Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266292030
Code sériel : 7266
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 108 x 177 mm

Teigneux

Nicolas ANCION (Traducteur), Axelle DEMOULIN (Traducteur)
Date de parution : 14/02/2019
Neuf ans se sont écoulés depuis cette nuit terrible où le jeune Ry Burke, dix ans, a libéré sa famille du joug violent de son père, Marvin. Et durant laquelle il n'a dû sa survie qu'à ses amis imaginaires incarnés par ses jouets. Après des années passées à tenter de... Neuf ans se sont écoulés depuis cette nuit terrible où le jeune Ry Burke, dix ans, a libéré sa famille du joug violent de son père, Marvin. Et durant laquelle il n'a dû sa survie qu'à ses amis imaginaires incarnés par ses jouets. Après des années passées à tenter de sauver les maigres ressources de la ferme familiale de l’Iowa, sa mère décide de prendre un nouveau départ pour elle et ses deux enfants à la ville.
Mais une pluie de météorites s’abat sur la prison et libère Marvin Burke, jusqu'ici incarcéré. Quand un sifflement familier s’échappe de la cuisine, Ry découvre alors que son père est de retour…

« Daniel Kraus joue avec l'horreur de manière viscérale et psychologique. C'est un petit bijou dans le genre, âmes sensibles s'abstenir. » Truebloodaddict

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266292030
Code sériel : 7266
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman si dérangeant et brutal. Daniel Kraus joue avec l’horreur de manière viscérale et psychologique. C’est un petit bijou dans le genre, mais il est assurément à ne pas mettre entre toutes les mains, âmes sensibles s’abstenir. En tout cas, j’ai adoré et je le recommande très chaudement ! », True blood addict

« Teigneux défie la classification. Le final est chargée de frissons et d’angoisse et est tout à fait inoubliable. Ce roman est remarquable. L’histoire est saisissante, troublante et obsédante. Hautement recommandé. », Culture vs News

« Tout le long de ma lecture j'ai ressenti des émotions très fortes car j'étais complètement happée dans cette atmosphère angoissante, dans cette intrigue stressante. Teigneux est pour moi un roman très original qui transcende les genres ! », Léa touch book

« Si vous pensez avoir tout vu et tout lu en matière de thriller, je vous invite à vous plonger dans Teigneux ; je n’irai pas jusqu’à dire que Daniel Kraus réinvente les règles du genre, mais il joue avec et les accommode à sa sauce, une sauce certes atypique, mais qui s’avère finalement fort réussie. Au risque de passer pour un maso, j’ai pris beaucoup de plaisir à parcourir ce presque huis clos glauque et oppressant à souhait. Les auteurs qui osent chambouler les règles ne sont pas légion, il serait bien dommage de bouder son plaisir quand on en croise un. Et incontestablement, Daniel Kraus ose, et il le fait bien. », Les Chroniques acides de Lord Arsenik

« Un récit addictif totalement décalé alors que cela commençait pourtant tranquillement. On démarre dans un univers d'une grande pauvreté du monde rural américain et on finit dans un "univers parallèle" où les jouets prennent la parole, les horreurs les plus vives sont réalisées et les météorites changent les gens .... Un récit assez dingue qui chamboule ! », Un brin de lecture

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • redmary Posté le 26 Juillet 2019
    Un excellent roman à la croisée de plusieurs genres. Du bon polar noir et social à la base, qui bascule doucement mais surement vers le domaine du roman psychologique avant d'être fracassé par (c'est le cas de le dire) par un accident presque fantastique. Les personnages sont extrêmement bien campés et réalistes, l'intrigue ne permet plus de lâcher le livre, tout est réuni pour une lecture addictive et sans ombrage. Un roman qui ne devrait pas avoir à rougir devant les livres du grand stephen king, une vraie belle découverte!
  • LeaTouchBook Posté le 15 Avril 2018
    Très intriguée par le résumé de ce livre, je me suis plongée dans Teigneux sans aucune attente particulière mais avec beaucoup de curiosité. Une belle découverte ! Âmes sensibles passez votre chemin car nous sommes en présence d'un roman sombre, poisseux, violent. Un roman qui ne pourra laisser personne indifférent, un roman qui plaira autant aux amoureux du gore et de l'horreur qu'aux aficionados du thriller ou du roman noir américain. J'ai été très surprise par cette lecture et ce dans le bon sens car Daniel Kraus n'hésite pas à jouer avec les codes de genres différents, à jongler avec et à apporter sa propre touche à l'ensemble. Teigneux est un roman qui porte principalement sur une relation malsaine, angoissante, dérangeante entre un père et son fils. Une relation qui a laissé sa marque dans la chair mais aussi dans le temps. C'est aussi une histoire qui met en exergue l'importance de la psychologie des personnages. L'auteur n'hésite pas à dépeindre la complexité de la personnalité, des pensées de Ry. Tout le long de ma lecture j'ai ressenti des émotions très fortes car j'étais complètement happée dans cette atmosphère angoissante, dans cette intrigue stressante. Teigneux est pour moi un roman très original qui... Très intriguée par le résumé de ce livre, je me suis plongée dans Teigneux sans aucune attente particulière mais avec beaucoup de curiosité. Une belle découverte ! Âmes sensibles passez votre chemin car nous sommes en présence d'un roman sombre, poisseux, violent. Un roman qui ne pourra laisser personne indifférent, un roman qui plaira autant aux amoureux du gore et de l'horreur qu'aux aficionados du thriller ou du roman noir américain. J'ai été très surprise par cette lecture et ce dans le bon sens car Daniel Kraus n'hésite pas à jouer avec les codes de genres différents, à jongler avec et à apporter sa propre touche à l'ensemble. Teigneux est un roman qui porte principalement sur une relation malsaine, angoissante, dérangeante entre un père et son fils. Une relation qui a laissé sa marque dans la chair mais aussi dans le temps. C'est aussi une histoire qui met en exergue l'importance de la psychologie des personnages. L'auteur n'hésite pas à dépeindre la complexité de la personnalité, des pensées de Ry. Tout le long de ma lecture j'ai ressenti des émotions très fortes car j'étais complètement happée dans cette atmosphère angoissante, dans cette intrigue stressante. Teigneux est pour moi un roman très original qui transcende les genres ! En définitive, Teigneux est une bonne découverte et je suis curieuse de lire d'autres romans de Daniel Kraus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • fangtasia Posté le 15 Mars 2018
    Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman si dérangeant et brutal. Daniel Kraus joue avec l’horreur de manière viscérale et psychologique. C’est un petit bijou dans le genre, mais il est assurément à ne pas mettre entre toutes les mains, âmes sensibles s’abstenir. En tout cas, j’ai adoré et je le recommande très chaudement !
  • culturevsnews Posté le 8 Mars 2018
    Teigneux défie la classification. Le roman est présenté comme une fiction bien que ce titre mérite une place dans l’étagère d’un lecteur adulte. Ce livre a une dynamique similaire père-fils, et il est clair que les relations pathologiques entre les pères et leurs fils adolescents est le thème central pour l’auteur. Martin Burke est un homme brutalement violent, capable d’infliger à sa femme et à ses enfants des mauvais traitements de type torture. Lorsqu’il va un pas de trop loin avec un acte perpétré contre sa femme qui est si répugnant et horrible, son fils de neuf ans, Ry, risque sa propre vie pour sauver sa mère. Ry est brutalement battu par son père en conséquence, mais réussit quand même à le désemparer suffisamment longtemps (dans un passage incroyablement troublant) pour que son père soit arrêté et emprisonné pendant dix ans. La majeure partie de l’action dans le livre a lieu dix ans après l’incident qui a mené à l’arrestation de Martin (qui est raconté de façon dramatique et efficace dans le flash-back). Ry a 19 ans, il vit toujours à la maison avec sa mère et sa sœur cadette. Dans une drôle de pluie de météorites Martin... Teigneux défie la classification. Le roman est présenté comme une fiction bien que ce titre mérite une place dans l’étagère d’un lecteur adulte. Ce livre a une dynamique similaire père-fils, et il est clair que les relations pathologiques entre les pères et leurs fils adolescents est le thème central pour l’auteur. Martin Burke est un homme brutalement violent, capable d’infliger à sa femme et à ses enfants des mauvais traitements de type torture. Lorsqu’il va un pas de trop loin avec un acte perpétré contre sa femme qui est si répugnant et horrible, son fils de neuf ans, Ry, risque sa propre vie pour sauver sa mère. Ry est brutalement battu par son père en conséquence, mais réussit quand même à le désemparer suffisamment longtemps (dans un passage incroyablement troublant) pour que son père soit arrêté et emprisonné pendant dix ans. La majeure partie de l’action dans le livre a lieu dix ans après l’incident qui a mené à l’arrestation de Martin (qui est raconté de façon dramatique et efficace dans le flash-back). Ry a 19 ans, il vit toujours à la maison avec sa mère et sa sœur cadette. Dans une drôle de pluie de météorites Martin s’échappe de prison et rentre chez lui et terrorise sa famille. L’action qui s’ensuit se déroule sur 24 heures environ – et le portrait de Martin Burke est si convaincant que le mal le plus pur de ce psychopathe monstrueux prend vie dans chaque phrase. Quand il n’est pas « sur scène », sa présence se fait sentir. Le personnage principal, c’est Ry. Jeune homme de 19 ans, Ry n’ a pas échappé au cauchemar d’il y a dix ans. C’était un moment déterminant dans sa vie et il a coloré tout ce qui s’est passé pendant son adolescence, y compris ses relations avec sa mère, ses pairs, et un intérêt potentiel d’amour. Quand Martin réapparaît à la plus grande horreur de sa famille grâce à une météorite errante, il renouvelle ses attaques sauvages contre eux. Le maquillage fragile de Ry est brisé. Quelles que soient les forces qu’il possédait, elles sont découpées avec une rapidité stupéfiante. En effet, la désintégration psychologique du Ry est dévastatrice pour les autres personnages et le lecteur. Le finale est chargée de frissons et d’angoisse et est tout à fait inoubliable. Ce roman est remarquable. Ne vous laissez pas décourager. L’histoire est saisissante, troublante et obsédante. Hautement recommandé. Note : 9/10
    Lire la suite
    En lire moins
  • Amnezik666 Posté le 2 Mars 2018
    La quatrième de couv’ fait état d’un « thriller paranormal« , c’est sans doute une façon d’aborder la question, pour ma part j’ai surtout eu le sentiment de lire un thriller psychologique particulièrement intense. Intense parce qu’il nous invite à partager les pensées d’un esprit fragile, au bord de la rupture, voire de l’implosion. Si l’aspect paranormal est discutable, il ne fait par contre aucun doute que c’est un bouquin fortement déconseillé aux âmes sensibles. Certaines scènes sont bien trash, voire franchement gore, mais l’horreur n’est jamais gratuite et l’auteur ne joue pas la carte de la surenchère ; ici l’horreur est bel et bien ancrée dans la réalité et mise au service de l’intrigue et des personnages. Daniel Kraus nous propose un thriller qui se construit autour de la relation entre un père (Marvin) et son fils (Ry), pas franchement le genre de relations « normales » entre papounet et fiston, mais plutôt une relation pervertie, nocive et nuisible fondée sur la peur. Une relation qui ne peut déboucher que sur une confrontation explosive, la question n’est pas tant de savoir qui prendra le dessus, mais plutôt d’évaluer les dommages collatéraux. L’auteur aurait pu, par facilité, se concentrer sur ses deux personnages... La quatrième de couv’ fait état d’un « thriller paranormal« , c’est sans doute une façon d’aborder la question, pour ma part j’ai surtout eu le sentiment de lire un thriller psychologique particulièrement intense. Intense parce qu’il nous invite à partager les pensées d’un esprit fragile, au bord de la rupture, voire de l’implosion. Si l’aspect paranormal est discutable, il ne fait par contre aucun doute que c’est un bouquin fortement déconseillé aux âmes sensibles. Certaines scènes sont bien trash, voire franchement gore, mais l’horreur n’est jamais gratuite et l’auteur ne joue pas la carte de la surenchère ; ici l’horreur est bel et bien ancrée dans la réalité et mise au service de l’intrigue et des personnages. Daniel Kraus nous propose un thriller qui se construit autour de la relation entre un père (Marvin) et son fils (Ry), pas franchement le genre de relations « normales » entre papounet et fiston, mais plutôt une relation pervertie, nocive et nuisible fondée sur la peur. Une relation qui ne peut déboucher que sur une confrontation explosive, la question n’est pas tant de savoir qui prendra le dessus, mais plutôt d’évaluer les dommages collatéraux. L’auteur aurait pu, par facilité, se concentrer sur ses deux personnages centraux et laisser aux autres des rôles plus ou moins subalternes, mais il n’en est rien. Si les personnalités de Jo Beth et Sarah sont définies par le biais de Ry et Marvin, il n’en reste pas moins qu’elles auront un rôle déterminant à jouer tout au long de l’intrigue. Difficile de parler des personnages sans mentionner les fameux Trois Inommables, le sympathique Monsieur Oursington, le sage Jésus-Christ et Teigneux que son seul nom suffit à définir. Sans risquer de me montrer trop disert sur la question, il ne faut pas être un fin psychologue pour deviner que chacun est une projection de l’esprit de Ry, diverses facettes, plus ou moins enfouies, de sa propre personnalité. Si vous pensez avoir tout vu et tout lu en matière de thriller, je vous invite à vous plonger dans Teigneux ; je n’irai pas jusqu’à dire que Daniel Kraus réinvente les règles du genre, mais il joue avec et les accommode à sa sauce, une sauce certes atypique, mais qui s’avère finalement fort réussie. Au risque de passer pour un maso, j’ai pris beaucoup de plaisir à parcourir ce presque huis clos glauque et oppressant à souhait. Les auteurs qui osent chambouler les règles ne sont pas légion, il serait bien dommage de bouder son plaisir quand on en croise un. Et incontestablement, Daniel Kraus ose, et il le fait bien.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.