En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Tequila frappée

        Pocket
        EAN : 9782266235945
        Code sériel : 15459
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 108 x 177 mm
        Tequila frappée

        Date de parution : 07/07/2016
        À Pandore, les pétales de rose pleuvent sur la ville, les femmes sont jolies, les voisins très serviables et les jardins soignés. Pourtant, ce n’est pas une banlieue tranquille.
        Car, à Pandore, les putes dansent la rumba avec les flics, les sous-marins naviguent sur terre, on croise des marchands de rêves,...
        À Pandore, les pétales de rose pleuvent sur la ville, les femmes sont jolies, les voisins très serviables et les jardins soignés. Pourtant, ce n’est pas une banlieue tranquille.
        Car, à Pandore, les putes dansent la rumba avec les flics, les sous-marins naviguent sur terre, on croise des marchands de rêves, un clochard extralucide, une main baladeuse ou un chien alcoolique qui sourit.
        Dans une atmosphère de cauchemar surréaliste, une série de meurtres sanglants est perpétrée. L’inspecteur Lynch, son acolyte Barn et aussi Nicki, profileuse fétichiste, mènent l’enquête. Une impensable vérité se cache derrière l’hécatombe…

        « La Belge a l’humour noir, le langage fleuri et l’imagination encline au scénario farfelu. » francesoir.fr

        « Ce livre est comme une image idyllique qui aurait été distordue dans le prisme de l’imagination de Nadine Monfils. Remarquable. »
        Avantages
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266235945
        Code sériel : 15459
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.40 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • merryfantasy Posté le 20 Novembre 2017
          Ce livre m'a été conseillé et prêté par une collègue, et j'avoue que j'ai bien fait de le lire tout de suite ! Je ne connaissais pas Nadine Monfils, et tout ce que l'on m'en avait dit était qu'elle avait un style vraiment particulier, assez franc et direct, qui parfois peut surprendre. Autrement dit, j'ai bien compris que soit ça passe, soit ça casse. Chez moi, c'est passé. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai déjà vu ce genre de style percutant, toujours est-il qu'à chaque fois cela me plaît bien, car cela permet de rentrer tout de suite dans l'histoire. Et il faut dire qu'elle commence fort, cette histoire. Une petite explosion, une main retrouvée dans un coin… et vous n'êtes pas au bout de vos surprises, car les rebondissements vont s'enchaîner, de sorte qu'on n'est sûr de rien jusqu'à la fin. Pourtant, on aurait pu comprendre tout de suite, car il y avait quelques indices. Ce que j'ai bien aimé aussi, c'est que l'auteur ne se concentre pas que sur l'intrigue policière. Autour, il y a des personnages bien fournis, qui ont tous leurs problèmes et qui doivent les résoudre en parallèle. Cela donnait de la vie et... Ce livre m'a été conseillé et prêté par une collègue, et j'avoue que j'ai bien fait de le lire tout de suite ! Je ne connaissais pas Nadine Monfils, et tout ce que l'on m'en avait dit était qu'elle avait un style vraiment particulier, assez franc et direct, qui parfois peut surprendre. Autrement dit, j'ai bien compris que soit ça passe, soit ça casse. Chez moi, c'est passé. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai déjà vu ce genre de style percutant, toujours est-il qu'à chaque fois cela me plaît bien, car cela permet de rentrer tout de suite dans l'histoire. Et il faut dire qu'elle commence fort, cette histoire. Une petite explosion, une main retrouvée dans un coin… et vous n'êtes pas au bout de vos surprises, car les rebondissements vont s'enchaîner, de sorte qu'on n'est sûr de rien jusqu'à la fin. Pourtant, on aurait pu comprendre tout de suite, car il y avait quelques indices. Ce que j'ai bien aimé aussi, c'est que l'auteur ne se concentre pas que sur l'intrigue policière. Autour, il y a des personnages bien fournis, qui ont tous leurs problèmes et qui doivent les résoudre en parallèle. Cela donnait de la vie et de la crédibilité au texte. Quant au final, il n'est clairement pas banal. Disons que ce polar ne se résout pas du tout de manière classique, et ça, c'était super !
          Lire la suite
          En lire moins
        • emi13 Posté le 11 Avril 2017
          Une petite banlieue chic à Pandore où il fait bon vivre, enfin c’est ce que l’on croit. Une petite bourgade où les maisons sont comme les voisins bien soignées. Dans une de ces maisons vit une jeune femme blonde, jolie de surcroit, qui met dans tous ses états son voisin amoureux d’elle, dès qu’elle arrive avec ses courses il s’empresse de l’aider à les décharger du coffre de la voiture. En ouvrant la porte de la maison, celle-ci explose avec à l’intérieur le mari de la jolie blonde. L’inspecteur Lynch, son ami et collègue Barn et la charmante Nicki profileuse vont devoir mener une enquête où plusieurs meurtres vont se succéder. Quand il rentre chez lui Lynch voit son petit chien arriver. Se versant une tequila il est heureux que son petit chien adore cette boisson, une fois qu'il a bu son chien lui fait le plus beau des sourires, quel bonheur ce toutou au moins je ne bois pas seul. Une enquête assez difficile, le meurtrier n’est pas celui que l’on pense. Très bon moment avec ce roman de Nadine Monfils.
        • PinkCatReading Posté le 23 Novembre 2016
          Pandore, banlieue à la Wysteria Lane, avec sa desperate housewife en la personne d'Alice qui échappe de peu à un horrible attentat qui fait exploser sa maison de poupée et son mari Ken, euh non Luc, avec! Mais son chignon banane a tenu le coup! Les comparaisons s'arrêtent là. Enfin, je ne connais pas très bien la série, peut être pas...bref... Je découvre les inspecteurs Lynch et Barnes qui ne sont pas à leur premier coup d'essai mais ce volume peut se lire sans avoir connaissance des précédents, ça ne gêne pas. Ces messieurs qui mènent l'enquête sont de grosses caricatures à la vie dissolue qui partagent leur amour pour l'alcool et pour une même péripatéticienne...Ils sont secondés par Nicki, la belle profileuse lesbienne au cœur de glace. Ils ne sont pas trop de trois vu les meurtres horribles qui s'accumulent, les suspects potentiels (ahah on aime les rebondissements!) et les fausses pistes (ahah tu veux encore plus de rebondissements?!). Des personnages loufoques (mais auxquels je ne me suis pas attachée), une histoire abracadabrante, une petite chienne, Téquila, alcoolique, qui nous raconte ce qu'elle pense, le tout sur fond rose barbapapa et rouge sang. Un polar bien sympathique avec un humour corrosif/noir,... Pandore, banlieue à la Wysteria Lane, avec sa desperate housewife en la personne d'Alice qui échappe de peu à un horrible attentat qui fait exploser sa maison de poupée et son mari Ken, euh non Luc, avec! Mais son chignon banane a tenu le coup! Les comparaisons s'arrêtent là. Enfin, je ne connais pas très bien la série, peut être pas...bref... Je découvre les inspecteurs Lynch et Barnes qui ne sont pas à leur premier coup d'essai mais ce volume peut se lire sans avoir connaissance des précédents, ça ne gêne pas. Ces messieurs qui mènent l'enquête sont de grosses caricatures à la vie dissolue qui partagent leur amour pour l'alcool et pour une même péripatéticienne...Ils sont secondés par Nicki, la belle profileuse lesbienne au cœur de glace. Ils ne sont pas trop de trois vu les meurtres horribles qui s'accumulent, les suspects potentiels (ahah on aime les rebondissements!) et les fausses pistes (ahah tu veux encore plus de rebondissements?!). Des personnages loufoques (mais auxquels je ne me suis pas attachée), une histoire abracadabrante, une petite chienne, Téquila, alcoolique, qui nous raconte ce qu'elle pense, le tout sur fond rose barbapapa et rouge sang. Un polar bien sympathique avec un humour corrosif/noir, une écriture fluide, pas mal de vulgarité (un peu trop et moi qui ne suis pas bégueule, j'ai quand même tordu le nez parfois), du suspens et de la trucidation à tout va (si, c'est dans le dico). J'avais découvert Nadine Monfils avec "La vieille qui voulait tuer le bon dieu" et j'avais adoré ce côté décalé et politiquement incorrect. C'est un peu la même chose ici. Je ne suis pas vraiment déçue mais pas sure de lire d'autres aventures de Lynch et Barnes. Cependant, pas de regret car pas le temps de s'ennuyer, ça détend et ça se lit vite! J'allais écrire ça se boit vite, huhuhu. Donc tu veux un livre "what the fuck" avec des personnages foufous qui parlent pas bien avec leur bouche ou/et qui ont des hallucinations, ou/et qui sont psychopathes, des jolis jardins, un chien bourré, des meurtres glauques et tout un tas de bizarreries? Fonce! Et puis la couverture est juste trooooop chouquinette! (comment ça j'ai de drôles de goûts?)
          Lire la suite
          En lire moins
        • RosesNoires888 Posté le 31 Mars 2016
          On prend les mêmes et on recommence ! À la suite de "Babylone Dream" la même équipe toujours aussi délurée et attachante. On en redemande !
        • Butterflies Posté le 31 Janvier 2014
          On retrouve notre cher inspecteur Lynch, son acolyte Barn et notre chère Tequila, son chien, qui aime picoler et qui pense (juste une ou deux fois dans le roman on a droit à ses commentaires et c'est assez sympa). Nicki aussi est là, beaucoup plus présente. Elle tombe même amoureuse. C'est la même équipe que dans "Coco givré" et dans "La petite fêlée aux allumettes". L'HISTOIRE: Alice Doms échappe de peu à la mort après l'explosion de sa maison. Plusieurs personnes de son entourage sont assassinées suivant un rituel étrange. Deux enquêteurs aux vies chaotiques et une profileuse solitaire mènent l'enquête. Dans un univers surréaliste hanté par Magritte, un thriller haletant, teinté de poésie et de violence. À Pandore, les pétales de rose pleuvent sur la ville, les femmes sont jolies, les voisins très serviables et les jardins soignés. Ceci n'est pas une banlieue tranquille. Car, à Pandore, les putes dansent la rumba avec les flics, les sous-marins naviguent sur terre, on croise des marchands de rêves, un clochard extralucide, une main baladeuse ou notre chien alcoolique qui sourit. Dans une atmosphère de cauchemar surréaliste, une série de meurtres sanglants sont perpétrés. L'inspecteur Lynch, son acolyte Barn et aussi Nicki, la profileuse... On retrouve notre cher inspecteur Lynch, son acolyte Barn et notre chère Tequila, son chien, qui aime picoler et qui pense (juste une ou deux fois dans le roman on a droit à ses commentaires et c'est assez sympa). Nicki aussi est là, beaucoup plus présente. Elle tombe même amoureuse. C'est la même équipe que dans "Coco givré" et dans "La petite fêlée aux allumettes". L'HISTOIRE: Alice Doms échappe de peu à la mort après l'explosion de sa maison. Plusieurs personnes de son entourage sont assassinées suivant un rituel étrange. Deux enquêteurs aux vies chaotiques et une profileuse solitaire mènent l'enquête. Dans un univers surréaliste hanté par Magritte, un thriller haletant, teinté de poésie et de violence. À Pandore, les pétales de rose pleuvent sur la ville, les femmes sont jolies, les voisins très serviables et les jardins soignés. Ceci n'est pas une banlieue tranquille. Car, à Pandore, les putes dansent la rumba avec les flics, les sous-marins naviguent sur terre, on croise des marchands de rêves, un clochard extralucide, une main baladeuse ou notre chien alcoolique qui sourit. Dans une atmosphère de cauchemar surréaliste, une série de meurtres sanglants sont perpétrés. L'inspecteur Lynch, son acolyte Barn et aussi Nicki, la profileuse fétichiste, mènent l'enquête. Chacun se bat avec sa solitude et tente de découvrir l'impensable vérité qui se cache derrière cette hécatombe. Nadine Monfils fait naître le fantastique du quotidien, distillant suspense, frissons et humour noir.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Ce livre est comme une image idyllique qui aurait été distordue dans le prisme de l'imagination de Nadine Monfils. Remarquable. » Avantages
        « Si vous aimez les ambiances étranges des films de David Lynch, la poésie noire de Tim Burton, le surréalisme des tableaux de Magritte et l'ambiguïté un peu perverse des contes de fées, ce thriller déjanté risque de beaucoup vous amuser. » Atmosphères
        « La belge a l'humour noir, un langage fleuri et l'imagination encline au scénario farfelu. Quand on a le goût du thriller pimenté, cette Tequila frappée est à consommer sans modération. » France Soir
        « Une des grandes découverte de l’année 2009. Quand un auteur belge donne des leçons aux auteurs français. J’ai une nouvelle pour vous : Audiard est de retour ! Découvrez un des romans les plus fous, les plus drôles et culturellement incorrect de l’année. Une histoire comme on en a jamais lue. Pénétrez dans le monde unique et inimaginable de Nadine Monfils. Il faut tout lire de cette femme. Elle devrait être numéro un des ventes françaises, car elle le mérite plus que tout autre. Une révélation ! Précipitez-vous ! » Gérard Collard
        « Humour noir, surréalisme et kitsch débridé font de cette Tequila frappée un cocktail roboratif qui réchauffe autant qu'il laisse frissonner. » Focus vif
        « Nadine M., en fille spirituelle de San Antonio, compose des bouquets de roses noires aux épines desquelles plus d'un lecteur s'écorchera. Un thriller qui se rit des lois du genre. » La Libre Belgique
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com