Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266266147
Code sériel : 17379
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
Un été près du lac
Carla Lavaste (traduit par)
Date de parution : 17/10/2019
Éditeurs :
Pocket

Un été près du lac

Carla Lavaste (traduit par)
Date de parution : 17/10/2019
Minnesota, 1935.  Emily, six ans, passe les vacances dans un chalet au bord d’un lac avec ses parents et ses deux grandes sœurs, Lilith et Lucy. Au cours de l’été,... Minnesota, 1935.  Emily, six ans, passe les vacances dans un chalet au bord d’un lac avec ses parents et ses deux grandes sœurs, Lilith et Lucy. Au cours de l’été, la petite Emily disparaît.
San Diego, 1999. Justine se sépare de l’homme qui partage sa vie. Avec ses deux filles, elle...
Minnesota, 1935.  Emily, six ans, passe les vacances dans un chalet au bord d’un lac avec ses parents et ses deux grandes sœurs, Lilith et Lucy. Au cours de l’été, la petite Emily disparaît.
San Diego, 1999. Justine se sépare de l’homme qui partage sa vie. Avec ses deux filles, elle se réfugie dans le chalet de sa grande-tante Lucy. Celle-ci, décédée il y a peu, lui a légué cette vieille maison de vacances. Sur place, Justine se rend compte que les lieux sont restés figés à l’été 1935 : des objets, des photos, des vêtements, rien n’a bougé depuis le drame.
Alors que Justine se plonge dans les secrets du passé, elle ne voit pas les dangers qui la guettent...
 
« Mêlant habilement passé et présent sur fond de mystère et de non-dits, ce très bon roman ne pourra que passionner les amateurs de thrillers comme ceux qui apprécient les sagas familiales. » Florence Dalmas − Le Dauphiné
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266266147
Code sériel : 17379
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"Mêlant habilement passé et présent sur fond de mystère et de non dits, ce très bon roman ne pourra que passionner les amateurs de thrillers comme ceux qui apprécient les sagas familiales." Florence Dalmas, Le Dauphiné

"Un premier roman captivant." Le Commercial du Gard
Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Elo43 23/06/2022
    Un chouette roman! J'ai aimé l'alternance des chapitres entre 1935 et 1999 et particulièrement les femmes qui représentent le point fort du livre . 1935 : l'été se finit pour les vacanciers qui résident près du lac . Alors que leurs valises sont prêtes, une famille va découvrir au matin la disparition de leur plus jeune fille, Emily . Des années plus tard, sa soeur décide d'écrire son histoire et celles de ses deux soeurs afin de faire découvrir à sa petite nièce , Justine ce qui s'est passé ce jour là ( j'ai adoré ce suspense !) 1999: Justine ne connait que des histoires d'amour difficile. Alors quand sa grande tante meurt et lui lègue la maison, elle décide de s'enfuir avec ses 2 filles . Elle va rejoindre la maison du lac où des années plus tôt, la petite Emily n'est jamais revenue.
  • Crazynath 29/05/2022
    Justine est une jeune femme qui vit à San Diego. Elle vit avec ses deux filles et son compagnon, Patrick. Ce dernier semble être un peu trop dans le contrôle (genre pervers narcissique, si vous voyez ce que je veux dire), aussi, quand Justine va apprendre que sa grand-tante Lucy est décédée et lui lègue sa vieille maison dans le Minnesota, il ne lui faudra pas très longtemps pour partir sans prévenir avec ses enfants. En parallèle de l’installation de Justine et de ses deux filles dans cette masure isolée au bord d’un lac gelé et au milieu de presque nulle part, nous allons faire régulièrement des bonds dans le temps . En effet, Lucy a écrit un journal et raconte, le drame qui s’est passé pendant l’été 1935, alors qu’elle était en vacances au bord du lac avec ses parents et ses deux sœurs, Lilith et Emily. Cette dernière, qui était la plus jeune des trois, a disparu à l’issue de ces vacances. C’est donc une histoire familiale que nous allons vivre dans ce thriller psychologique car les réponses de ce qui s’est passé autrefois vont arriver bien tard et avoir une incidence sur le présent. Des personnalités féminines vont émerger dans... Justine est une jeune femme qui vit à San Diego. Elle vit avec ses deux filles et son compagnon, Patrick. Ce dernier semble être un peu trop dans le contrôle (genre pervers narcissique, si vous voyez ce que je veux dire), aussi, quand Justine va apprendre que sa grand-tante Lucy est décédée et lui lègue sa vieille maison dans le Minnesota, il ne lui faudra pas très longtemps pour partir sans prévenir avec ses enfants. En parallèle de l’installation de Justine et de ses deux filles dans cette masure isolée au bord d’un lac gelé et au milieu de presque nulle part, nous allons faire régulièrement des bonds dans le temps . En effet, Lucy a écrit un journal et raconte, le drame qui s’est passé pendant l’été 1935, alors qu’elle était en vacances au bord du lac avec ses parents et ses deux sœurs, Lilith et Emily. Cette dernière, qui était la plus jeune des trois, a disparu à l’issue de ces vacances. C’est donc une histoire familiale que nous allons vivre dans ce thriller psychologique car les réponses de ce qui s’est passé autrefois vont arriver bien tard et avoir une incidence sur le présent. Des personnalités féminines vont émerger dans cette histoire qui est loin d’être aussi simple qu’elle le parait. Le rythme est lent, mais malgré cela, je ne me suis pas ennuyée une seule minute en lisant ce livre. Challenge Mauvais genres 2022 Challenge A travers l’histoire 2022 Challenge ABC 2021/2022
    Lire la suite
    En lire moins
  • JuEtLi 29/01/2022
    Deux histoires s’entrecroisent. 1935. Une famille très pieuse, avec deux adolescentes - Lilith et Lucy - et une petite fille - Emily, s’installent pour l’été près d’un lac du Minnesota. 1999. Lucy vient de mourir et laisse la maison plus un héritage à sa petite nièce Justine, petite fille de Lilith. Justine, qui vit avec ses deux filles sous la coupe d’un homme possessif, en profite pour le quitter et refaire sa vie dans cette vielle bâtisse isolée au bord du lac. Parmi les meubles et autres vieilleries de la maison, Justine découvre les carnets que Lucy a écrits pour elle avant de disparaître, et dans lesquels elle raconte l’histoire familiale et la tragédie qui les a façonnée, Lilith et elle: la disparition de la petite Emily. C’est un très bon roman, même s’il souffre de nombreuses longueurs (les descriptions sont un peu trop précises et quelques fois disons ennuyeuses). Néanmoins le roman se lit d’une traite et l’histoire - les deux histoires sont captivantes, et l’explication finale est palpitante, comme un grand final… à découvrir!
  • sabine59 23/08/2021
    Emprunté à la médiathèque, ce livre, j'avais hésité à le choisir car je redoutais une romance un peu mièvre. Ce ne fut pas le cas. Deux voix, liées par le sang, se font entendre. Au présent, celle de Justine, au passé, celle de sa grand-tante, Lucy. Un point commun : une maison au bord d'un lac, dans le Minesotta. Été 1935. Lucy, devenue une vieille femme solitaire, décide de raconter ce terrible été -là dans un petit carnet. Elle désire le léguer, ainsi que sa maison, à sa petite-nièce, Justine. Viendra-t-elle sur les lieux? Acceptera-t-elle l'héritage? Lira-t-elle sa confession? Lucy n'en sait rien et s'en remet au destin... J'avoue, comme d'autres lecteurs, que la période du passé m'a davantage intéressée. Été 1935, donc, dans la résidence secondaire des Evans. Sous le vernis d'une famille bourgeoise bien comme il faut, que se cache-t-il? Les secrets, les non-dits commencent à écailler l'image parfaite. Lilith, l'aînée des enfants, devenue adolescente, se rebelle contre l'autorité paternelle, Lucy, 13 ans , voit sa soeur tant aimée s'éloigner, et la petite Emily, 6 ans, ne supporte plus d'être toujours dans les jupes de sa mère. J'ai deviné assez vite ce qui se tramait au... Emprunté à la médiathèque, ce livre, j'avais hésité à le choisir car je redoutais une romance un peu mièvre. Ce ne fut pas le cas. Deux voix, liées par le sang, se font entendre. Au présent, celle de Justine, au passé, celle de sa grand-tante, Lucy. Un point commun : une maison au bord d'un lac, dans le Minesotta. Été 1935. Lucy, devenue une vieille femme solitaire, décide de raconter ce terrible été -là dans un petit carnet. Elle désire le léguer, ainsi que sa maison, à sa petite-nièce, Justine. Viendra-t-elle sur les lieux? Acceptera-t-elle l'héritage? Lira-t-elle sa confession? Lucy n'en sait rien et s'en remet au destin... J'avoue, comme d'autres lecteurs, que la période du passé m'a davantage intéressée. Été 1935, donc, dans la résidence secondaire des Evans. Sous le vernis d'une famille bourgeoise bien comme il faut, que se cache-t-il? Les secrets, les non-dits commencent à écailler l'image parfaite. Lilith, l'aînée des enfants, devenue adolescente, se rebelle contre l'autorité paternelle, Lucy, 13 ans , voit sa soeur tant aimée s'éloigner, et la petite Emily, 6 ans, ne supporte plus d'être toujours dans les jupes de sa mère. J'ai deviné assez vite ce qui se tramait au sein de cette famille. Par contre, l'auteure sait très bien faire monter en intensité le suspens concernant la question primordiale que se pose le lecteur: pourquoi la petite Emily a-t-elle disparu à la fin de cet été 1935? Qu-est-elle devenue? J'ai quelques réserves néanmoins: les personnages, ainsi que leurs motivations, leurs agissements, ne sont pas assez creusés. J'ai trouvé Justine assez fade. Et j'aurais aimé en savoir plus sur Lucy. Elles n'ont pas réussi à m'émouvoir vraiment. Et l'écriture ne m'a pas emballée plus que ça. La quatrième de couverture compare ce livre à l'univers de Daphné du Maurier, on en est loin! Mais j'ai été captivée par cette histoire, et j'ai passé un très bon séjour estival près du lac...
    Lire la suite
    En lire moins
  • cmpf 09/05/2020
    Dans le Minnesota, les femmes et les enfants d'une douzaine de commerçants aisés passent l'été au bord d'un lac où les pères les rejoignent le weekend. En Californie une jeune femme mère de deux filles s'adaptent à son nouveau compagnon, surprotecteur. Les chapitres alternent les récits de Lucy, devenue une vieille femme et qui se souvient des événements de cet été où elle avait 12 ans, et celui de Justine. Au bord du lac, les journées se passent apparemment paisiblement et dans le bonheur pour Lucy et ses soeurs, Lilith l'aînée qui commence à s'intéresser aux garçons et la benjamine Emily surprotégée par une mère totalement soumise à son mari. Jusqu'à la dernière nuit de l'été où la fillette de six ans disparaît. Quand Justine reçoit l'appel d'un avocat qui lui apprend qu'elle hérite de cette vieille tante qu'elle n'a connu qu'un été, sur un coup de tête, elle part dans le Minnesota… Je ne m'attendais pas à cette fin ni dans l'un, ni dans l'autre récit. Et j'ai bien apprécié ma lecture. Je vous conseille de partir en pensée au bord de ce lac. Challenge ABC 2019-2020
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.