En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une sale affaire

        10/18
        EAN : 9782264069894
        Code sériel : 5163
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 108 x 177 mm
        Une sale affaire

        Nathalie BAUER (Traducteur)
        Date de parution : 19/01/2017
        Une nouvelle enquête du commissaire Bordelli, héros subtil et attachant, dans la Florence des années 1960
        Avril 1964, le printemps ne semble pas vouloir arriver à Florence, dont le ciel gris et humide ne présage rien de bon. A quelques jours d'écart, deux fillettes sont retrouvées assassinées, chacune porte des marques d'étranglement et de morsures. Aucun indice, aucune trace, aucun suspect, le commissaire Bordelli piétine. Et... Avril 1964, le printemps ne semble pas vouloir arriver à Florence, dont le ciel gris et humide ne présage rien de bon. A quelques jours d'écart, deux fillettes sont retrouvées assassinées, chacune porte des marques d'étranglement et de morsures. Aucun indice, aucune trace, aucun suspect, le commissaire Bordelli piétine. Et pour ne rien arranger, son ami Casimiro, qui avait fait d'étranges découvertes sur les hauteurs de Fiesole, s'est évanoui dans la nature et le pire est à envisager. Les deux affaires sont-elles liées ? Comme à son habitude, Bordelli est entouré de personnages hauts en couleur : le jeune Piras qui apprend le métier auprès de lui ; Diotivede, le vieux médecin légiste au visage enfantin ; Toto, merveilleux et bavard cuisinier de la trattoria Da Cesare ; Rosa, ancienne prostituée et plus chère amie... Entouré mais toujours solitaire et nostalgique, désabusé mais aimant la vie, là sont bien les paradoxes de ce héros subtil et attachant que le lecteur sera ravi de retrouver ou de découvrir.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264069894
        Code sériel : 5163
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        7.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • jfponge Posté le 3 Décembre 2017
          Décidément, le commissaire Bordelli est toujours aussi peu doué pour boucler ses enquêtes (voir "Le commissaire Bordelli"). Les meurtres s'enchaînent, l'enquête piétine, notre commissaire semble perdu au milieu des senteurs de fenouil et de souvenirs morbides datant de la Seconde Guerre Mondiale. Un polar d'atmosphère, dans la Florence des années 60, sans traçages de portables ni tests ADN. Il faut cogiter, déduire, tendre des pièges, sentir le vent, bref on la fait "à l'ancienne", et ça prend le temps qu'il faut. Pour les nostalgiques des "Trente Glorieuses", version florentine, avec en prime quelques recettes savoureuses…
        • pchion Posté le 5 Octobre 2017
          Je continue à lire et à apprécier les auteurs de romans policiers italiens. Thèmes originaux, belle écriture (bravo les traducteurs)... C'est le deuxième volume que je lis des aventures du commissaire Bordelli. Les années 60 à Venise... Le passé encore récent (le fascisme et la division de l'Italie entre pro nazis et résistants pèse toujours sur les esprits et sur certaines destinées. Bordelli n'y échappe pas. Le commissaire, avec l'aide de quelques amis, traque le "serial killer" qui prend pour cible d'adorables enfants. Mais il semble que Bordelli joue de malchance et que le meurtrier ait toujours une longueur d'avance sur lui... Faut-il chercher le coupable du côté des anciens criminels nazis que traque une mystérieuse cellule dirigée par l'une de ses anciennes connaissances, un dénommé Levi ? L'intrigue est bien conduite et le suspens prolongé jusqu'à la dernière minute. La fin, que je ne raconterai pas, participe de l'atmosphère du roman. Bonne lecture.
        • LePamplemousse Posté le 10 Juin 2017
          J’adorerais rencontrer le commissaire Bordelli. Déjà, il a un nom fantastique, je me vois bien l’apostropher à haute voix : Booordelliiiiiiiiiiiiiiiii ! Ensuite c’est un bon vivant, il mange plusieurs assiettes de chaque plat, il boit des verres de vin à la chaîne, il aime les soirées entre copains, il picole même des bières qu’il stocke dans les tiroirs de son bureau. Cette enquête se déroule à Florence en 1964, elle est particulièrement sombre car non seulement elle concerne des meurtres d’enfants, mais les souvenirs du commissaire le ramènent sans cesse à la guerre au cours de laquelle il a vu trop d’atrocités. Bordelli a une personnalité hors norme, il a pour amis des petits truands, des voleurs à la tire, d’anciennes prostituées et des personnes qu’il rencontre dans le cadre de ses enquêtes. C’est un homme seul mais pas déprimé pour autant, même si la guerre l’a profondément marqué et que des images viennent régulièrement le hanter. Les intrigues sont bien construites et l’Italie des années 60 est merveilleuse décrite.
        • estellebd Posté le 20 Octobre 2016
          Un excellent policier qui mêle enquête, épaisseur des personnages et dimension historique.
        • Sylviegeo Posté le 4 Octobre 2016
          Je viens de faire connaissance avec le commissaire Bordelli. Nous sommes à Florence, au début des années soixante. Bordelli ne semble pas être un enquêteur qui suit toujours et nécessairement les règles. Sa vie tout autant professionnelle que personnelle me semble un peu bordélique. Bordelli doit vivre avec ses souvenirs de résistant, de guerre, de nazisme et de fascime. Dans Une sale affaire, une fillette se fait tuer , puis une autre et une autre encore...Le commissaire n'a aucune piste, zéro et il n'en peut plus ! On voit ici que ce policier n'hésite pas à faire copain-copain avec des ou d'anciens truands et il ferme sans gêne les yeux sur leurs petits délits si cela peut le servir. Un de ses bons informateurs-Casimiro- après l'avoir informé d'étranges découvertes , disparait. Et encore là, il fait du sur place. Rien n'aboutit. Toutefois, un visage aperçu dans un jardin lui rappelle quelque chose. Il se rend chez un chasseur de nazis qui saura peut-être le mettre sur une piste...Et puis, il y a ses sympathiques collaborateurs, et puis, il y a même une aventure amoureuse, et puis il y a la cuisine et la gourmandise italiennes...et puis ce n'est pas un... Je viens de faire connaissance avec le commissaire Bordelli. Nous sommes à Florence, au début des années soixante. Bordelli ne semble pas être un enquêteur qui suit toujours et nécessairement les règles. Sa vie tout autant professionnelle que personnelle me semble un peu bordélique. Bordelli doit vivre avec ses souvenirs de résistant, de guerre, de nazisme et de fascime. Dans Une sale affaire, une fillette se fait tuer , puis une autre et une autre encore...Le commissaire n'a aucune piste, zéro et il n'en peut plus ! On voit ici que ce policier n'hésite pas à faire copain-copain avec des ou d'anciens truands et il ferme sans gêne les yeux sur leurs petits délits si cela peut le servir. Un de ses bons informateurs-Casimiro- après l'avoir informé d'étranges découvertes , disparait. Et encore là, il fait du sur place. Rien n'aboutit. Toutefois, un visage aperçu dans un jardin lui rappelle quelque chose. Il se rend chez un chasseur de nazis qui saura peut-être le mettre sur une piste...Et puis, il y a ses sympathiques collaborateurs, et puis, il y a même une aventure amoureuse, et puis il y a la cuisine et la gourmandise italiennes...et puis ce n'est pas un coup de coeur mais c'est une bonne lecture !
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.