Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266263689
Code sériel : 16462
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Un fond de vérité

Kamil BARBARSKI (Traducteur)
Date de parution : 08/09/2016
Dans toute légende, dit-on, il y a un fond de vérité. À Sandomierz, sage bourgade de la province polonaise, on ne croit plus depuis longtemps que les Juifs enlèvent les enfants catholiques pour les vider de leur sang. Quoique… La découverte d’une jeune notable devant l’ancienne synagogue, égorgée suivant le... Dans toute légende, dit-on, il y a un fond de vérité. À Sandomierz, sage bourgade de la province polonaise, on ne croit plus depuis longtemps que les Juifs enlèvent les enfants catholiques pour les vider de leur sang. Quoique… La découverte d’une jeune notable devant l’ancienne synagogue, égorgée suivant le rituel de l’abattage casher, réveille anciennes  croyances et vieux démons… À charge pour le procureur Teodore Szacki, fraîchement divorcé et exilé de la capitale, de trouver la vérité.

« Zygmunt Miloszewski livre des polars impeccablement ficelés qui allient évocations historiques, magmas macabres et une sorte de désinvolture poétique. » Libération

« Notre Polonais fétiche signe un grand roman. » Le Point

« Captivant ! » Avantages
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266263689
Code sériel : 16462
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Zygmunt Miloszewski livre des polars impeccablement ficelés qui allient évocations historiques, magmas macabres et une sorte de désinvolture poétique. » Libération

« La plume de Miloszewski est d’une causticité redoutable, son ton celui de l’autochtone qui ne loupe rien des travers des siens ; notre Polonais fétiche signe son premier grand roman. » Le Point – Julie Malaure
 
« La plume est vive, rapide, cruelle parfois, drôle toujours. L’auteur excelle dans l’humour noir et joue à merveille des codes et des ressorts du roman policier. » Télérama – Michel Abescat

« Suspense haletant, mystère complet : cette intrigue policière nous fait découvrir une société polonaise encore très influencée par la religion, les dogmes et les rituels. Captivant ! » Avantages

« Habile, Miloszewski construit son récit, l’entremêle avec d’autres, remontant au sombre passé polonais. Il éclaire ainsi le présent en embrouillant l’enquête. Sans jamais lasser. Très fort. » Le Canard enchaîné

« Un fond de vérité est donc un polar passionnant, intelligent, remarquablement construit, un des meilleurs de ceux que j’ai lus pendant l’année 2014. Vivement le troisième roman de Zygmunt Miloszewski ! Médiapart – Jacques Teissier

« Mais si la Pologne au nom si doux est bien davantage qu’un décor de théâtre, le grand silence des synagogues nous rappelle qu’elle a aussi sa part dans l’effroyable modernité du XXe siècle. » Sud-Ouest

« Solide, érudit, drôle, Un fond de vérité, du polonais Zygmunt Miloszewski est un polar de première facture, de très haut niveau, flirtant avec le thriller mais sans tomber dans le piège du grand guignol. » Corse-Matin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • GabinMlvl Posté le 7 Mai 2020
    Miloszewski nous plonge dans la Pologne méconnue. En suivant les différents protagonistes, le lecteur découvre les légendes peu brillantes et les heures troubles de ce pays. Je me suis retrouvé pris par cette histoire que j'ai dévorée. Alliant polar et évocation historique, j'ai adoré cette lecture, un grand roman.
  • sabine59 Posté le 11 Janvier 2020
    Pauvre procureur Teodore Szacki! Sa liaison exta-conjugale le conduit, après son divorce, à trouver un poste vacant loin de la capitale. Mais force est de constater qu" au lieu de demeurer la vedette spécialisée dans les meurtres au parquet de Varsovie, il était devenu un étranger suspect dans une ville de province".... Notre quarantenaire aux cheveux prématurément blancs s'ennuie en effet à Sandomierz, même si le centre historique de cette cité ancienne a un charme fou et qu'il fait bon se promener en ce début de printemps sur les bords de la Vistule, en admirant le château. Mais voilà qu'une horrible découverte vient bouleverser la routine: une femme enceinte est trouvée morte, égorgée selon, semble-t-il, un rituel juif. De quoi raviver les légendes locales présentant les juifs comme des meurtriers d'enfants. De quoi agiter les nationalistes...Et d'autres meurtres adviennent... Le démarrage de l'enquête est lent, on patauge. Puis les pistes se précisent. Mais le fond de vérité, où est-il? Jusqu'aux dernières pages, un écran de mensonges va noyer dans le brouillard le mobile du criminel. Heureusement les neurones de Szacki vont fonctionner à plein régime, in extremis. Et peut-être que finalement, vivre à Sandormierz n'est pas si... Pauvre procureur Teodore Szacki! Sa liaison exta-conjugale le conduit, après son divorce, à trouver un poste vacant loin de la capitale. Mais force est de constater qu" au lieu de demeurer la vedette spécialisée dans les meurtres au parquet de Varsovie, il était devenu un étranger suspect dans une ville de province".... Notre quarantenaire aux cheveux prématurément blancs s'ennuie en effet à Sandomierz, même si le centre historique de cette cité ancienne a un charme fou et qu'il fait bon se promener en ce début de printemps sur les bords de la Vistule, en admirant le château. Mais voilà qu'une horrible découverte vient bouleverser la routine: une femme enceinte est trouvée morte, égorgée selon, semble-t-il, un rituel juif. De quoi raviver les légendes locales présentant les juifs comme des meurtriers d'enfants. De quoi agiter les nationalistes...Et d'autres meurtres adviennent... Le démarrage de l'enquête est lent, on patauge. Puis les pistes se précisent. Mais le fond de vérité, où est-il? Jusqu'aux dernières pages, un écran de mensonges va noyer dans le brouillard le mobile du criminel. Heureusement les neurones de Szacki vont fonctionner à plein régime, in extremis. Et peut-être que finalement, vivre à Sandormierz n'est pas si désagréable... Je retrouve avec grand plaisir le charismatique procureur des " Impliqués " . Ici les faits historiques réels s'associent à une enquête tortueuse, au sein d'une vieille ville polonaise que l'on a envie de visiter. J'ai apprécié cette fois encore le ton sarcastique, les réflexions acerbes et justes du personnage principal sur la Pologne contemporaine. Le troisième opus" La rage" m'attend. Merci, Alexandra, de m'avoir incitée à poursuivre l'aventure avec Szacki! C'était un régal!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Brooklyn_by_the_sea Posté le 3 Décembre 2019
    C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Teodore Szacki, procureur, qui vit désormais à Sandomierz, petite ville du Sud de la Pologne où il s'ennuie ferme... jusqu'à ce qu'un cadavre soit découvert, et que tout porte à soupçonner un meurtre rituel juif. En Pologne, ce sont les procureurs qui mènent l'enquête, assistés par la police, et Szacki s'empare de l'affaire. Mais cette affaire n'a rien de simple, car rien n'est simple en Pologne, et Miloszewski prend le temps de poser son histoire dans le contexte particulier de ce pays toujours hanté par l'antisémitisme et le patriotisme. J'ai beaucoup aimé cette plongée au fond de l'âme tourmentée de la Pologne. J'ai également apprécié l'intrigue bien maîtrisée et compliquée à souhait, et la psychologie des personnages, mouvants et insaisissables. Sans être génialissime, c'est une lecture qui change des romans policiers stéréotypés, et Miloszewski est un auteur qui mérite vraiment d'être découvert.
  • Crazynath Posté le 13 Août 2019
    « Un fond de vérité » est le deuxième tome de la trilogie écrite par Zygmunt Miloszewski mettant en scène le procureur Teodore Szacki. Nous le retrouvons avec plaisir, même s’il s’est passé un peu de temps depuis le dernier tome. Szacki n’est plus dans ses questionnements existentiels et est à présent divorcé. Il n’habite plus à Varsovie et a déménagé à Sandormierz qui est une charmante petite ville provinciale. Il papillonne pas mal et ne se plait pas plus que cela dans cette ville qu’il n’arrive pas vraiment à apprécier. Cependant, un meurtre avec une mise en scène plutôt atroce va l’obliger à se réinvestir dans son travail. L’enquête s’avère ardue car les pistes sont nombreuses, presque trop d’ailleurs. En effet, certains indices le mènent dans le sens du crime antisémite. Ce qui va nous permettre aussi de nous pencher sur le passé de cette ville qui a compté à une époque une grande communauté juive entre ses murs. De plus, cette histoire permet de mieux comprendre le rapport des polonais vis-à-vis des crimes de guerre en lien avec la Shoah. L’enquête est très bien ficelée et j’ai lu ce livre quasiment d’une traite. De plus, il faut reconnaitre que Teodore Szacki, malgré ses... « Un fond de vérité » est le deuxième tome de la trilogie écrite par Zygmunt Miloszewski mettant en scène le procureur Teodore Szacki. Nous le retrouvons avec plaisir, même s’il s’est passé un peu de temps depuis le dernier tome. Szacki n’est plus dans ses questionnements existentiels et est à présent divorcé. Il n’habite plus à Varsovie et a déménagé à Sandormierz qui est une charmante petite ville provinciale. Il papillonne pas mal et ne se plait pas plus que cela dans cette ville qu’il n’arrive pas vraiment à apprécier. Cependant, un meurtre avec une mise en scène plutôt atroce va l’obliger à se réinvestir dans son travail. L’enquête s’avère ardue car les pistes sont nombreuses, presque trop d’ailleurs. En effet, certains indices le mènent dans le sens du crime antisémite. Ce qui va nous permettre aussi de nous pencher sur le passé de cette ville qui a compté à une époque une grande communauté juive entre ses murs. De plus, cette histoire permet de mieux comprendre le rapport des polonais vis-à-vis des crimes de guerre en lien avec la Shoah. L’enquête est très bien ficelée et j’ai lu ce livre quasiment d’une traite. De plus, il faut reconnaitre que Teodore Szacki, malgré ses défauts est un personnage auquel on s’attache de plus en plus. Je reconnais que j’ai fait une petite incursion sur le net au sujet de Sandormierz. Finalement, quand on voit à quoi ressemble cette ville, je n’exclue pas d’aller visiter la Pologne un jour. Si j’avais vraiment bien aimé le premier tome intitulé « Les impliqués », j’ai carrément adoré ce deuxième tome qui est franchement très bon. J’avoue que je me suis lancée immédiatement dans la lecture de « La rage » qui est le dernier livre de cette trilogie. Challenge Séries 2019 Challenge Pavés 2019
    Lire la suite
    En lire moins
  • christinebeausson Posté le 1 Juillet 2019
    Un drôle de polar qui mélange une fiction qui nous demande un petit effort mental pour suivre le déroulé de l'action ... et une part de l'histoire guère glorieuse de la Pologne, dans ses fins fonds .... le passé antisémite des habitants de ce pays. L'histoire locale est fortement présente et l'importance donnée aux détails comme l'existence de légendes et de tableaux antisémites nous interpelle tout comme il interpelle notre procureur Téodore. La texture du livre est elle aussi toujours originale, l'action se situant juste sur quelques jours bien précis, chaque chapitre correspond à une journée et est toujours accompagné par un résumé de l'actualité comme un vrai petit journal avec son lot d'informations, concernant les actualités religieuses, internationales, nationales, locales, sportives et bien sûr la météo du jour ! L'appellation thriller qui apparaît sur la couverture me semble un peu réductrice, c'est un très bon roman policier qui s'inscrit dans un lieu que l'auteur a voulu nous présenter. Il a choisi d'illustrer son propos par les caractéristiques propres à la cité de Sandomierz. Cette ville me semble assez représentative de l'atmosphère générale de la Pologne vis à vis de son passé, le traumatisme de l'antisémitisme n'a pas été soigné et reste une blessure... Un drôle de polar qui mélange une fiction qui nous demande un petit effort mental pour suivre le déroulé de l'action ... et une part de l'histoire guère glorieuse de la Pologne, dans ses fins fonds .... le passé antisémite des habitants de ce pays. L'histoire locale est fortement présente et l'importance donnée aux détails comme l'existence de légendes et de tableaux antisémites nous interpelle tout comme il interpelle notre procureur Téodore. La texture du livre est elle aussi toujours originale, l'action se situant juste sur quelques jours bien précis, chaque chapitre correspond à une journée et est toujours accompagné par un résumé de l'actualité comme un vrai petit journal avec son lot d'informations, concernant les actualités religieuses, internationales, nationales, locales, sportives et bien sûr la météo du jour ! L'appellation thriller qui apparaît sur la couverture me semble un peu réductrice, c'est un très bon roman policier qui s'inscrit dans un lieu que l'auteur a voulu nous présenter. Il a choisi d'illustrer son propos par les caractéristiques propres à la cité de Sandomierz. Cette ville me semble assez représentative de l'atmosphère générale de la Pologne vis à vis de son passé, le traumatisme de l'antisémitisme n'a pas été soigné et reste une blessure douloureuse qui aurait bien besoin d'être traitée !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.