RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Une vie pleine

            10/18
            EAN : 9782264058959
            Code sériel : 4588
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 108 x 177 mm
            Une vie pleine

            Joëlle TOUATI (Traducteur)
            Date de parution : 04/10/2012

            À quoi peut bien rêver une journaliste new-yorkaise ultra branchée ? Sûrement pas de tout quitter pour suivre un jeune agriculteur bio dans une ferme abandonnée du comté d’Essex. Et pourtant... À l’occasion d’un reportage, Kristin Kimball s’éprend de l’exaspérant mais ô combien séduisant Mark et, contre toute attente, du...

            À quoi peut bien rêver une journaliste new-yorkaise ultra branchée ? Sûrement pas de tout quitter pour suivre un jeune agriculteur bio dans une ferme abandonnée du comté d’Essex. Et pourtant... À l’occasion d’un reportage, Kristin Kimball s’éprend de l’exaspérant mais ô combien séduisant Mark et, contre toute attente, du travail de la terre dont elle fera son métier et son idéal.

            Retour au vert ! Kristin Kimball signe une aventure humaine poignante et une réflexion pétillante sur le sens de la vie.

            Traduit de l’anglais (États-Unis)
            par Joëlle Touati

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264058959
            Code sériel : 4588
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            7.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • bina Posté le 25 Novembre 2018
              En période de crise, les gens retournent à la terre. Kristin Kimball est-elle en crise ? Journaliste touristique, pigiste, la trentaine, urbaine en talons aiguilles, volontiers noctambule, rien ne semblait la prédisposer à un retour à la terre aussi radical. Rien, sauf l’interview d’un agriculteur du fin fond de la Pennsylvanie. Alors, du jour au lendemain, elle plaque tout pour le suivre lorsque se présente l’occasion. Démarrer à zéro dans une ferme où rien n’a été fait depuis des décennies. Mais surtout choisir une orientation particulière : une agriculture de proximité, le retour au localisme, avec la volonté de proposer tout le frais nécessaire, pour ne pas avoir à aller faire ses courses au supermarché le plus proche. Et quand on part de rien, à deux, le travail est titanesque, surtout lorsque les moyens financiers sont réduits et qu’on fait le choix du manuel et de l’équipage tracté par les chevaux. Sept ans après l’installation, Kristin se décide à partager son expérience de retour à la terre. Vous allez alors lire ses coups de cœur, les envolées d’optimisme, les découragements, le moral qui fait du yoyo selon les aléas de la vie et du climat. Je suis entrée avec méfiance dans ce livre, pour... En période de crise, les gens retournent à la terre. Kristin Kimball est-elle en crise ? Journaliste touristique, pigiste, la trentaine, urbaine en talons aiguilles, volontiers noctambule, rien ne semblait la prédisposer à un retour à la terre aussi radical. Rien, sauf l’interview d’un agriculteur du fin fond de la Pennsylvanie. Alors, du jour au lendemain, elle plaque tout pour le suivre lorsque se présente l’occasion. Démarrer à zéro dans une ferme où rien n’a été fait depuis des décennies. Mais surtout choisir une orientation particulière : une agriculture de proximité, le retour au localisme, avec la volonté de proposer tout le frais nécessaire, pour ne pas avoir à aller faire ses courses au supermarché le plus proche. Et quand on part de rien, à deux, le travail est titanesque, surtout lorsque les moyens financiers sont réduits et qu’on fait le choix du manuel et de l’équipage tracté par les chevaux. Sept ans après l’installation, Kristin se décide à partager son expérience de retour à la terre. Vous allez alors lire ses coups de cœur, les envolées d’optimisme, les découragements, le moral qui fait du yoyo selon les aléas de la vie et du climat. Je suis entrée avec méfiance dans ce livre, pour finalement me laisser porter par ce témoignage, sa naïveté, son enthousiasme, ses réflexions.
              Lire la suite
              En lire moins
            • sorcika01 Posté le 5 Août 2016
              La vie de ferme est exigeante… amusante, trépidante, fatigante, épuisante même souvent. Voici le récit d’une année complète de ferme, défi relevé pour cette New-Yorkaise pure souche, fan de shopping, de Starbuck’s et de nouvelles chaussures. Elle rencontre l’amour, le grand, celui qui fait battre son petit coeur (ça, c’est pour le côté femme amoureuse prête à tout, parce que clairement, faut être amoureuse pour se lancer dans ce genre de changement de vie), apparemment, il est canon, musclé, bronzé et il sent bon (pas toujours). Le bon point pour l’auteure, c’est qu’elle ne nous la joue pas conte de fées, elle arrive à nous faire comprendre le fonctionnement de la ferme, ses difficultés, parfois aussi ses propres questionnements sur le but poursuivi (est-ce que tout ça en vaut vraiment la peine ? ), la dure réalité financière du métier mais aussi le bonheur de vivre dehors, d’élever des animaux, de vivre en autarcie. Lecture agréable et très abordable qui plaira aux amateurs « paysans » car il faut malgré tout aimer la terre ou la nature pour se plonger dans son journal. 7/10
            • TarteTatin Posté le 27 Avril 2016
              Une vie pleine de Krinstin Kimball est une autobiographie qui célèbre la vie et la Nature. Journaliste à New-York, Kimball plaque tout pour monter une ferme avec l'homme dont elle est tombée follement amoureuse quelques moi auparavant. Progressistes, leur défi est de restaurer la ferme abandonnée qu'ils viennent d'acheter, d'élever différents animaux et de cultiver la terre, tout cela de la façon la plus en harmonie avec la nature. Ils se donnent une saison, soit un an, pour y arriver, nourrir un réseau entier en les fournissant en viandes, oeufs et produits laitiers, céréales et farines, et enfin fruits et légumes. Et c'est non sans les péripéties racontées dans ce livres qu'ils vont relever le défi! C'est une belle tranche de vie qui nous redonne foi en l'humain (si si si), en l'entre-aide et qui vous donne envie d'un retour à la terre thérapeutique. Vous pouvez suivre l'avancée de la ferme sur son blog "the dirty life"
            • meloops Posté le 22 Juin 2015
              Dans ce livre retraçant son histoire, Kristin Kimball nous raconte la première année, saison après saison de la création de leur ferme bio à elle et Mark. Avant de s'amouracher de Mark, séduisant agriculteur, Kristin vivait à NY une vie de vraie citadine élevée dans le milieu bourgeois. Et la voilà projetée dans un univers totalement opposé à elle et son entourage. Je m'attendais à une romance avec des parallèles humoristiques entre sa vie d'avant et celle à la ferme. Absolument pas! Ce qui m'a ravi! Elle retrace avec un beau regard sur la nature la construction de leur projet. Leur arrivée à Essex (Nord de l'état de NY), les difficultés du début, de chaque saison. On y découvre une très belle solidarité entre habitants, agriculteurs etc... et meme sa famille (au départ très très sceptique!) On comprend l'amour sans quoi leur projet était voué à l'échec. Mais enrobé de pudeur. On apprend la cuisine, les cultures, les animaux, l'élevage.... On comprend les doutes, la fatigue, les peurs mais aussi la beauté du travail de la terre, de la nature, l'amour des animaux. J'ai trouvé que c'était un très beau livre tout en douceur, très intéressant également. Tout au long de ma lecture, je regardais le blog de Kristin... Dans ce livre retraçant son histoire, Kristin Kimball nous raconte la première année, saison après saison de la création de leur ferme bio à elle et Mark. Avant de s'amouracher de Mark, séduisant agriculteur, Kristin vivait à NY une vie de vraie citadine élevée dans le milieu bourgeois. Et la voilà projetée dans un univers totalement opposé à elle et son entourage. Je m'attendais à une romance avec des parallèles humoristiques entre sa vie d'avant et celle à la ferme. Absolument pas! Ce qui m'a ravi! Elle retrace avec un beau regard sur la nature la construction de leur projet. Leur arrivée à Essex (Nord de l'état de NY), les difficultés du début, de chaque saison. On y découvre une très belle solidarité entre habitants, agriculteurs etc... et meme sa famille (au départ très très sceptique!) On comprend l'amour sans quoi leur projet était voué à l'échec. Mais enrobé de pudeur. On apprend la cuisine, les cultures, les animaux, l'élevage.... On comprend les doutes, la fatigue, les peurs mais aussi la beauté du travail de la terre, de la nature, l'amour des animaux. J'ai trouvé que c'était un très beau livre tout en douceur, très intéressant également. Tout au long de ma lecture, je regardais le blog de Kristin et Mark. Ca donne très envie d'y aller, aller à leur rencontre dans cet univers si bien décrit dans ces lignes, presque 15 ans après la création de leur ferme bio. Ce couple donne tant d'amour et de passion dans leur travail... C'est magnifiquement retranscrit dans le livre. En revanche, je pense qu'il sera difficile à lire voire ennuyeux pour une personne insensible à la nature et à la philosophie qui s'en dégage. Un dernier mot pour un petit coup de gueule concernant la traduction du titre. L'original étant "A dirty life" contre, en français, "Une vie pleine".... Ne vous fiez donc pas au titre français.... et jetez vous sur cette lecture!
              Lire la suite
              En lire moins
            • guanaco_fr Posté le 15 Juillet 2014
              Un des meilleurs bouquins que j'ai lu cette année, qui distille des informations précieuses sous couvert de romance!
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…