Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266312820
Code sériel : 18023
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 112
Format : 108 x 177 mm

Tout ce silence

Date de parution : 01/10/2020
Il n’y a pas que le cancer, qui ronge, il y a le silence.
Nonna ne veut pas quitter sa maison. Si elle meurt, elle mourra là. Têtue, comme elle l’a toujours été. Forte et taiseuse comme le sont les vieilles dames italiennes…
Comme elle l’accompagne pendant sa soixante-dix-neuvième et dernière année,...
Il n’y a pas que le cancer, qui ronge, il y a le silence.
Nonna ne veut pas quitter sa maison. Si elle meurt, elle mourra là. Têtue, comme elle l’a toujours été. Forte et taiseuse comme le sont les vieilles dames italiennes…
Comme elle l’accompagne pendant sa soixante-dix-neuvième et dernière année, Véronique Gallo raconte sa nonna. Son enfance âpre, son mariage sans amour, l’abnégation totale pour les siens – tous ces dons silencieux qui composent une vie de femme et dont elle brise, aujourd’hui, un par un les non-dits.

« Un premier roman de tendresse, de complicité et de vérité. » Monique Verdussen – La Libre Belgique
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266312820
Code sériel : 18023
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 112
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ProfesseurDan Posté le 27 Avril 2021
    Ce roman est typiquement le genre de livre qu'on souhaiterait beaucoup plus long ! Véronique Gallo, que les Belges connaissent surtout pour ses capsules humoristiques Vie de mère, nous livre un vrai bijou aux complets antipodes de ce que l'auteure nous livre au quotidien dans son art. L'histoire de sa Nonna est le récit tout en sensibilité, en douceur, en intensité et en finesse d'une vie typique d'une italienne immigrée en Belgique après la Seconde Guerre mondiale avec ses frustrations, ses difficultés d'intégration mais aussi ses petites joies. Le second récit, celui des derniers mois de vie de la vieille femme, perturbés par le cancer, est comme une sorte d'apothéose dans ce monument de douceur, car c'est vraiment là que l'on ressent vraiment toute la compassion et tout l'amour éprouvé pour cette femme au caractère fort, typique des Nonna italiennes. Un livre à lire absolument !
  • Francedewepion Posté le 5 Avril 2020
    Je connaissais Véronique Gallo, l'humoriste, auteure de capsules vidéos sur Youtube où elle décrit son quotidien de maman actuelle : boulot, enfants, ménage etc.... Chacune s'y reconnait. Ici, j'ai découvert une autre Véronique Gallo. Celle qui, dans un petit roman d'une bonne centaine de pages, nous relate avec émotion mais réalisme la dernière année de la vie de sa Nonna atteinte d'un cancer des os. En parallèle, elle nous décrit aussi quelques pans de la vie de Nonna : enfant vivant dans la montagne italienne; mariée à un homme exigeant qu'elle n'aime pas.; mère de 2 garçons qu'elle tentera d'aider tant bien que mal mais qui partiront avant elle. Une belle plume, tout en finesse, en émotions mais sans apitoiement inutile.
  • toptopicleblog Posté le 8 Juin 2019
    Véronique Gallo ! On l’adore sur scène, à la télévision, sur YouTube, et à juste titre car c’est une extraordinaire comédienne, qui nous fait hurler de rire avec les « capsules », pièces et spectacles qu’elle écrit. Mais elle est aussi auteure, dans un autre registre, d’un petit bijou « Tout ce silence », paru en 2012. Ce récit d’une centaine de pages relate comment Véronique a accompagné Nonna, sa grand-mère paternelle, tout au long de son cancer des os. Tout en racontant en parallèle la vie de son aïeule, Véronique (se) questionne (sur) le parcours et l’abnégation de celle-ci. Une vie âpre et sans cadeaux : l’enfance dans les montagnes de l’Italie du Nord, l’immigration en Belgique, un mari qui ne voit pas l’utilité de faciliter la vie de sa femme, les morts prématurées de ses deux seuls fils, l’un par pendaison, l’autre d’alcoolisme, sa volte-face vis-à-vis de sa religion (Nonna était témoin de Jéhovah), le mutisme… Par ce livre, Véronique Gallo rend hommage à une femme qui l’adorait et qu’elle aimait tout autant. Elle cherche un sens à la vie de Nonna, consacrée aux autres, à leur égoïsme, où non-dits et sacrifice ont contraint son épanouissement, tout en renforçant ses entêtements. Tout... Véronique Gallo ! On l’adore sur scène, à la télévision, sur YouTube, et à juste titre car c’est une extraordinaire comédienne, qui nous fait hurler de rire avec les « capsules », pièces et spectacles qu’elle écrit. Mais elle est aussi auteure, dans un autre registre, d’un petit bijou « Tout ce silence », paru en 2012. Ce récit d’une centaine de pages relate comment Véronique a accompagné Nonna, sa grand-mère paternelle, tout au long de son cancer des os. Tout en racontant en parallèle la vie de son aïeule, Véronique (se) questionne (sur) le parcours et l’abnégation de celle-ci. Une vie âpre et sans cadeaux : l’enfance dans les montagnes de l’Italie du Nord, l’immigration en Belgique, un mari qui ne voit pas l’utilité de faciliter la vie de sa femme, les morts prématurées de ses deux seuls fils, l’un par pendaison, l’autre d’alcoolisme, sa volte-face vis-à-vis de sa religion (Nonna était témoin de Jéhovah), le mutisme… Par ce livre, Véronique Gallo rend hommage à une femme qui l’adorait et qu’elle aimait tout autant. Elle cherche un sens à la vie de Nonna, consacrée aux autres, à leur égoïsme, où non-dits et sacrifice ont contraint son épanouissement, tout en renforçant ses entêtements. Tout ce silence est un témoignage émouvant, dont l’écriture délicate évite le pathos. Témoignage au pluriel d’ailleurs : d’une époque, d’une fin de vie, d’une promesse faite (Nonna souhaitait mourir chez elle), d’une maladie, d’une famille abîmée, et surtout d’un amour par-dessus tout, qui illumine le récit. Il apporte aussi un certain éclairage sur la génération de femmes, à mes yeux très particulière, dont l’adolescence s’est fracassée sur la période 39-45, quel que fut leur milieu et leur condition, et qui n’a pu / su profiter de la libération domestique apportée par mai 68.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Arsie Posté le 5 Janvier 2018
    Un petit bijou d'écriture ! L'humoriste belge Véronique Gallo nous livre l'histoire de sa nonna (grand-mère), en fin de vie : des chapitres alternés entre sa misérable vie et son agonie. Mais aussi un amour immense et une abnégation totale pour les siens. Lecture bouleversante, sensible et préfacée par le grand théologien Gabriel RINGLET.
  • Histoiresdenlire Posté le 8 Mars 2016
    Depuis cet été, il y a quelqu'un qui me fait hurler de rire tous les mercredis, quelqu'un que je ne connais pas mais qui me donne l'impression d'être une bonne copine, celle avec qui on a envie de boire un verre pour se raconter mille anecdotes ... Ce quelqu'un, c'est Véronique Gallo, comédienne, humoriste, auteur, belge (yessss !) qui, depuis quelques mois, propose chaque mercredi une nouvelle "capsule" comme on dit, intitulée "Vie de mère", et c'est une bouffée de bonheur. Véronique Gallo campe une mère de famille au bord de la crise de nerfs, qui parle à sa psy online ;-) C'est drôle, c'est tendre, c'est ironique, c'est VRAI, ça parle à tout le monde, c'est juste incroyable (oui, oui, je m'emballe). Il se passe quelque chose de joli, avec ce "Vie de mère", ça prend de l'ampleur ... En tous cas, je partage, je conseille, je rigole, je regarde à nouveau, j'attends avec impatience le prochain, bref, le giga coup de coeur. A découvrir par ici sans tarder ! Mais Véronique Gallo a aussi écrit un roman, et je l'ai chipé au boulot (à la bibliothèque, oui, j'ai tous les droits, j'ai un super job), lu en une soirée, et... Depuis cet été, il y a quelqu'un qui me fait hurler de rire tous les mercredis, quelqu'un que je ne connais pas mais qui me donne l'impression d'être une bonne copine, celle avec qui on a envie de boire un verre pour se raconter mille anecdotes ... Ce quelqu'un, c'est Véronique Gallo, comédienne, humoriste, auteur, belge (yessss !) qui, depuis quelques mois, propose chaque mercredi une nouvelle "capsule" comme on dit, intitulée "Vie de mère", et c'est une bouffée de bonheur. Véronique Gallo campe une mère de famille au bord de la crise de nerfs, qui parle à sa psy online ;-) C'est drôle, c'est tendre, c'est ironique, c'est VRAI, ça parle à tout le monde, c'est juste incroyable (oui, oui, je m'emballe). Il se passe quelque chose de joli, avec ce "Vie de mère", ça prend de l'ampleur ... En tous cas, je partage, je conseille, je rigole, je regarde à nouveau, j'attends avec impatience le prochain, bref, le giga coup de coeur. A découvrir par ici sans tarder ! Mais Véronique Gallo a aussi écrit un roman, et je l'ai chipé au boulot (à la bibliothèque, oui, j'ai tous les droits, j'ai un super job), lu en une soirée, et ça vaut le détour aussi, même si on est dans un registre dramatique, cette fois ... Elle prend la plume ici pour nous conter l'histoire de sa grand-mère, Nonna, immigrée italienne, atteinte d'un cancer des os, et de l'année passée à ses côtés, jusqu'à la fin. Ce texte court d'une centaine de pages, fait défiler la vie de Nonna par époque : la jeunesse dans la campagne italienne, l'arrivée en Belgique et le mariage avec Mario, la naissance de ses fils, de ses petits-enfants, les morts tragiques de ses proches, la maladie. Les chapitres sur la vie de Nonna alternent avec le présent, où la narratrice, sa petite-fille, raconte la lente descente aux enfers de Nonna, la maladie qui la ronge et la dégradation du quotidien, l'entêtement de cette grand-mère à rester et à mourir chez elle. Les personnages masculins sont imposants, souvent rongés par l'alcoolisme "des pauvres", et représentent finalement presque un frein à l'épanouissement de Nonna : son mari refuse qu'elle profite des nouveautés en électroménager et ne cache pas sa jalousie, la maintenant à la maison, son fils aîné est un enfant-roi, même adulte, et Nonna se plie à ses quatre volontés. La tragédie n'épargnera pas Nonna, et les morts violentes de ses proches se succéderont. La narratrice est finalement le soleil de cette femme qui a tant désiré une fille sans jamais être exaucée et Véronique Gallo écrit de très belle pages sur leur relation, sur l'amour que lui porte Nonna, depuis son enfance. Elle raconte les soins quotidiens, les visites à l'hôpital, la progression de la maladie, qui ronge Nonna longtemps, alors même qu'elle voudrait mourir et ne plus souffrir. Au final, Véronique Gallo, nous touche par un portrait de femme forte, entêtée, une femme d'une autre époque, une vie parsemée de drames passés sous silence, qui a aimé à la folie sa petite-fille. Un très beau texte sur le deuil, la maladie et l'accompagnement en fin de vie. A découvrir !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.