Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Un rêve, deux rives
Date de parution : 05/01/2023
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Un rêve, deux rives

Date de parution : 05/01/2023
Une famille française...
Qu’est-ce qu’un père pour sa fille – sinon un immense, un insondable mystère ? Du sien, Nadia a longtemps gardé le souvenir d’un pater familias à la tendresse rugueuse et maladroite. D’un ouvrier immigré, modeste,... Qu’est-ce qu’un père pour sa fille – sinon un immense, un insondable mystère ? Du sien, Nadia a longtemps gardé le souvenir d’un pater familias à la tendresse rugueuse et maladroite. D’un ouvrier immigré, modeste, intransigeant, qui du haut de son HLM parisien rêve encore, et toujours, d’Algérie...
Comment imaginer qu’un jour, pour sa terre, Ahmed a pris...
Qu’est-ce qu’un père pour sa fille – sinon un immense, un insondable mystère ? Du sien, Nadia a longtemps gardé le souvenir d’un pater familias à la tendresse rugueuse et maladroite. D’un ouvrier immigré, modeste, intransigeant, qui du haut de son HLM parisien rêve encore, et toujours, d’Algérie...
Comment imaginer qu’un jour, pour sa terre, Ahmed a pris les armes ? Tué, peut-être ? Comme elle retrace, au fil du souvenir, une enfance entre deux rives, c’est l’énigme du père que la fille tâche d’éclairer,
son odyssée particulière – et avec elle le cœur, fragmenté, des identités multiples...
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266326605
Code sériel : 18694
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266326605
Code sériel : 18694
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un récit de transmission, entre la France et l'Algérie, qui recompose les histoires qui font l'Histoire. »
Jeune afrique

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fillere 17/12/2022
    j'ai adoré ce livre tout en étant heurtée parfois des faits racontés par Nadia Henni moulai concernant son père très actif au FLN je comprends de mieux en mieux ce qu'a été l’Algérie à cette époque et ce qu'a été la vie de ces Algériens venus en France je vois dans ce récit intime la franchise et la bienveillance de l’auteure pour son père sans excuser les fautes merci Nadia Henri Moulai
  • Litterature_algerienne16 18/09/2022
    Nadia Henni-Moulaï, auteure et journaliste indépendante, nous livre à travers “Un rêve, deux rives”, paru en 2021, un récit familial et autobiographique ou elle dresse le portrait de son père, algérien immigré en France en 1948, et puis sa propre histoire, inspirante et touchante, marquée par sa double identité et la quête de cette dernière entre les deux rives. Le récit est centré sur l’histoire de son père, nous découvrons au début du récit le portrait d’un patriarche respecté au caractère intransigeant et à la dignité immuable, mais aussi un père aimant et protecteur. Hanté par son Algérie, son paradis paradoxal que la narratrice, encore petite, ne comprends pas. Elle se posera, dès son enfance, des tas de questions sur ce père mystérieux, sans aucune réponse de sa part, elle apprendra bien plus tard son lourd vécu de combattant, membre du Front de libération nationale (FLN) à Paris. Nous découvrons également l’itinéraire de la narratrice, Nadia, petite fille d’une nombreuse fratrie, née entre deux rives, confrontée dès son jeune âge a la question identitaire, celle de la française d’origine algérienne à Paris, et de l’immigré d’origine française à Alger. Elle raconte le deuil, la responsabilité, le remariage de son père,... Nadia Henni-Moulaï, auteure et journaliste indépendante, nous livre à travers “Un rêve, deux rives”, paru en 2021, un récit familial et autobiographique ou elle dresse le portrait de son père, algérien immigré en France en 1948, et puis sa propre histoire, inspirante et touchante, marquée par sa double identité et la quête de cette dernière entre les deux rives. Le récit est centré sur l’histoire de son père, nous découvrons au début du récit le portrait d’un patriarche respecté au caractère intransigeant et à la dignité immuable, mais aussi un père aimant et protecteur. Hanté par son Algérie, son paradis paradoxal que la narratrice, encore petite, ne comprends pas. Elle se posera, dès son enfance, des tas de questions sur ce père mystérieux, sans aucune réponse de sa part, elle apprendra bien plus tard son lourd vécu de combattant, membre du Front de libération nationale (FLN) à Paris. Nous découvrons également l’itinéraire de la narratrice, Nadia, petite fille d’une nombreuse fratrie, née entre deux rives, confrontée dès son jeune âge a la question identitaire, celle de la française d’origine algérienne à Paris, et de l’immigré d’origine française à Alger. Elle raconte le deuil, la responsabilité, le remariage de son père, et puis son émancipation grâce à l’éducation, son entrée à la sorbonne... Il s’agit d’un récit touchant, le lecteur ressens une sincérité intime à travers la plume de l’autrice. Au-delà d’être un récit familial passionnant, il s’agit d’une bonne partie de l’histoire d’Algérie qui est contée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Livrescapades 20/02/2022
    Le récit de Nadia Henni-Moulaï s’inscrit dans la continuité des mes lectures autour de l’histoire de l’Algérie et de thématiques qui me sont chères: l’exil, le déracinement et la quête identitaire. Dix ans après son premier livre, 1954-1962 – la guerre d’Algérie (2011), la journaliste free-lance Nadia Henni-Moulaï (1979) publie Un rêve, deux rives (2021), un récit intime bouleversant dans lequel elle relie la petite et la grande histoire à travers la trajectoire personnelle et politique de son père. Dans un récit non linéaire oscillant entre passé et présent, entre France et Algérie, elle remonte la vie de son père depuis sa naissance en 1925 jusqu’à son décès au début des années 2000. Père d’une fratrie de douze enfants s’étalant sur deux générations, Ahmed était un père nimbé de mystère, une « sorte de gentleman maladroit à la tendresse rugueuse », un pater familias autoritaire, soucieux d’ordre et de discipline, que sa fille ne (re)découvre véritablement que vingt ans après sa mort. (...) Au fur et à mesure de ses recherches dans les archives familiales et judiciaires, elle découvre que celui qu’elle ne croyait être qu’un ouvrier illettré et non qualifié, un locataire d’un HLM de la banlieue parisienne, un simple résident algérien en... Le récit de Nadia Henni-Moulaï s’inscrit dans la continuité des mes lectures autour de l’histoire de l’Algérie et de thématiques qui me sont chères: l’exil, le déracinement et la quête identitaire. Dix ans après son premier livre, 1954-1962 – la guerre d’Algérie (2011), la journaliste free-lance Nadia Henni-Moulaï (1979) publie Un rêve, deux rives (2021), un récit intime bouleversant dans lequel elle relie la petite et la grande histoire à travers la trajectoire personnelle et politique de son père. Dans un récit non linéaire oscillant entre passé et présent, entre France et Algérie, elle remonte la vie de son père depuis sa naissance en 1925 jusqu’à son décès au début des années 2000. Père d’une fratrie de douze enfants s’étalant sur deux générations, Ahmed était un père nimbé de mystère, une « sorte de gentleman maladroit à la tendresse rugueuse », un pater familias autoritaire, soucieux d’ordre et de discipline, que sa fille ne (re)découvre véritablement que vingt ans après sa mort. (...) Au fur et à mesure de ses recherches dans les archives familiales et judiciaires, elle découvre que celui qu’elle ne croyait être qu’un ouvrier illettré et non qualifié, un locataire d’un HLM de la banlieue parisienne, un simple résident algérien en France, invisible et victime de racisme, était en réalité un « protagoniste de l’histoire de France », un homme qui ne courbait pas l’échine, se tenait droit et ne rasait pas les murs. Si l’intensité de sa vie et la force de son engagement politique changent le regard qu’elle porte sur son père, le portrait qu’elle brosse de lui est dénué de tout angélisme. Bien au contraire. (...) En déconstruisant le parcours singulier de son père et en montrant une autre facette de l’immigration algérienne en France, Nadia Henni-Moulaï redécouvre également sa propre histoire, son identité multiple. Alors que la cité en région parisienne dans laquelle elle est née et a grandi a toujours représenté pour elle le centre absolu de son univers, sa perception du monde qui l’entoure se modifie au fil des ans. Son univers s’agrandit sensiblement et se déplace vers l’Algérie que son père tente par tous les moyens de « faire aimer de force » à ses enfants . (...) Lorsqu’elle devient une transfuge de classe en intégrant la Sorbonne, elle prend douloureusement conscience de l’existence de strates sociales, de son statut de fille d’immigrés algériens, du mépris, du rejet et du racisme de la France envers ses anciennes colonies. A la fois récit intime bouleversant sur la trajectoire personnelle et politique d’un « individu hybride, à cheval entre deux récits, deux identités et deux pays » et réflexion sur l’exil, le déracinement et l’identité, Un rêve, deux rives est un livre très intéressant que je ne peux que vous encourager à lire. (Chronique complète sur le blog)
    Lire la suite
    En lire moins
  • JJMMFC 22/01/2022
    Avec la parution en 2012 du "Petit précis de l'islamophobie ordinaire", aux Éditions "Les points sur les i", Nadia Henni-Moulaï, journaliste indépendante, invitait les Musulmans à parler de leur religion pour mieux la faire comprendre, et les Français à s'ouvrir à la culture de l'autre. Car seuls les échanges permettent des relations apaisées. En 2021, Un rêve, deux rives est un récit autobiographique centré sur la personnalité de son père, qui a impacté lourdement la vie de leur famille. En faisant revivre sous sa plume Ahmed, ce père à la fois aimé et redouté, Nadia Henni-Moulaï tente d'éclairer et à défaut de justifier, de comprendre ce qu'il fut. Elle va nous restituer ainsi, l'histoire d'un homme au rôle obscur qu'il lui a laissé, un soir, entrevoir. Un texte magnifique.
  • LYAZIDSEDDOUK 23/11/2021
    Au delà du récit personnel de l'auteure auquel j'ai pu parfois m'identifier, ce livre aborde avec simplicité et sincérité les tourments d'une histoire dans l'Histoire. Cette Histoire qui lie deux rives et un destin communs. Merci Nadia Henni Moulaï pour ce témoignage bouleversant à bien des égards.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.