RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Verdict

            Pocket
            EAN : 9782266207508
            Code sériel : 14508
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 108 x 177 mm
            Verdict

            Johan-Frédérik HEL GUEDJ (Traducteur)
            Date de parution : 12/11/2015
            Licencié d’un grand cabinet d’avocats d’affaires à la suite d’une sordide histoire de drogue, Joel Deveraux use sa robe sur les bancs des comparutions immédiates. Commis d’office à Brooklyn, il enchaîne les dossiers les plus minables – jusqu’à sa première affaire de meurtre. Suspect noir, victime blanche : le procès s’annonce... Licencié d’un grand cabinet d’avocats d’affaires à la suite d’une sordide histoire de drogue, Joel Deveraux use sa robe sur les bancs des comparutions immédiates. Commis d’office à Brooklyn, il enchaîne les dossiers les plus minables – jusqu’à sa première affaire de meurtre. Suspect noir, victime blanche : le procès s’annonce compliqué pour la défense. Associé à Myra Goldstein, une avocate talentueuse et cassante, Joel va vite apprendre que la vérité, au tribunal, importe moins que la vraisemblance. Après tout, seul compte le verdict…

            « Verdict offre un passionnant laissez-passer dans les arcanes de la justice. Et livre une intrigue policière terriblement addictive. » Grazia

            « Une fois que vous aurez ouvert ce livre, vous ne pourrez plus le refermer. » The Washington Post
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266207508
            Code sériel : 14508
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Lorsqu’on se demandera quels ont été les meilleurs premiers romans de l’année, nul doute que Verdict figurera à la toute première place. C’est dans son genre un roman exceptionnel. Méfiez-vous tout de même, une fois que vous aurez ouvert ce livre, vous ne pourrez plus le refermer. »
            The Washington Post
            « Rondement mené, solide et documenté. » Livres Hebdo
            « Verdict offre un passionnant laissez-passer dans les arcanes de la justice. Et livre une intrigue policière terriblement addictive. » Grazia

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Derfuchs Posté le 28 Mars 2019
              Je suis très amateur de polars juridiques. Je ne connaissais pas cet auteur, il avait bonne presse chez les babelionautes, j'ai donc fait connaissance avec son écriture et bien m'en a pris. C'est un premier roman, certes il faut bien commencer, mais certains commencent mieux que d'autres et c'est le cas, ici, pour Justin Peacock. Ce dernier, avocat de formation, connaît forcément la chanson. Un noir accusé d'avoir tué un blanc et blessé un autre noir, tel est le thème du bouquin. L'avocate principale déléguée sur cette affaire est Myra, Joël, notre héros, le scripteur lui est adjoint. Il plaidera, à un moment, de façon stratégique, Myra restant maître du dossier. Peacock place son intrigue chez les dealers, drogués, petits chefs de gangs et affidés. Il n'y a pas vraiment de nouveauté, il s'agit d'une affaire classique dans ce genre, rivalité, argent dû, retard à payer, embrouilles, femmes et, forcément, bagarre amenant au dérapage. Joël a un passé qui l'a amené d'un cabinet réputé à un cabinet nettement moins huppé aux affaires de commis d'office. Commis d'office ou non, ce qui compte c'est le résultat, le verdict. Aussi, classiquement la construction est basée sur le procès, pièce maitresse du roman :... Je suis très amateur de polars juridiques. Je ne connaissais pas cet auteur, il avait bonne presse chez les babelionautes, j'ai donc fait connaissance avec son écriture et bien m'en a pris. C'est un premier roman, certes il faut bien commencer, mais certains commencent mieux que d'autres et c'est le cas, ici, pour Justin Peacock. Ce dernier, avocat de formation, connaît forcément la chanson. Un noir accusé d'avoir tué un blanc et blessé un autre noir, tel est le thème du bouquin. L'avocate principale déléguée sur cette affaire est Myra, Joël, notre héros, le scripteur lui est adjoint. Il plaidera, à un moment, de façon stratégique, Myra restant maître du dossier. Peacock place son intrigue chez les dealers, drogués, petits chefs de gangs et affidés. Il n'y a pas vraiment de nouveauté, il s'agit d'une affaire classique dans ce genre, rivalité, argent dû, retard à payer, embrouilles, femmes et, forcément, bagarre amenant au dérapage. Joël a un passé qui l'a amené d'un cabinet réputé à un cabinet nettement moins huppé aux affaires de commis d'office. Commis d'office ou non, ce qui compte c'est le résultat, le verdict. Aussi, classiquement la construction est basée sur le procès, pièce maitresse du roman : présentation, enquête, procès et verdict, dénouement. Le début est un peu lent, l'intrigue monte en puissance, alors, page après page pour prendre le lecteur et ne plus le lâcher, le ficelant de fait à son fauteuil, jusqu'au dénouement que, personnellement, je ne voyais pas venir. C'est de la belle ouvrage! Les personnages jouent habilement le rôle qu'ils se sont vus confier par l'auteur, les dialogues claquent et sont vifs quand il le faut, le langage des rues, tel qu'il doit être parlé là-bas, quant-au procès, les échanges procureur/avocats de la défense, les interrogatoires et contre interrogatoires un régal. Bref pourquoi s'en priver?
              Lire la suite
              En lire moins
            • Jerome_C Posté le 8 Septembre 2018
              Avis écrit en mars 2011 Joël est un brillant avocat d'affaires dans un cabinet réputé de New York. Depuis sa sortie d'Harvard tout lui réussi jusqu'à ce qu'il cède à la tentation de la drogue et que son fournisseur, collaboratrice du cabinet, trouve la mort au sein de celui-ci. Licencié du cabinet, suspendu par le barreau new-yorkais, il sera obligé d'accepter un travail de commis d'office pour pouvoir pratiquer à nouveau le droit. Réduit à traiter de simples affaires de délinquance il rêve de s'occuper d'affaires plus consistantes. Ce jour viendra lorsqu'un dealer noir est accusé du meurtre d'un jeune étudiant juif et blanc. Au regard de l'ampleur de l'affaire, il devra venir en aide à l'avocate également commis d'office Myra. Dans cette affaire où rien n'est simple, les avocats devront tout démontrer, de la justesse des faits au passé du jeune étudiant, en passant au crible les relations qu'avaient l'ensemble des protagonistes. C'est un procès médiatique avec plein de rebondissements auquel les avocats vont devoir faire face. Vont-ils arriver à démontrer que leur client est non coupable ? Mais l'est-il vraiment ? N'y a t-il pas un risque pour l'avocat d'être à nouveau tenté par la drogue ? Mon avis... Avis écrit en mars 2011 Joël est un brillant avocat d'affaires dans un cabinet réputé de New York. Depuis sa sortie d'Harvard tout lui réussi jusqu'à ce qu'il cède à la tentation de la drogue et que son fournisseur, collaboratrice du cabinet, trouve la mort au sein de celui-ci. Licencié du cabinet, suspendu par le barreau new-yorkais, il sera obligé d'accepter un travail de commis d'office pour pouvoir pratiquer à nouveau le droit. Réduit à traiter de simples affaires de délinquance il rêve de s'occuper d'affaires plus consistantes. Ce jour viendra lorsqu'un dealer noir est accusé du meurtre d'un jeune étudiant juif et blanc. Au regard de l'ampleur de l'affaire, il devra venir en aide à l'avocate également commis d'office Myra. Dans cette affaire où rien n'est simple, les avocats devront tout démontrer, de la justesse des faits au passé du jeune étudiant, en passant au crible les relations qu'avaient l'ensemble des protagonistes. C'est un procès médiatique avec plein de rebondissements auquel les avocats vont devoir faire face. Vont-ils arriver à démontrer que leur client est non coupable ? Mais l'est-il vraiment ? N'y a t-il pas un risque pour l'avocat d'être à nouveau tenté par la drogue ? Mon avis : un roman de 369 pages, publié en septembre 2010. L'auteur, Justin Peacock, est avocat. Il vit à Brooklyn et a eu à traiter de nombreuses affaires criminelles. C'est son premier roman. Il a reçu une critique unanime pour la justesse de l'écriture tant dans les faits que dans l'avancée du récit. A lire.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Ericdesh Posté le 21 Août 2017
              Un très bon "polar juridique", digne des meilleurs Connelly avec son personnage de Mickey Haller. La lecture est agréable, les personnages intéressants et l'intrigue efficace. De très bon moments de lecture.
            • XCCX Posté le 5 Février 2016
              J'ai beaucoup aimé ce livre. Le déroulement du procès est détaillé, mais pas trop, juste ce qu'il faut pour accrocher. Les personnages sont très bien décrits ; on peut ressentir l'ambiance lors du procès. Et la fin, pourtant prévisible, arrive toutefois à me surprendre, parce que au fil des pages, j'en aurais presque oublier l'évidence.
            • JIEMDE Posté le 20 Décembre 2015
              "Élu meilleur thriller de l'année par le Washington Post" annonce Pocket en couverture. Méfiance donc du lecteur averti, toujours circonspect face aux artifices marketing des éditeurs, mauvaises expériences passées oblige. Eh bien en l'occurence j'avais tort. Car Verdict est un excellent thriller juridique, où flics, détectives et autres privés en mal de rédemption laissent ici la vedette à deux avocats, Myra et Joël, exerçant leur profession dans l'ingrat segment des commis d'office. L'une par vocation, parce qu'il faut bien démarrer par quelque chose avant d'évoluer ; l'autre, ancien avocat d'affaire virtuose, à la suite d'une déchéance professionnelle et personnelle sur fond d'héroïne. L'affaire qui les réunit semble simple, trop simple pour les défenseurs persuadés de l'innocence de leur client, accusé de meurtre dans le quartier new-yorkais des dealers, les Gardens. Ils vont alors chercher et chercher encore une troisième voie. Et la trouver. Vraiment ? Justin Peacock a "construit" son livre méthodiquement, classiquement : au début, il pose le décor et ses personnages. C'est nécessaire, mais pas vraiment enthousiasmant. Il faut tenir... Puis vient le moment de l'enquête : pas de rebondissements à chaque chapitre : on n'est pas dans un page turner mais peu à peu, la réflexion s"installe, les questions affleurent,... "Élu meilleur thriller de l'année par le Washington Post" annonce Pocket en couverture. Méfiance donc du lecteur averti, toujours circonspect face aux artifices marketing des éditeurs, mauvaises expériences passées oblige. Eh bien en l'occurence j'avais tort. Car Verdict est un excellent thriller juridique, où flics, détectives et autres privés en mal de rédemption laissent ici la vedette à deux avocats, Myra et Joël, exerçant leur profession dans l'ingrat segment des commis d'office. L'une par vocation, parce qu'il faut bien démarrer par quelque chose avant d'évoluer ; l'autre, ancien avocat d'affaire virtuose, à la suite d'une déchéance professionnelle et personnelle sur fond d'héroïne. L'affaire qui les réunit semble simple, trop simple pour les défenseurs persuadés de l'innocence de leur client, accusé de meurtre dans le quartier new-yorkais des dealers, les Gardens. Ils vont alors chercher et chercher encore une troisième voie. Et la trouver. Vraiment ? Justin Peacock a "construit" son livre méthodiquement, classiquement : au début, il pose le décor et ses personnages. C'est nécessaire, mais pas vraiment enthousiasmant. Il faut tenir... Puis vient le moment de l'enquête : pas de rebondissements à chaque chapitre : on n'est pas dans un page turner mais peu à peu, la réflexion s"installe, les questions affleurent, les personnages prennent du corps et de l'intérêt. Et enfin, vient le procès. Et ses suites. Et c'est là que le livre prend tout son intérêt : pas de coup de théâtre ni de révélation magistrale, mais une puissance et une profondeur de réflexion qui s'installe peu à peu, laissant à la fin le lecteur confronté à sa propre perception et à son jugement. Pas facile. J'ai beaucoup apprécié le rythme de ce thriller et sa montée en puissance au fil des pages. C'est un livre efficace, qui ne cède à aucun des - faciles - artifices classiques du genre dont tant d'auteurs de polars/thrillers raffolent. Demain, j'achète le suivant, Au-dessus des lois.
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.