En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une sale affaire

        10/18
        EAN : 9782264069894
        Code sériel : 5163
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 108 x 177 mm
        Une sale affaire

        Nathalie BAUER (Traducteur)
        Collection : Domaine Policier
        Date de parution : 19/01/2017
        Une nouvelle enquête du commissaire Bordelli, héros subtil et attachant, dans la Florence des années 1960
        Avril 1964, le printemps ne semble pas vouloir arriver à Florence, dont le ciel gris et humide ne présage rien de bon. A quelques jours d'écart, deux fillettes sont retrouvées assassinées, chacune porte des marques d'étranglement et de morsures. Aucun indice, aucune trace, aucun suspect, le commissaire Bordelli piétine. Et... Avril 1964, le printemps ne semble pas vouloir arriver à Florence, dont le ciel gris et humide ne présage rien de bon. A quelques jours d'écart, deux fillettes sont retrouvées assassinées, chacune porte des marques d'étranglement et de morsures. Aucun indice, aucune trace, aucun suspect, le commissaire Bordelli piétine. Et pour ne rien arranger, son ami Casimiro, qui avait fait d'étranges découvertes sur les hauteurs de Fiesole, s'est évanoui dans la nature et le pire est à envisager. Les deux affaires sont-elles liées ? Comme à son habitude, Bordelli est entouré de personnages hauts en couleur : le jeune Piras qui apprend le métier auprès de lui ; Diotivede, le vieux médecin légiste au visage enfantin ; Toto, merveilleux et bavard cuisinier de la trattoria Da Cesare ; Rosa, ancienne prostituée et plus chère amie... Entouré mais toujours solitaire et nostalgique, désabusé mais aimant la vie, là sont bien les paradoxes de ce héros subtil et attachant que le lecteur sera ravi de retrouver ou de découvrir.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264069894
        Code sériel : 5163
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        7.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Ctucorrect Posté le 3 Septembre 2018
          Un second roman où l'on retrouve le commissaire Bordelli, il est toujours aussi attachant, bourru, un peu désabusé, vieillissant, épaulé par le brillant sarde Piras et sa confidente et bonne amie Rosa, ainsi que Toto, le restaurateur qui sait le remettre d'aplomb. On en apprend encore plus sur lui, comment il a été marqué par la guerre, nous sommes en 1964, et toute l'Italie est encore marquée par la seconde guerre mondiale. Cet héritage douloureux est très présent dans cette histoire. De fait, on a ici un fabuleux témoignage de cette période. Une histoire où Bordelli chasse un tueur de petites filles, de quoi rendre notre commissaire plus tendu que jamais. Ce fut une lecture passionnante.
        • Polars_urbains Posté le 22 Juillet 2018
          Après Le commissaire Bordelli, que j’avais trouvé assez fade, Une sale affaire est un roman plus réussi. La double intrigue - l’assassinat de fillettes à Florence et à Sienne et la traque d’en ancien nazi – est crédible, avec un final plutôt original et bien amené. Bordelli fait partie de ces policiers complexes comme on en trouve beaucoup dans le polar d’aujourd’hui : un rien désabusé mais bon vivant (il faudrait créer une catégorie du polar gastronomique avec Montalban Camilleri, Simenon et bien d’autres), hanté par les réminiscences de sa période de partisan, mais les pieds sur terre, solitaire mais fidèle en amitié… Les personnages secondaires sont assez bien vus et Marco Vichi a à cœur d’entourer le commissaire de collègues et connaissances forts différents. A suivre donc avec Mort à Florence.
        • jfponge Posté le 3 Décembre 2017
          Décidément, le commissaire Bordelli est toujours aussi peu doué pour boucler ses enquêtes (voir "Le commissaire Bordelli"). Les meurtres s'enchaînent, l'enquête piétine, notre commissaire semble perdu au milieu des senteurs de fenouil et de souvenirs morbides datant de la Seconde Guerre Mondiale. Un polar d'atmosphère, dans la Florence des années 60, sans traçages de portables ni tests ADN. Il faut cogiter, déduire, tendre des pièges, sentir le vent, bref on la fait "à l'ancienne", et ça prend le temps qu'il faut. Pour les nostalgiques des "Trente Glorieuses", version florentine, avec en prime quelques recettes savoureuses…
        • LePamplemousse Posté le 10 Juin 2017
          J’adorerais rencontrer le commissaire Bordelli. Déjà, il a un nom fantastique, je me vois bien l’apostropher à haute voix : Booordelliiiiiiiiiiiiiiiii ! Ensuite c’est un bon vivant, il mange plusieurs assiettes de chaque plat, il boit des verres de vin à la chaîne, il aime les soirées entre copains, il picole même des bières qu’il stocke dans les tiroirs de son bureau. Cette enquête se déroule à Florence en 1964, elle est particulièrement sombre car non seulement elle concerne des meurtres d’enfants, mais les souvenirs du commissaire le ramènent sans cesse à la guerre au cours de laquelle il a vu trop d’atrocités. Bordelli a une personnalité hors norme, il a pour amis des petits truands, des voleurs à la tire, d’anciennes prostituées et des personnes qu’il rencontre dans le cadre de ses enquêtes. C’est un homme seul mais pas déprimé pour autant, même si la guerre l’a profondément marqué et que des images viennent régulièrement le hanter. Les intrigues sont bien construites et l’Italie des années 60 est merveilleuse décrite.
        • estellebd Posté le 20 Octobre 2016
          Un excellent policier qui mêle enquête, épaisseur des personnages et dimension historique.
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com