Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266298681
Code sériel : 17682
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

Tentations

Date de parution : 18/02/2021
Quel est le sombre secret que dissimule Johann Faust ?
Quel sinistre pacte ce brillant médecin a-t-il pu conclure avec le suppôt du diable ?
Profondément éprise de cet homme si secret, la jeune Margarete va peu à peu lever le mystère et prendre pleinement parti pour celui qu'elle aime... au risque...
Quel est le sombre secret que dissimule Johann Faust ?
Quel sinistre pacte ce brillant médecin a-t-il pu conclure avec le suppôt du diable ?
Profondément éprise de cet homme si secret, la jeune Margarete va peu à peu lever le mystère et prendre pleinement parti pour celui qu'elle aime... au risque de se perdre. 
Dans l'Allemagne du début du XVIe siècle, à la frontière entre Moyen Âge et Renaissance, la fulgurante trajectoire des deux héros va croiser celles de Martin Luther, Lucrèce Borgia, François 1er et tant d'autres... sous l'œil ironique de Méphistophélès.
Dans cette lutte acharnée entre Bien et Mal, peut-il seulement y avoir un vainqueur ?
 
« Un tour de force diabolique... pour un grand plaisir de lecture ! » PAGE des libraires
« Un roman historique dense et brillamment documenté. » Femmes d’aujourd’hui
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266298681
Code sériel : 17682
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

Un tour de force diabolique... pour un grand plaisir de lecture !
Page des libraires

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Yoda_Bor Posté le 21 Mars 2019
    Au moment de recevoir ce livre, j'en ignorais absolument tout, que ce soit l'auteur, la maison d'éditions ou même qu'il s'agissait en fait d'un préquel à un autre livre. Heureusement, il peut être lu sans problème indépendamment de l'autre et, si je suis loin d'en être spécialiste, l'histoire du Johann Faust de Goethe est suffisamment connue pour raccrocher les morceaux, grâce notamment à l'Histoire puisqu'on croise aussi bien Luther, Charles Quint, Lucrece Borgia, avec, au dessus de tous ces personnages historiques, l'ombre de Méphistophélès, lui qui reste en retrait, attendant le moment opportun. Jolie chronique historique, ce roman s'attache doc à suivre le chemin de Faust, apprendre les compromis qu'il a dû faire et les routes qu'il a croisées avant d'arriver dans la vie de Gretchen, même si tout finit toujours par le ramener à Wittenberg, cette petite ville qui se trouve au centre des bouleversements dans tous les domaines. C'est instructif et bien écrit et, si j'ai parfois eu du mal à avancer ma lecture aussi vite que l'aurais souhaité, j'ai aimé les découvertes que j'ai faites. Faust est décidément un personnage intriguant et fascinant et, même si je n’irai sans doute pas jusqu'à lire l'oeuvre de Goethe, j'ai aimé ce voyage fait... Au moment de recevoir ce livre, j'en ignorais absolument tout, que ce soit l'auteur, la maison d'éditions ou même qu'il s'agissait en fait d'un préquel à un autre livre. Heureusement, il peut être lu sans problème indépendamment de l'autre et, si je suis loin d'en être spécialiste, l'histoire du Johann Faust de Goethe est suffisamment connue pour raccrocher les morceaux, grâce notamment à l'Histoire puisqu'on croise aussi bien Luther, Charles Quint, Lucrece Borgia, avec, au dessus de tous ces personnages historiques, l'ombre de Méphistophélès, lui qui reste en retrait, attendant le moment opportun. Jolie chronique historique, ce roman s'attache doc à suivre le chemin de Faust, apprendre les compromis qu'il a dû faire et les routes qu'il a croisées avant d'arriver dans la vie de Gretchen, même si tout finit toujours par le ramener à Wittenberg, cette petite ville qui se trouve au centre des bouleversements dans tous les domaines. C'est instructif et bien écrit et, si j'ai parfois eu du mal à avancer ma lecture aussi vite que l'aurais souhaité, j'ai aimé les découvertes que j'ai faites. Faust est décidément un personnage intriguant et fascinant et, même si je n’irai sans doute pas jusqu'à lire l'oeuvre de Goethe, j'ai aimé ce voyage fait dans une Europe du début du XVIème siècle que je connais finalement très mal, avec une approche sur plusieurs domaines, notamment la médecine, au centre de bien des intrigues.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Belykhalil Posté le 13 Mars 2019
    Quel lecteur ne connait pas la légende de Faust, l’âme damnée des poètes et des écrivains? Pourtant, quelle est la part de vérité dans la légende? Faust était-il vraiment un alchimiste, un serviteur de Satan? Jean-Pierre Bours se propose de répondre à nos questions en traçant habilement la biographie, certes romancée, de Faust. Il s’attache en effet à respecter la chronologie des événements historiques et le rôle que Faust y a tenu en s’appuyant sur des preuves historiques avérées. Pour autant, l’auteur a choisi d’ajouter du piquant à son récit à travers le personnage de Méphistophélès, un ange déchu bien décidé à mettre la main sur l’âme de Faust. Pourtant, le personnage n’est en rien détestable, tel un observateur, il se contente juste de saisir les moments où l’Homme croise sa propre faiblesse pour s’approprier des âmes sans réelle méchanceté. Cela en fait un des personnages les plus intéressant du récit. J’ai tout autant apprécié son regard sur les événements que les parties contant l’épopée de Faust. L’élégance de l’écriture de Jean-Pierre Bours ne gâche en rien le plaisir du lecteur et c’est avec plaisir et que j’ai enchaîné les chapitres de ce roman. A noter : Tentations et la suite d’un roman intitulé... Quel lecteur ne connait pas la légende de Faust, l’âme damnée des poètes et des écrivains? Pourtant, quelle est la part de vérité dans la légende? Faust était-il vraiment un alchimiste, un serviteur de Satan? Jean-Pierre Bours se propose de répondre à nos questions en traçant habilement la biographie, certes romancée, de Faust. Il s’attache en effet à respecter la chronologie des événements historiques et le rôle que Faust y a tenu en s’appuyant sur des preuves historiques avérées. Pour autant, l’auteur a choisi d’ajouter du piquant à son récit à travers le personnage de Méphistophélès, un ange déchu bien décidé à mettre la main sur l’âme de Faust. Pourtant, le personnage n’est en rien détestable, tel un observateur, il se contente juste de saisir les moments où l’Homme croise sa propre faiblesse pour s’approprier des âmes sans réelle méchanceté. Cela en fait un des personnages les plus intéressant du récit. J’ai tout autant apprécié son regard sur les événements que les parties contant l’épopée de Faust. L’élégance de l’écriture de Jean-Pierre Bours ne gâche en rien le plaisir du lecteur et c’est avec plaisir et que j’ai enchaîné les chapitres de ce roman. A noter : Tentations et la suite d’un roman intitulé Indulgences.
    Lire la suite
    En lire moins
  • JournalDuneBibliothecaire Posté le 18 Février 2019
         Un livre fascinant. Il s'agit clairement d'un roman mais il peut faire penser à un documentaire romancé.      En effet, Jean-Pierre Bours nous dépeint son Faust au début du XVIe siècle qui côtoie à la fois des figures historiques et des personnages de fiction. Et quand l'histoire est citée, il cherche à être au plus proche et avertit le lecteur quand un élément ou une parole est authentique. Cette recherche de coller au plus près comme un historien le ferait avec une figure historique apporte ce quelque chose du documentaire.      J'ai donc beaucoup aimé. Le Faust de Jean-Pierre Bours est sage, honnête et grand savant. Il ne pense pas à lui mais cherche la connaissance, pour mieux soigner, appréhender le corps et le connaître pour mieux le comprendre et le guérir. Il est à la fois chercheur, professeur, diplomate... plusieurs casquettes pour un seul homme.      Jean-Pierre Bours prend le temps à la fin du livre de nous dresser des portraits de Faust et beaucoup ne sont pas glorieux. Il serait un alchimiste, astrologue, sorcier, sodomite... qui aurait vendu son âme pour son seul intérêt et n'aurait couru qu'après le vice et le péché. Pas celui-ci. Là il n'est qu'un homme,...      Un livre fascinant. Il s'agit clairement d'un roman mais il peut faire penser à un documentaire romancé.      En effet, Jean-Pierre Bours nous dépeint son Faust au début du XVIe siècle qui côtoie à la fois des figures historiques et des personnages de fiction. Et quand l'histoire est citée, il cherche à être au plus proche et avertit le lecteur quand un élément ou une parole est authentique. Cette recherche de coller au plus près comme un historien le ferait avec une figure historique apporte ce quelque chose du documentaire.      J'ai donc beaucoup aimé. Le Faust de Jean-Pierre Bours est sage, honnête et grand savant. Il ne pense pas à lui mais cherche la connaissance, pour mieux soigner, appréhender le corps et le connaître pour mieux le comprendre et le guérir. Il est à la fois chercheur, professeur, diplomate... plusieurs casquettes pour un seul homme.      Jean-Pierre Bours prend le temps à la fin du livre de nous dresser des portraits de Faust et beaucoup ne sont pas glorieux. Il serait un alchimiste, astrologue, sorcier, sodomite... qui aurait vendu son âme pour son seul intérêt et n'aurait couru qu'après le vice et le péché. Pas celui-ci. Là il n'est qu'un homme, un homme passionné, accablé par les limites de la science et des connaissances de son époque (lui qui voudrait faire plus), un médecin qui soigne tout le monde sans distinction, du pauvre à des rois. Et qui aimera deux femmes.       Un homme vraiment bien quoique peut-être parfois orgueilleux, ce qui risque de le perdre.      Sa vie est fascinante. Il côtoie ou rencontre des rois ou des empereurs (le trio : Charles Quint, François Ier, Henry VIII), des papes, Martin Luther, Érasme, Thomas More, Lucrèce Borgia... ce qui - de mon côté - m'a fait me dire "mais oui, ils sont tous de cette époque !" En bref, un très très bon livre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LOccitanelitteraire Posté le 9 Décembre 2018
    Il y a quatre ans mon parcours littéraire était chamboulé par le lecture d'Indulgences de Jean-Pierre Bours, et il y a quelques jours j'ai reçu Tentations, la suite. L'appréhension m'a envahie avant d'en commencer la lecture, allais-je être déçu par rapport à ce que j'avais ressenti auparavant, j'avais très peur que ce chef-d'oeuvre littéraire ne soit entaché par une suite qui lui eûsse été inférieure. Quelques chapitres plus tard je suis soulagée, dès les premiers mots la plume de Jean-Pierre Bours est de retour, toujours autant de chaleur, de sensualité, de mystère aussi dans cette prose. Une excellente chose aussi comparé à Indulgences, est la présence des notes en bas de page qui manquaient à mon goût avant, et qui sont d'autant plus utiles que quatre années séparent mes deux lectures. Si le personnage de Margaret m'avait impressionnée auparavant de par sa détermination et son courage, elle m'a subjuguée par sa piété et sa dévotion sans faille à l'homme qu'elle aime. Je n'ai toujours pas lu le Faust de Goethe et ne connaissait donc que très très vaguement son histoire, ce qui est un plus car le suspens est d'autant plus présent que l'on ne connaît pas les étapes de sa... Il y a quatre ans mon parcours littéraire était chamboulé par le lecture d'Indulgences de Jean-Pierre Bours, et il y a quelques jours j'ai reçu Tentations, la suite. L'appréhension m'a envahie avant d'en commencer la lecture, allais-je être déçu par rapport à ce que j'avais ressenti auparavant, j'avais très peur que ce chef-d'oeuvre littéraire ne soit entaché par une suite qui lui eûsse été inférieure. Quelques chapitres plus tard je suis soulagée, dès les premiers mots la plume de Jean-Pierre Bours est de retour, toujours autant de chaleur, de sensualité, de mystère aussi dans cette prose. Une excellente chose aussi comparé à Indulgences, est la présence des notes en bas de page qui manquaient à mon goût avant, et qui sont d'autant plus utiles que quatre années séparent mes deux lectures. Si le personnage de Margaret m'avait impressionnée auparavant de par sa détermination et son courage, elle m'a subjuguée par sa piété et sa dévotion sans faille à l'homme qu'elle aime. Je n'ai toujours pas lu le Faust de Goethe et ne connaissait donc que très très vaguement son histoire, ce qui est un plus car le suspens est d'autant plus présent que l'on ne connaît pas les étapes de sa vie. Le diable étant plus présent que dans Indulgences, ce qui renforce l'aspect chrétien du roman, de ce combat avec soi-même contre le mal et les mauvais choix, un roman lumineux bien que très sombre par moments, avec des moments où les larmes me sont montées aux yeux. Je salue encore une fois le travail titanesque que Jean-Pierre Bours fait dans Tentations, ce qui nous permet de découvrir des oeuvres magnifiques dont on n'aurait probablement pas soupçonné l'existence, mais aussi une chronologie historique passionnante, toujours très bien amenée, avec une vivacité et une chaleur immense. Et l'auteur conclut toujours avec un final magnifique, parfait, sans aucune fausse note, c'est absolument sublime le talent avec lequel il sait choisir ses mots et crée un bijou parfait où chaque perle est à sa place. Enfin bref... Merci M. Bours pour cette nouvelle merveille. Au-delà d'un très bon livre, un moment d'apaisement paradoxalement aux épreuves terribles que Margaret et sa famille doivent affronter. Indulgences et Tentations sont au roman historique, ce que Le seigneur des anneaux est à la fantasy.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.