusante (les fans du MMO Star Wars : Galaxies vont s’éclater). Pour moi, cela a ajouté beaucoup de choses au personnage de Poe, et cela apportera un véritable changement à la trilogie des suites et à ce que je ressens pour le personnage lorsque je le reverrai. Un grand ajout au canon et j’espère que nous aurons d’autres histoires centrées sur Poe à l’avenir.
    Lire la suite
    En lire moins
Accédez au pouvoir de la force !
Toute l'actualité de la licence la plus célèbre du monde.