Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264028853
Code sériel : 3159
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Un récit qui donne un beau visage

INES JORGENSEN (Traducteur)
Date de parution : 17/02/2000

Dans ce premier tome d'une trilogie désormais célèbre, La maison de mes pères, Jørn Riel nous fait découvrir l'enfance d'Agojaraq, jeune métis eskimo entouré de ses cinq pères possibles et de sa vieille nourrice Aviaja. Dans ce Grand Nord Canadien empreint de la culture eskimo qui nous est ici donnée...

Dans ce premier tome d'une trilogie désormais célèbre, La maison de mes pères, Jørn Riel nous fait découvrir l'enfance d'Agojaraq, jeune métis eskimo entouré de ses cinq pères possibles et de sa vieille nourrice Aviaja. Dans ce Grand Nord Canadien empreint de la culture eskimo qui nous est ici donnée à découvrir, Jørn Riel compose une galerie de personnages aussi pittoresques et savoureux que ceux qui nous ont ravis et enchantés à la lecture de ses fameux « racontars ». Tendresse et humour conjugués font de ce livre et des deux qui vont le suivre des chefs-d'œuvre de gaieté littéraire, denrée rare entre toutes !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264028853
Code sériel : 3159
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mayim Posté le 30 Décembre 2019
    Ce livre est le premier volume d'une trilogie. Il se déroule dans les années 30 dans le grand nord canadien. Il nous relate l'enfance d'un jeune garçon métis eskimo jusqu'à son départ pour l'Angleterre à l'adolescence. Celui-ci nous raconte son histoire, son quotidien et nous parle des personnes qui l'entourent à travers plein de petites anecdotes. Et on peut dire qu'il y a une très bonne ambiance parmi cette joyeuse bande hétéroclite ! Au passage, j'ai appris plein de choses sur les coutumes eskimos, sur leurs conceptions de la vie, des relations familiales et amoureuses, et sur leurs légendes. Je suis allée d'étonnement en étonnement. Les eskimos forment un peuple festif pour lequel tout est prétexte à se réunir et à faire la fête. Il faut dire que la solitude règne dans cette belle mais froide nature et que les liens et la solidarité sont indispensables pour survivre. J'ai eu beaucoup de plaisir avec cette lecture pleine de tendresse et d'humour. Le ton est frais et sincère. Les personnages ont beaucoup de caractère, ils sont joyeux et attachants. Je pense que j'ai eu un beau visage en lisant ce livre. J'ai bien envie que ça continue en lisant la suite !
  • Serialreader86 Posté le 10 Avril 2017
    Jorn Riel raconte l'enfance du petit Agoraraq, élevé dans le grand nord canadien par 5 papas et une nourrice. Ses souvenirs nous permettent de découvrir cette vie difficile dans laquelle la vie et la sécurité des hommes sont directement liées à la nature environnante et aux autres tribus.
  • Vadaeme Posté le 4 Septembre 2013
    Incontestablement; un livre rafraichissant! Quelques souvenirs, le début de vie d'un jeune garçon né en Arctique jusqu'à son départ pour la civilisée Angleterre, voilà le thème du livre. Un Tarzan de la glace, en quelque sorte. Alors si l'histoire ne casse pas trois pattes à un canard, les anecdotes sont justes savoureuses, servies grâce à un style qui les mets en valeur. Dépaysant garanti de par les expressions typiques (et exotiques de notre point de vue). Et oui, Mr Riel, j'ai eu un beau visage en vous lisant.
  • Clakkos Posté le 8 Mars 2008
    Une histoire d'hommes !
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…