Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266300049
Code sériel : 17702
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Un amour parfait

Date de parution : 12/03/2020
De tous les bars de tous les hôtels de la Terre, il a fallu qu’elle entre dans celui-là.
Avec le même sourire, la même beauté ravageuse qu’il y a trente ans.
Laura.
Un mariage et deux enfants plus tard, Lorenzo ne l’a pas oubliée. C’était son premier amour, sa première folie. Il aurait...
De tous les bars de tous les hôtels de la Terre, il a fallu qu’elle entre dans celui-là.
Avec le même sourire, la même beauté ravageuse qu’il y a trente ans.
Laura.
Un mariage et deux enfants plus tard, Lorenzo ne l’a pas oubliée. C’était son premier amour, sa première folie. Il aurait tué, pour elle. Et maintenant qu’elle le lui demande, sur cette plage de la côte génoise parcourue de parfums violents, il se pourrait bien qu’il le fasse…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266300049
Code sériel : 17702
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Gilda Piersanti décrit les affres de la passion amoureuse avec une perversité assez fascinante. La descente aux Enfers de cet homme prêt à tout est machiavélique. Accrochez-vous ! » Anne Michelet – Version Fémina
Version Fémina

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bill Posté le 11 Juillet 2021
    Lorenzo, cadre supérieur dans une société de chocolats haut de gamme, est heureux dans son mariage avec Maria Elena et leurs deux enfants. L'entreprise de décoration intérieure de son épouse est encore plus florissante depuis qu'il a financé son développement et ses réalisations sont régulièrement évoquées dans des magazines haut de gamme comme Ideat. Lors d'un déplacement professionnel, Lorenzo retrouve par hasard Laura, son premier amour, qui lui a brisé le cœur à l'adolescence, juste après leur première nuit ...  S'ensuit une passion dévorante et dévastatrice ! Un roman passionnant où on suit peu à peu l'évolution de l'amour / de la passion plutôt qui enchaîne Lorenzo à Laura, le soumettant à ses prescriptions et l'amenant à commettre l'irréparable. Gilda Piersanti a le don de distiller l'angoisse, l'évolution de l'emprise tissée peu à peu par Laura, au fil de rendez-vous téléphoniques secrets, de messages déposés, de promesses repoussées. Un très bon thriller bien prenant, que j'ai lu d'une traite sans pouvoir le poser !  Un roman romain, qui m'a fait retourner dans cette ville dont j'avais eu la chance de découvrir des quartiers excentrés en suivant les traces des protagonistes des 'Saisons meurtrières', les premiers romans de cet auteur. Cela faisait un moment que je en l'avais pas lue... Lorenzo, cadre supérieur dans une société de chocolats haut de gamme, est heureux dans son mariage avec Maria Elena et leurs deux enfants. L'entreprise de décoration intérieure de son épouse est encore plus florissante depuis qu'il a financé son développement et ses réalisations sont régulièrement évoquées dans des magazines haut de gamme comme Ideat. Lors d'un déplacement professionnel, Lorenzo retrouve par hasard Laura, son premier amour, qui lui a brisé le cœur à l'adolescence, juste après leur première nuit ...  S'ensuit une passion dévorante et dévastatrice ! Un roman passionnant où on suit peu à peu l'évolution de l'amour / de la passion plutôt qui enchaîne Lorenzo à Laura, le soumettant à ses prescriptions et l'amenant à commettre l'irréparable. Gilda Piersanti a le don de distiller l'angoisse, l'évolution de l'emprise tissée peu à peu par Laura, au fil de rendez-vous téléphoniques secrets, de messages déposés, de promesses repoussées. Un très bon thriller bien prenant, que j'ai lu d'une traite sans pouvoir le poser !  Un roman romain, qui m'a fait retourner dans cette ville dont j'avais eu la chance de découvrir des quartiers excentrés en suivant les traces des protagonistes des 'Saisons meurtrières', les premiers romans de cet auteur. Cela faisait un moment que je en l'avais pas lue ... quelle erreur !  Un autre se ses romans m'attend dans ma liseuse !  A suivre :) 
    Lire la suite
    En lire moins
  • Anaisseriallectrice Posté le 21 Juin 2021
    Ah la vache !!! Encore un thriller psychologique, c’est le second que je lis ce mois-ci, mais celui-ci est différent de tous ceux que j’ai pu lire jusqu’à maintenant car l’intrigue n’est pas abordée du côté du personnage féminin, mais du côté du personnage masculin et ça, ça me plaît car ça casse littéralement un des principaux codes du genre ! Je n’ai pas souvenir avoir déjà lu un roman du genre abordé de ce point de vue, n’hésitez pas à m’envoyer un petit commentaire si vous en avez d’autres à me proposer, et j’ai été aussi étonnée qu’agréablement surprise. Un amour parfait, c’est l’histoire d’un mec qui a tout pour être heureux : un bon job, une vie de couple réussie, deux enfants charmants, un meilleur pote dévoué. A croire que certains se sentent étriqués dans leur bonheur et cherchent les emmerdes… Crise de la quarantaine, crise d’une vie routinière ou que sais-je, les ennuis ici vont arriver par une femme, forcément ! Pas une simple femme non, la femme fatale qui ferait tourner toutes les têtes sur elle dans la rue, celle qui a fait tourner la tête de notre gentil papa plutôt rangé malgré quelques parties de jambes en... Ah la vache !!! Encore un thriller psychologique, c’est le second que je lis ce mois-ci, mais celui-ci est différent de tous ceux que j’ai pu lire jusqu’à maintenant car l’intrigue n’est pas abordée du côté du personnage féminin, mais du côté du personnage masculin et ça, ça me plaît car ça casse littéralement un des principaux codes du genre ! Je n’ai pas souvenir avoir déjà lu un roman du genre abordé de ce point de vue, n’hésitez pas à m’envoyer un petit commentaire si vous en avez d’autres à me proposer, et j’ai été aussi étonnée qu’agréablement surprise. Un amour parfait, c’est l’histoire d’un mec qui a tout pour être heureux : un bon job, une vie de couple réussie, deux enfants charmants, un meilleur pote dévoué. A croire que certains se sentent étriqués dans leur bonheur et cherchent les emmerdes… Crise de la quarantaine, crise d’une vie routinière ou que sais-je, les ennuis ici vont arriver par une femme, forcément ! Pas une simple femme non, la femme fatale qui ferait tourner toutes les têtes sur elle dans la rue, celle qui a fait tourner la tête de notre gentil papa plutôt rangé malgré quelques parties de jambes en l’air durant ses déplacements, alors qu’ils n’étaient que de jeunes adultes, et qui l’a lâchement largué laissant une plaie jamais vraiment cicatrisée dans sa vie. Alors quand il la croise un jour par hasard, seule accoudée à un bar lors d’un déplacement professionnel, c’est tout le passé qui remonte (et y a pas que le passé qui remonte !), et c’est l’occasion de reprendre le cours de quelque chose qui ne s’est jamais vraiment terminé pour lui. Ca aurait pu s’arrêter là, à quelques sauteries dans des chambres d’hôtels, sauf que Laura va en demander bien plus. Nous assisterons alors à la déchéance de cet homme, à une lente descente aux enfers, et à l’anéantissement de tout ce qu’il avait réussi. (bien fait pour ta schness !) Gilda Piersanti a eu cette faculté de décortiquer ses personnages sous toutes leurs coutures, surtout Lorenzo le personnage principal, qu’on découvre dans son intimité la plus proche. J’ai détesté ce personnage, que j’ai trouvé naïf, égocentrique au possible, aveuglé par son amour pour sa maîtresse au point d’en revenir complètement con, se trouvant des excuses à chaque fois qu’il sentait pointer une once de culpabilité. Cette relation n’a évidemment rien de parfait, on n’est pas dans une réconfortante romance non, on est sur un amour toxique, une passion dévorante qui prend le dessus sur tout le reste. Et quand on se rend compte que c’est allé trop loin, il est souvent trop tard. Et c’est le drame. Certains passages sont répétitifs, comme dans tout bon thriller psychologique qui se respecte, et donnent un certain côté linéaire au récit. Il permet également d’ancrer fortement nos émotions ressenties dans notre lecture, colère, haine, jubilation de voir l’histoire tourner au vinaigre… Le final explosif, que je n’avais pas vu venir, a réussi à contrebalancer les passages plus calmes, et scelle admirablement bien cette intrigue simple, et pourtant efficace. Mis à part le fait que le personnage central est un homme, rien de révolutionnaire, et pourtant c’est tout ce dont j’avais besoin en ce moment. Le mot de la fin Un conseil messieurs, méfiez-vous ! Je recommande !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LectureChronique Posté le 27 Avril 2021
    Bonjour, Voici un thriller psychologique que je viens vous chroniquer en retour de lecture : "Un amour parfait" de Gilda Piersanti paru aux édition Le passage. Lorenzo Fontana travaille pour une entreprise qui vend du chocolat de luxe. Il est marié à Maria Elena, père de deux enfants et tout va bien dans sa vie jusqu'au jour où il va revoir son premier amour de jeunesse, Laura. Celle qu'il n'a jamais su oublier, celle qui lui a fait tourner la tête par le passé, celle pour qui il a failli mourir trente ans plus tôt. Elle est revenu pour lui, pour lui avouer son amour, pour reprendre leur histoire tragique. Lorenzo va succomber à son pouvoir de femme fatale, elle va lui demander d'accomplir le pire pour elle : tuer son mari. Lorenzo est prêt à tout pour faire sienne sa Laura, à n'importe quel prix… Un superbe thriller machiavélique qui distille toute sa puissance redoutable à travers cette passion amoureuse destructrice et complexe. Une descente aux enfers après une traversée du désert tout aussi chaotique pour Lorenzo. Il va tout perdre, et pourtant il va se raccrocher à la seule chose dont il soit sûr dans sa vie : son amour inconditionnel pour... Bonjour, Voici un thriller psychologique que je viens vous chroniquer en retour de lecture : "Un amour parfait" de Gilda Piersanti paru aux édition Le passage. Lorenzo Fontana travaille pour une entreprise qui vend du chocolat de luxe. Il est marié à Maria Elena, père de deux enfants et tout va bien dans sa vie jusqu'au jour où il va revoir son premier amour de jeunesse, Laura. Celle qu'il n'a jamais su oublier, celle qui lui a fait tourner la tête par le passé, celle pour qui il a failli mourir trente ans plus tôt. Elle est revenu pour lui, pour lui avouer son amour, pour reprendre leur histoire tragique. Lorenzo va succomber à son pouvoir de femme fatale, elle va lui demander d'accomplir le pire pour elle : tuer son mari. Lorenzo est prêt à tout pour faire sienne sa Laura, à n'importe quel prix… Un superbe thriller machiavélique qui distille toute sa puissance redoutable à travers cette passion amoureuse destructrice et complexe. Une descente aux enfers après une traversée du désert tout aussi chaotique pour Lorenzo. Il va tout perdre, et pourtant il va se raccrocher à la seule chose dont il soit sûr dans sa vie : son amour inconditionnel pour sa bien-aimée. Mais cet amour est-il réciproque et surtout si parfait ? L'auteur nous distille son récit de par son écriture captivante. Le suspense entretenu au fil des chapitres courts et intense nous plonge dans l'illusion de cet amour que Lorenzo voudrait immortel. Une relation toxique totalement dévastatrice que Laura n'hésite pas à manipuler pour son plus grand plaisir. L'amour fait-il faire tout et n'importe quoi ? Jusqu'où est-on prêt à aller par amour ? Lorenzo n'aura de cesse de repousser les limites de sa passion amoureuse pour sa chère tentatrice, au point de se perdre lui-même dans cette relation. Sa longue descente sera tragique, douloureuse, addictive jusqu'à ce final totalement subjuguant. Un superbe roman qui traite de l'emprise psychologique et de la manipulation mentale sous couvert d'une pulsion amoureuse sadique. Aucune pitié, Lorenzo n'est pas épargné par les gens ni par les sentiments. Sa souffrance va aller crescendo. Son consentement à toute cette histoire va le conduire à l'acte final. Lequel ? Il faut lire le livre pour savoir. Bonne lecture, amis lecteurs !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Seraphita Posté le 24 Janvier 2021
    Lorenzo a tout pour être heureux : directeur d’une entreprise florissante de chocolats de luxe, son travail remplit ses journées, sa famille le comble, … Jusqu’au jour où il retrouve – par hasard, le croit-il – Laura son amour de jeunesse. Même si à l’époque, elle lui avait brûlé les ailes, il retombe immédiatement dans ses filets. Et la passion aveugle est bien mauvaise conseillère. Car, pour Laura, il le sait, il est prêt à tout, même à tuer. Sa liaison interdite et secrète l’amène au paradis ; elle aura tôt fait de le conduire droit en enfer… « Un amour parfait » est un roman écrit par Gilda Piersanti. La quatrième de couverture nous promet « un thriller psychologique d’une puissance redoutable ». Il s’agit bien d’un thriller psychologique qui mêle les ingrédients du genre : une femme fatale, un homme crédule rattrapé par sa passion d’enfance, puis par son enfance tout court et qui, mettant le doigt dans l’engrenage de cette liaison, va sombrer corps et âme. Quant à la puissance redoutable promise, cela reste à voir. Les ingrédients sont un peu trop classiques à mon goût, les personnages bien trop caricaturaux, manquant d’épaisseur. Au premier coup d’œil, on a l’impression... Lorenzo a tout pour être heureux : directeur d’une entreprise florissante de chocolats de luxe, son travail remplit ses journées, sa famille le comble, … Jusqu’au jour où il retrouve – par hasard, le croit-il – Laura son amour de jeunesse. Même si à l’époque, elle lui avait brûlé les ailes, il retombe immédiatement dans ses filets. Et la passion aveugle est bien mauvaise conseillère. Car, pour Laura, il le sait, il est prêt à tout, même à tuer. Sa liaison interdite et secrète l’amène au paradis ; elle aura tôt fait de le conduire droit en enfer… « Un amour parfait » est un roman écrit par Gilda Piersanti. La quatrième de couverture nous promet « un thriller psychologique d’une puissance redoutable ». Il s’agit bien d’un thriller psychologique qui mêle les ingrédients du genre : une femme fatale, un homme crédule rattrapé par sa passion d’enfance, puis par son enfance tout court et qui, mettant le doigt dans l’engrenage de cette liaison, va sombrer corps et âme. Quant à la puissance redoutable promise, cela reste à voir. Les ingrédients sont un peu trop classiques à mon goût, les personnages bien trop caricaturaux, manquant d’épaisseur. Au premier coup d’œil, on a l’impression de les avoir cernés, la suite le confirmant. Alors, on attend un rebondissement, un coup fourré, un piège que l’auteure nous aurait habilement tendu au détour d’un paragraphe. Las… L’ensemble demeure assez prévisible et même le final ne parvient à rattraper l’intrigue qui semble s’étirer à l’infini. Et pourtant, « Un amour parfait » reste d’une lecture plaisante et facile, au long de laquelle on savoure le spectacle malsain d’un piège qui se referme lentement sur sa proie. Mais la construction bien trop huilée et sans surprise, les personnages lisses rendent la lecture un peu longue…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kabook Posté le 10 Décembre 2020
    Quelle histoire!! Quand un homme est sous l'emprise de son amour de toujours, de sa maîtresse.... il rentre dans une relation toxique et manipulatrice! Quand l'amour devient passion, folie, il nous pousse à la folie! Jusqu'à quel point ? J'ai trouvé ce livre tellement beau et triste à la fois! Il vaut la peine d'être lu, il nous transporte page après page...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.