Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266282437
Code sériel : 17168
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 304
Format : 108 x 177 mm

T'en souviens-tu, mon Anaïs ? et autres nouvelles

Date de parution : 04/01/2018
Voilà treize jours qu’Ariane a posé ses valises dans cette villa de la Côte d’Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d’un siècle plus tôt, lorsqu’une fameuse actrice de la Comédie-Française vint... Voilà treize jours qu’Ariane a posé ses valises dans cette villa de la Côte d’Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d’un siècle plus tôt, lorsqu’une fameuse actrice de la Comédie-Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison…

Bienvenue au pays de Caux, terre de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards…

Dans les romans de Michel Bussi, vous étiez surpris jusqu’à la dernière page…
Dans ses nouvelles, vous le serez jusqu’à la dernière ligne.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266282437
Code sériel : 17168
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 304
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Sans trop dévoiler ses petits récits et d’en dévoiler les ficelles l’auteur nous offre un vrai suspense avec 4 histoires et encore plus d’intrigues que le lecteur veux à tout prix résoudre, sans succès bien sûr. » Culture News  

« La brume cache et concentre l'espace, accentuant le huis clos imaginé par l'écrivain où le personnage principal, à Veules au mois de janvier, a le sentiment d'être pris au piège Au fil des rues, l'intrigue est dans la pierre et dans l'hiver. » Les Informations Dieppoises. 

« Michel Bussi se promène dans les rues de Veules-les-Roses avec la curiosité d’un géographe et l’enthousiasme d’un romancier. […] Une balade en excellente compagnie des cressonnières au chemin des Champs-Elysées, puis au front de mer en suivant le cours du plus petit fleuve de France, l'Anaïs de ce petit recueil se révèle être une excellente guide » Franck Boitelle - Paris Normandie  
 
« L'auteur s'essaye avec délectation à la nouvelle, mais conserve son univers. Celui du suspense sur les terres normandes. » Eva Roque -Télé 7 jours 
 
« Une enquête pleine de suspense comme il sait si bien le mener, dans la peau d'une femme comme souvent […] Tout y est, jusqu'à l'atmosphère si particulière d'un village qui a su allier le charme des maisons en briques et silex, les villas bains de mer à colombages aux volets fermés, à flanc de collines, et même au béton du front de mer » Angelina Dionisi – Le Courrier Cauchois 
« Ce format le plus haletant de Michel Bussi, il permet aux lecteurs de renouer avec un récit en Normandie, et même en pays de Caux, où se déroulent trois des quatre nouvelles » Angelina Dionisi – Le Courrier Cauchois 
  
« Des conditions idéales pour nourrir une intrigue a suspense comme l'écrivain rouennais en a le secret Michel Bussi a fait de la bourgade normande le théâtre de T'en souviens-tu, mon Anaïs ? […]Avec des descriptions précises et fidèles a la réalité, il conte l'histoire d'Ariane qui a décide de quitter Paris pour s'installer dans une villa de Veules. » Bastien Bocquel - Ouest France 
 
« Dans des formats courts, Michel Bussi parvient aussi à intriguer son lecteur Maîs les fils des récits finissent par conduire du côté de la logique, si étonnante soit-elle. » Séverine Simon - La Libre Belgique 

« La première histoire donne son nom au recueil et commence comme un roman […] très vite et comme toujours avec Michel Bussi l’inquiétude monte et rien ne finit comme vous le croyez. […] Ces nouvelles sont inédites et c’est un excellent cru de Michel Bussi. » Jacqueline Petroz – France Inter 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • litchiii Posté le 31 Octobre 2020
    L’histoire principale « t’en souviens-tu mon Anais » était surprenante et finalement attendrissante ! L’auteur s’est joué avec ses histoires et ils nous amènent toujours à une fin inattendue ! Pour les 3 autres nouvelles, je les ai bien aimé également ! Très bonne lecture d’été !
  • DocBird Posté le 18 Octobre 2020
    Michel Bussi est un auteur que j’apprécie beaucoup, car il me plonge dans des récits dont les mailles se resserrent, et pourtant, à la fin, je suis toujours aussi surprise par la chute. Ici, voici quatre nouvelles qui se passent au bord de la mer, et dont la fin est toujours surprenante et inédite. Dans « T’en souviens-tu, mon Anaïs ? », une jeune femme et sa fille arrivent dans un petit village normand pour changer de vie. Mais la mère se sent surveillée chez elle, sa vie commence à tourner au cauchemar, et elle se demande quel lien cela pourrait-il avoir avec la venue de la célèbre actrice Anaïs Aubert deux siècles auparavant. « L’armoire normande » raconte le séjour d’un couple dans une vieille bâtisse normande, en compagnie de leur hôte, qu’ils commencent à soupçonner d’avoir tué sa femme avant leur arrivée. Dans la troisième nouvelle, un écrivain de nouvelles policières se rend dans un vide-grenier avec sa femme, et enquête sur une mystérieuse vendeuse qui vend des objets qu’il pense appartenir à ses enfants quand ils étaient petits. Avec « Une fugue au paradis », rendez-vous à la Réunion avec la découverte du corps poignardé d’un jeune homme dans la mer. Ces... Michel Bussi est un auteur que j’apprécie beaucoup, car il me plonge dans des récits dont les mailles se resserrent, et pourtant, à la fin, je suis toujours aussi surprise par la chute. Ici, voici quatre nouvelles qui se passent au bord de la mer, et dont la fin est toujours surprenante et inédite. Dans « T’en souviens-tu, mon Anaïs ? », une jeune femme et sa fille arrivent dans un petit village normand pour changer de vie. Mais la mère se sent surveillée chez elle, sa vie commence à tourner au cauchemar, et elle se demande quel lien cela pourrait-il avoir avec la venue de la célèbre actrice Anaïs Aubert deux siècles auparavant. « L’armoire normande » raconte le séjour d’un couple dans une vieille bâtisse normande, en compagnie de leur hôte, qu’ils commencent à soupçonner d’avoir tué sa femme avant leur arrivée. Dans la troisième nouvelle, un écrivain de nouvelles policières se rend dans un vide-grenier avec sa femme, et enquête sur une mystérieuse vendeuse qui vend des objets qu’il pense appartenir à ses enfants quand ils étaient petits. Avec « Une fugue au paradis », rendez-vous à la Réunion avec la découverte du corps poignardé d’un jeune homme dans la mer. Ces quatre nouvelles ont pour point commun de se passer sur les côtes, et de mener son lecteur dans une histoire où les doutes arrivent vite, et où de nombreux indices sont semés comme des petits cailloux pour essayer de retrouver son chemin dans l’intrigue. Mais l’auteur nous emmène où il veut, et la fin est toujours surprenante. J’ai bien aimé ces nouvelles, moins que les romans, car elle se sont révélées un peu trop courtes, mais c’est un recueil à conseiller si on veut entrer dans l’univers de l’auteur, et se laisser promener tout au long du récit par lui.
    Lire la suite
    En lire moins
  • plumevolage Posté le 13 Octobre 2020
    Ce livre est en fait composée de plusieurs nouvelles je vais donc vous donner mon avis sur chacune d’elles. La première nouvelle est : T’en souviens-tu mon Anaïs? On se retrouve dans un village hanté par le secret d’une actrice qui n’a jamais été élucidé. Ariane vient d’emménager dans ce village et se sent observée. Mais n’a-t-elle pas tort? Cette nouvelle a fait peser une ambiance stressante dans ma chambre et on a vite envie de la finir ! J’ai trouvée que la chute n’était pas si impressionnante que ça et j’avais déjà quelques doutes. J’ai néanmoins bien apprécié le suspense qui pesait. La deuxième nouvelle est l’armoire normande. Un couple séjourne dans un gîte pour le week-end. Ils devaient être reçu par les régents de ce gîte, mais seul le mari se présente à eux. Il reste très vague mais il leur donne une consigne extrêmement importante : ne surtout pas ouvrir l’armoire. J’ai été plutôt déçue par cette nouvelle. Le suspense n’était pas là et la fin pas si extraordinaire. La troisième nouvelle est la vie de grenier. Un homme découvre lors d’un vide grenier qu’une femme vend exactement les mêmes jouets que ses enfants avaient eu petits. Il va mener son enquête... Ce livre est en fait composée de plusieurs nouvelles je vais donc vous donner mon avis sur chacune d’elles. La première nouvelle est : T’en souviens-tu mon Anaïs? On se retrouve dans un village hanté par le secret d’une actrice qui n’a jamais été élucidé. Ariane vient d’emménager dans ce village et se sent observée. Mais n’a-t-elle pas tort? Cette nouvelle a fait peser une ambiance stressante dans ma chambre et on a vite envie de la finir ! J’ai trouvée que la chute n’était pas si impressionnante que ça et j’avais déjà quelques doutes. J’ai néanmoins bien apprécié le suspense qui pesait. La deuxième nouvelle est l’armoire normande. Un couple séjourne dans un gîte pour le week-end. Ils devaient être reçu par les régents de ce gîte, mais seul le mari se présente à eux. Il reste très vague mais il leur donne une consigne extrêmement importante : ne surtout pas ouvrir l’armoire. J’ai été plutôt déçue par cette nouvelle. Le suspense n’était pas là et la fin pas si extraordinaire. La troisième nouvelle est la vie de grenier. Un homme découvre lors d’un vide grenier qu’une femme vend exactement les mêmes jouets que ses enfants avaient eu petits. Il va mener son enquête pour savoir comment cela est-il possible. Une nouvelle fois j’ai été déçue. J’ai découvert la fin trop vite. Il n’y avait pas assez de suspense. La quatrième nouvelle est une fugue au paradis. Lors du réveillon du nouvel an, un homme est retrouvé poignardé et deux filles sont portées disparues. Quel peut-être le lien? J’ai trouvé cette nouvelle beaucoup plus intéressante, on retrouve le style de Michel Bussi. On découvre vraiment l’histoire. Il y a du suspense et à chaque retournement de situation on change d’avis. Conclusion : J’ai un avis plutôt mitigé, j’ai été déçue par certaines nouvelles et j’en ai aimé d’autres. Mais je n’ai pas eu de vrai coup de coeur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Des_livres_pleins_les_yeux Posté le 7 Octobre 2020
    4 nouvelles se retrouvent dans ce roman : - T'en souviens-tu, mon Anaïs ? - L'armoire normande - Vie de grenier - Une fugue au paradis Je trouve que pour découvrir la plume de @michel_bussi c'est une très bonne entrée en matière de lire ces nouvelles. En une après-midi, on les a toutes lues et dégustées tout en profitant de la surprise qu'elles nous apportent. La première qui est aussi la plus longue est très agréable à lire et on se met directement dans l'ambiance grâce à la belle écriture de l'auteur mais c'est celle qui m'a le moins surpris, je m'attendais à ce dénouement. J'ai un peu moins accroché à le 2e mais elle m'a bien fait rire. La 3e est assez sympa et on rentre facilement dans la vie de ce pensionné écrivain de roman sur des meurtres et disparitions, ce qui rend la nouvelle encore plus intriguante. La 4e bien que courte est celle qui m'a le plus surprise et la plus noire et on y retrouve totalement le style de l'auteur. De jolies découvertes avec ces nouvelles et une bonne entrée en matière #9786;️ Avis : 4/5
  • lalyM Posté le 6 Octobre 2020
    Recueil de nouvelles ... Ce livre est composé de 4 nouvelles : - T'en souviens-tu, mon Anaïs ? - L'armoire normande - Vie de grenier - Une fugue au paradis Un petit concentré de M.Bussi qui confirme mon amour grandissant pour cet auteur ! Cette fois c'est sous les paroles de H.F.Thiéfaine qu'il nous raconte l'histoire d'Anaïs ... Dernière station avant l'autoroute : "On s'est aimé dans les maïs T'en souviens-tu mon Anaïs Le ciel était couleur de pomme Et l'on mâchait le même chewing-gum" Superbe lecture coup de coeur pour ma part !
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    6 recueils de nouvelles pour lecteur pressé

    De Margaret Atwood à Michel Bussi, les auteurs sont de plus en plus nombreux à s'essayer à l'exercice de la nouvelle. Suspense, drame, romance, fantastique... Il y en a pour tous les goûts dans notre sélection de recueil de textes courts. N'attendez plus pour les découvrir.  

    Lire l'article
  • News
    Lizzie

    Lisez Michel Bussi avec les oreilles

    Fermez les yeux et laissez-vous emporter par les histoires de Michel Bussi. Redécouvrez l’auteur à travers cette expérience auditive que vous propose Lizzie avec les livres audio : Sang Famille, T’en souviens-tu mon Anaïs ? Et autres nouvelles et Les contes du réveil-matin.

    Lire l'article