RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Une femme simple et honnête

            10/18
            EAN : 9782264068279
            Code sériel : 5025
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            Une femme simple et honnête

            MARIE DE PREMONVILLE (Traducteur)
            Date de parution : 07/01/2016
            Début du XXe siècle, une femme répond à une annonce de mariage. Débute alors une intrigue envoûtante au cœur d'un Wisconsin rude et peu idéal.
            Winsconsin, automne 1907. Ralph Truitt, magnat local craint et respecté attend, fébrile,  sur un quai de gare enneigé.  Ce train en retard renferme son dernier espoir. Après 20 ans de veuvage, l’homme a enfin décidé de se remarier et a placé plusieurs mois auparavant une petite annonce dans un journal... Winsconsin, automne 1907. Ralph Truitt, magnat local craint et respecté attend, fébrile,  sur un quai de gare enneigé.  Ce train en retard renferme son dernier espoir. Après 20 ans de veuvage, l’homme a enfin décidé de se remarier et a placé plusieurs mois auparavant une petite annonce dans un journal de Chicago.  Et  Catherine Land a répondu. Se décrivant comme « une femme simple et honnête », elle est celle qu’il appelait de tous ces vœux. Mais les apparences peuvent être très trompeuses. Et l’épouse modèle cacher bien des secrets…

            Premier roman étourdissant de Robert Goolrick, Une femme simple et honnête a été comparé aux États-Unis à Jane Eyre ou aux Hauts de Hurlevent, des sœurs Brontë.

             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264068279
            Code sériel : 5025
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            7.10 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • SophieWag Posté le 14 Février 2018
              Fin du XIX siècle.Ralph Truitt homme riche et puissant, attend sur le quai de la gare d'une bourgade du Wisconsin, celle qui devrait devenir sa seconde épouse. La femme qui arrive est très belle mais ce n'est pas celle de la photo. Pourtant, il ne dira rien...
            • MahaultMots Posté le 16 Novembre 2017
            • RoseTremiere Posté le 19 Septembre 2017
              Wisconsin, 1907 Une mère dure, un père faible, une enfance malheureuse ; plus tard, la débauche, les voyages en Europe, et puis, un jour, l'amour en Italie et la possibilité d'une vie de famille heureuse, avec la naissance d'une petite fille. Mais la maladie et la mort frappent bientôt l'enfant tant aimé, l'amour est trahi et la colère de l'époux trompé rejaillit sur le fils illégitime. Suivent alors vingt années de souffrance, d'atroce solitude, et, un jour, le désir d'y mettre un terme en passant une annonce dans les journaux pour trouver une épouse. Ainsi pourrait être résumée à grandes lignes la vie de Ralph Truitt, magnat de l'industrie. Derrière cette quête de l'amour, se cachent des thèmes chers à Robert Goolrick : l'enfance fragile, malheureuse et maltraitée, la trahison, le pardon possible ou impossible… Dans la blancheur aveuglante de l'hiver du Wisconsin qui plonge les hommes dans la folie, Ralph et Catherine, sa nouvelle épouse, bientôt rejoints par Tony, le fils de Ralph, tenteront, chacun à leur manière, de répondre à cette question : est-on condamné à rester prisonnier de l'enfant qu'on a été ? Robert Goolrick signe là un roman poignant sur des vies broyées aux destinées semblant tracées d'avance qui... Wisconsin, 1907 Une mère dure, un père faible, une enfance malheureuse ; plus tard, la débauche, les voyages en Europe, et puis, un jour, l'amour en Italie et la possibilité d'une vie de famille heureuse, avec la naissance d'une petite fille. Mais la maladie et la mort frappent bientôt l'enfant tant aimé, l'amour est trahi et la colère de l'époux trompé rejaillit sur le fils illégitime. Suivent alors vingt années de souffrance, d'atroce solitude, et, un jour, le désir d'y mettre un terme en passant une annonce dans les journaux pour trouver une épouse. Ainsi pourrait être résumée à grandes lignes la vie de Ralph Truitt, magnat de l'industrie. Derrière cette quête de l'amour, se cachent des thèmes chers à Robert Goolrick : l'enfance fragile, malheureuse et maltraitée, la trahison, le pardon possible ou impossible… Dans la blancheur aveuglante de l'hiver du Wisconsin qui plonge les hommes dans la folie, Ralph et Catherine, sa nouvelle épouse, bientôt rejoints par Tony, le fils de Ralph, tenteront, chacun à leur manière, de répondre à cette question : est-on condamné à rester prisonnier de l'enfant qu'on a été ? Robert Goolrick signe là un roman poignant sur des vies broyées aux destinées semblant tracées d'avance qui basculent, un jour, lorsque la bonté apparaît comme une grâce. Surgissent alors, pour ceux qui savent la percevoir, la miséricorde et l'amour comme ultime possibilité de sauver sa vie du désastre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Allantvers Posté le 11 Septembre 2017
              On rigole toujours quand on lit en quatrième de couverture une référence à Jane Eyre et les Hauts de Hurlevent pour qualifier le roman. Et pourtant il y a de ça, de la folie d’un Heathcliff à la douleur rentrée d’un Rochester, avec au centre une femme prise entre deux feux. C’est une histoire complexe et très intense à laquelle l’auteur nous convie-là, sous le paysage âpre et rugueux d’un Wisconsin sous le froid glaçant de l’hiver : riche potentat local, esseulé depuis vingt ans, hanté depuis l’enfance par des démons sensuels, Ralph Truitt se décide à ‘refaire sa vie’ et accepte la candidature de Catherine Land, sur la foi de la lettre qu’elle lui a envoyé en réponse à sa petite annonce et dans laquelle elle lui assure n’être rien d’autre qu’une femme simple et honnête. Mais dans cette histoire toutes les apparences sont trompeuses, rien n’est aussi simple qu’il y parait et chez chacun les fantômes du passé et les frustrations enfouies sont prêts à resurgir pour faire basculer les vérités de la lumière à l’ombre et de l’ombre à la lumière. Je n’ai quasiment pas lâché ce récit hanté, étrangement haletant malgré le temps long qui s’y déploie, servi... On rigole toujours quand on lit en quatrième de couverture une référence à Jane Eyre et les Hauts de Hurlevent pour qualifier le roman. Et pourtant il y a de ça, de la folie d’un Heathcliff à la douleur rentrée d’un Rochester, avec au centre une femme prise entre deux feux. C’est une histoire complexe et très intense à laquelle l’auteur nous convie-là, sous le paysage âpre et rugueux d’un Wisconsin sous le froid glaçant de l’hiver : riche potentat local, esseulé depuis vingt ans, hanté depuis l’enfance par des démons sensuels, Ralph Truitt se décide à ‘refaire sa vie’ et accepte la candidature de Catherine Land, sur la foi de la lettre qu’elle lui a envoyé en réponse à sa petite annonce et dans laquelle elle lui assure n’être rien d’autre qu’une femme simple et honnête. Mais dans cette histoire toutes les apparences sont trompeuses, rien n’est aussi simple qu’il y parait et chez chacun les fantômes du passé et les frustrations enfouies sont prêts à resurgir pour faire basculer les vérités de la lumière à l’ombre et de l’ombre à la lumière. Je n’ai quasiment pas lâché ce récit hanté, étrangement haletant malgré le temps long qui s’y déploie, servi par une écriture incisive et ciselée, un peu pesante parfois – la plume de Goolrick se fera plus aérienne dans ses futures œuvres. De Robert Goolrick , un auteur que j’apprécie de plus en plus à mesure que je le lis, il ne me restait plus que ce premier roman à découvrir ; c’est heureux je crois de l’aborder après tous les autres, on apprécie plus pleinement la finesse de l’écrivain et on pardonne volontiers aux petits défauts de construction ou de vraisemblance de ce premier voyage dans la fiction : d’un des plus grands auteurs américains contemporains, j’aime tout !
              Lire la suite
              En lire moins
            • spleen Posté le 4 Février 2017
              Rien de simple ni d'honnête dans ce nouveau roman de Robert Goolrick ! Car Ralph Truitt qui attend sur le quai de la gare d'une bourgade du Wisconsin, en cette fin du XIX siècle  celle qui devrait devenir sa seconde épouse, s'il est l'homme riche et puissant de la ville n'a ni la conscience tranquille ni des idées bien simples : perturbé par l' éducation rigide d'une mère très puritaine, il reste obsédé par le sexe . Par ailleurs, profondément meurtri par l'infidélité de sa première femme, par la mort de sa fille et le départ de son fils, il ne supporte plus la solitude qui a suivi ces événements . Quant à celle qui arrive dans le wagon privé de Truitt, Catherine Land , elle s'est inventée une nouvelle vie, un passé malheureux et est déterminée à profiter rapidement de la fortune de cet homme  en le tuant grâce au poison qu'elle s'est procurée avant de partir . Une histoire bâtie  d'emblée sur des mensonges de part et d'autre et encore, on est loin du compte ... C'est bien là, où, à mon humble avis, le bât blesse car les situations deviennent vite  peu vraisemblables , seul le style de Goolrick  m'a maintenu au dessus de... Rien de simple ni d'honnête dans ce nouveau roman de Robert Goolrick ! Car Ralph Truitt qui attend sur le quai de la gare d'une bourgade du Wisconsin, en cette fin du XIX siècle  celle qui devrait devenir sa seconde épouse, s'il est l'homme riche et puissant de la ville n'a ni la conscience tranquille ni des idées bien simples : perturbé par l' éducation rigide d'une mère très puritaine, il reste obsédé par le sexe . Par ailleurs, profondément meurtri par l'infidélité de sa première femme, par la mort de sa fille et le départ de son fils, il ne supporte plus la solitude qui a suivi ces événements . Quant à celle qui arrive dans le wagon privé de Truitt, Catherine Land , elle s'est inventée une nouvelle vie, un passé malheureux et est déterminée à profiter rapidement de la fortune de cet homme  en le tuant grâce au poison qu'elle s'est procurée avant de partir . Une histoire bâtie  d'emblée sur des mensonges de part et d'autre et encore, on est loin du compte ... C'est bien là, où, à mon humble avis, le bât blesse car les situations deviennent vite  peu vraisemblables , seul le style de Goolrick  m'a maintenu au dessus de la tempête de neige qui a failli aussi ensevelir mon intérêt comme elle recouvre le paysage froid et austère de ce pays aux hivers sans fin .
              Lire la suite
              En lire moins
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…