Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377352739
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 372
Format : 112 x 179 mm

Une pluie d'étincelles

,

Collection : Roman & évasion
Date de parution : 03/04/2019
Morgan's Reach, en Australie, est sous tension : un orage de feu menace la petite bourgade. L'ambiance entre les habitants est électrique... et certains secrets pourraient bien ressurgir. Par Tamara McKinley, l'auteure de La Dernière valse de Mathilda (300 000 exemplaires vendus).
La saison des pluies... et des jalousiesAustralie, 1946. Becky Jackson a regagné son village natal avec son fils Danny après que son mari a été déclaré mort au combat.Depuis deux générations, sa famille dirige l'hôpital de Morgan's Reach, bourgade fondée par son grand-père. Becky y connaît tout le monde et... La saison des pluies... et des jalousiesAustralie, 1946. Becky Jackson a regagné son village natal avec son fils Danny après que son mari a été déclaré mort au combat.Depuis deux générations, sa famille dirige l'hôpital de Morgan's Reach, bourgade fondée par son grand-père. Becky y connaît tout le monde et retrouve sa meilleure amie, elle aussi veuve de guerre.Becky côtoie également Ben Freeman, le pompier en chef secrètement amoureux d'elle. Un amour auquel elle se refuse car Danny n'a toujours pas fait le deuil de son père...Morgan's Reach est sous tension. Il n'a pas plu depuis trois ans. Quand soudain, une tempête menace d'embraser la région. L'atmosphère est électrique, qui pourrait réveiller rancœurs et jalousies au sein de la petite communauté. D'autant qu'un homme rôde...Les paysages somptueux de l'Australie sauvage, un personnage de femme fort et déterminé... Autant d'ingrédients qui ont fait le succès des grandes sagas de Tamara McKinley.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377352739
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 372
Format : 112 x 179 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sld09 Posté le 21 Mai 2020
    Voilà un roman dont le titre a été très maladroitement choisi. "Une pluie d’étincelles", c'est joli et cela fait penser à un feu d'artifice. Or cela ne correspond pas au "Firestorm"original, ni à la violence des incendies dans le bush qu'il est sensé évoqué. L'auteur nous propose une intrigue en "entonnoir" : on suit de nombreux personnages qu'on découvre assez longuement dans leur quotidien, sans pour autant avoir tous les détails de leur passé. Et puis on sent une menace diffuse et les incidents se multiplient, de plus en plus graves, jusqu'à ce que les incendies éclatent dans le bush et se répand vers la ville tandis que les vie des personnages sont menacées. Il y a d'ailleurs plusieurs morts, ce qui me semble assez rare dans ce genre de roman. Malgré une construction originale favorisant le suspense, je n’ai pas été happée par l’histoire. J’ai trouvé qu’il y avait trop de personnages pour pouvoir éprouver de l'empathie pour eux.
  • simonjean Posté le 24 Février 2020
    Une fois de plus , Tamara McKinley nous saisit dès la première page . Elle emmène le lecteur en plein coeur du bush , à Morgan's Reach , petite bourgade subissant la sécheresse . On y suit , en temps réel , la vie d'une famille et de leurs voisins pendant deux ou trois jours . Courte période au cours de laquelle un incendie va faucher des vies et bouleverser des existences . On ne s'ennuie pas un instant avec des personnages attachants , des caractères forts , et on ne peut s'empêcher d'être ému ; les lecteurs les plus sensibles iront même jusqu'à verser quelques larmes . Une bonne histoire , bien écrite , qui m'a fait passer un très bon moment !
  • mariepierremenou Posté le 19 Octobre 2019
    Un livre qui vous transporte en Australie, dans les grands espaces, vous fait découvrir le quotidien d'une famille qui a construit et travaille dans un petit hôpital après la guerre du Vietnam. Vous vous attachez à tous les membres de la communauté, vous admirez le dévouement des infirmières, espérez l'amour pour une jeune veuve, et que son fils de 10 ans arrivera à accepter la mort de son père. Pendant ce temps, un gigantesque incendie dû à la sécheresse commence à tout détruire sur son passage. Et vous vous demandez qui est ce soldat, ancien prisonnier des camps japonais et atteint d'une maladie incurable, qui veut revoir sa terre natale avant de mourir. Un roman exaltant qui fait passer un excellent moment.
  • jeunejane Posté le 8 Octobre 2019
    Pour le décor, nous sommes en Australie dans les plaines de l'outback dans l'état du Queensland. Morgan Rhys, médecin aventurier a découvert et fondé un village : Morgan's Reach sorte d'oasis dans ces plaines arides. En 1946, le conditions de vie y sont devenues difficiles en raison de la sécheresse, des déluges, de la chaleur intense. L'hôpital fondé par Morgan et son épouse Gwyneth subsiste toujours. Morgan est décédé à l'âge de 90 ans. Gwyneth à plus de 70 ans, participe encore aux soins et s'occupe de bébés animaux. Hugh, leur fils médecin continue à s'occuper de l'hôpital avec son épouse Jane, infirmière mais il est bien fatigué et souffre d'angine de poitrine. Leur fille Rebecca, veuve de guerre , infirmière est venue les rejoindre avec son fils Danny. Terence, le fils de Hugh et Jane revient vivre avec sa femme Sandra pour seconder son père à l'hôpital. Ils ont vécu un drame affreux. Les patients sont très éloignés des grandes villes. La vie est mouvementée à Morgan's Reach. Le roman débute avec un soldat qui erre bien malade très loin de son village et des siens. On devinera son identité vers la fin. Beaucoup de personnages intenses gravitent dans le roman et l'auteure finit par nous dévoiler les... Pour le décor, nous sommes en Australie dans les plaines de l'outback dans l'état du Queensland. Morgan Rhys, médecin aventurier a découvert et fondé un village : Morgan's Reach sorte d'oasis dans ces plaines arides. En 1946, le conditions de vie y sont devenues difficiles en raison de la sécheresse, des déluges, de la chaleur intense. L'hôpital fondé par Morgan et son épouse Gwyneth subsiste toujours. Morgan est décédé à l'âge de 90 ans. Gwyneth à plus de 70 ans, participe encore aux soins et s'occupe de bébés animaux. Hugh, leur fils médecin continue à s'occuper de l'hôpital avec son épouse Jane, infirmière mais il est bien fatigué et souffre d'angine de poitrine. Leur fille Rebecca, veuve de guerre , infirmière est venue les rejoindre avec son fils Danny. Terence, le fils de Hugh et Jane revient vivre avec sa femme Sandra pour seconder son père à l'hôpital. Ils ont vécu un drame affreux. Les patients sont très éloignés des grandes villes. La vie est mouvementée à Morgan's Reach. Le roman débute avec un soldat qui erre bien malade très loin de son village et des siens. On devinera son identité vers la fin. Beaucoup de personnages intenses gravitent dans le roman et l'auteure finit par nous dévoiler les liens qui les relient. Le seul petit bémol est la multiplicité des personnages, on zappe sans arrêt d'une à l'autre mais je m'y suis habituée et j'ai finalement beaucoup apprécié pour la découverte d'un autre pays, d'une autre faune, des personnages intenses, pour la beauté de l'écriture. Un beau roman découvert grâce à Annette.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Annette55 Posté le 22 Septembre 2019
    Voici un récit intense—-assez long à se mettre en place —-qui m'a fait penser à un ouvrage qui contait les grands incendies de la forêt canadienne en 1916, lu il y a quelques années.... Il nous plonge au coeur des grands espaces de l'outback , au sein de la communauté du Queensland en Australie.... 1946 : Nous faisons connaissance avec la famille Jackson qui dirige depuis deux générations le petit hôpital de Morgan' Reach, une bourgade fondée par le grand - père d'une des héroïnes : l'infirmière Rebecca, mère protectrice , revenue vivre dans son village natal avec son fils Danny âgé de dix ans révolté et amer, qui souffre de l'absence de son père : déclaré mort au combat, durant la deuxième guerre mondiale ... Au sein de cette communauté tout le monde se connaît : Hugh , médecin de campagne, père de Rebecca , tout dévoué à ses malades. Sa femme Jane infirmière , Térence, leur fils , lui aussi médecin ( parti à Sydney) revenu accompagné de sa femme Sandra ,infirmière , en espérant sauver son couple après le décès de leur petit garçon . La grand- mère Gwyneth, tenace, inflexible ...stoïque ,exigeante , épouse du fondateur Rhys, disparu,, des pisteurs... Voici un récit intense—-assez long à se mettre en place —-qui m'a fait penser à un ouvrage qui contait les grands incendies de la forêt canadienne en 1916, lu il y a quelques années.... Il nous plonge au coeur des grands espaces de l'outback , au sein de la communauté du Queensland en Australie.... 1946 : Nous faisons connaissance avec la famille Jackson qui dirige depuis deux générations le petit hôpital de Morgan' Reach, une bourgade fondée par le grand - père d'une des héroïnes : l'infirmière Rebecca, mère protectrice , revenue vivre dans son village natal avec son fils Danny âgé de dix ans révolté et amer, qui souffre de l'absence de son père : déclaré mort au combat, durant la deuxième guerre mondiale ... Au sein de cette communauté tout le monde se connaît : Hugh , médecin de campagne, père de Rebecca , tout dévoué à ses malades. Sa femme Jane infirmière , Térence, leur fils , lui aussi médecin ( parti à Sydney) revenu accompagné de sa femme Sandra ,infirmière , en espérant sauver son couple après le décès de leur petit garçon . La grand- mère Gwyneth, tenace, inflexible ...stoïque ,exigeante , épouse du fondateur Rhys, disparu,, des pisteurs aborigènes et bien d'autres personnages , enfin un homme étrange qui rôde .... Je me suis laissée emportée par la force de ce récit , la description minutieuse des paysages —-grandioses —-qui relate l'âpreté du climat ,la violence de la tempête de sable qui efface toutes les traces, la fureur des incendies meurtriers au coeur du Bush, le combat contre les flammes des hommes pendant plus de dix- huit heures —— Les poumons en feu , la recrudescence de la fatigue, les visages devenus méconnaissables, noircis par la cendre et la fumée, les yeux pleins de larmes, la force impitoyable du vent qui fait rage et hâte le brasier .. Ces gens qui étaient le sel de la terre , hommes et femmes accoutumés à l'âpreté de leurs conditions d'existence, familiers des tragédies inhérentes à l' isolement dans lequel ils se tenaient, luttaient , réunis et solidaires pour affronter l'adversité .... Cette saga familiale sans prétention , bien écrite, nous emporte auprès de cette communauté avec ses douleurs et ses secrets, ses failles et son courage face à l'adversité, son dévouement et ,sa détermination , les portraits forts et chaleureux de personnalités courageuses ,volontaires , parfois odieuses ....ses blessures ses racines et ses liens indestructibles., ses imbroglios , ses rancoeurs et ses jalousies ... A lire entre deux ouvrages compliqués . Mais ce n'est que mon avis, bien sûr .. J'avais lu en 2007, « La dernière valse de Mathilda »de Tamara Mc Kinley .
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.