En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une Plum sous le sapin & Recherche Valentin désespérément

        Pocket
        EAN : 9782266236720
        Code sériel : 15451
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 108 x 177 mm
        Une Plum sous le sapin & Recherche Valentin désespérément

        Nicolas ANCION (Traducteur), Axelle DEMOULIN (Traducteur)
        Date de parution : 06/06/2013

        Noël approche et Stéphanie n’a toujours pas de sapin, pas de cadeaux et pas une seule décoration dans son appartement… Mais il y a un homme dans sa cuisine ! Un homme costaud, beau gosse, un peu sauvage venu spécialement pour l’aider… Vive Noël !
        Et quelle surprise, le beau...

        Noël approche et Stéphanie n’a toujours pas de sapin, pas de cadeaux et pas une seule décoration dans son appartement… Mais il y a un homme dans sa cuisine ! Un homme costaud, beau gosse, un peu sauvage venu spécialement pour l’aider… Vive Noël !
        Et quelle surprise, le beau Diesel réapparaît quelques mois plus tard avec une nouvelle mission : Stéphanie va devoir servir de conseillère conjugale, elle qui n’a jamais été mariée. Et justement, c’est le moment rêvé pour jouer le jeu…

        INÉDIT

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266236720
        Code sériel : 15451
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • chaton28 Posté le 10 Octobre 2017
          Voici une chronique du Club des Livrophages dont voici un extrait : Dans ces nouvelles, on ne fait que survoler le personnage de Stéphanie Plum,. Le personnage de Diesel apparaît comme ça alors qu'on ne s'y attend pas; il a beau être à croquer, on se demande ce qu'il fait là.
        • vero12 Posté le 23 Août 2016
          un petit divertissement en attendant le n°15, c'est vrai que c'est pas à la hauteur de la série et le coté "les indescriptibles" et les "normaux" ça m' a fait penser aux harry potter "les sorciers" et "les moldus". mais bon c'est vite lu, ça nous replonge un peu dans le bain et on est content de retrouver cette bande de fêlés.
        • Aurorechan Posté le 20 Octobre 2014
          Une Plum sous le sapin. Stéphanie doit retrouver Pierre Nauëlle. Pour cela, elle va être aidée par Diesel, un beau gosse débarqué d’on ne sait où et qui va s’incruster. Recherche Valentin désespérément La seconde nouvelle se passe quelques mois plus tard à la Saint-Valentin. Stéphanie accepte pour retrouver un DDC de remplir son boulot (agent matrimonial en quelque sorte). Diesel fait sa réapparition pour l’aider. Autant prévenir, ces 2 histoires sont quand même un cran nettement en dessous des autres aventures de Stéphanie. Le côté un peu surnaturel ne colle pas du tout à l’univers de Stéphanie Plum. Diesel m’a paru très artificiel par rapport aux personnages habituels que croise notre héroïne. Reste le fait qu’on retrouve avec un IMMENSE plaisir tous les personnages gravitant habituellement autour de Stéphanie. La seconde nouvelle m’a plus particulièrement plu, et je me suis retrouvée à pouffer de rire comme une idiote devant certaines situations. Un bon moment de lecture en attendant la publication de la suite des aventures de Stéphanie, mais pas forcément à recommander aux non initiés à l’univers de notre chasseuse de primes.
        • Nyx Posté le 14 Mai 2014
          J'ai découvert Stéphanie Plum il y a déjà quelques années et je faisais partie de ces déçus qui ne voyais pas la suite venir. Actuellement, il y a réédition des titres déjà parus (tomes 1 à 9) et parution de deux recueils de nouvelles. Je croise les doigts pour les romans inédits. Ces deux nouvelles introduisent un nouveau personnage : Diesel. Encore un gars baraque, sexy et qui tombe sous le charme de Stéphanie. Je regrette toujours ce côté beaux mecs qui se pâment pour elle mais bon, ici ça ne porte pas vraiment à conséquence. En revanche, les deux hommes de la vie de Stéphanie sont absents, et ça ça me manque. Côté histoire, il y a un soupçon de fantastique, mais l'intrigue est plutôt légère. Pourtant j'ai trouvé Stéphanie beaucoup moins inutile et plus active (et surtout efficace) que les souvenirs que j'avais des premiers tomes. On a droits à quelques passages complètement loufoques mais assez drôle et la famille de Stéphanie est assez mise en avant (tout en restant ravagée bien sûr). Si dans l'ensemble je suis plutôt contente d'avoir lu ces nouvelles, elles ne sont pas vraiment extraordinaires et peuvent être aisément dispensables.
        • platinegirl Posté le 27 Décembre 2013
          [Extrait] Si vous avez lu ma chronique du dixième tome de "Stephanie Plum", vous savez comment va commencer cette chronique-là : je vais me plaindre que la France a seulement traduit les 9 premiers volumes de cette saga, et demander pourquoi, au combien pourquoi, Pocket a décidé de traduire ce hors-série que voilà : "Une Plum sous le sapin". Alors, on est d'accord, c'est génial d'avoir la possibilité de lire ce recueil de deux nouvelles... mais c'est encore plus rageant parce qu'on veut la suite ! Personnellement, je me suis tournée vers la lecture de cette saga en VO, pour continuer ma découverte... mais je sais que tout le monde ne peut pas le faire.
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.