En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une gueule comme la mienne

        Pocket
        EAN : 9782266237406
        Code sériel : 12
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 108 x 177 mm
        Une gueule comme la mienne

        Date de parution : 23/05/2013

        Jean-François Roy, célèbre pamphlétaire d’avant-guerre, a fui la France à la Libération afin d’échapper à une condamnation à mort pour intelligence avec l’ennemi.
        De retour à Paris, douze ans plus tard, le journaliste tombe – par hasard, croit-il – sur un de ses anciens collègues, Fernand Medina. Ce dernier est...

        Jean-François Roy, célèbre pamphlétaire d’avant-guerre, a fui la France à la Libération afin d’échapper à une condamnation à mort pour intelligence avec l’ennemi.
        De retour à Paris, douze ans plus tard, le journaliste tombe – par hasard, croit-il – sur un de ses anciens collègues, Fernand Medina. Ce dernier est resté un fervent admirateur de sa prose et lui offre de l’héberger dans la maison où il habite avec sa femme, Emma.
        Seule condition du couple : reprendre la plume pour écrire des articles sous pseudo. Mais bien vite, le rêve tourne au cauchemar. Le mari ne lui aurait-il pas proposé un marché de dupes ? Quant à la tendre épouse, n’aurait-elle pas échafaudé la plus honteuse des machinations ?

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266237406
        Code sériel : 12
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.40 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • moravia Posté le 23 Janvier 2018
          Derrière le joyeux luron, l'auteur de San-Antonio se révèle un clown triste quand il nous offre un roman de la veine de "Une gueule comme la mienne". Ce que j'avais déjà pressenti lors de la lecture de "Coma" se confirme ici. L'homme n'est pas maître de son destin. Il lutte, se débat au milieu de ses semblables, croit rencontrer le bonheur, mais, comme l'eau, celui-ci file entre les doigts, inexorablement. C'est un homme traqué, titre d'un livre de Francis Carco qu'il a adapté au théâtre, que nous dépeint Frédéric Dard. Journaliste pamphlétaire sous l'occupation, après un exil dans l'Espagne de Franco, il revient à Paris qu'il n'a pu oublier. Même s'il avait été condamné à mort par contumace à la Libération pour intelligence avec l'ennemi il pouvait espérer une justice plus clémente après tant d'années passées. Néanmoins il savait qu'une autre justice, beaucoup plus expéditive celle-là, n'allait pas être aussi compréhensible. C'était celle de la Résistance. Ceux qui avaient perdu des amis, des parents, sous les balles d'un peloton d'exécution après être passé dans les mains de la Gestapo ou de la milice, ou qui étaient morts dans les camps nazis. Ceux-là n'avaient pas oublié son nom ni son action. C'est... Derrière le joyeux luron, l'auteur de San-Antonio se révèle un clown triste quand il nous offre un roman de la veine de "Une gueule comme la mienne". Ce que j'avais déjà pressenti lors de la lecture de "Coma" se confirme ici. L'homme n'est pas maître de son destin. Il lutte, se débat au milieu de ses semblables, croit rencontrer le bonheur, mais, comme l'eau, celui-ci file entre les doigts, inexorablement. C'est un homme traqué, titre d'un livre de Francis Carco qu'il a adapté au théâtre, que nous dépeint Frédéric Dard. Journaliste pamphlétaire sous l'occupation, après un exil dans l'Espagne de Franco, il revient à Paris qu'il n'a pu oublier. Même s'il avait été condamné à mort par contumace à la Libération pour intelligence avec l'ennemi il pouvait espérer une justice plus clémente après tant d'années passées. Néanmoins il savait qu'une autre justice, beaucoup plus expéditive celle-là, n'allait pas être aussi compréhensible. C'était celle de la Résistance. Ceux qui avaient perdu des amis, des parents, sous les balles d'un peloton d'exécution après être passé dans les mains de la Gestapo ou de la milice, ou qui étaient morts dans les camps nazis. Ceux-là n'avaient pas oublié son nom ni son action. C'est pour cela qu'il avait eu recours à la chirurgie esthétique afin de se fondre dans la foule anonyme de Paris. Espérant devenir un autre. Malgré cet artifice un homme va le reconnaître, et là, commence véritablement le roman qui vous bousculera durant 170 pages. Je ne veux pas aller plus avant dans le récit, afin de vous laisser savourer ce livre remarquablement bien construit. Frédéric Dard rentre dans la cour des grands, celle des Simenon et Boileau Narcejac, par sa qualité littéraire mais aussi par le scénario qui garde le lecteur en haleine jusqu'au mot Fin. Ce huis clos vénéneux mérite de figurer dans toute bonne bibliothèque aux tentures mordorées.
          Lire la suite
          En lire moins
        • koalas Posté le 1 Décembre 2017
          Jean François Roy est un pamphlétaire condamné à mort pour collaboration qui se planque depuis plus d'une décennie en Espagne. Nostalgique de Paname, le scribouillard plus trouillard se refait faire le portrait pour rentrer incognito au bercail mais Fernand Medina, un journaliste grand admirateur de son style et de sa prose reconnaît dans le métro sa sale gueule... Il l'installe chez lui, lui présente sa jeune femme Emma et lui demande de lui prêter sa plume...corrosive Un Frédéric Dard bien noir, sec et nerveux sans trop de bavardage une sorte de huit clos prenant au final explosif ça ce laisse bouquiner peinard dans le plumard ! Une gueule comme la mienne, ça a de la tronche... sans plus
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com