RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Terminus Elicius

            Pocket
            EAN : 9782266223720
            Code sériel : 13599
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 256
            Format : 108 x 177 mm
            Terminus Elicius

            Date de parution : 21/10/2011

            Toujours le même trajet. Istres-Marseille. Marseille-Istres. Sa mère, son travail. La vie de Jeanne est en transit. Elle la contemple en passager. Une lettre suffira à faire dérailler ce train-train morose : « Vous êtes si belle, Jeanne. » Glissée entre deux banquettes, elle l’attendait. Une déclaration. D’amour. De guerre....

            Toujours le même trajet. Istres-Marseille. Marseille-Istres. Sa mère, son travail. La vie de Jeanne est en transit. Elle la contemple en passager. Une lettre suffira à faire dérailler ce train-train morose : « Vous êtes si belle, Jeanne. » Glissée entre deux banquettes, elle l’attendait. Une déclaration. D’amour. De guerre. Car l’homme de ses rêves est un monstre, un tueur sans pitié. Elle sera sa confidente, son épaule. Il sera son âme sœur, son dilemme. Le terminus de ses cauchemars…

            Cet ouvrage a reçu le Prix marseillais du polar

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266223720
            Code sériel : 13599
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 256
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            6.95 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Ducafeetdeslivres Posté le 5 Mars 2019
              TERMINUS ELICIUS - KARINE GIEBEL Mon petit coup de coeur du début de l?année ! Le résumé : « Istres-Marseille. Pour Jeanne, la vie est ponctuée par cet aller-retour ferroviaire quotidien entre son travail de gratte-papier au commissariat et la maison de sa mère. Elle attend néanmoins qu'un événement vienne secouer le fil de son existence : un regard, enfin, du capitaine Esposito ? La résolution, peut-être, de cette affaire de serial killer qui défraie la chronique phocéenne ? «Vous êtes si belle, Jeanne. Si touchante et si belle.» Ce soir-là, une lettre, glissée entre deux banquettes, semble combler toutes ses espérances. Un peu trop, même. Car derrière le mystérieux soupirant se cache le meurtrier tant recherché par la police. Commence alors une correspondance amoureuse qui, pour Jeanne, n'aura de terminus qu'au bout de l'enfer... » Mon avis : je me suis très vite laissée emporter par l?histoire, j?avais peur de retrouver les nombreux clichés du style policier, mais honnêtement pas du tout. Le personnage principal de Jeanne est déjà très particulier en lui-même : sa vie, ses troubles psychiatriques, sa solitude, on s?y attache très vite. Une demi-journée à peine pour terminer cette petite pépite... Je n?avais jamais lu de Karine Giébel mais... TERMINUS ELICIUS - KARINE GIEBEL Mon petit coup de coeur du début de l?année ! Le résumé : « Istres-Marseille. Pour Jeanne, la vie est ponctuée par cet aller-retour ferroviaire quotidien entre son travail de gratte-papier au commissariat et la maison de sa mère. Elle attend néanmoins qu'un événement vienne secouer le fil de son existence : un regard, enfin, du capitaine Esposito ? La résolution, peut-être, de cette affaire de serial killer qui défraie la chronique phocéenne ? «Vous êtes si belle, Jeanne. Si touchante et si belle.» Ce soir-là, une lettre, glissée entre deux banquettes, semble combler toutes ses espérances. Un peu trop, même. Car derrière le mystérieux soupirant se cache le meurtrier tant recherché par la police. Commence alors une correspondance amoureuse qui, pour Jeanne, n'aura de terminus qu'au bout de l'enfer... » Mon avis : je me suis très vite laissée emporter par l?histoire, j?avais peur de retrouver les nombreux clichés du style policier, mais honnêtement pas du tout. Le personnage principal de Jeanne est déjà très particulier en lui-même : sa vie, ses troubles psychiatriques, sa solitude, on s?y attache très vite. Une demi-journée à peine pour terminer cette petite pépite... Je n?avais jamais lu de Karine Giébel mais je crois bien que je suis partie pour aller en chercher quelques uns à la librairie. ?
              Lire la suite
              En lire moins
            • Salix_alba Posté le 21 Février 2019
              Elicius surnom de Jupiter, avec pour attribut, notamment le bâton de foudre qui fond sur sa proie. Karine Giebel nous entraîne dans le sud de la France, dans le périmètre de Marseille où vit son héroïne. Or, Jeanne vit sagement, sans heurts et pétrie d’habitudes. Avec un travail, sans responsabilités ; administrative dans l’un des commissariats de Marseille. Sa timidité, rend Jeanne, inexistante et transparente dans le bureau qu’elle partage avec d’autres collègues. Puis, un événement va transformer sa vie en enfer…Juste une petite lettre glissée entre deux sièges, qu’elle occupe régulièrement ; même place, même horaire, de Marseille Saint-Charles à Istres… S’agit-il d’une lettre d’Amour, de Haine ? Nous commençons à partir de cet instant, un « voyage au bout de la nuit » ! Comme à l’habitude, un style prenant, haletant, qui nous invite à parcourir rapidement ce thriller afin d’en connaître l’épilogue.
            • Elo43 Posté le 1 Février 2019
              Son premier livre et le premier livre qui m'a plongée dans son univers ! C'est sombre, c'est dur , c'est flippant mais tellement addictif ! On dévore les pages, on enchaine les chapitres ! ON s'attache à cette héroïne si particulière et on vit avec elle toutes ses interrogations !
            • nathalou93 Posté le 11 Janvier 2019
              Lecture commune de Janvier de la page #ilestbiencelivre Jeanne se rends tout les jours a Marseille en train pour se rendre au commissariat pour occuper un poste a plein temps. Elle choisis tout les jours la même place, un jour elle trouve une lettre, un certain Elicius s'adresse a elle, au début il l'as flatte, et après il lui avoue qu'il est le tueur. Un cas de conscience, tout dire au commissaire qui s'occupe de l'affaire ou continuer d'être courtiser par un tueur ? J'ai beaucoup aimer, c'est mon deuxième opus de cet auteur, et on es pris dés les premières pages dans le feu de l'action, j'avoue que j'aime énormément les histoires qui se passe dans les trains, moi qui le prends tout le jours, j'arrêterai ici les point communs avec Jeanne, le personnage principal, car je me serais jamais senti flattée par les compliments d'un tueur. Ce personnage est très fort, et on comprends très vite sa problématique du a ses soucis mentaux, sa 2éme personne qui est toujours en elle. J'ai aussi beaucoup apprécier la fraicheur du commissaire et aussi une belle fin.
            • SebPierre Posté le 4 Janvier 2019
              Lors de son trajet retour quotidien en train, Jeanne, secrétaire dans un commissariat marseillais, tombe sur une mystérieuse lettre d'un certain Elicius, qui lui déclare sa flamme et lui avoue les meurtres qu'il a commis afin d'assouvir sa vengeance et celle de Jeanne... Un thriller choc !!!
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.