Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264074362
Code sériel : 5478
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm
Une mort sans importance
Corine Derblum (traduit par)
Collection : Polar
Date de parution : 20/02/2020
Éditeurs :
10/18

Une mort sans importance

Corine Derblum (traduit par)
Collection : Polar
Date de parution : 20/02/2020
1912, New York. Alors que la ville se remet du choc du naufrage du Titanic et que la mafia envahit les rues, une jeune nurse d'origine italienne est retrouvée assassinée dans une riche demeure. La femme de chambre Jane Prescott se retrouve en première ligne pour enquêter...
En 1912, alors que New York est sous le choc du naufrage du Titanic, la dame de compagnie Jane Prescott se rend à Long Island avec la famille Benchley. Leur... En 1912, alors que New York est sous le choc du naufrage du Titanic, la dame de compagnie Jane Prescott se rend à Long Island avec la famille Benchley. Leur fille, Louise, va épouser William Tyler et la cérémonie se tiendra chez son oncle et sa tante. Les Tyler sont... En 1912, alors que New York est sous le choc du naufrage du Titanic, la dame de compagnie Jane Prescott se rend à Long Island avec la famille Benchley. Leur fille, Louise, va épouser William Tyler et la cérémonie se tiendra chez son oncle et sa tante. Les Tyler sont un couple célèbre et glamour, au passé fait de voyages et d’aventures. Aujourd’hui, Charles Tyler est connu pour traquer la mafia italienne, La Main noire, et sa femme Alva est devenue femme au foyer.
Là-bas, Jane se rapproche rapidement de la nourrice des enfants du couple, Sofia, une jeune italo-américaine. Mais, au cours d’une nuit chaude et étouffante, elle est réveillée par un cri dans la nursery, et s’y précipite pour découvrir Sofia assassinée, et la fenêtre, toujours soigneusement verrouillée sur ordre des Tyler, qui craignent les représailles de la mafia, grande ouverte.
Les Tyler sont rapidement convaincus qu’il s’agit d’une tentative d’enlèvement de leur bébé qui aurait mal tourné. Mais Jane commence à investiguer de son côté pour rendre service à son ami, le journaliste Michael Behan, qui sait qu’elle a une position privilégiée pour observer les conflits et découvrir les secrets qui peuvent se cacher sous la surface de cette riche et secrète maisonnées. Le meurtre de Sofia était-il un dommage collatéral des tensions sociales de New York ? Ou ce crime était-il beaucoup plus personnel ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074362
Code sériel : 5478
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Coco574 22/05/2022
    Après la lecture du tome 1 des gens sans importance, je me suis plongée à la suite dans celle-ci. Une immersion dans le New York et plus particulièrement Long Island de 1912, dans l’univers des immigrés italiens et irlandais, du racisme à leur encontre, de la mafia, de la lutte des femmes pour le droit de vote ainsi que d’autres références historiques concernant le naufrage du Titanic, la Première Guerre Mondiale. Nous retrouvons Jane Prescott au service de la famille Benchley, les préparatifs pour la mariage de l’aînée des filles, Louise avec William Tyler . Très rapidement ; une jeune nurse est assassinée dans la maison de l’oncle de William. L’enquête semble s’orienter vers un tentative de rapt d’un des enfants Tyler qui aurait mal tourné. Evidemment, Jane Prescott mènera son « enquête », tout en douceur, le rythme n’est pas effréné et l’intrigue peu haletante. C’est un roman policier historique plutôt reposant.
  • Selket 14/09/2021
    A long Island, chez les Tyler, Jane et la famille Benschley préparent le mariage de Louise et William. Charles Tyler, l'oncle de William, mène un combat contre la mafia new-yorkaise. Malgré la protection policière, la nourrice des enfants Tyler est découverte égorgée. Dans ce monde en mutation, manifestation pour le suffrage des femmes, disparition du Titanic, racisme et corporatisme, Jane mène son enquête dans l'univers intimiste des grandes familles. Deuxième épisode de cette série historico-policière où les meurtres entre classes ne sont guère soumis à la justice. Le contexte historique est bien développée (l'auteure est une historienne) et laisse présager de belles enquêtes dans le contexte historique de ce début de XXieme siècle.
  • Trottinette 07/01/2021
    J'ai beaucoup aimé ce 2e tome. L'auteure a le don de nous immerger dans cette époque. Elle s'est bien documentée pour nous retranscrire ces semaines qui suivent le naufrage du Titanic, les débuts de la mafia, le problème de l'immigration, les revendications de votes des femmes. Elle nous fait bien ressentir la différence des classes. La psychologie des personnages est plutôt bien décrite. On comprend les dilemmes des protagonistes sans les excuser. La fin est juste un peu "téléphonée".
  • Rilau 18/06/2020
    Dans ce deuxième tome, j'ai retrouvé avec grand plaisir Jane Prescott dame de compagnie, au service d'une riche famille new yorkaise. Elle nous entraîne dans son enquête sur le meurtre d'une nurse d'origine italienne dont personne semble attacher de l'importance pour ce sinistre événement. En fine psychologue, elle va interroger discrètement tous les protagonistes pour faire éclater la vérité sur cette tragédie. Nous sommes au début du XX ème siècle et on a l'impression que certaines situations sont toujours d'actualité. Les différences économiques et sociales entre les riches et les pauvres, la place des femmes et leurs combats dans la société, les préjugés sur les exilés. Plusieurs sujets passionnants sont évoqués dans ce roman foisonnant de détails. Notamment, la marche des femmes dans les rues de New York pour demander le droit de vote m'a particulièrement touchée. Le style est fluide , agréable avec des rebondissements à chaque page, j'ai vraiment envie que les aventures de Jane Prescott se poursuivent, des indices nous le laissent penser à la fin de ce livre. J'ai beaucoup aimé les échanges et les contributions de Jane avec le journaliste Michael Behan, qui était déjà présent dans le 1er tome, j'ai souri devant... Dans ce deuxième tome, j'ai retrouvé avec grand plaisir Jane Prescott dame de compagnie, au service d'une riche famille new yorkaise. Elle nous entraîne dans son enquête sur le meurtre d'une nurse d'origine italienne dont personne semble attacher de l'importance pour ce sinistre événement. En fine psychologue, elle va interroger discrètement tous les protagonistes pour faire éclater la vérité sur cette tragédie. Nous sommes au début du XX ème siècle et on a l'impression que certaines situations sont toujours d'actualité. Les différences économiques et sociales entre les riches et les pauvres, la place des femmes et leurs combats dans la société, les préjugés sur les exilés. Plusieurs sujets passionnants sont évoqués dans ce roman foisonnant de détails. Notamment, la marche des femmes dans les rues de New York pour demander le droit de vote m'a particulièrement touchée. Le style est fluide , agréable avec des rebondissements à chaque page, j'ai vraiment envie que les aventures de Jane Prescott se poursuivent, des indices nous le laissent penser à la fin de ce livre. J'ai beaucoup aimé les échanges et les contributions de Jane avec le journaliste Michael Behan, qui était déjà présent dans le 1er tome, j'ai souri devant certaines situations, on sent qu'ils vont aller loin ensemble ces deux-là. Je peux que vous recommandez ce roman si vous aimez les romans policiers historiques, vous ne le regretterez pas.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AnneNY 04/06/2020
    J’ai eu un réel plaisir à retrouver Jane dans une nouvelle enquête. Avec ce 2ème volume elle a pris du poil de la bête, elle s’émancipe un peu plus. J’ai bien aimé l’ambiance New Yorkaise du début du XXème siècle. Ça fourmille, ça bouillonne …. J’apprécie comment Mariah Fredericks entremèle son récit avec les faits historiques. Pour ce 2ème tome on a le droit au Titanic et aux Suffragettes. Pour ce qui est de l’histoire policière, c’est plutôt bien mené. Je dirai que les circonstances du crime sont assez modernes pour une histoire qui se passe en 1912. C’est un sujet qui fait parlé de lui en ce moment, qui devient moins tabou aujourd’hui mais je pense qu’à l’époque ce n’était pas aussi facile d’en parler. Côté écriture, c’est agréable, c’est rapide. On enchaîne les chapitres avec plaisir. Une lecture agréable, pas prise de tête Il ne reste plus qu’à attendre le 3ème …

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    L'heure du thé : notre sélection de livres pour les fans de "Downton Abbey"

    Les Crawley et leurs domestiques ont déserté le petit écran depuis 2015 mais pour les inconditionnels, rien depuis n'a réussi à venir combler le manque. On vous emmène en balade littéraire - et gourmande - sur les traces de "Downton Abbey". Au programme : des grandes sagas familiales, une aristocratie parfois dépassée, et partout, l'Angleterre et des litres de thé. 

    Lire l'article