En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        T'en souviens-tu, mon Anaïs ? et autres nouvelles

        Pocket
        EAN : 9782266282437
        Code sériel : 17168
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 108 x 177 mm
        Nouveauté
        T'en souviens-tu, mon Anaïs ? et autres nouvelles

        Date de parution : 04/01/2018
        Voilà treize jours qu’Ariane a posé ses valises dans cette villa de la Côte d’Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d’un siècle plus tôt, lorsqu’une fameuse actrice de la Comédie-Française vint... Voilà treize jours qu’Ariane a posé ses valises dans cette villa de la Côte d’Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d’un siècle plus tôt, lorsqu’une fameuse actrice de la Comédie-Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison…

        Bienvenue au pays de Caux, terre de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards…

        Dans les romans de Michel Bussi, vous étiez surpris jusqu’à la dernière page…
        Dans ses nouvelles, vous le serez jusqu’à la dernière ligne.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266282437
        Code sériel : 17168
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • celinefabre27 Posté le 27 Janvier 2018
          J'aime beaucoup Bussi, pourtant son dernier roman m'avait déçue. Lorsque j'ai vu ce recueil de nouvelles, j'ai tout de même été tentée. Ma libraire m'avait dit que ce livre était dans la veine d'Un avion sans elle. J'ai adoré la nouvelle armoire normande qui nous surprend jusqu'à la dernière ligne. Celle qui se passe à la Réunion m'a aussi plu. J'ai eu davantage de mal avec les autres.
        • Lorrainedesmordusdelecture Posté le 25 Janvier 2018
          T'en souviens tu, mon Anaïs ? De Michel Bussi... Un avis plutôt mitigé pour ma part. Nous retrouvons donc la plume de Mr Bussi avec 4 nouvelles. - T'en souviens tu mon Anaïs : j'ai trouvé cette histoire sympa, vraiment bien tournée et pleine de suspens. Mais, il y avait, à mon goût, trop de longueurs. - L'armoire Normande: ma préférée, je l'ai trouvée prenante et je l'ai vraiment dévorée - Vide grenier : Je me suis assez vite doutée de la fin... dommage, mais l'histoire est quand même sympa et nous donne le sourire. - Une fugue au paradis: et bien un peu le même constat... j'ai vu la fin venir. L'histoire est malgré tout prenante. Les personnages de ses 4 nouvelles sont très attachants se qui est bien joué de la part de l'auteur, car il n'est pas simple de le faire aux travers d'histoires si courtes.
        • Marech20 Posté le 22 Janvier 2018
          4 textes (plus longs que des nouvelles je dirai) composent ce recueil. On reconnaît les lieux (et on a envie de les découvrir!) et le mystère, chers à Michel Bussi. Ce livre se lit très facilement, il est très agréable... même si certaines chutes des nouvelles sont assez prévisibles (notamment t'en souviens-tu mon Anaïs et une fugue au paradis). Surtout, j'ai trouvé beaucoup de tendresse dans ces nouvelles, entre les différents personnages.
        • Elodieuniverse Posté le 22 Janvier 2018
          J'ai beaucoup aimé ces nouvelles et celle que je préfère est "T'en souviens-tu mon Anaïs?" qui mêle histoire, descriptions de magnifiques lieux et suspense. Elle m'a beaucoup fait pensé au livre "Nymphéas noirs" qui était sur Monet, celle-ci est sur la vie de Victor Hugo. L'une parle de l'hérédité, des passions qui nous viennent de nos ancêtres. La deuxième sur la curiosité malsaine. La troisième est plus sur l'importance des objets sur notre passé, la force des souvenirs et les liens familiaux et la dernière sur la vengeance. Ce sont de bonnes nouvelles avec une part de mystère et qui nous laisse pantois à la fin et c'est ce que j'aime. Bref, si vous ne connaissez pas Michel Bussi, c'est l'occasion de connaître un peu plus son style, si vous l'aimez vous serez ravis de le retrouver. Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
        • bergson Posté le 22 Janvier 2018
          4 nouvelles fignolées et servies à point par Michel Bussi de quoi vous régaler . Moi j'ai adoré sur l'armoire normande et si en plus on écoute du thiéphaine en même temps c'est l'extase. Alors n'hésitez pas c'est court mais excellent

        Ils en parlent

        « Sans trop dévoiler ses petits récits et d’en dévoiler les ficelles l’auteur nous offre un vrai suspense avec 4 histoires et encore plus d’intrigues que le lecteur veux à tout prix résoudre, sans succès bien sûr. » Culture News  

        « La brume cache et concentre l'espace, accentuant le huis clos imaginé par l'écrivain où le personnage principal, à Veules au mois de janvier, a le sentiment d'être pris au piège Au fil des rues, l'intrigue est dans la pierre et dans l'hiver. » Les Informations Dieppoises. 

        « Michel Bussi se promène dans les rues de Veules-les-Roses avec la curiosité d’un géographe et l’enthousiasme d’un romancier. […] Une balade en excellente compagnie des cressonnières au chemin des Champs-Elysées, puis au front de mer en suivant le cours du plus petit fleuve de France, l'Anaïs de ce petit recueil se révèle être une excellente guide » Franck Boitelle - Paris Normandie  
         
        « L'auteur s'essaye avec délectation à la nouvelle, mais conserve son univers. Celui du suspense sur les terres normandes. » Eva Roque -Télé 7 jours 
         
        « Une enquête pleine de suspense comme il sait si bien le mener, dans la peau d'une femme comme souvent […] Tout y est, jusqu'à l'atmosphère si particulière d'un village qui a su allier le charme des maisons en briques et silex, les villas bains de mer à colombages aux volets fermés, à flanc de collines, et même au béton du front de mer » Angelina Dionisi – Le Courrier Cauchois 
        « Ce format le plus haletant de Michel Bussi, il permet aux lecteurs de renouer avec un récit en Normandie, et même en pays de Caux, où se déroulent trois des quatre nouvelles » Angelina Dionisi – Le Courrier Cauchois 
          
        « Des conditions idéales pour nourrir une intrigue a suspense comme l'écrivain rouennais en a le secret Michel Bussi a fait de la bourgade normande le théâtre de T'en souviens-tu, mon Anaïs ? […]Avec des descriptions précises et fidèles a la réalité, il conte l'histoire d'Ariane qui a décide de quitter Paris pour s'installer dans une villa de Veules. » Bastien Bocquel - Ouest France 
         
        « Dans des formats courts, Michel Bussi parvient aussi à intriguer son lecteur Maîs les fils des récits finissent par conduire du côté de la logique, si étonnante soit-elle. » Séverine Simon - La Libre Belgique 

        « La première histoire donne son nom au recueil et commence comme un roman […] très vite et comme toujours avec Michel Bussi l’inquiétude monte et rien ne finit comme vous le croyez. […] Ces nouvelles sont inédites et c’est un excellent cru de Michel Bussi. » Jacqueline Petroz – France Inter 
        Ne lâchez pas sa main
        Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.