Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266258814
Code sériel : 16347
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 208
Format : 108 x 177 mm

Une femme blessée

Date de parution : 16/06/2016
Admise à l’hôpital de Souleymaneh, dans le Kurdistan irakien, Fatimah préfère taire les circonstances qui l’ont vu brûler vive. Accident domestique ? Chacun au village, à commencer par son mari et sa famille, feint de le croire… Sur l’horreur, sur les blessures, le silence s’est abattu. Jusqu’à ce que Fatimah,... Admise à l’hôpital de Souleymaneh, dans le Kurdistan irakien, Fatimah préfère taire les circonstances qui l’ont vu brûler vive. Accident domestique ? Chacun au village, à commencer par son mari et sa famille, feint de le croire… Sur l’horreur, sur les blessures, le silence s’est abattu. Jusqu’à ce que Fatimah, poussée par l’inextinguible désir de vivre, recouvre la parole, les mots pour raconter son histoire, et retrouve, enfin, sa dignité de femme…

« Un premier roman poignant. » Le Point

« Magnifique ! » Causette

« Elle restitue tout cela avec finesse et simplicité. Avec passion, aussi. » Mohammed Aïssaoui – Le Figaro

@ Disponible chez 12-21

L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266258814
Code sériel : 16347
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 208
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Dans ce premier roman passionnant, Marina Carrère d'Encausse parvient à évoquer avec talent, réalisme et sans pathos, ce sujet terrifiant des crimes d'honneur. » Elisabeth Friedmann, Questions de femmes
« Marina Carrère d'Encausse restitue tout cela avec finesse et simplicité. Avec passion, aussi. Les dialogues et les descriptions donnent mieux à voir que les meilleurs des grands reportages. » Mohammed Aïssaoui, Le Figaro
« Un premier roman poignant. » Le Point
« Dans son récit poignant, et premier roman, l'auteur recrée au plus près le climat étouffant qui entoure ces femmes si dignes, si courageuses. » Télé 7 jours
« Un roman bouleversant qui se lit comme un thriller. » Avantages
« Jetez-vous dans ce récit à corps perdu. Il donne à voir la complexité des sentiments, du poids des traditions, mais cette possibilité d'en sortir. On ressort le cœur prêt à exploser. Magnifique ! » Causette

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ldo Posté le 6 Mars 2020
    Suite à un accident, Fatimah, est brûlée sur une grande partie du corps. Elle est soignée dans un hôpital loin de sa famille et où elle ne reçoit pas de visite. Chez elle, on essaie petit à petit d’effacer toute trace de son passage et on ne répond pas aux questions de ses filles. Accident ou crime d’honneur ? Fatimah va petit à petit nous raconter son histoire. Sa vie d’épouse ignorée par un mari et détestée par une belle-mère un peu jalouse, sa place dans une maison où elle n’est pas chez elle, son isolement et sa solitude dans une société patriarcale aux lois d’un autre temps. Mais aussi et surtout, sa dignité, sa force et son espoir. Une lecture nécessaire. C’est pudique, c’est poignant et ça laisse des traces. Cinq mille cas de crimes d’honneur* sont répertoriés chaque année dans le monde et bien d’autres ne sont jamais connus. (www.surgir.ch) *Assassinat perpétré par un père, un frère un cousin pour laver l’honneur présumé bafoué par une jeune fille de la famille.
  • Symphonie Posté le 7 Janvier 2020
    Au bout du long couloir de l'hôpital des grands brûlés, la chambre 23. Il fait chaud, le silence est total. Dans l'unique lit, un corps qui ressemble à une momie. Fatimah plongée dans un coma artificiel dort allongée sur le dos, seule position qui lui est pour l'instant possible d'adopter, pour s'évader momentanément de son douloureux présent. Malgré sa réticence à communiquer avec Omar, le chirurgien qui la prend en charge, Fatimah sortira peu à peu de sa torpeur épaulée par Malika, une jeune femme avec laquelle elle se lie d'amitié, Malika dont la vie de son enfant vient de lui être enlevé, tandis qu'un autre prend vie dans le ventre de Fatimah. La femme Blessée nous brosse le portrait d'une femme détruite par calomnies, jalousie, vengeance et cruauté d'une belle famille hostile et sarcastique depuis son mariage en seconde noce avec Jalal qui ne lui prête guère d'attention. Seul l'amour de ses enfants donne un sens à sa vie jusqu'au jour fatidique où le voile de Fatimah s'enflamme. Mais s'agit-il réellement d'un accident domestique comme l'indique sa belle famille ? Après avoir lu " La chambre des officiers " de Marc Dugain dont il est question des gueules cassées durant la... Au bout du long couloir de l'hôpital des grands brûlés, la chambre 23. Il fait chaud, le silence est total. Dans l'unique lit, un corps qui ressemble à une momie. Fatimah plongée dans un coma artificiel dort allongée sur le dos, seule position qui lui est pour l'instant possible d'adopter, pour s'évader momentanément de son douloureux présent. Malgré sa réticence à communiquer avec Omar, le chirurgien qui la prend en charge, Fatimah sortira peu à peu de sa torpeur épaulée par Malika, une jeune femme avec laquelle elle se lie d'amitié, Malika dont la vie de son enfant vient de lui être enlevé, tandis qu'un autre prend vie dans le ventre de Fatimah. La femme Blessée nous brosse le portrait d'une femme détruite par calomnies, jalousie, vengeance et cruauté d'une belle famille hostile et sarcastique depuis son mariage en seconde noce avec Jalal qui ne lui prête guère d'attention. Seul l'amour de ses enfants donne un sens à sa vie jusqu'au jour fatidique où le voile de Fatimah s'enflamme. Mais s'agit-il réellement d'un accident domestique comme l'indique sa belle famille ? Après avoir lu " La chambre des officiers " de Marc Dugain dont il est question des gueules cassées durant la guerre, Marina Carrère d'Encausse nous relate le parcours des " gueules brûlées " une pratique courante au Moyen Orient pour laver l'honneur des femmes, laver l'honneur de Fatimah pour avoir éprouvé une attirance envers l'instituteur de son fils, sans jamais tromper un mari violent qu'elle a épousé sans amour, selon la coutume. Marina Carrère d'Encausse nous fait vivre les moments intenses d'une femme bafouée, humiliée tout en nous livrant un message d'espoir et d'amour non pas pour Une femme blessée, mais pour toutes les femmes violentées dans leur chair qui subissent chaque jour l'impensable dans la soumission d'un mari faible qui s'accorde tous les droits. Un récit on ne peut plus poignant et toujours terriblement d'actualité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • peneloppe277 Posté le 10 Octobre 2019
    La condition des femmes atteintes d'abord dans leur chair puis dans leur âme à cause de lois tribales ou le mâle décide, ou la loi du silence fait plus de dégât que les brûlures et les plaies.. On y voit quand même l'espoir et un regain de foi en l'humanité quand des êtres comme le docteur aide les femmes brûlées á surmonter leurs épreuves en les soignant, en leur parlant... Le livre est poignant..
  • lesecondsouffle Posté le 11 Août 2019
    Coup de cœur pour ce magnifique livre ! Je m’attendais à une fin tragique mais finalement j’ai aimé le final auquel je ne m’attendais pas au début de l’histoire !
  • meknes56 Posté le 1 Août 2019
    Très beau roman. Bouleversant et parfois cruellement écœurant.. ..Un roman très très fort sur la condition des femmes.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.