Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264047977
Code sériel : 2379
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Tar Baby

Jean Guiloineau (traduit par)
Date de parution : 22/05/2008

À la fin des années 70, dans la somptueuse demeure de l’Isle des Chevaliers, un milliardaire vit en bonne intelligence avec ses deux domestiques noirs et leur nièce, Jadine. Mais L'arrivée d'un va-nu-pieds, Fils, incarnation d'un ange noir, bouleverse cet ordonnancement factice. Lorsqu’une idylle violente naît entre les hôtes, l’apparente...

À la fin des années 70, dans la somptueuse demeure de l’Isle des Chevaliers, un milliardaire vit en bonne intelligence avec ses deux domestiques noirs et leur nièce, Jadine. Mais L'arrivée d'un va-nu-pieds, Fils, incarnation d'un ange noir, bouleverse cet ordonnancement factice. Lorsqu’une idylle violente naît entre les hôtes, l’apparente harmonie vole en éclats et confronte chacun au poids de ses origines…


À travers une histoire d’amour impossible, Toni Morrison dénonce une société oublieuse de ses racines et ouvre la voie à une mémoire collective qui comble autant qu’elle déchire.

Traduit de l'américain
par Jean Guiloineau

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264047977
Code sériel : 2379
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • stcyr04 Posté le 7 Juin 2021
    Valerian Street coule une retraite paisible selon ses vœux, à jardiner sur fond de musique classique dans une ile des Antilles. Héritier d'une famille qui a construit sa richesse sur un modèle paternaliste, dans le domaine de la confiserie, il habite une jolie maison de style colonial, avec son épouse, de vingt ans sa cadette, qui donne des signes de fatigue mentales, et qui regrette les trop rares visites de leur fils unique Mickaël. Ils sont fidèlement servis, de longue date et en grand style, par un couple de gens de maison de couleur. La nièce de ses derniers, d'une grande beauté, qu'ils ont chéri comme la fille qu'ils n'ont pas eu, est l'invitée des Street, occupant une chambre à l'étage, mangeant à leur table. Rien de surprenant sachant qu'ils ont agi en mécène pour elle, lui payant des études couteuses et lui offrant un statut social bien supérieur à ce que sa condition d'orpheline laissait présager. Un soir un cri s'élève dans la nuit : madame Street surprend un homme noir dans sa penderie, hirsute, puant; il est amené par le majordome, canon dans le dos, auprès du maître de maison, qui ne trouve rien de mieux que... Valerian Street coule une retraite paisible selon ses vœux, à jardiner sur fond de musique classique dans une ile des Antilles. Héritier d'une famille qui a construit sa richesse sur un modèle paternaliste, dans le domaine de la confiserie, il habite une jolie maison de style colonial, avec son épouse, de vingt ans sa cadette, qui donne des signes de fatigue mentales, et qui regrette les trop rares visites de leur fils unique Mickaël. Ils sont fidèlement servis, de longue date et en grand style, par un couple de gens de maison de couleur. La nièce de ses derniers, d'une grande beauté, qu'ils ont chéri comme la fille qu'ils n'ont pas eu, est l'invitée des Street, occupant une chambre à l'étage, mangeant à leur table. Rien de surprenant sachant qu'ils ont agi en mécène pour elle, lui payant des études couteuses et lui offrant un statut social bien supérieur à ce que sa condition d'orpheline laissait présager. Un soir un cri s'élève dans la nuit : madame Street surprend un homme noir dans sa penderie, hirsute, puant; il est amené par le majordome, canon dans le dos, auprès du maître de maison, qui ne trouve rien de mieux que de l'inviter à sa table et de l'installer dans la chambre d'hôte. Toni Morrison est une maitresse femme pour mettre en place une intrigue, avec les lignes de tension qui vont alimenter, enrichir l'intrigue et la faire progresser, souvent vers un dénuement tragique. Tar Baby ne déroge pas, la première moitié du récit est très prenante. En revanche l'évocation de la relation d'amour passionnée de l’intrus et de la belle choyée, débouchant sur une impasse causée par deux visions différentes de la négritude nourries par leur expérience respective, alourdit considérablement le récit. L'œuvre de Toni Morrison, incontournable et nécessaire, a comme force centripète une racialisation des ressorts narratifs, qui peut s'avérer lassant par un engagement idéologique très prégnant, et des discours qui prêtent parfois à confusion.
    Lire la suite
    En lire moins
  • emidam Posté le 12 Février 2016
    Encore un beau roman de Toni Morrison, avec une histoire mystérieuse, des personnages complexes et de la poésie à chaque page. Si j'ai trouvé Tar Baby moins percutant et poignant que Beloved, il reste cependant un magnifique roman.
  • zabeth55 Posté le 6 Juillet 2015
    Etrange ! Si j’avais lu ce roman sans voir le nom de l’auteur, je n’aurais pas pensé qu’il s’agissait d’un livre de Toni Morrison. Habituée par elle à me creuser les méninges pour suivre les méandres de ses pensées, ici, la construction du roman est très classique, chronologique, claire. Le sujet traite toujours de la condition des noirs. C’est une belle histoire d’amour. Le récit est très conventionnel. Les dialogues aussi. Mais au détour de certaines pages, on retrouve la puissance littéraire, intellectuelle, humaine et poétique de Toni Morrison.
  • Dare Posté le 20 Juin 2011
    J’ai lu "Tar Baby" dans le cadre d’une lecture obligatoire pour la rentrée prochaine, et je dois dire que c’est une excellente surprise. Sensuel, enlevé, humain et mystérieux, ce roman est un véritable bijou. Le seul regret que je pourrais avoir à son sujet serait d’avoir du le lire si vite (car le premier d’une interminable liste d’ouvrages…). Il y a des merveilles à chaque mot...
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…