En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Un instant d'abandon

        10/18
        EAN : 9782264072788
        Code sériel : 5347
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 192
        Format : 108 x 177 mm
        Un instant d'abandon

        Date de parution : 04/01/2018
        L'histoire commence là, dans une ville de bord de mer, en automne. Un homme revient et, avec lui, c'est le passé qui resurgit. Des années plus tôt, il a été condamné pour un crime, peut-être le plus impardonnable qui soit. Les gens n'ont pas oublié. Il ne revient pas demander... L'histoire commence là, dans une ville de bord de mer, en automne. Un homme revient et, avec lui, c'est le passé qui resurgit. Des années plus tôt, il a été condamné pour un crime, peut-être le plus impardonnable qui soit. Les gens n'ont pas oublié. Il ne revient pas demander pardon. Il veut retrouver au plus âpre de lui-même cet état d'innocence dont on l'a si violemment privé. Mais en finit-on jamais avec ses disparus et le temps d'avant ?

        « Son roman témoigne d'une belle maîtrise et d'une inspiration palpitante. » - Delphine Peras, LiRE
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264072788
        Code sériel : 5347
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 192
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        6.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Cheznousonlit Posté le 17 Mai 2018
          Un roman qui nous transperce, nous glace comme une pluie en hiver. A Falmouth, au bout du monde, le silence est roi, les murmures dirigent et l'isolement est seul maître. Comme unique ouverture :l'océan et sa loi. Philippe Besson nous plonge dans la confession de Thomas Sheppard, dans l'antre de l'intimité, avec pour seul témoin Rajiv,Betty et Luke. . Un style épuré, direct rappelant celui d'un Camus moderne, au service d'une histoire déboussolante.
        • YsaM Posté le 10 Mai 2018
          Thomas vient de purger une peine de prison pour un crime impardonnable. Il rentre chez lui, dans sa ville natale de Falmouth, une ville modeste de bord de mer où les jours de beau temps se font rares, où les maisons se ressemblent toutes. A Falmouth on est pêcheur de père en fils et les loisirs se résument à aller boire une bière au café du coin, regarder la pluie tomber et cancaner sur les voisins. Thomas n’est pas attendu ni souhaité. Il n’est plus rien ni personne, pourquoi revient t’il dans cette ville de si peu d’intérêt où il sait qu’il devra affronter les regards et le rejet. Dès le début du livre, Philippe Besson plante le décor, la tristesse de la ville, la grisaille, le vent, la pluie, le froid qui s’insinue et que le lecteur pourrait presque percevoir. Thomas me raconte son histoire et je traverse la ville avec lui, les docks, les bateaux qui tanguent, les vitrines sans éclat et cette maison vide qu’il découvre à son retour. J’écoute attentivement tout ce qu’il a à me raconter et malgré l’odieux crime qu’il a commis j’éprouve de la sympathie pour cet homme et même une certaine empathie. Sa solitude me fait... Thomas vient de purger une peine de prison pour un crime impardonnable. Il rentre chez lui, dans sa ville natale de Falmouth, une ville modeste de bord de mer où les jours de beau temps se font rares, où les maisons se ressemblent toutes. A Falmouth on est pêcheur de père en fils et les loisirs se résument à aller boire une bière au café du coin, regarder la pluie tomber et cancaner sur les voisins. Thomas n’est pas attendu ni souhaité. Il n’est plus rien ni personne, pourquoi revient t’il dans cette ville de si peu d’intérêt où il sait qu’il devra affronter les regards et le rejet. Dès le début du livre, Philippe Besson plante le décor, la tristesse de la ville, la grisaille, le vent, la pluie, le froid qui s’insinue et que le lecteur pourrait presque percevoir. Thomas me raconte son histoire et je traverse la ville avec lui, les docks, les bateaux qui tanguent, les vitrines sans éclat et cette maison vide qu’il découvre à son retour. J’écoute attentivement tout ce qu’il a à me raconter et malgré l’odieux crime qu’il a commis j’éprouve de la sympathie pour cet homme et même une certaine empathie. Sa solitude me fait peur et me ronge tout au long du récit, je sens le poids de ce passé si douloureux et tellement lourd à porter. Il y a quelque part du courage chez lui et une certaine forme de folie. Il n’attend pas de pardon, juste des réponses, revenir sur ce passé et comprendre pourquoi tout a basculé. Il existe des gens qui ne jugent pas et qui se contentent d’écouter, Thomas aura la chance d’en rencontrer pour enfin trouver des réponses et peut-être s’apaiser, entrevoir un avenir meilleur, chasser les démons du passé et pour la première fois de sa vie, savoir ce qu’il veut et ne veut plus. Il ne se laissera plus guider, il ne subira plus, il sera l’acteur de sa vie, c’est lui qui décidera du chemin qu’il va emprunter. C’était mon premier livre avec cet auteur, j’ai beaucoup aimé son style d’écriture cet espèce de huis clos entre lui et le lecteur avec en toile de fond cette ville tellement bien décrite qu’on n’aimerait pas y aller…. Philippe Besson arrive à faire passer les émotions, les frustrations, les rancoeurs de façon simple et naturelle sans jamais trop en rajouter, tout est bien dosé, pas de paillettes, ni chichi mais que du vrai et du brut. Il nous emmène lentement là où il veut que nous allions, là ou Thomas doit se retrouver, on ne devine rien jusqu’à la fin et quand on aperçoit une petite étincelle d’espoir, on relâche enfin notre tension, on peut se détendre et se mettre à rêver.
          Lire la suite
          En lire moins
        • jujuramp Posté le 25 Février 2018
          Décidemment, je pense que Philippe Besson pourrait raconter l’histoire des trois petits cochons et je serai passionné. Une nouvelle fois, je me suis abandonné à sa plume, au léger roulis d’une vie mal heureuse. D’un être friable, peu recommandable. Thomas Sheppard revient à Falmouth, le village où il a toujours vécu après une peine de prison. Ici, personne ne souhaite son retour, pourtant le revoilà sur les lieux du crime pour lequel il a été condamné. Un infanticide. J’arrête là. Il faut lire Besson pour « savoir ». Récit d’une solitude, d’une vie en demi-teintes puis cet espoir fou à la fin de tout … Le héros, rugueux, blessé, sans fard, qui ne se cherche pas des excuses va raconter son histoire aux rares êtres prêts à l’écouter, pour différentes raisons. Il parlera de culpabilité, d’innocence, de ce passé qui nous entrave parfois, nous pousse à l’occasion. Il racontera une vie, la sienne. Qui lit Besson connait ses obsessions et les retrouvera ici. L’eau. Les sentiments précis, juste. Thomas. La lenteur de l’avenir. L’espoir, toujours. Je me suis abandonné. Un instant. Juste un instant.
        • Marech20 Posté le 25 Septembre 2017
          Toujours très bien écrit, toujours avec des personnes à l'écart, en décalage. C'est douloureux, et c'est beau. Le livre laisse la porte ouverte à une suite plus heureuse. L'amour entre homme, omniprésent dans l'oeuvre de Besson - et l'on comprend pourquoi dans "Arrêtes avec tes mensonges" - est ici esquissée, tout doucement.
        • diablotin0 Posté le 29 Janvier 2017
          Ce qui est terrible chez Philippe Besson, c'est qu'il faut se faire violence pour ne pas citer chaque phrase. J'adhère complètement à son style, même si ce livre n'est pas mon préféré. Il y a quelque chose dans ce roman qui m'a fait penser tout au long à Philippe Claudel, peut-être (sans doute, le bannissement) Le ton est donné dès la première page, on sait que ce roman sera sombre, lent et lugubre. On ne se trompe pas, c'est bien dans cette atmosphère que l'on va vivre les quelques heures qu'il nous faut pour lire ce roman. Il est ici question de la dureté des hommes, de l'impitoyable jugement, des regards froids et méprisants, de douleur et pourtant tout est décrit avec une certaine pudeur, avec douceur, avec retenue. Il y a une mise à distance qui ne rend cependant pas le livre froid, sans sentiment, au contraire Philippe Besson arrive une fois encore à distiller à chaque page une quantité d'émotions. Bravo
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com