Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266222402
Code sériel : 14966
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Une certaine idée du bonheur

Céline LEROY (Traducteur)
Date de parution : 03/07/2014
Seule, en pyjama, sur son canapé, Tracy lit, Tracy écoute.
Jeune universitaire new-yorkaise, elle lit des chefs-d'œuvre pour prouver que non, le bonheur n'est pas fade et sans intérêt, comme voudraient le faire croire la plupart des grands écrivains.
Bonne amie, elle écoute Yolanda et les autres lui confier leurs peines de...
Seule, en pyjama, sur son canapé, Tracy lit, Tracy écoute.
Jeune universitaire new-yorkaise, elle lit des chefs-d'œuvre pour prouver que non, le bonheur n'est pas fade et sans intérêt, comme voudraient le faire croire la plupart des grands écrivains.
Bonne amie, elle écoute Yolanda et les autres lui confier leurs peines de cœur dues à des hommes de 15 ans de plus, 15 cm de moins, sans cheveux mais pourvus d'une épouse – preuve pour elle que non, une femme de 30 ans ne doit pas se caser à tout prix.
Jusqu'à sa rencontre avec George... qui va la forcer à quitter son poste douillet d'observatrice.

« Fin, intelligent et léger. Si, si, on peut être les trois à la fois. » Glamour

« Un écrivain béni, avec un sens de la nuance et de la narration qui n'a d'égal que son penchant pour la passion. » Toni Morrison

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266222402
Code sériel : 14966
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Fin, intelligent et léger. Si, si, on peut être les trois à la fois. » Glamour
« Une bonne dose d’ironie et de satire pour un roman enlevé, spirituel, furieusement décalé. » Lire
« Un écrivain béni, avec un sens de la nuance et de la narration qui n’a d’égal que son penchant pour la passion. » Toni Morrison
 « Drôle et profond. Un livre plein de verve et de poésie sur notre quête inlassable du bonheur. » L’Est-Éclair
« J’ai été impressionné par cette lecture. Nous assistons à la naissance d’un écrivain remarquable. »
Russell Banks
 
 
 
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Marieemmy Posté le 10 Juin 2016
    Tracy, jeune universitaire préparant sa titularisation est La copine/cousine vers qui on se tourne pour s'épancher. Et ce jusqu'à l'arrivée bousculée de Georges... qui va remettre ses valeurs et principes en jeu... Quitter son poste d'observatrice pour entrer dans la réalité n'est pas facile... Ses grandes théories littéraires ne vont pas lui être de grand secours... Elle va connaitre des échecs, des difficultés mais aura la force de rebondir!! Livre dans lequel j'ai eu du mal à plonger car noyée dans les références et extraits littéraires, mais au bout de la moitié du roman, j'ai lu avec avidité le roman afin de voir comment cette littéraire allait mettre en oeuvre ses théories sur l'amour........
  • ElisabethJGranville Posté le 17 Juillet 2015
    Un livre à la lecture parfois ardue mais aussi drôle et intéressante parce qu'intelligent. Une critique plus détaillée et d'autres sur
  • Mimosa Posté le 18 Novembre 2014
    J'ai beaucoup aimé ce livre. J'ai eu un peu peur au début, j'ai eu du mal à trouver mes marques, et à apprécier le style de l'auteur, mais les sujets qu'elle aborde m'ont convaincus. Nous faisons la connaissance de Tracy, doctorante en Lettres, et qui donne des cours à l'université. Elle est passionnée par la littérature, et y consacre sa vie. L'auteur, à travers Tracy, va nous offrir une ode à la littérature, et c'est magnifique à lire ! sa passion éclate à chaque page, et je me suis régalée ! Parallèlement à ses cours, notre héroïne travaille sur un sujet bien particulier : les grands textes et les grands auteurs ne proposent que des existences et des fins tragiques dans leurs ouvrages, et elle veut démontrer que le bonheur peut-être aussi un sujet intéressant. A ces réflexions littéraires vont se mêler une rencontre amoureuse qui va chambouler toute ses convictions, et l'auteur va nous offrir une belle réflexion sur l'amour. L'amour, les livres... deux sujets qui ont été traités avec beaucoup de finesse et d'intelligence. Ce livre est plein de phrases sur lesquelles je me suis arrêtée, pensive, de réflexions qui m'ont interpellées. J'ai beaucoup aimé aussi évoluer... J'ai beaucoup aimé ce livre. J'ai eu un peu peur au début, j'ai eu du mal à trouver mes marques, et à apprécier le style de l'auteur, mais les sujets qu'elle aborde m'ont convaincus. Nous faisons la connaissance de Tracy, doctorante en Lettres, et qui donne des cours à l'université. Elle est passionnée par la littérature, et y consacre sa vie. L'auteur, à travers Tracy, va nous offrir une ode à la littérature, et c'est magnifique à lire ! sa passion éclate à chaque page, et je me suis régalée ! Parallèlement à ses cours, notre héroïne travaille sur un sujet bien particulier : les grands textes et les grands auteurs ne proposent que des existences et des fins tragiques dans leurs ouvrages, et elle veut démontrer que le bonheur peut-être aussi un sujet intéressant. A ces réflexions littéraires vont se mêler une rencontre amoureuse qui va chambouler toute ses convictions, et l'auteur va nous offrir une belle réflexion sur l'amour. L'amour, les livres... deux sujets qui ont été traités avec beaucoup de finesse et d'intelligence. Ce livre est plein de phrases sur lesquelles je me suis arrêtée, pensive, de réflexions qui m'ont interpellées. J'ai beaucoup aimé aussi évoluer dans le milieu universitaire, c'est un milieu qui me fascine. On y découvre les coulisses en salle des profs, les espoirs d'une jeune-fille préparant se thèse, les amitiés et les "vacheries". Un bon livre que j'ai laissé trainer pour ne pas le finir trop vite. Je m'en vais voir la bibliographie de l'auteur, peut-être cache-t-elle d'autres petites pépites dans ce genre ;-)
    Lire la suite
    En lire moins
  • platinegirl Posté le 14 Août 2011
    [Extrait] Il y a des livres qui atterrissent dans notre bibliothèque sans faire de vague alors que c'est leur résumé qui nous a donné l'envie irrépressible de le lire. Ils nous y attendent quelques semaines et, dès les premières pages, ils nous entrainent dans un univers que l'on peine à quitter. Celui-là en fait partie. Ce n'est certainement pas sa couverture qui m'a attirée dans "Une certaine idée de bonheur". Certes, elles est jolie, minimaliste et ce soliflore pourrait trôner dans les pages d'un magazine de déco. Mais, avec un tel titre, pourquoi se contenter d'un monde monochrome alors qu'une large palette de couleurs gaies s'offrent à nous? Résultat: beaucoup de personnes vont bouder ce livre alors qu'il pourrait leur changer la vie. Ce roman est un livre de qualité qui semble en parfait état après de longues heures de lecture et de multiples voyages à travers le Sud de la France, dans mon sac à main. Il est résistant du haut de ses 500 pages, un nombre qui pourra aussi freiner quelques lecteurs, hélas.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.