Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266185073
Code sériel : 13781
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Un amour de déraison

Date de parution : 02/04/2009

Anne-Thé s'apprête à fêter ses soixante ans dans sa propriété au cœur du vignoble bordelais, et savoure l'harmonie préservée de sa famille, ainsi que le couple exemplaire qu'elle forme avec son mari. Pourtant, cette même nuit, guidée par la mélodie de Schubert et les effluves de l'été, elle fait une rencontre...

Anne-Thé s'apprête à fêter ses soixante ans dans sa propriété au cœur du vignoble bordelais, et savoure l'harmonie préservée de sa famille, ainsi que le couple exemplaire qu'elle forme avec son mari. Pourtant, cette même nuit, guidée par la mélodie de Schubert et les effluves de l'été, elle fait une rencontre qui va bouleverser sa vie : il s'appelle Florian, il est musicien, il a trente ans de moins qu'elle. Pour vivre cet amour hors normes et fou, Anne-Thé est prête à prendre tous les risques...

« De la véraison à la déraison, l'auteur mêle les ambivalences de l'âme du vin à celles du cœur humain, avec une écriture délicieusement gouleyante et longue en bouche. » Direct Soir

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266185073
Code sériel : 13781
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« De la véraison à la déraison, l'auteur mêle les ambivalences de l'âme du vin à celles du cœur humain, avec une écriture délicieusement gouleyante et longue en bouche. »

Direct Soir

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sld09 Posté le 28 Juin 2017
    C'est une belle histoire d'amour, pleine de tendresse, de grands sentiments et de sensualité, que l'on sent condamnée d'avance mais qui fait rêver quand même.Le roman est très bien écrit et l'héroïne est très attachante partagée entre fantaisie et raison, amant et famille. Car paradoxalement, la famille est au centre de cette histoire d'adultère. Elle apparaît comme le garde-fou, la contrainte, mais aussi le refuge.J'ai passé un très bon moment avec ce roman.
  • LunaZione Posté le 10 Mai 2013
    J'avais envie d'une lecture courte sans prise de tête et comme je gardais un souvenir plutôt bon des autres livres de Janine Boissard qui traînent à la maison, mon choix s'est porté sur ce roman. Au final, même si ce fut une lecture agréable, je ne pense pas que je m'en souviendrais longtemps. En soit, l'intrigue est plutôt sympa : j'ai beaucoup aimé la façon dont Anne-Thé, mamie accomplie et femme d'un coureur de jupon, décide de faire ce qui lui plaît et de faire ce qu'elle n'a pas osé faire pendant sa jeunesse. Sous la femme de 60 ans, on découvre rapidement une jeune fille de 20 ans. A part les questions d'adultères qui me dérangeront toujours je pense, j'ai trouvé très agréable de la voir lâcher les convenances pour vivre ce qu'elle s'était toujours interdit jusqu'à présent. Cependant, le regard de l'auteur sur son histoire a pesé assez lourd sur ma lecture. Sans pour autant qu'elle cautionne l'attitude de Paul, j'ai eu l'impression que Janine Boissard trouvait normal que cet homme trompe sa femme. Mais, a contrario, quand a l'attitude de Anne-Thé vis à vis de Florian, j'ai senti plus de jugements... Ce qui m'a beaucoup dérangée. La fin, par contre... J'avais envie d'une lecture courte sans prise de tête et comme je gardais un souvenir plutôt bon des autres livres de Janine Boissard qui traînent à la maison, mon choix s'est porté sur ce roman. Au final, même si ce fut une lecture agréable, je ne pense pas que je m'en souviendrais longtemps. En soit, l'intrigue est plutôt sympa : j'ai beaucoup aimé la façon dont Anne-Thé, mamie accomplie et femme d'un coureur de jupon, décide de faire ce qui lui plaît et de faire ce qu'elle n'a pas osé faire pendant sa jeunesse. Sous la femme de 60 ans, on découvre rapidement une jeune fille de 20 ans. A part les questions d'adultères qui me dérangeront toujours je pense, j'ai trouvé très agréable de la voir lâcher les convenances pour vivre ce qu'elle s'était toujours interdit jusqu'à présent. Cependant, le regard de l'auteur sur son histoire a pesé assez lourd sur ma lecture. Sans pour autant qu'elle cautionne l'attitude de Paul, j'ai eu l'impression que Janine Boissard trouvait normal que cet homme trompe sa femme. Mais, a contrario, quand a l'attitude de Anne-Thé vis à vis de Florian, j'ai senti plus de jugements... Ce qui m'a beaucoup dérangée. La fin, par contre m'a beaucoup plu : elle est vraiment pleine de tendresse. Anne-Thé m'a beaucoup plu. J'ai beaucoup apprécié la façon dont elle fait toujours la part des choses et dont elle tente sans cesse de prendre la meilleure décision pour tout le monde. Sans compter que c'est vraiment une grand-mère adorable ! L'autre personnage qui m'a beaucoup plus, c'est la malicieuse Marie-Jeanne. J'ai beaucoup apprécié ses remarques toujours pertinentes malgré son jeune âge... Les autres personnages que ce soit Paul, leurs enfants ou encore Florian ne m'ont pas particulièrement plu. Je les ai trouvé particulièrement durs et égoïstes. J'ai beaucoup aimé la douceur et la tendresse de l'écriture de Janine Boissard. Elle écrit vraiment tout en simplicité et en finesse ce qui est très agréable. Dommage que je garde cette terrible impression de jugement envers ses personnages... Un amour de déraison est une lecture très agréable.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AnaisValente Posté le 14 Avril 2012
    J’ai toujours aimé lire. Et hormis les Musti, Petite Abeille, Club des cinq ou Petites filles modèles et autres Martine qui ont baigné mon enfance, il y a des auteurs et/ou des livres qui font partie de ma vie presque depuis toujours. « Mes » incontournables. C’est le cas de Janine Boissard, que je lis depuis... oups, ben presque depuis ma sortie du berceau... en tout cas depuis que je sais lire, quasiment. J’ai commencé, bien sûr, avec l’Esprit de famille, incontournable. Que j’ai lu plusieurs fois, passque l’Esprit de famille, c’est un peu comme une série télé qu’on adore, on peut le lire, le relire et le relire encore. C’est indémodable, qui plus est. J’ai ensuite lu l’intégralité des romans de Janine Boissard, tout simplement. Certains plusieurs fois, comme Croisière, une saga en deux parties, que j’ai notamment lue lorsque ... j’ai fait une croisière, comme c’est original. Peu original, mais génial de lire une telle histoire... en la vivant également. Tout ça pour dire que je viens de dévorer son dernier roman, que je te conseille, surtout si tu es déjà fan de l’auteure (ceci dit, si tu es fan, tu ne m’auras pas... J’ai toujours aimé lire. Et hormis les Musti, Petite Abeille, Club des cinq ou Petites filles modèles et autres Martine qui ont baigné mon enfance, il y a des auteurs et/ou des livres qui font partie de ma vie presque depuis toujours. « Mes » incontournables. C’est le cas de Janine Boissard, que je lis depuis... oups, ben presque depuis ma sortie du berceau... en tout cas depuis que je sais lire, quasiment. J’ai commencé, bien sûr, avec l’Esprit de famille, incontournable. Que j’ai lu plusieurs fois, passque l’Esprit de famille, c’est un peu comme une série télé qu’on adore, on peut le lire, le relire et le relire encore. C’est indémodable, qui plus est. J’ai ensuite lu l’intégralité des romans de Janine Boissard, tout simplement. Certains plusieurs fois, comme Croisière, une saga en deux parties, que j’ai notamment lue lorsque ... j’ai fait une croisière, comme c’est original. Peu original, mais génial de lire une telle histoire... en la vivant également. Tout ça pour dire que je viens de dévorer son dernier roman, que je te conseille, surtout si tu es déjà fan de l’auteure (ceci dit, si tu es fan, tu ne m’auras pas attendue pour le lire, cela va de soi) : Un amour de déraison. Un chtit résumé ? Anne-Thé vient de passer le cap fatidique de la soixantaine, et s’est fait une raison : elle est heureuse entourée de sa famille, même si son mari volage est plus un ami qu’un amant. Tout va bien, simplement. C’est compter sans le destin qui va lui faire un fameux pied de nez en mettant sur sa route Florian, jeune homme désabusé par sa récente rupture amoureuse. Une rencontre qui va chambouler Anne-Thé, l’entraîner vers les chemins de la passion, le tout sur fond de domaine vinicole, propice à une griserie permanente... même sans abus d’alcool. Un roman superbe qui montre à quel point dans l’existence tout est possible, même l’impossible... Mon seul et unique regret : avoir lu le communiqué de presse... lequel révèle la fin de l’histoire, bisque bisque rage. Je ne supporte pas de connaître la fin d’une histoire non encore lue. J’ai dû faire avec...
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.