Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377355129
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 10,8 x 17,7 mm
Nouveauté

Striptease pour OSS 117

Date de parution : 10/09/2020
Les romans cultes de Jean Bruce n’ont rien perdu de leur impertinence, de leur piquant… et de leur humour suranné ! Ces rééditions sont l’occasion de redécouvrir les aventures d’Hubert Bonisseur de la Bath, rendu célèbre à l’écran par Jean Dujardin.
OSS 117 perSiSte et Signe! La CIA est avertie que des documents ont été remis par un de ses agents à une jeune touriste française à Moscou. Or, Isabelle la bien nommée prétend qu’elle ne sait rien. OSS Le colonel Hubert Bonisseur de la Bath est persuadé que tout s’est... OSS 117 perSiSte et Signe! La CIA est avertie que des documents ont été remis par un de ses agents à une jeune touriste française à Moscou. Or, Isabelle la bien nommée prétend qu’elle ne sait rien. OSS Le colonel Hubert Bonisseur de la Bath est persuadé que tout s’est passé à son insu. Dans la nuit d’Amsterdam, quelques voitures se retrouvent régulièrement dans le canal... entre autres, celles d’espions soviétiques lancés sur la même piste. OSS 117 va-t-il tomber la veste? Devenu culte depuis que Jean Dujardin l’a incarné avec humour dans les films de Michel Hazanavicius, l’agent OSS 117 est né en 1949 sous la plume de Jean Bruce (1921-1963), qui l’a fait vivre à cent à l’heure dans quatre-vingts romans d’espionnage. Il revient à l’écran en 2021 dans Alerte rouge en Afrique noire, de Nicolas Bedos.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377355129
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 10,8 x 17,7 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mar-Khe Posté le 12 Novembre 2020
    Tout d'abord, merci à Babelio et aux éditions Archipoche pour ce livre reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique. Ce n'est pas tout à fait le style de livre ni le genre littéraire que je lis habituellement, mais il faut bien sortir de sa zone de confort si on veut se coucher moins bête. Le polar et le thriller, j'avais eu du mal à m'y mettre, mais j'ai fini par adhérer. Pour ce qui est de l'espionnage, je pense que le temps d'adoption du genre risque d'être très long... Ce n'est en rien à cause de ce roman, seulement mon esprit buté et borné qui a du mal à s'ouvrir à ce genre. Revenons en au livre. L'écriture est fluide, ce qui rend la lecture facile et agréable. L'histoire est bien construite, pas de problème pour suivre. Le personnage est connu, archi-connu, on ne le présente plus... et on retrouve bien son côté décalé. En bref, je pense que c'est un roman correct pour le genre, mais je ne pourrai pas plus me prononcer, n'étant ni une experte, ni une fan d'espionnage. Une lecture facile entre d'autres plus longues, pour changer de registre.
  • Aelurus Posté le 2 Octobre 2020
    C'est la première fois que je lis ce genre de roman : de l'espionnage. Je ne mettais encore jamais essayé à ce style et j'avoue que j'étais partie au départ avec beaucoup d'à priori et des préjugés. Mais au final j'ai vraiment apprécié ma lecture et le personnage de Hubert Bonisseur de la Bath m'a assez plu. Bien sur c'est un peu caricatural mais cela se lit très facilement et c'est assez bien écrit pour embarquer le lecteur dans l'histoire.
  • Fadette100 Posté le 27 Septembre 2020
    Le speech : La CIA est avertie que des documents ont été remis par un de ses agents à une jeune touriste française à Moscou. Or, Isa Belle la bien nommée prétend qu'elle ne sait rien. le colonel Hubert Bonisseur de la Bath est persuadé que tout s'est passé à son insu. Dans la nuit d'Amsterdam, quelques voitures se retrouvent régulièrement dans le canal… entre autres, celles d'espions soviétiques lancés sur la même piste. Littérature sans prétention faite pour divertir sans prise de tête et pour ma part c'est réussi. Lu en un dimanche. L'image de Jean Dujardin est omniprésente. Drôle avec des répartis de personnages anthologiques. Permet de faire une pause entre deux romans plus sérieux. Je recommande pour une belle détente et je remercie les Editions de l'Archipel pour ce moment de franche distraction et pour cette réédition.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.