Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266315913
Code sériel : 18203
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Une affaire personnelle

Date de parution : 08/07/2021
Un jeune agent du FBI découvre l’existence d’une taupe russe au plus haut niveau de l’administration gouvernementale américaine. Traqué, il a six jours pour sauver sa vie, et l’avenir de son pays.
Comment laver l’honneur de son nom quand on est un jeune agent du FBI, fils d’un homme accusé d’espionnage ? Par un surcroît de travail et de loyauté. Quand Peter Sutherland apprend son recrutement au sein du sanctuaire des secrets de l’Amérique, la fameuse Salle de crise de la Maison Blanche,... Comment laver l’honneur de son nom quand on est un jeune agent du FBI, fils d’un homme accusé d’espionnage ? Par un surcroît de travail et de loyauté. Quand Peter Sutherland apprend son recrutement au sein du sanctuaire des secrets de l’Amérique, la fameuse Salle de crise de la Maison Blanche, il ne croit pas à sa chance et redouble d’efforts. Jusqu’au soir où la ligne d’urgence le met en contact avec une jeune femme terrifiée, dont l’oncle et la tante viennent d’être assassinés. En lui portant secours, il ne se doute pas encore qu’il vient de plonger au cœur d’une affaire qui remettra en cause tout ce qu’il croit savoir, tous ceux qu’il pense connaître, jusqu’au plus haut niveau de l’appareil d’État…
 
 « Un des meilleurs thrillers publiés ces dernières années. » Michael Connelly
 
« Un suspense politique à l’américaine, très documenté, palpitant à souhait. » La Dépêche du Midi

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266315913
Code sériel : 18203
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"Un des meilleurs thrillers publiés ces dernières années." Michael Connelly
Michael Connelly / -
"Un suspense politique à l’américaine (...) très documenté, palpitant à souhait."
La Dépêche du Midi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mome35 Posté le 23 Avril 2021
    Matthew Quirk a du peps à revendre. Ses romans sont de courses organisées par la Nascar. Pas de répit, des poursuites, des tampons, tout ce qui fait en fait l'attraction de ces épreuves de stock-car avec l'adrénaline qui en découle. On ajoutera les bastons, l'hémoglobine comme il avait pu le faire précédemment dans "les 500" et dans "confidential défense." son scénario ressemble à certains Robert Ludlum (Mort dans la peau), films comme Mission impossible ou Ethan Hurt (Tom Cruise) doit échapper à ses poursuivants tout comme dans des James Bond où le héros de Ian Fleming doit aussi, avec ses compagnes successives tenter de sauver sa peau. Peter Sutherland est de cette veine-là. Obscur agent du FBI, dont le père s'est suicidé pour intelligence avec l'ennemi (la Russie), il est embauché comme standardiste dans une cellule de crise de la Maison Blanche et il remplit son job toutes les nuits, attendant un appel de détresse codé de personnes en danger de mort. Naturellement le téléphone sonne une nuit. Une jeune femme affolée (Rose) confie qu'elle est poursuivie par des tueurs qui se sont déjà occupés de son oncle et de sa tante (les Campbell). La course est lancée car Peter plutôt que... Matthew Quirk a du peps à revendre. Ses romans sont de courses organisées par la Nascar. Pas de répit, des poursuites, des tampons, tout ce qui fait en fait l'attraction de ces épreuves de stock-car avec l'adrénaline qui en découle. On ajoutera les bastons, l'hémoglobine comme il avait pu le faire précédemment dans "les 500" et dans "confidential défense." son scénario ressemble à certains Robert Ludlum (Mort dans la peau), films comme Mission impossible ou Ethan Hurt (Tom Cruise) doit échapper à ses poursuivants tout comme dans des James Bond où le héros de Ian Fleming doit aussi, avec ses compagnes successives tenter de sauver sa peau. Peter Sutherland est de cette veine-là. Obscur agent du FBI, dont le père s'est suicidé pour intelligence avec l'ennemi (la Russie), il est embauché comme standardiste dans une cellule de crise de la Maison Blanche et il remplit son job toutes les nuits, attendant un appel de détresse codé de personnes en danger de mort. Naturellement le téléphone sonne une nuit. Une jeune femme affolée (Rose) confie qu'elle est poursuivie par des tueurs qui se sont déjà occupés de son oncle et de sa tante (les Campbell). La course est lancée car Peter plutôt que de laisser des collègues s'en occuper va outrepasser ses droits. Pendant plus de trois cent pages, le couple va fuir tout en tentant de résoudre l'énigme de l'assassinat des Campbell qui ont laissé à Rose quelques indices. N'en disons pas trop pour ménager le suspense, mais Peter en chevalier blanc va se sortir de toutes les situations scabreuses au prix de bien des vicissitudes. L'auteur utilise des ficelles qui lui ont déjà réussies dans ses précédents romans. Et ça marche, car entre les services russes, ceux de la Maison Blanche et les traîtres gangrène l'entourage du Président, on ne sait pas trop qui est qui, qui fait quoi et pourquoi. Ce western urbain dans les rues et les banlieues de Washington se lit donc avec toujours le souci d'en savoir plus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bazart Posté le 30 Juin 2020
    Peter Sutherland est un jeune agent du FBI qui a passé ses premières années de carrière à faire profil bas. Son père ancien du Bureau Fédéral s’est donné la mort après avoir été accusé d’espionnage...avec la Russie bien sûr. Un lourd héritage pour le jeune homme, la trahison est-elle génétique? Affecté dans les sous-sols de la Maison Blanche, dans une pièce aveugle minuscule, il passe ses nuits à attendre d’éventuels appels d’urgence qu’il doit transmettre à la secrétaire générale du bureau ovale. Une nuit, c’est une jeune fille apeurée qui le contacte, elle vient d’assister à la mort violente de son oncle et sa tante , deux paisibles retraités...du contre espionnage. Ça y est Peter les ennuis arrivent et ils ne se déplacent qu’en escadrille. Un jeune homme et une jeune femme, poursuivis par une horde de tueurs russes, ont une semaine pour faire éclater un scandale politique dans la bonne ville de Washington. "C'était le genre d’information susceptible de déclencher une guerre. Les enjeux. Il fallait toujours garder en tête les enjeux quand on braquait une arme sur le visage d’une fille en pleurs. » Unité de temps, unité de lieu et unité de cadavres pour Claire et Peter qui découvre bientôt qu’il... Peter Sutherland est un jeune agent du FBI qui a passé ses premières années de carrière à faire profil bas. Son père ancien du Bureau Fédéral s’est donné la mort après avoir été accusé d’espionnage...avec la Russie bien sûr. Un lourd héritage pour le jeune homme, la trahison est-elle génétique? Affecté dans les sous-sols de la Maison Blanche, dans une pièce aveugle minuscule, il passe ses nuits à attendre d’éventuels appels d’urgence qu’il doit transmettre à la secrétaire générale du bureau ovale. Une nuit, c’est une jeune fille apeurée qui le contacte, elle vient d’assister à la mort violente de son oncle et sa tante , deux paisibles retraités...du contre espionnage. Ça y est Peter les ennuis arrivent et ils ne se déplacent qu’en escadrille. Un jeune homme et une jeune femme, poursuivis par une horde de tueurs russes, ont une semaine pour faire éclater un scandale politique dans la bonne ville de Washington. "C'était le genre d’information susceptible de déclencher une guerre. Les enjeux. Il fallait toujours garder en tête les enjeux quand on braquait une arme sur le visage d’une fille en pleurs. » Unité de temps, unité de lieu et unité de cadavres pour Claire et Peter qui découvre bientôt qu’il ne pourront compter que sur eux même, un traitre n’est-il pas toujours un ami? Course poursuite autour de la maison Blanche, “Une affaire personnelle” est un thriller d’espionnage d’une belle efficacité, Matthew Quirk se paie même le luxe de dévoiler le méchant traitre au milieu du roman sans que cela nuise à l’intérêt de son histoire. Sa connaissance de la situation géopolitique des Etats-Unis fait merveille, son roman à clés permettra au lecteur perspicace d’assembler les pièces d’une actualité encore brulante. Un polar très efficace qui se lit d’une traite.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.