Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264062758
Code sériel : 4828
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Transatlantic

Jean-Luc PININGRE (Traducteur)
Date de parution : 04/09/2014
Un pont entre Irlande et États-Unis à travers des histoires et des destins qui se mêlent et se démêlent pour former ce roman magnifique où les voix résonnent d'un espoir bouleversant.
 
« Nos vies sont des tunnels qui parfois se connectent, laissant entrer le jour à des moments inattendus, puis elles nous plongent dans le noir. »

1845, Lily quitte Dublin pour le Nouveau Monde, bouleversant le destin de ses descendantes : Emily, Lottie, Hannah. Des vies minuscules marquées par l’Histoire et...
« Nos vies sont des tunnels qui parfois se connectent, laissant entrer le jour à des moments inattendus, puis elles nous plongent dans le noir. »

1845, Lily quitte Dublin pour le Nouveau Monde, bouleversant le destin de ses descendantes : Emily, Lottie, Hannah. Des vies minuscules marquées par l’Histoire et ses héros – l’esclave Frederick Douglass, les aviateurs Alcock et Brown... Entre l’Irlande et l’Amérique, du XIXe siècle à nos jours, leurs voix se mêlent, tissant une fresque vertigineuse sur l’exil, et l’espoir. Avec cette épopée d'une rare humanité, portée par une écriture exquise et une construction virtuose, Colum McCann signe son roman le plus audacieux. Poignant, universel, magistral.

« Un nouveau coup d'éclat, sous la plume d'un confident des âmes perdues. »

L'Express

Traduit de l'anglais (Irlande) par Jean-Luc Piningre
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264062758
Code sériel : 4828
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bagus35 Posté le 11 Septembre 2019
    Un bon livre sur l'histoire de l'Irlande
  • FredMartineau Posté le 1 Mai 2018
    Ce livre faisait l’objet d’une promotion en librairie, offert pour deux autres livres achetés. Lors de mon dernier approvisionnement, il a atterri d’abord dans mon panier, puis sur ma pile à lire. Je ne regrette pas ce choix, qui m’a donné l’occasion de découvrir l’auteur Colum McCann et la saga familiale au cœur de Transatlantic. J’ai passé un bon moment suspendu entre les époques et les continents, survolant d’une lecture fluide (merci au traducteur) la vie de cette famille dont l’ancêtre, une jeune fille irlandaise quitta son pays pour l’Amérique, traversa les épreuves que l’Histoire et la vie mirent sur sa route. Cette épopée est très féminine, car ce sont bien les destins de ses descendantes qui en tissent la trame et en donnent la saveur. La construction non linéaire m’a plu, elle égare un peu le lecteur dans le dédale du temps et des lignées et rajoute à l’émotion qui affleure lorsqu’on passe d’un siècle à l’autre, d’une héroïne à l’autre...
  • amkoullel Posté le 15 Août 2017
    Première lecture de cet auteur. J'ai apprécié ces histoires qui s'entrecroisent pour donner à voir une partie récente de l'histoire de l'Irlande. L'originalité, je crois est la mise en perspective avec les luttes pour l'émancipation des noirs en Amérique et les rêves de liberté de tout un chacun.
  • JMLire17 Posté le 18 Juillet 2017
    Au 19 ème siècle un grand nombre d'irlandais ont traversé l'Atlantique pour tenter leur chance en Amérique. Depuis les aller-retours entre leur pays de naissance et leur pays d'adoption sont incessants. Colum Mc Cann qui lui-même, est né à Dublin, et vit à New-york, fait de ces migrations le sujet de ce beau roman dans lequel il a pris le parti de raconter les aventures d'une lignée de femmes. En 1845, Lilly Dungan, servante dans une riche famille, quitte Dublin pour le nouveau monde à bord d'un vieux bateau surchargé. La vie de ses descendantes sur 3 générations Emilie, Lottie, Hannah, s'en trouvera bouleversée, jusqu'à nos jours. Chacune à leur époque, elles vivront les épisodes de l'histoire des 2 pays, alternant réussites et échecs, joies et peines. Leurs chemins croiseront des personnages qui marquent leur temps. Frédérick Douglass, l'esclave noir qui se bat pour l'abolition et vient en 1845 en Irlande défendre cette cause. Les aviateurs Alcock et Brown qui tentent en 1919 la traversée de l'Atlantique transportant du courrier dont une lettre sera une sorte de fil rouge pour le roman. Le sénateur Mitchell qui anime en 1998, les négociations pour la fin des hostilités entre l'Irlande du Nord... Au 19 ème siècle un grand nombre d'irlandais ont traversé l'Atlantique pour tenter leur chance en Amérique. Depuis les aller-retours entre leur pays de naissance et leur pays d'adoption sont incessants. Colum Mc Cann qui lui-même, est né à Dublin, et vit à New-york, fait de ces migrations le sujet de ce beau roman dans lequel il a pris le parti de raconter les aventures d'une lignée de femmes. En 1845, Lilly Dungan, servante dans une riche famille, quitte Dublin pour le nouveau monde à bord d'un vieux bateau surchargé. La vie de ses descendantes sur 3 générations Emilie, Lottie, Hannah, s'en trouvera bouleversée, jusqu'à nos jours. Chacune à leur époque, elles vivront les épisodes de l'histoire des 2 pays, alternant réussites et échecs, joies et peines. Leurs chemins croiseront des personnages qui marquent leur temps. Frédérick Douglass, l'esclave noir qui se bat pour l'abolition et vient en 1845 en Irlande défendre cette cause. Les aviateurs Alcock et Brown qui tentent en 1919 la traversée de l'Atlantique transportant du courrier dont une lettre sera une sorte de fil rouge pour le roman. Le sénateur Mitchell qui anime en 1998, les négociations pour la fin des hostilités entre l'Irlande du Nord et l'Angleterre. La construction subtile du roman, qui ne respecte pas la chronologie, relance à chaque chapitre l'intérêt du lecteur. L'écriture est belle, alternant, des passages poétiques, d'autres plus factuels parfois graves. C'est grâce à cette grande épopée que Colum Mc Cann nous conte les liens qui unissent beaucoup d'américains avec la terre de leurs ancêtres: L'Irlande. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, mais, je dois avouer que j'avais préféré le précédent " Et que la vaste monde poursuive sa course folle ".
    Lire la suite
    En lire moins
  • maevedefrance Posté le 6 Février 2017
    Traduit par Jean-Luc Piningre Le livre s'ouvre en 2012, sur l'acrobatie de mouettes formées en escadrille près d'un cottage au bord d'un lough. Puis nous basculons au siècle dernier, en 1919 : deux aviateurs rescapés de la Grande Guerre se lancent le défi d'entreprendre le premier vol transatlantique de l'Histoire, sans escale, entre Terre-Neuve et Cork en Irlande. Avant leur départ, ils rencontrent par hasard une journaliste enthousiaste, Emily, qui écrit des papiers pour l'Evening Telegram, accompagnée de sa fille Lottie. Elle les charge de remettre une lettre à sa famille à Cork. Le chapitre suivant nous transporte une nouvelle fois dans le temps, entre 1845-1846 (époque de la Grande Famine en Irlande) où Frederick Douglass, un esclave américain affranchi, vient présenter ses Mémoires en Irlande, à la demande de son éditeur. Et découvre avec stupeur et gêne un pays où la discrimination est le lot commun des Irlandais sous le joug britannique. Il rencontre une jeune bonne irlandaise: Lily. Nous faisons de nouveau un bond dans le temps : nous voici en 1998 avec le sénateur Mitchell, observateur pendant le processus de paix en Irlande du Nord. Pour tromper son ennui, il passe la plupart de son temps entre deux avions et... Traduit par Jean-Luc Piningre Le livre s'ouvre en 2012, sur l'acrobatie de mouettes formées en escadrille près d'un cottage au bord d'un lough. Puis nous basculons au siècle dernier, en 1919 : deux aviateurs rescapés de la Grande Guerre se lancent le défi d'entreprendre le premier vol transatlantique de l'Histoire, sans escale, entre Terre-Neuve et Cork en Irlande. Avant leur départ, ils rencontrent par hasard une journaliste enthousiaste, Emily, qui écrit des papiers pour l'Evening Telegram, accompagnée de sa fille Lottie. Elle les charge de remettre une lettre à sa famille à Cork. Le chapitre suivant nous transporte une nouvelle fois dans le temps, entre 1845-1846 (époque de la Grande Famine en Irlande) où Frederick Douglass, un esclave américain affranchi, vient présenter ses Mémoires en Irlande, à la demande de son éditeur. Et découvre avec stupeur et gêne un pays où la discrimination est le lot commun des Irlandais sous le joug britannique. Il rencontre une jeune bonne irlandaise: Lily. Nous faisons de nouveau un bond dans le temps : nous voici en 1998 avec le sénateur Mitchell, observateur pendant le processus de paix en Irlande du Nord. Pour tromper son ennui, il passe la plupart de son temps entre deux avions et se remémore sa rencontre avec une très vieille femme : Lottie. Je ne vais pas raconter toutes les histoires qui peuplent ce roman très dense, et savamment orchestré, qu'il faut absolument lire jusqu'à la dernière page ! Au début, j'ai cru qu'il s'agissait d'un recueil de novella, genre cher aux Irlandais. Mais non. C'est bien plus subtil que ca. Colum McCann s'amuse avec délice à promener son lecteur à travers les airs, d'une époque à l'autre (pas forcément de manière chronologique), d'un continent à l'autre, quitte à lui mettre un peu les neurones en capilotade et la tête à l'envers. C'est une lecture exigeante qui vous attend, un roman très détaillé sur chaque époque évoquée, où l'écrivain mêle personnages réels et fictifs, et les lient par des fils ténus à travers l'espace et le temps. Vous allez faire un voyage d'histoires et d'Histoire. Vous comprendrez au fur et à mesure (mais pas forcément immédiatement) l'histoire des personnages, leurs liens familiaux. Tout en pouvant lire presque séparément chaque histoire - je n'ai pas essayé mais je suis presque sûre que ça fonctionne. Ce roman m'a un peu fait penser à Génération, de Paula McGrath, qui vient d'être publié et dont j'ai fait la chronique. Le procédé de construction est le même, en plus dense ici. J'ai particulièrement aimé l'histoire des aviateurs (personnages réels) Alcock et Brown, mais aussi celle Frederick Douglass (qui n'a rien de fictif non plus). Les femmes occupent aussi une place de choix, incarnées par des figures féminines fortes. Elles insufflent une bonne dose d'émotion au roman. Un formidable couple mère-fille, avec les journalistes reporters Emily et Lottie. Un gros coup de coeur pour Lily aussi. Je connaissais Colum McCann virtuose écrivain de nouvelles (dont le magistral Treize Façons de voir, qui reste dans mon best of). Je découvre Colum McCann romancier, avec ce livre publié en 2013, qui n'est pas mon préféré dans tous les livres que j'ai lus de l'auteur parce que je me suis parfois perdue en route. Mais j'ai quand même beaucoup aimé ! Une plume et une construction virtuoses qui à elles seules méritent le détour. En tout cas, Colum McCann sait vous fait voltiger !
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…