Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266183062
Code sériel : 5977
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Téméraire

,

Guillaume FOURNIER (Traducteur), Bénédicte LOMBARDO (Direction de collection)
Date de parution : 10/09/2009

Quand le HMS Reliant capture une frégate française avec sa cargaison, un œuf de dragon rare, le capitaine Will Laurence sait que sa vie entière va basculer. Nommé pilote du dragon Téméraire dans les Aerial Corps, il apprend peu à peu à connaître cette créature intelligente dont l’amitié indéfectible lui...

Quand le HMS Reliant capture une frégate française avec sa cargaison, un œuf de dragon rare, le capitaine Will Laurence sait que sa vie entière va basculer. Nommé pilote du dragon Téméraire dans les Aerial Corps, il apprend peu à peu à connaître cette créature intelligente dont l’amitié indéfectible lui sera précieuse. Car la France, dirigée par un Bonaparte plus audacieux que jamais, rassemble ses propres dragons pour transporter ses troupes sur le sol britannique. Will et Téméraire doivent se préparer sans tarder à subir leur baptême du feu…

« Merveilleux, saisissant et terriblement divertissant. »
Stephen King

 

Cet ouvrage a reçu le prix Locus

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266183062
Code sériel : 5977
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Merveilleux, saisissant et terriblement divertissant. »

STEPHEN KING

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • SHM Posté le 24 Avril 2020
    Magnifique, autant par la forme que par le fond. Enfin une saga où je retrouve l'esprit des dragons de Pern d'Anne McCaffrey.
  • GeeknBook Posté le 24 Mars 2020
    Ayant découvert la saga Téméraire très jeune, mon avis pourrait paraître moins objectif que sur d’autres romans lus plus récemment à cause de la nostalgie… mais je vais tout de même tâcher de vous motiver à vous lancer dans la lecture des incroyables aventures du capitaine William Laurence et de son compagnon draconique Téméraire. Sachez que je les relis moi-même avec plaisir tous les deux ans à peu près. Pour commencer, il faut savoir que Naomi Novik est une passionnée d’histoire. Je tiens à le faire remarquer car s’il y a bien un élément que j’ai adoré dans Téméraire, c’est le réalisme de l’histoire, adaptée à la fiction que sont les dragons. Tout y est extrêmement bien décrit et les dragons sont intégrés de façon très originale et magistrale au contexte historique. Ces créatures majestueuses forment, avec les hommes qui les composent les « Aerial Corps », l’Armée de l’Air britannique si vous préférez. Il ne s’agit pas des dragons que l’on voit souvent dans les histoires d’Heroic Fantasy avec un dragonnier unique, lié par magie ou quoi… non, les dragons « poids lourds » sont aussi grands que des navires de guerre et possèdent tous certes un capitaine mais... Ayant découvert la saga Téméraire très jeune, mon avis pourrait paraître moins objectif que sur d’autres romans lus plus récemment à cause de la nostalgie… mais je vais tout de même tâcher de vous motiver à vous lancer dans la lecture des incroyables aventures du capitaine William Laurence et de son compagnon draconique Téméraire. Sachez que je les relis moi-même avec plaisir tous les deux ans à peu près. Pour commencer, il faut savoir que Naomi Novik est une passionnée d’histoire. Je tiens à le faire remarquer car s’il y a bien un élément que j’ai adoré dans Téméraire, c’est le réalisme de l’histoire, adaptée à la fiction que sont les dragons. Tout y est extrêmement bien décrit et les dragons sont intégrés de façon très originale et magistrale au contexte historique. Ces créatures majestueuses forment, avec les hommes qui les composent les « Aerial Corps », l’Armée de l’Air britannique si vous préférez. Il ne s’agit pas des dragons que l’on voit souvent dans les histoires d’Heroic Fantasy avec un dragonnier unique, lié par magie ou quoi… non, les dragons « poids lourds » sont aussi grands que des navires de guerre et possèdent tous certes un capitaine mais aussi et surtout un équipage dont une partie évolue sur eux durant les batailles et les missions et l’autre partie formant une équipe au sol laquelle se charge de leurs blessures ou de leur harnais une fois retournés sur terre. L’entité du dragon dans la saga Téméraire est vu comme une fierté propre à chaque pays avec des us et des coutumes différents pour chaque continent. L’ensemble des dragons d’une nation correspondent à sa force militaire aérienne… Mais puisque ce premier tome se passe en Angleterre, je me concentrerai uniquement sur ce pays. Les races anglaises sont variées bien que les dragons soient rares, chacune ayant des particularités, des apparences physiques et des tailles différentes. Autre que ce contexte que je trouve très original à propos des dragons, l’écriture fluide de Naomi Novik est un atout majeur pour ce genre de saga. Elle permet de mettre en avant une histoire captivante qui donne le ton pour la suite des aventures de nos deux compagnons. Cette alliance d’un contexte historique très précis intégrant les dragons rend le roman étonnamment réel, et on s’attendrait presque à voir passer une formation de dragons poids lourds au dessus de nos têtes plutôt que la Patrouille de France… Le lien unissant capitaine et dragon diffère en fonction de chaque « couple » -j’entends par ce terme, un dragon et son capitaine-. On rencontre des personnages attachants qui ont avec leur dragon des liens très complices, parfois maternels ou amicaux ou au contraire -bien que plus rarement -des personnages moins appréciables qui peuvent avoir des relations plus conflictuelles avec leur compagnon dragon. La relation particulière entre Laurence et Téméraire qui ont tous les deux un statut à part au sein des Aerial Corps -Téméraire étant un dragon dont la race est inconnue pour les britanniques et Laurence n’ayant pas du tout reçu une formation d’aviateur mais de capitaine de la Navy- est d’une force et d’une complicité sans pareille. On achève le livre avec le regret de ne pas avoir un camarade draconique aussi possessif, protecteur et fidèle que Téméraire. Par ailleurs si cela pouvait vous motiver à commencer cette longue mais passionnante saga, sachez que Peter Jackson le réalisateur du Seigneur des Anneaux a lu et adoré l'histoire de Téméraire au point d'en acheter les droits pour une potentielle adaptation cinématographique !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tapagenocturne Posté le 1 Mars 2020
    Qu’on aime ce livre ou qu’on ne l’aime pas, on ne peut pas enlever à l’auteur son incroyable travail sur la partie historique (époque napoléonienne) et sur la partie recherche scientifique du dragon. L’écriture y est de plus, très recherchée, avec un vocabulaire riche et un langage soutenu de par l’époque, pas désagréable. L’histoire en elle-même est plutôt captivante et le personnage principal étant très pudique et peu démonstratif, fait tout son charme et gagne à être découvert. En revanche, un immense bémol pour moi, qui me fait hésiter à poursuivre (il y’a quand même 9 tomes!) c’est la quantité de passages où il n’y a que de l’action, du combat pur et simple. Et pendant tous ces longs passages, (trèès fréquents) je m’ennuie. Si encore il y’avait une petite (rien qu’une petite!) histoire d’amour... ou histoire de famille allez, pour ne pas être trop exigeante, mais non! On doit avoir quelques pages concernant l’amour, et la famille, en deux tomes lus... deux gros points noirs pour moi mais je pense que je poursuivrai simplement par curiosité et par envie de finir une histoire déjà commencée. Par ailleurs, j’ai appris que ce genre de livre, au delà du terme fantasy... Qu’on aime ce livre ou qu’on ne l’aime pas, on ne peut pas enlever à l’auteur son incroyable travail sur la partie historique (époque napoléonienne) et sur la partie recherche scientifique du dragon. L’écriture y est de plus, très recherchée, avec un vocabulaire riche et un langage soutenu de par l’époque, pas désagréable. L’histoire en elle-même est plutôt captivante et le personnage principal étant très pudique et peu démonstratif, fait tout son charme et gagne à être découvert. En revanche, un immense bémol pour moi, qui me fait hésiter à poursuivre (il y’a quand même 9 tomes!) c’est la quantité de passages où il n’y a que de l’action, du combat pur et simple. Et pendant tous ces longs passages, (trèès fréquents) je m’ennuie. Si encore il y’avait une petite (rien qu’une petite!) histoire d’amour... ou histoire de famille allez, pour ne pas être trop exigeante, mais non! On doit avoir quelques pages concernant l’amour, et la famille, en deux tomes lus... deux gros points noirs pour moi mais je pense que je poursuivrai simplement par curiosité et par envie de finir une histoire déjà commencée. Par ailleurs, j’ai appris que ce genre de livre, au delà du terme fantasy que l’on peut lui affubler (bien qu’il n’y ait que l’existence des dragons qui puissent justifier ce titre finalement ), qu’il s’agissait d’une uchronie - Récit d'événements fictifs à partir d'un point de départ historique - merci google, et j’ai trouvé le principe sympa, si bien que je pense me renseigner davantage et pourquoi pas en chercher d’autres à lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • celindanae Posté le 23 Avril 2019
    téméraire Téméraire est une série de 9 romans de Naomi Novik, le premier tome se nomme Les dragons de sa majesté. Ce premier tome date de 2006 et sert à présenter l’univers et les personnages. La série est une uchronie qui se déroule dans un monde ressemblant au notre mais avec des dragons. Étant donné mon goût pour les dragons, je ne pouvais pas passer à côté de ce roman. La série se déroule en Europe au début du XIX ème siècle, tout ressemble à l’histoire que nous connaissons. Napoléon étend considérablement son pouvoir et il désire un véritable empire. Son armée est très puissante et il veut conquérir l’Angleterre aidé par son armée et ses dragons. Heureusement, il n’est pas le seul à posséder de telles créatures, celles-ci étant connues de par le monde, et l’Angleterre les a aussi incorporés à son armée. Les dragons sont pilotés par les aviateurs et aident aux transports de troupes. Voler se fait ainsi à dos de dragon, une fois un apprentissage effectué bien entendu. Le contexte historique des guerres napoléoniennes est très bien trouvé et utilisé, les amateurs de cette période seront comblés, tout comme les amateurs de dragons en imaginant des soldats à... téméraire Téméraire est une série de 9 romans de Naomi Novik, le premier tome se nomme Les dragons de sa majesté. Ce premier tome date de 2006 et sert à présenter l’univers et les personnages. La série est une uchronie qui se déroule dans un monde ressemblant au notre mais avec des dragons. Étant donné mon goût pour les dragons, je ne pouvais pas passer à côté de ce roman. La série se déroule en Europe au début du XIX ème siècle, tout ressemble à l’histoire que nous connaissons. Napoléon étend considérablement son pouvoir et il désire un véritable empire. Son armée est très puissante et il veut conquérir l’Angleterre aidé par son armée et ses dragons. Heureusement, il n’est pas le seul à posséder de telles créatures, celles-ci étant connues de par le monde, et l’Angleterre les a aussi incorporés à son armée. Les dragons sont pilotés par les aviateurs et aident aux transports de troupes. Voler se fait ainsi à dos de dragon, une fois un apprentissage effectué bien entendu. Le contexte historique des guerres napoléoniennes est très bien trouvé et utilisé, les amateurs de cette période seront comblés, tout comme les amateurs de dragons en imaginant des soldats à dos de dragons. Ce premier tome de la saga Téméraire, se lit bien grâce à un mélange qui fonctionne bien entre époque napoléonienne et des dragons ainsi qu’à la plume de l’auteur, très fluide et percutante. Les dragons sont tous différents, attachants, et le travail fait par Naomi Novik sur les dragons apporte beaucoup à l’univers. Cependant, le récit manque un peu d’actions et se contente un peu trop de présenter l’univers et les personnages. Je lirai certainement la suite en espérant un peu plus de péripéties et une intrigue plus consistante. Chronique plus complète sur le blog
    Lire la suite
    En lire moins
  • pdupaty Posté le 30 Mars 2019
    Ce premier tome d'une saga qui en comporte neuf est un roman historique alternatif où les armées du début du XIXe siècle auraient toutes été équipées de dragons. La guerre fait rage entre Napoléon et l'Angleterre et les dragons ont une importance stratégique fondamentale. Côté anglais, les "aviateurs" forment un corps particulier de l'armée. Toute personne recevant un oeuf de dragon a son dragon attitré et a vocation à le dresser et l'utiliser pour combattre. En même temps, ces dragons sont des créatures intelligentes, douées de la parole et qui obéissent uniquement à leur maître. Will Laurence, capitaine de la Navy, capture un navire français qui transportait un oeuf de dragon destiné à Napoléon. Il hérite donc de cet oeuf, du dragon et est donc détâché dans le corps des aviateurs. Le dragon, qu'il va baptiser Téméraire, s'avère être immense et est donc une arme redoutable. Ce premier tome est la mise en place donc ça manque un peu d'action mais c'est très bien quand même. Le style est très agréable et les personnages sont attachants. La suite s'annonce bien !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.