Lisez! icon: Search engine
Valentine ou la belle saison
Date de parution : 03/10/2019
Éditeurs :
Pocket

Valentine ou la belle saison

Date de parution : 03/10/2019
À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un guide pour les 9/13 ans sur la sexualité, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris,... À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un guide pour les 9/13 ans sur la sexualité, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point... À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un guide pour les 9/13 ans sur la sexualité, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa vie. Mais à la faveur d’un grand ménage, elle découvre une série de photos de classe barbouillées à coups de marqueur noir. Ce mystère la fait vaciller. Et quand son frère Fred débarque, avec son vélo et ses états d’âme, Valentine ne sait vraiment plus où elle en est. Une seule chose lui semble évidente : elle est arrivée au terme de la première moitié de sa vie. Il ne lui reste plus qu’à inventer – autrement et joyeusement – la seconde.

« Une plume douce et enveloppante. » L’Amour des Livres

« Un livre tendre et plein d’humour. » Librairie Le Goût des mots, Mortagne-au-Perche
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295468
Code sériel : 17581
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266295468
Code sériel : 17581
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman drôle, mystérieux et très émouvant. »
Sandrine Bajos / Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • luocine 23/01/2024
    Je dois à Gambadou l’achat et donc la lecture de ce roman, et si contrairement à mes habitudes je le fais paraître ce billet le lendemain du livre d’Anne-Marie Garat « Chambre noire », c’est pour souligner à quel point deux récits de secrets de famille peuvent donner des récits différents. Cette auteure écrit souvent pour l’adolescence mais je dois avoir gardé un côté ado , car j’aime toujours lire ses romans. Ici il s’agit d’un roman adulte, mais que les adolescents aimeront lire, j’en suis certaine. Donc après, « le temps des miracles« , « pépites » » Et je danse aussi« , « l’aube sera grandiose , voici donc » Valentine, ou la belle saison ». Autant dans le roman d’Anne-Marie Garat , on sentait l’engagement de l’écrivaine pour obtenir un style recherché, poétique et littéraire, au point de parfois devenir difficile à comprendre, autant Anne-Laure Bondoux cherche à faire passer ses sentiments et son récit dans une langue d’une simplicité qui me va bien. Autant l’une est sûre de ses postions idéologiques de gauche , autant l’autre est dans le doute ce qui me va bien aussi. Et pourtant ce roman se situe en 2017, au moment de l’élection présidentielle qui verra la vctoire d’Emmanuel Macron et divisera autant la droite que la gauche. Ce n’est que la toile de fond du roman, qui décortique un secret de famille à travers une femme de cinquante ans qui est obligée de prendre un tournant dans sa vie : elle a du mal à rester dans le monde de l’écriture, elle doit déménager, car son ex un certain Kostas dont elle est divorcée, avait obtenu grâce à se amis du PS un logement social qu’elle doit quitter. Car depuis l’affaire Fillon, les journalistes seraient plus regardants pour ce genre de passe droit, ses enfants sont pratiquement adultes et elle vient de perdre sa mère. Elle retourne donc chez sa mère dans un village rural, (que j’ai situé en Aveyron) et là on comprend peu à peu que Valentine n’accepte pas la mort de sa mère qui revient vers elle sous forme d’hallucinations. Le passé de Valentine est douloureux, même si elle ne s’en souvient pas très bien, elle a oublié ou refoulé des souvenirs traumatisants à propos de son père. Peu à peu les fils de l’histoire vont se remettre en place et la fin est surprenante. Bien sûr, c’est un peu idyllique mais tout à fait dans l’air du temps : la vie en communauté intergénérationnelle est sans doute une des solutions pour aider les personnes âgées. à supporter la solitude. Son frère Fred, le champion cycliste au cœur tendre, part lui aussi dans un divorce qui va être compliqué. Le retour au village de sa sœur va sans doute l’aider. Toute la petite communauté du village où ils ont grandi, crée une société d’entraide ambiance sympathique que l’on peut trouver un peu facile, mais parfois on a besoin de romans où tout n’est pas noir ni glauque ! Les secrets de la famille viennent de la vie de leur parents ! ah la génération de 68 et la libération sexuelle : ça laisse des traces et des problèmes à résoudre aux enfants, ce n’est pas toujours faciles pour eux Bref un roman agréable et qui permet de passer des soirées loin des problèmes si graves de notre planète. Je dois à Gambadou l’achat et donc la lecture de ce roman, et si contrairement à mes habitudes je le fais paraître ce billet le lendemain du livre d’Anne-Marie Garat « Chambre noire », c’est pour souligner à quel point deux récits de secrets de famille peuvent donner des récits différents. Cette auteure écrit souvent pour l’adolescence mais je dois avoir gardé un côté ado , car j’aime toujours lire ses romans. Ici il s’agit d’un roman adulte, mais que les adolescents aimeront lire, j’en suis certaine. Donc après, « le temps des miracles« , « pépites » » Et je danse aussi« , « l’aube sera grandiose , voici donc » Valentine, ou la belle saison ». Autant dans le roman d’Anne-Marie Garat , on sentait l’engagement de l’écrivaine pour obtenir un style recherché, poétique et littéraire, au point de parfois devenir difficile à comprendre, autant Anne-Laure Bondoux cherche à faire passer ses sentiments et son récit dans une langue d’une simplicité qui me va bien. Autant l’une est sûre de ses postions idéologiques de gauche , autant l’autre est dans le doute ce qui me va bien aussi. Et pourtant ce roman se situe en 2017, au...
    Lire la suite
    En lire moins
  • la_bibliotheque_de_mikado 02/01/2024
    Ce roman m’a permis de découvrir la plume d’Anne-Laure BONDOUX que je ne connaissais pas du tout. En débutant cette lecture je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, je n’avais pas du tout lu la 4ème de couverture. J’ai fais aveuglément confiance à Alice. Valentine décide de faire une pause dans sa vie et de partir quelques temps dans la maison familiale. Là bas, elle va retrouver sa mère Monette et son chat Léon. lors d’une séance de ménage matinale, Valentine va tomber sur une série de photo de classe mais l’un des visages a été recouvert au marqueur noir. Impossible pour Valentine de se remémorer de qui il s’agit. Valentine va donc décider de retrouver l’identité de cette personne. Se sera peut-être l’occasion pour elle de se remettre en ordre certains évènements de son enfance.
  • Cindylit 19/09/2023
    Cela faisait 3 ans que ce roman était dans ma PAL et cette histoire a été une belle surprise et découverte ! On peut le qualifier de doudou car c'était un réel plaisir de retourner aux côtés de Valentine, son frère Fred et tous les personnages qui gravitent autour d'eux. Une plongée dans un village tranquille dans la campagne française. Des souvenirs d'enfance, des secrets de famille, du soutien et de l'amour : voilà ce que renferme ce livre.
  • charlenepiaia 29/07/2023
    Une bien jolie histoire qui m'a bien embarquée alors que je n'aurai pas parié dessus ! Roman léger, qui convient à toute les saisons, pour un peu qu'on cherche de la douceur. Au début j'ai cru à de l'ennui, mais des surprises et des rebondissements à la pelle, une douceur, des personnages très touchants, go #x1f60c
  • slge80 09/05/2023
    Roman touchant, rempli de tendresse, une écriture facile et fine d'Anne-Laure Bondoux. Valentine, esseulée, sans emploi, divorcée, quitte Paris pour revenir dans la demeure familiale. Son Frère la rejoint, lui même dans une situation familiale compliquée. Au détour d'un grand ménage, Valentine tombe sur un secret de famille qui va bouleverser sa vie, celle de son frère Fred et de leur village. Tout y est, trahison, amour, secret de famille, amitié, fraternité, une vraie histoire de vie ! Un roman feel-good, qui fait du bien !
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.