RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Une vie en mouvement

            10/18
            EAN : 9782264068224
            Code sériel : 5209
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 108 x 177 mm
            Une vie en mouvement

            Date de parution : 18/05/2017
            Un prodige. C’est ainsi que la qualifie Cindy, sa professeur de danse, lorsqu’elle voit Misty Copeland s’élancer pour la première fois sur ses pointes. Rien ne semblait pourtant destiner cette jeune fille née dans un foyer instable, fan de Mariah Carey et de hip-hop, à intégrer le monde élitiste de... Un prodige. C’est ainsi que la qualifie Cindy, sa professeur de danse, lorsqu’elle voit Misty Copeland s’élancer pour la première fois sur ses pointes. Rien ne semblait pourtant destiner cette jeune fille née dans un foyer instable, fan de Mariah Carey et de hip-hop, à intégrer le monde élitiste de la danse classique. À force de persévérance et de sacrifices, elle parvient à gravir les échelons de sa discipline jusqu’à atteindre son rêve : le prestigieux American Ballet Theatre. Mais il lui faut d’abord vaincre le plus insupportable des préjugés : être noire dans l’univers fermé des ballerines immaculées.
            Première danseuse étoile noire de l’American Ballet Theatre, Misty Copeland nous livre, à travers le récit de son parcours, une formidable leçon de courage et de ténacité.
             
            « Ces Mémoires, qui puisent dans le journal intime de la ballerine, sont écrites avec les tripes et les larmes. » Olivia de Lamberterie, Elle
             
            Traduit de l’anglais (États-Unis) par Johan-Frédérik Hel-Guedj
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264068224
            Code sériel : 5209
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            8.40 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Missbouquin Posté le 28 Novembre 2018
              Misty Copeland fut la première danseuse afro-américaine à accéder au titre de soliste puis première danseuse de ballet classique, en 2015, près de 30 ans après Anne Benna Sims et Nora Kimball. Elle est érigée en modèle de réussite pour les Afro-américains. « Je veux leur ouvrir la voie car j’espère que ça facilitera leur parcours. Je prie même pour qu’ils me surpassent car ça signifierait que leurs fardeaux ont été allégés, qu’ils peuvent entrer dans la lumière des projecteurs », revendique la danseuse qui a dû faire face aux préjugés. En les balayant d’un joli coup de pied, elle a ainsi ouvert avec grâce la porte de la danse classique à la diversité. Et ce n’était pas gagné d’avance. » En 2016, elle décide décrire sa biographie pour expliquer comment elle en est arrivée là. Un prologue nous plonge de suite dans l’atmosphère : on est en 2012, Misty va faire ses premiers pas en tant que soliste dans L’Oiseau de feu. Trois ans plus tard, elle sera nommée première danseuse à l’American Ballet Theatre, l’un des plus prestigieux corps de ballet. Qui se serait douté de cette carrière fulgurante alors que quelques années auparavant, Misty n’avait jamais fait de... Misty Copeland fut la première danseuse afro-américaine à accéder au titre de soliste puis première danseuse de ballet classique, en 2015, près de 30 ans après Anne Benna Sims et Nora Kimball. Elle est érigée en modèle de réussite pour les Afro-américains. « Je veux leur ouvrir la voie car j’espère que ça facilitera leur parcours. Je prie même pour qu’ils me surpassent car ça signifierait que leurs fardeaux ont été allégés, qu’ils peuvent entrer dans la lumière des projecteurs », revendique la danseuse qui a dû faire face aux préjugés. En les balayant d’un joli coup de pied, elle a ainsi ouvert avec grâce la porte de la danse classique à la diversité. Et ce n’était pas gagné d’avance. » En 2016, elle décide décrire sa biographie pour expliquer comment elle en est arrivée là. Un prologue nous plonge de suite dans l’atmosphère : on est en 2012, Misty va faire ses premiers pas en tant que soliste dans L’Oiseau de feu. Trois ans plus tard, elle sera nommée première danseuse à l’American Ballet Theatre, l’un des plus prestigieux corps de ballet. Qui se serait douté de cette carrière fulgurante alors que quelques années auparavant, Misty n’avait jamais fait de danse ? Issue d’une famille pauvre, trimbalée par sa mère qui va de mari en mari, Misty est pourtant repérée un jour par sa souplesse et sa grâce. Elle qui ne s’imaginait pas danser devient une des ballerines les plus en vue, que les ballets s’arrachent. Petit à petit, et malgré une situation familiale difficile, elle va s’élever : la danse lui permet de tout oublier, de se dépasser. « Nous entraînons nos corps à trouver l’équilibre quand nous sommes désaxés. » A partir du jour où elle pose un bras sur la barre, l’année de ses treize ans, tout s’enchaîne : les premiers studios, les premiers stages, les premières propositions de bourses, ses années d’entraînement, son entrée à l’ABT, les échelons grimpés un à un malgré les blessures et les bouleversements de la puberté. Jusqu’à la récompense suprême. L’histoire de Misty, racontée par sa propre plume, se lit comme un roman ! J’ai suivi avec attention ses premiers pas, ses démêlés avec sa mère, les personnes qui ont compté dans sa vie. Son texte est simple, bien écrit, plein de reconnaissance et de bonté. On y découvre quelqu’un qui a conscience de la chance qu’elle a eu, mais aussi et surtout quelqu’un qui a travaillé dur, dansant des heures tous les jours pour apprivoiser son corps. On y découvre aussi une jeune fille qui doute, se trompe, mais aussi des anecdotes surprenantes comme son partenariat avec Prince, pour qui elle a dansé ! J’ai aimé en apprendre plus sur la danse, domaine dans lequel je suis totalement ignorante, même si j’y ai retrouvé de nombreuses similitudes avec le roman de Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais, retraçant le parcours de Nadia Comaneci (un des modèles de Misty par ailleurs !) : la pression des entraîneurs, la solidarité entre sportifs, le travail acharné, le corps qui lâche encore et encore mais qui n’empêche pas de remonter sur la piste. Mais aussi la beauté d’un geste parfait, la souplesse d’un corps parfaitement maîtrisé. Autant de purs plaisirs pour la danseuse (ou la gymnaste) que pour nous, spectateurs. « Le corps d’une danseuse est l’instrument avec lequel elle crée sa musique, le métier avec lequel elle tisse sa magie. Nous menons nos corps en des régions où ils ne vont jamais naturellement. Nous les faisons voler, danser sur la pointe des pieds, tournoyer tel un derviche. Nous nous soumettons à une tension incroyable. Et parfois nous trébuchons. Ou nous nous brisons. » Un bref, en très beau texte, dévoilé avec pudeur et discrétion, qui rend un hommage parfait à la danse, et aux danseuses, noires ou blanches, qui croient en leur réussite.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Julielou19 Posté le 18 Novembre 2018
              Ceci est l’autobiographie de la première danseuse étoile noire des États Unis... un parcours hors du commun qui rend son histoire d’autant plus captivante. Cette histoire s’adresse à tous et sans chichis, je pense que Misty Copeland est une très bonne ambassadrice de sa discipline: le ballet. Elle apporte une ouverture d’esprit dans un milieu élitiste. J’espère qu’elle aura encore plein d’autres choses à raconter dans un autre tome de son autobiographie car elle est encore toute jeune. Depuis la lecture de ce livre j’ai envie de m’intéresser plus encore au ballet, c’est dire si elle arrive à transmettre sa passion.
            • lejardinauxlivres Posté le 4 Octobre 2018
              Suite aux bonnes critiques, et toujours intéressée par le monde de la danse classique, je me suis plongée dans cette biographie de Misty Copeland. C'est bien écrit et instructif de suivre les débuts chaotiques de cette jeune fille un peu perdue qui finira par devenir la première danseuse Etoile l'American ballet theater. Elle connaîtra differentes embûches comme le racisme, la pauvreté, l'instabilité familiale, les nombreuses blessures. On se rend vite compte que le monde du ballet est élitiste et très dur physiquement et moralement. Les nombreuses heures d'entraînement, les déceptions, les désillusions, la fatigue, le manque de vie sociale... il faut vraiment être passionné pour faire partie de ce monde! À faire lire à tous ceux que ça intéresse!
            • MissAlfie Posté le 8 Août 2018
              Misty Copeland a un destin que j'ai beaucoup apprécié de découvrir. Dans cet ouvrage, la ballerine revient sur sa vie depuis sa tendre enfance, au milieu d'une fratrie ballottée de compagnon en motel par une mère peu présente. Jusqu'au jour où Misty entre dans l'équipe de pom-pom girl de son collège, et que sa prof lui propose de découvrir la danse ique. A partir de là, c'est la passion qui peu à peu envahit la jeune fille. Son aisance naturelle, ses capacités physiques exceptionnelles la propulsent rapidement dans les plus hautes sphères, malgré un âge avancé lors de ses débuts. Par moment, je me suis interrogée sur l'ambition de cette jeune femme qui s'affiche clairement comme un symbole de réussite afro-américaine. Écrit juste après sa nomination en tant que première danseuse, je me suis demandée également si cet ouvrage ne venait pas trop tôt, ne manquait pas un peu de maturité, de recul et d'autocritique. On découvre une jeune femme sûre d'elle malgré tout, qui n'hésite pas à snober par moment sa famille même involontairement, faisant passer sa passion en priorité. Chaque jeune fille qu'elle rencontre semble également être sa meilleure amie... A l'arrivée, l'ouvrage reste intéressant pour mettre en lumière une... Misty Copeland a un destin que j'ai beaucoup apprécié de découvrir. Dans cet ouvrage, la ballerine revient sur sa vie depuis sa tendre enfance, au milieu d'une fratrie ballottée de compagnon en motel par une mère peu présente. Jusqu'au jour où Misty entre dans l'équipe de pom-pom girl de son collège, et que sa prof lui propose de découvrir la danse ique. A partir de là, c'est la passion qui peu à peu envahit la jeune fille. Son aisance naturelle, ses capacités physiques exceptionnelles la propulsent rapidement dans les plus hautes sphères, malgré un âge avancé lors de ses débuts. Par moment, je me suis interrogée sur l'ambition de cette jeune femme qui s'affiche clairement comme un symbole de réussite afro-américaine. Écrit juste après sa nomination en tant que première danseuse, je me suis demandée également si cet ouvrage ne venait pas trop tôt, ne manquait pas un peu de maturité, de recul et d'autocritique. On découvre une jeune femme sûre d'elle malgré tout, qui n'hésite pas à snober par moment sa famille même involontairement, faisant passer sa passion en priorité. Chaque jeune fille qu'elle rencontre semble également être sa meilleure amie... A l'arrivée, l'ouvrage reste intéressant pour mettre en lumière une artiste qui m'était inconnue, pour s'immerger dans la rigueur imposée par la danse ique et le fonctionnement des ballets américains. On aime la précision du verbe pour décrire les mouvements de danse et les muscles qui travaillent. A croiser avec quelques vidéos de l'artiste pour bien apprécier son talent, tout à fait réel.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Givry Posté le 21 Janvier 2018
              Deux adjectifs pour définir le caractère exceptionnel de Misty Copeland : grâce et intelligence. Qui est-elle ? La première ballerine noire à avoir été nommée danseuse étoile du plus prestigieux ballet nord-américain, l'American Ballet Théâtre. Son parcours n’a rien de simple, loin s’en faut. Elle nait dans une famille recomposée à multiples reprises. Sa mère change souvent de mari, et donc de domicile, jusqu’à faire dormir ses nombreux enfants par terre entre le canapé et la télévision, dans des chambres de motel sordides. Misty est malgré tout heureuse parce que sa famille est pleine d’amour et d’énergie. Là est le premier intérêt à cette histoire hors norme. Cette vie si difficile est décrite par de petits détails, de petits faits et c’est passionnant de se retrouver plongé dans les années 80 dans une banlieue pauvre de Californie. Ensuite, elle présente tout le travail de son corps, son évolution, sa transformation, et la connivence qu’elle entretient avec lui, malgré toute l’exigence qu’elle lui impose. Cette relation est captivante, rares sont les lectures qui décrivent si précisément le corps. Le livre montre bien aussi tout le courage, la ténacité, la valeur du travail sans relâche. On comprend l’évolution entre le plaisir, la passion, puis le... Deux adjectifs pour définir le caractère exceptionnel de Misty Copeland : grâce et intelligence. Qui est-elle ? La première ballerine noire à avoir été nommée danseuse étoile du plus prestigieux ballet nord-américain, l'American Ballet Théâtre. Son parcours n’a rien de simple, loin s’en faut. Elle nait dans une famille recomposée à multiples reprises. Sa mère change souvent de mari, et donc de domicile, jusqu’à faire dormir ses nombreux enfants par terre entre le canapé et la télévision, dans des chambres de motel sordides. Misty est malgré tout heureuse parce que sa famille est pleine d’amour et d’énergie. Là est le premier intérêt à cette histoire hors norme. Cette vie si difficile est décrite par de petits détails, de petits faits et c’est passionnant de se retrouver plongé dans les années 80 dans une banlieue pauvre de Californie. Ensuite, elle présente tout le travail de son corps, son évolution, sa transformation, et la connivence qu’elle entretient avec lui, malgré toute l’exigence qu’elle lui impose. Cette relation est captivante, rares sont les lectures qui décrivent si précisément le corps. Le livre montre bien aussi tout le courage, la ténacité, la valeur du travail sans relâche. On comprend l’évolution entre le plaisir, la passion, puis le challenge irrépressible, coûteux parfois. Enfin il se lit très facilement, c’est un réel bonheur de lecture de découvrir la biographie de cette immense artiste. J’ai eu très vite envie de la regarder sur internet, elle est superbe. A découvrir absolument.
              Lire la suite
              En lire moins
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…