Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266262125
Code sériel : 16421
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm

Tout pour plaire

Date de parution : 10/09/2015
David et Déborah ont tout pour plaire : jeunes, beaux, amoureux… Mais peut-on être aussi parfait ?
Rien n'est plus suspect qu'une personne qui a tout pour plaire. 
 
En apparence, votre mari et vous avez « tout pour plaire ».
Mais depuis longtemps, déjà, votre couple dérange. Parce qu'une brillante jeune femme comme vous n'a pu tout abandonner pour se consacrer à son riche mari sans être influencée. Ou vénale.
Parce qu'un séducteur avide de pouvoir comme lui n'a pu...
En apparence, votre mari et vous avez « tout pour plaire ».
Mais depuis longtemps, déjà, votre couple dérange. Parce qu'une brillante jeune femme comme vous n'a pu tout abandonner pour se consacrer à son riche mari sans être influencée. Ou vénale.
Parce qu'un séducteur avide de pouvoir comme lui n'a pu obtenir votre dévotion que par la tyrannie et la manipulation. Comme tous les pervers narcissiques.
Alors quand votre séduisant beau-frère vient s'installer chez vous, les esprits s'échauffent davantage. Et la disparition suspecte de sa femme n'arrange rien. Oui, vos voisins guettent le drame... Mais ils sont encore très loin d'imaginer la tragédie qui va réellement se jouer...

« Nouvelle preuve de son art désarmant de la suggestion et de la manipulation, Tout pour plaire d'Ingrid Desjours est un modèle du genre. »
Marie Rogatien – Le Figaro Magazine

Tout pour plaire est en cours de développement pour une série TV par Arte Séries.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266262125
Code sériel : 16421
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Voilà typiquement le type de livre où l'on entre à reculons, en se disant que les histoires de couples au bord du nervous breakdown relèvent d'un genre un poil éculé. Et puis s'installe, au fil des pages, une drôle d'atmosphère, avec des personnages dont on se demande s'ils sont victimes consentantes, pervers narcissiques ou frappadingues de l'amour vache. » Le Monde
 
 
Le Monde

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • brinvilliers Posté le 12 Mai 2020
    David enchaîne les conférences, il va bientôt sortir un livre, de plus son épouse Déborah est magnifique. Tout lui semble lui avoir réussi. Lorsque son frère Nicolas débarque chez eux en emmenant sa fille Emma parce que sa femme a disparu, David change de comportement et Déborah se renferme encore plus elle. La police enquête et les comportements de Nicolas et David sont ambigus. Déborah a peur mais est prête à mentir pour protéger le frère de David. Est-elle si puérile qu'on peut le penser ou cache t-elle son jeu ? Déborah arrive même à subjuguer le policier qui mène l'enquête. Après un début classique, l'histoire prend son rythme et nous fait dévorer le livre.
  • isabelleisapure Posté le 12 Avril 2020
    Deborah et David ont une vie de rêve. Lui, la quarantaine, beau, sexy. La séduction, c’est son fond de commerce. Sorte de coach, il vend à prix d’or lors de ses conférences des conseils de séduction à des mecs paumés. Deborah, belle, intelligente, attire le regard des hommes et la jalousie des femmes. « Tout pour plaire » en somme. Une seule ombre dans ce tableau idyllique, le manque d’enfant que Déborah ressent cruellement. La belle mécanique se grippe avec l’arrivée soudaine de Nicolas, le frère de David accompagné d’Emma sa fillette de cinq ans. Le jeune homme désemparé ne sait où se trouve Emilie son épouse disparue et semble bien encombré d’une enfant que peu à peu Deborah traitera comme la sienne. A partir de là, Ingrid Desjours nous entraîne dans une enquête passionnante pour tenter de retrouver Emilie. Aux manettes, Sacha Mendel, commandant de police triste et désabusé, souvent borderline qui a du mal à vivre avec un passé qui le hante. Ingrid Desjours excelle dans la construction de l’histoire et la psychologie de ses personnages, qu’elle maîtrise parfaitement. Et tout cela pour nous forcer à nous poser ces questions : Qui manipule qui ? Qui est victime ? Les méchants le sont-ils autant... Deborah et David ont une vie de rêve. Lui, la quarantaine, beau, sexy. La séduction, c’est son fond de commerce. Sorte de coach, il vend à prix d’or lors de ses conférences des conseils de séduction à des mecs paumés. Deborah, belle, intelligente, attire le regard des hommes et la jalousie des femmes. « Tout pour plaire » en somme. Une seule ombre dans ce tableau idyllique, le manque d’enfant que Déborah ressent cruellement. La belle mécanique se grippe avec l’arrivée soudaine de Nicolas, le frère de David accompagné d’Emma sa fillette de cinq ans. Le jeune homme désemparé ne sait où se trouve Emilie son épouse disparue et semble bien encombré d’une enfant que peu à peu Deborah traitera comme la sienne. A partir de là, Ingrid Desjours nous entraîne dans une enquête passionnante pour tenter de retrouver Emilie. Aux manettes, Sacha Mendel, commandant de police triste et désabusé, souvent borderline qui a du mal à vivre avec un passé qui le hante. Ingrid Desjours excelle dans la construction de l’histoire et la psychologie de ses personnages, qu’elle maîtrise parfaitement. Et tout cela pour nous forcer à nous poser ces questions : Qui manipule qui ? Qui est victime ? Les méchants le sont-ils autant qu’il y paraît ? L’auteure nous guide dans les méandres de leurs pensées, pave notre route de doutes, puis de certitudes d’avoir tout compris, sauf que ce n’est jamais ce à quoi on s’attend. Et nous voilà reparti sur d’autres pistes, ballotés d’une probabilité à l’autre jusqu’au point final. « Tout pour plaire » est un thriller passionnant et addictif.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jeanmarc30 Posté le 22 Mars 2020
    "Tout pour plaire" constitue un excellent thriller psychologique dans lequel les plus simples apparences sont bien trompeuses et où la manipulation tourne à plein régime. On ne s'ennuie aucunement et le profil des personnages principaux, sous des aspects de M. et Mme Tout-le-monde s'effrite peu à peu. Un bon et habile suspense mené avec tact par Ingrid Desjours que je recommande.
  • Murasaki Posté le 30 Juillet 2019
    Le malaise est présent dès le début et s'installe crescendo jusqu'au dénouement, partiellement prévisible.... je ne m'attendais pas à un deuxième aspect de la fin qui m'a tout de même surprise. Ingrid Desjours a très bien écrit et construit ce roman, je lirai sans doute un autre de ses livres, mais pas tout de suite car je n'ai pas encore digéré celui-ci, lu il y a quelques mois ; il est très dérangeant et glaçant.
  • Citrouille_mecanique Posté le 1 Mai 2019
    Je ressors de cette lecture assez mitigée. Parce qu'il y a du bon, c'est sûr, mais du nettement moins bon aussi. On commence dans un cadre assez simple, avec un couple ordinaire, où on soupçonne le mari d'être un brin violent, et la femme d'être hyper soumise et sans personnalité. Le frère du mari et sa gamine s'ajoutent à ce quotidien pas forcément passionnant, et c'est long. L'histoire met un temps fou à se mettre en place, on apprend vraiment rien sur le sujet qui potentiellement pourrait nous intéresser : parce qu'on part quand même sur la disparition de la femme du frère du mari, mais tous les personnages passent tellement à côté qu'on ne sait pas trop ce qu'on est supposés attendre du récit, et où l'auteur va nous mener. Non, c'est vraiment du quotidien-tranche de vie, de la séduction, des problèmes de couple. Pas forcément ce qui nous intéresse lorsqu'on pense lire un thriller. Et progressivement, le malaise apparaît. L'histoire se complexifie, mais ça reste lent, et assez confus. Faut le dire on part un peu dans tous les sens : le secret que gardent les deux frères, l'accident de l'épouse, les tourments du policier, les histoires du trafiquant, et j'en... Je ressors de cette lecture assez mitigée. Parce qu'il y a du bon, c'est sûr, mais du nettement moins bon aussi. On commence dans un cadre assez simple, avec un couple ordinaire, où on soupçonne le mari d'être un brin violent, et la femme d'être hyper soumise et sans personnalité. Le frère du mari et sa gamine s'ajoutent à ce quotidien pas forcément passionnant, et c'est long. L'histoire met un temps fou à se mettre en place, on apprend vraiment rien sur le sujet qui potentiellement pourrait nous intéresser : parce qu'on part quand même sur la disparition de la femme du frère du mari, mais tous les personnages passent tellement à côté qu'on ne sait pas trop ce qu'on est supposés attendre du récit, et où l'auteur va nous mener. Non, c'est vraiment du quotidien-tranche de vie, de la séduction, des problèmes de couple. Pas forcément ce qui nous intéresse lorsqu'on pense lire un thriller. Et progressivement, le malaise apparaît. L'histoire se complexifie, mais ça reste lent, et assez confus. Faut le dire on part un peu dans tous les sens : le secret que gardent les deux frères, l'accident de l'épouse, les tourments du policier, les histoires du trafiquant, et j'en passe. Sans oublier certains dialogues écrits en italique, on sait pas trop pourquoi, les changement de points de vue constants et marqués par aucune transition... Beh, ça et les longueurs ça rend parfois la lecture complètement indigeste ! Quand aux personnages, je comprends bien l'idée de vouloir développer des personnages complexes et torturés. Et l'auteur s'y connaît en psychologie, donc pourquoi pas. Mais n'est-ce pas un peu trop extrême ? C'est bien joli de dire que personne n'est entièrement bon ou entièrement mauvais mais là, les personnages ont tous des caractères absolument imbuvables et peu modérés, qui manquent cruellement de subtilité. Sans oublier que presque le quart du livre est dédié à rappeler à quel point Déborah est belle, attirante, et parfaite (j'exagère à peine). Et franchement, que c'est lourd ! Quant au scénario en lui-même, si on oublie tous les autres défauts, il est pas mal. Peut-être un peu extrême (comme ses personnages, cependant, donc ça reste assez cohérent). Pas mal de retournements de situation, et de fausses pistes, mais qui sont pour la plupart assez prévisibles. Oui, les révélations restent efficaces, avec une narration intelligente qui sous-entend des choses sans les dire, mais rien de bluffant, ou de vraiment marquant. Le genre de livre qu'on lit et qu'il ne faut pas longtemps pour oublier.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Ingrid Desjours, entre livres et écrans

    Psychocriminologue rompue aux méandres cérébraux des psychopathes, la romancière à succès Ingrid Desjours, forte des 100 000 exemplaires de ses thrillers vendus chez Pocket, cosigne le scénario d'une série en trois épisodes. Diffusée le 20 février sur Arte, cette mini-série, Amour fou, a fait l'objet d'une novélisation intitulée Tout pour plaire, elle aussi publiée chez Pocket.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Peaky Blinders, The Wire, The Handmaid's Tale : 11 livres pour les accros au bingewatching

    Les livres qui se cachent derrière les séries télé mais aussi les livres qui décryptent le succès de nos programmes sériels préférés... De La Servante écarlate à  Parfaite, focus sur 11 livres qui prolongent le plaisir du bingewatching.

    Lire l'article