RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Une très légère oscillation

            Pocket
            EAN : 9782266285285
            Code sériel : 17227
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 216
            Format : 108 x 177 mm
            Une très légère oscillation

            Collection : Aventure Humaine
            Date de parution : 06/09/2018
            « Un journal intime est une entreprise de lutte contre le désordre. Sans lui, comment contenir les hoquets de l’existence ? Toute vie est une convulsion : une semaine se passe au soleil, une autre dans l’ombre, un mois dans la paix, un autre sur la crête.
            Tout cela ne fait...
            « Un journal intime est une entreprise de lutte contre le désordre. Sans lui, comment contenir les hoquets de l’existence ? Toute vie est une convulsion : une semaine se passe au soleil, une autre dans l’ombre, un mois dans la paix, un autre sur la crête.
            Tout cela ne fait pas un destin, mais un effroyable battement, une trémulation de cauchemar.
            Le journal est la bouée de sauvetage dans l’océan de ces errements.
            Chaque soir, on y revient.
            On lui voue sa fidélité.
            Et grâce à lui une ligne se dessine, la vibration s’apaise en une très légère oscillation. »
            Sylvain Tesson

            « Un merveilleux livre. Chaque page dévoile des trésors de poésie et des mots d’esprit lumineux. » Lucas Bretonnier – Le Parisien

            « Toujours avec le même esprit dans ses bagages : la curiosité, cette capacité à s’émerveiller de toutes petites choses, et son talent pour raconter. » Mohammed Aïssaoui – Le Figaro littéraire
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266285285
            Code sériel : 17227
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 216
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            6.70 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Par petites touches, avec son écriture limpide et son regard décalé, Sylvain Tesson imprime une très légère oscillation intérieure à nos certitudes. Combien de livres peuvent se targuer de cela ? » L’Express
            « Sylvain Tesson regarde et raconte tout cela avec une érudition impressionnante, une lucidité et un humour cinglants et une plume d’une élégance rare. » RTL
            « Sylvain Tesson emprunte d’autres chemins, mais toujours avec le même esprit dans ses bagages : la curiosité, cette capacité à s’émerveiller de toute petite chose, et son talent pour raconter. » Mohammed Aïssaoui, Le Figaro littéraire
            « Son journal intime (2014-2017) entre échappée belle et repliement sur soi » Marie-Laure Delorme, Le JDD
            « Un merveilleux livre. Chaque page dévoile des trésors de poésie et des mots d'esprit lumineux. » Lucas Bretonnier, Le Parisien
            « Tesson n'a de cesse de rechercher cette position d'extériorité par rapport à la société humaine, de proximité avec la nature. » Alexandre Lacroix, Philosophie Magazine
            « Il y a aussi chez Sylvain Tesson un côté Papiers collés de Georges Perros, sublimes bribes et morceaux où les angoisses côtoient l’apaisement. Sylvain Tesson est un maître de vie désarçonné. Un émerveillé. » France 2 – « On n’est pas couché »
            « Un penseur de haute altitude. » Aleteia.org
            « Un journal où la beauté côtoie l'humour et la saillie. » Maxime Maillard, Le Courrier de Genève

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • kathy Posté le 23 Avril 2019
              Dans son journal intime, écrit entre 2014 et 2017, Sylvain Tesson est l'Observateur de notre planète. Il nous prend par la main et nous confie ses joies et ses craintes vis-à-vis du monde d'aujourd'hui et celui de demain. Il nous livre, ses observations relatives à la destruction massive de la faune et de la flore ; les nouvelles technologies (et leurs progrès chimériques) ; la religion (au nom de laquelle des extrémistes tuent), l'éducation, la mondialisation,… en un mot, sa perception des hommes. Et puis, en parallèle, et comme souvent, il nous sollicite pour aller à la (re)-découverte de la nature. Toujours en marche, Sylvain Tesson nous confie, de manière très intime, ses réflexions sur le monde.
            • jeunejane Posté le 21 Avril 2019
              J'ai décidé de commencer la lecture de Sylvain Tesson "Une très légère oscillation" après avoir vu la dernière émission de "La grande librairie" , une spéciale "Notre-Dame de Paris " après le terrible incendie du 15 avril. Le livre est présenté sous forme de journal qui lui permet de lutter contre le désordre de ses pensées. Un journal entre 2014 et 2017 rempli d'évènements assez terribles pour lui d'abord avec la mort inattendue de sa mère et sa chute d'un toit en Savoie, pour la France ensuite avec les attentats. On connaît tous sa passion pour l'escalade en toutes circonstances, dans tous les états et en tous lieux comme Paris et les toits de ses églises. En août 2014, après son accident, il se retrouve fracassé à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière où l'attend une longue rééducation. A sa sortie, il refuse les salles de fitness qui emprisonnent, les séances de kiné et commence à monter régulièrement les marches de la tour nord du beffroi de Notre-Dame. Ce qui m'a étonné chez cet insatiable voyageur animé d'une curiosité sans fin, c'est l'acceptation de sa faiblesse après son accident et ses progrès ensuite. Une curiosité qui ne s'arrête pas à la géographie, sa formation première mais... J'ai décidé de commencer la lecture de Sylvain Tesson "Une très légère oscillation" après avoir vu la dernière émission de "La grande librairie" , une spéciale "Notre-Dame de Paris " après le terrible incendie du 15 avril. Le livre est présenté sous forme de journal qui lui permet de lutter contre le désordre de ses pensées. Un journal entre 2014 et 2017 rempli d'évènements assez terribles pour lui d'abord avec la mort inattendue de sa mère et sa chute d'un toit en Savoie, pour la France ensuite avec les attentats. On connaît tous sa passion pour l'escalade en toutes circonstances, dans tous les états et en tous lieux comme Paris et les toits de ses églises. En août 2014, après son accident, il se retrouve fracassé à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière où l'attend une longue rééducation. A sa sortie, il refuse les salles de fitness qui emprisonnent, les séances de kiné et commence à monter régulièrement les marches de la tour nord du beffroi de Notre-Dame. Ce qui m'a étonné chez cet insatiable voyageur animé d'une curiosité sans fin, c'est l'acceptation de sa faiblesse après son accident et ses progrès ensuite. Une curiosité qui ne s'arrête pas à la géographie, sa formation première mais à une grande connaissance littéraire ainsi qu'à une réflexion profonde sur une multitude de sujets . C'est avec un grand plaisir qu'on le voit apparaître maintenant dans les émissions avec un visage animé, avec une apparence qui ne fait plus du tout penser à la souffrance. Sylvain Tesson tient une rubrique chaque mois dans le magazine "Lire" . C'est mon mari qui l'apprécie le plus même si je le lis avec intérêt également.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mollive Posté le 13 Avril 2019
              Ce journal a été un nouveau rendez-vous heureux avec Tesson. Il faut bien avouer qu'il est inégal, mais, malgré cela, j'ai tourné les pages sans m'en rendre compte une fois de plus et regretté d' être arrivée si vite au bout. A plusieurs reprises, il se prête au jeu des aphorismes, forme qui correspond bien à l'humour et la finesse de Tesson.
            • Cannobia Posté le 14 Février 2019
              Un beau moment de simplicité classieuse avec des mots élégants.
            • Isabelio Posté le 5 Février 2019
              Quelque soit le livre c'est un bienfait. J'ai lu surtout ses derniers. Je ne le lâcherai plus. Tout est bon dans Tesson. Même si le verre parfois est pilé. L'amour des mots. Le regard sur le monde. Les références. Le voyage. La réflexion... Bref, livres de chevet pour moi ! ;)))
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.