Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264051158
Code sériel : 4382
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm
Tragédie à l'Everest
Date de parution : 02/09/2010
Éditeurs :
10/18

Tragédie à l'Everest

Date de parution : 02/09/2010

« Je t’aime. Dors bien, ma chérie. Je t’en prie, ne te fais pas trop de souci. » Telles furent les dernières paroles adressées à sa femme, par Rob Hall, l’un...

« Je t’aime. Dors bien, ma chérie. Je t’en prie, ne te fais pas trop de souci. » Telles furent les dernières paroles adressées à sa femme, par Rob Hall, l’un des guides himalayens les plus expérimentés, depuis le sommet de l’Everest. Il ne devait pas redescendre vivant. Le 10 mai...

« Je t’aime. Dors bien, ma chérie. Je t’en prie, ne te fais pas trop de souci. » Telles furent les dernières paroles adressées à sa femme, par Rob Hall, l’un des guides himalayens les plus expérimentés, depuis le sommet de l’Everest. Il ne devait pas redescendre vivant. Le 10 mai 1996, le Toit du monde fut le théâtre d’une véritable hécatombe. Tragédie à L'Everest est le récit de ce drame.

Envoyé spécial du magazine américain Outside, Jon Krakauer (auteur d’Into the Wild) fait partie des survivants et raconte sa vérité sur l’effroyable tragédie.

Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Christian Molinier

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264051158
Code sériel : 4382
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VictorhugoLH Posté le 17 Janvier 2022
    Un récit de voyage, vrai, sur une tragédie survenue sur le plus haut théâtre du monde, le mont Everest, scène des rêves humains. A couper le souffle, haletant, là où l'oxygène fait défaut, là où le froid et la tempête amènent à l'épuisement. On suit, au cours de ce récit d'un journaliste ayant réellement participé à l'expédition, l'ascension d'hommes et femmes, avides de poser le pied, tout là haut, au sommet du monde. On devient vite un explorateur parmi tous ces aventuriers. Quand, soudain, tout se joue. Et ce lieu si cher aux coeurs humains devient l'endroit où se déroule une tragédie. On pleure nos compagnons de voyage qui meurent au cours de ce terrible jour, où les héros, tombent, ou sauvent, ou se trouvent impuissants devant la fureur des éléments déchainés. Car la montagne est comme la mer. On ne les dompte pas.
  • LesChasseusesDeLivres Posté le 9 Février 2021
    Intéressée depuis quelque temps par les sports extrêmes et surtout par ce qui motive ces personnes à dépasser leurs limites, j’ai commencé à me renseigner sur l’alpinisme. Tragédie à l’Everest de Jon Krakauer (l’auteur du très connu Into the Wild) est le premier livre que j’ai lu sur le sujet. _________________________________________________________________________________________________________ Résumé de l’éditeur « Je t’aime. Dors bien ma chérie. Je t’en prie, ne te fais pas trop de souci. » Telles furent les dernières paroles, adressées à sa femme, de Rob Hall, l’un des guides himalayens les plus expérimentés, depuis le sommet de l’Everest. Il ne devait pas redescendre vivant. Le 10 mai 1996, le Toit du monde fut le théâtre d’une véritable hécatombe. Tragédie à l’Everest est le récit de ce drame. _________________________________________________________________________________________________________ Jon Krakauer alors journaliste pour le magazine Outside en 1996, se voit offrir l’opportunité de tenter l’ascension de l’Everest pour un reportage. La rédaction lui réserve une place dans l’équipe du célèbre guide de haute montagne, Rob Hall. Les risques sont élevés mais le 10 mai 1996, les différentes équipes en route vers le sommet se retrouvent bloquées par une tempête. L’auteur, témoin et rescapé de cette ascension cauchemardesque relate en détail les semaines qui ont précédé cette tragédie ainsi... Intéressée depuis quelque temps par les sports extrêmes et surtout par ce qui motive ces personnes à dépasser leurs limites, j’ai commencé à me renseigner sur l’alpinisme. Tragédie à l’Everest de Jon Krakauer (l’auteur du très connu Into the Wild) est le premier livre que j’ai lu sur le sujet. _________________________________________________________________________________________________________ Résumé de l’éditeur « Je t’aime. Dors bien ma chérie. Je t’en prie, ne te fais pas trop de souci. » Telles furent les dernières paroles, adressées à sa femme, de Rob Hall, l’un des guides himalayens les plus expérimentés, depuis le sommet de l’Everest. Il ne devait pas redescendre vivant. Le 10 mai 1996, le Toit du monde fut le théâtre d’une véritable hécatombe. Tragédie à l’Everest est le récit de ce drame. _________________________________________________________________________________________________________ Jon Krakauer alors journaliste pour le magazine Outside en 1996, se voit offrir l’opportunité de tenter l’ascension de l’Everest pour un reportage. La rédaction lui réserve une place dans l’équipe du célèbre guide de haute montagne, Rob Hall. Les risques sont élevés mais le 10 mai 1996, les différentes équipes en route vers le sommet se retrouvent bloquées par une tempête. L’auteur, témoin et rescapé de cette ascension cauchemardesque relate en détail les semaines qui ont précédé cette tragédie ainsi que les heures passées sur le Toit du monde. Tragédie à l’Everest est un roman extrêmement bien écrit. Je n’ai pas abandonné ma lecture une seule fois malgré la dureté des propos exposés. Jon Krakauer sait captiver ses lecteurs. Son roman, un témoignage à la première personne, ne relate pas uniquement son aventure sur l’Everest. Il nous transmet également sa passion pour l’escalade, nous gratifie de faits historiques concernant les alpinistes célèbres et les plus hauts sommets du monde. Il nous met en condition afin que l’on puisse appréhender ses écrits dans leur intégralité. On sent bien là le journaliste qui essaie tout de même de nuancer ses propos et d’exposer le plus clairement possible (au-delà de la zone de la mort la clarté est bien vite mise en doute) les événements qu’il a vécu. C’est un roman qui m’a donné envie d’en savoir plus, je compte me plonger dans The Climb : Tragic Ambitions on Everest de Anatoli Boukreev (alpiniste survivant de la tragédie de 1996) et Left for Dead : My journey Home from Everest de Beck Weathers. Bonne lecture,
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lapetitebookiniste Posté le 25 Janvier 2021
    Glaçant ! C’est le terme qui s’applique le mieux, et sur tous les plans, à ce livre qui relate la tragédie qui eut lieu sur l’Everest le 10 mai 1996. Jon Krakauer, participant à cette expédition en tant que journaliste, nous offre un témoignage poignant de l’intérieur. Après une description (très intéressante) des origines de l’alpinisme sur l’Everest et des diverses expéditions marquantes, il revient sur sa propre expérience et celle de son groupe. Il décrit l’enchaînement des petits événements (qui, dans un autre contexte, sembleraient anodins) qui a mené à la mortelle ascension. Les événements sont frappants, tout autant que l’attitude de certains montagnards, dont la détermination pour atteindre le sommet pousse à l’égoïsme, l’irraisonnable et l’immoralité. La lecture de cette histoire vraie jette un vrai froid !
  • adelie_altitude Posté le 18 Décembre 2020
    Quand un journaliste se retrouve au cœur du réacteur. Lorsqu'il s'engage pour une expédition commerciale à l'Everest, au milieu des années 1990, l'Américain Jon Krakauer est loin de se douter qu'il va se retrouver au cœur d'une des plus grandes tragédies de l'himalayisme contemporain. Il nous fait vivre tout cela de l'intérieur ! Un grand classique à découvrir absolument...
  • Etoile27 Posté le 27 Octobre 2020
    J'ai adoré ce livre/témoignage. C'est assez poignant, on a l'impression d'y être.
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…