Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266204996
Code sériel : 13053
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Train d'enfer pour Ange rouge

Date de parution : 08/06/2011

Un cadavre en morceaux est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l’objet d’une mise en scène défiant l’imagination.
Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît : sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe...

Un cadavre en morceaux est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l’objet d’une mise en scène défiant l’imagination.
Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît : sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe de vie, aucune demande de rançon. Et cette nouvelle affaire, en réveillant le flic qui dormait en lui, va l’emmener au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin…

« Les amateurs de polars piafferont sans doute d'impatience pour découvrir la suite des aventures concoctées par Franck Thilliez. » Frédéric Camus – La Voix du Nord

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266204996
Code sériel : 13053
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Les amateurs de polars qui découvriront Train d’enfer pour Ange rouge piafferont sans doute d’impatience pour découvrir la suite des aventures concoctées par Franck Thilliez. »

Frédéric Camus - La Voix du Nord

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Elvieux Posté le 6 Novembre 2020
    Je découvre Franck Thilliez grâce à ce roman et quelle découverte !!! Un livre qui m'a laissé pantois ...
  • DR_Cloq Posté le 30 Octobre 2020
    Retour dans le passé pour moi qui aie déjà lu une dizaine d'autres romans des aventures de Sharko, tous postérieurs à cette époque. Dur dur ce qu'il vit dans ce "Train d'enfer". Magnifiquement écrit, ce roman nous tient en haleine jusqu'au bout en nous épargnant des détails des crimes trop difficiles à "encaisser". J'ai beaucoup aimé.
  • plumevolage Posté le 13 Octobre 2020
    Il s’agit du premier roman de la saga de Franck Thilliez et une nouvelle fois, il nous plonge dans un univers sombre et sordide. En effet si vous voulez lire ce livre, je conseille de ne pas le lire avant de dormir. Les scènes sont bien décrites et assez trash. Mais il s’agit de Franck Thilliez donc on sait à quoi s’attendre ! On est plongé dans les pensée de Sharko, qui, en plus de devoir gérer les différents meurtres, apprend à vivre sans sa femme qui a disparu depuis 6 mois. L’ambiance est pensante, on se met à fond dans le roman. On voit rapidement que Franck Thilliez s’est énormément documenté sur tous les éléments de son roman.
  • MissCroqBook Posté le 27 Septembre 2020
    Après quelques difficultés à entrer dans l’histoire, une fois au cœur de celle-ci, il m’a été impossible de la lâcher. Je me suis retrouvée embarquée dans un univers à la fois glauque, sombre et effrayant et pour autant j’ai réussi à entrevoir aussi de la douceur et de la lumière dans ce scénario macabre. Je ne suis pas experte de la plume de Franck Thilliez mais j’ai le sentiment que c’est ça qui fait sa force et attire chaque fois de plus en plus de fans. Sa plume est incisive, percutante et noire. Mais derrière la froideur se cache aussi un peu de chaleur notamment grâce à la présence charismatique et emblématique de son héros Sharko. C’est un sentiment difficile à expliquer mais son style a un petit quelque chose d’addictif voire magique. Franck Thilliez nous plonge dans son univers sombre et douloureux sans état d’âmes et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas tendre avec ses personnages. Il n’hésite pas à les faire souffrir, les sacrifier, les confronter à leurs pires peurs… Heureusement pour nous, son héros, le commissaire Franck Sharko, est un personnage au caractère fort. A l’instar de son patronyme, il est tel un... Après quelques difficultés à entrer dans l’histoire, une fois au cœur de celle-ci, il m’a été impossible de la lâcher. Je me suis retrouvée embarquée dans un univers à la fois glauque, sombre et effrayant et pour autant j’ai réussi à entrevoir aussi de la douceur et de la lumière dans ce scénario macabre. Je ne suis pas experte de la plume de Franck Thilliez mais j’ai le sentiment que c’est ça qui fait sa force et attire chaque fois de plus en plus de fans. Sa plume est incisive, percutante et noire. Mais derrière la froideur se cache aussi un peu de chaleur notamment grâce à la présence charismatique et emblématique de son héros Sharko. C’est un sentiment difficile à expliquer mais son style a un petit quelque chose d’addictif voire magique. Franck Thilliez nous plonge dans son univers sombre et douloureux sans état d’âmes et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas tendre avec ses personnages. Il n’hésite pas à les faire souffrir, les sacrifier, les confronter à leurs pires peurs… Heureusement pour nous, son héros, le commissaire Franck Sharko, est un personnage au caractère fort. A l’instar de son patronyme, il est tel un requin qui ne lâche rien. Comme l’animal, quand il a une proie en vue, il la traque sans relâche jusqu’à atteindre son objectif. Il est courageux, fort, indépendant et surtout résilient. Malgré sa débâcle personnelle et la fragilité qui en découle, il trouve encore la force d’aller au bout des choses et de se confronter au pire de la nature humaine tout en gardant en lui une part d’innocence et d’espoir. Il est un homme auquel on s’attache facilement. Si j’ai aimé ce premier roman des aventures de Sharko, je regrette toutefois de ne pas avoir eu de surprises quant à l’identité de celui qui tourmente la police. J’ai très vite eu de forts soupçons quant à son nom et du coup, ma lecture a été un peu moins intense. Malgré tout, l’histoire n’en reste pas moins époustouflante, épouvantable et macabre juste un peu plus prévisible…enfin du moins ce fut mon cas. En bref, un premier tome à lire et qui m’a permis de comprendre un peu mieux notre cher commissaire, découvert par erreur dans une autre de ses aventures postérieure à celle-ci. Je vais essayer de lire la suite de ses aventures sans trop tarder et découvrir aussi plus amplement celles de l’autre flic phare imaginé par Thilliez, Lucie Hennebelle. A suivre…
    Lire la suite
    En lire moins
  • bdxlauryssa Posté le 20 Septembre 2020
    Franck Sharko, commissaire à la DCPJ de Paris est envoyé sur le meurtre de Martine Prieur, 35 ans. Un corps retrouvé décapité et suspendu via des chaînes. Ce cadavre va le mener sur le chemin de bons nombres d'autres cadavres à travers la France. J'avais envie de lire Pandémia du même auteur, mais j'ai décidé de découvrir la saga par le premier tome. C'est donc avec ce premier tome que j'ai découvert l'univers de l'auteur et je n'ai pas du tout était déçue  ! Train d'enfer pour Ange rouge marque le début des aventures du commissaire de police Franck Sharko. Dans ce premier tome, on fait donc la connaissance de Franck Sharko. J'ai beaucoup aimé ce personnage qui n'est plus que le fantôme de lui-même depuis la disparition de sa femme. Sharko est l’une des grandes forces de ce livre grâce à sa forte personnalité qui ne l’empêche pas d’éprouver beaucoup de sentiments, le rendant très humain. L'intrigue est captivante dès le début. Des passages riches en rebondissements, mais aussi en descriptions macabres. J'ai beaucoup aimé l'incertitude et le doute que laisse planer l'auteur, on se retrouve autant perdu que Sharko. J'ai beaucoup aimé cette lecture  ! J'ai... Franck Sharko, commissaire à la DCPJ de Paris est envoyé sur le meurtre de Martine Prieur, 35 ans. Un corps retrouvé décapité et suspendu via des chaînes. Ce cadavre va le mener sur le chemin de bons nombres d'autres cadavres à travers la France. J'avais envie de lire Pandémia du même auteur, mais j'ai décidé de découvrir la saga par le premier tome. C'est donc avec ce premier tome que j'ai découvert l'univers de l'auteur et je n'ai pas du tout était déçue  ! Train d'enfer pour Ange rouge marque le début des aventures du commissaire de police Franck Sharko. Dans ce premier tome, on fait donc la connaissance de Franck Sharko. J'ai beaucoup aimé ce personnage qui n'est plus que le fantôme de lui-même depuis la disparition de sa femme. Sharko est l’une des grandes forces de ce livre grâce à sa forte personnalité qui ne l’empêche pas d’éprouver beaucoup de sentiments, le rendant très humain. L'intrigue est captivante dès le début. Des passages riches en rebondissements, mais aussi en descriptions macabres. J'ai beaucoup aimé l'incertitude et le doute que laisse planer l'auteur, on se retrouve autant perdu que Sharko. J'ai beaucoup aimé cette lecture  ! J'ai adoré suivre l'enquête aux côtés de Sharko. De plus, on sent en lisant le livre que l'auteur à fait beaucoup de recherche, les explications sur les moyens techniques st scientifiques sont clairement expliquée et rendent l'histoire très crédible. De plus, j'aime beaucoup l'écriture de l'auteur, il décrit à merveille l'environnement où évolue Sharko. À peine refermé que j'ai envie de continuer la saga  ! Hâte de lire la suite.
    Lire la suite
    En lire moins
Retenez votre souffle avec la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…