Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266256353
Code sériel : 16298
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Vongozero

Raphaëlle PACHE (Traducteur)
Date de parution : 10/03/2016
Moscou ne répond plus. À quelques kilomètres de la capitale, mise en quarantaine, le village d’Anna et Sergueï s’attend au pire. Bientôt, les pillards, bientôt, le chaos… L’épidémie qui a frappé les grandes villes et paralysé le monde marche droit sur eux. Il faut fuir, le plus vite possible. Avec... Moscou ne répond plus. À quelques kilomètres de la capitale, mise en quarantaine, le village d’Anna et Sergueï s’attend au pire. Bientôt, les pillards, bientôt, le chaos… L’épidémie qui a frappé les grandes villes et paralysé le monde marche droit sur eux. Il faut fuir, le plus vite possible. Avec une poignée de voisins et l’ex-femme de Sergueï, le convoi s’organise : vivres, essence… Rester soudés, malgré les dissensions, l’égoïsme, la panique, et l’instinct de survie qui reprend ses droits et lève les masques. En ligne de mire, un lac perdu et un refuge coupé du monde : Vongozero…

« Yana Vagner conte l'exode d'une dizaine d'individus, entre jalousie et paranoïa. Et sonde avec finesse les rapports psychologiques entre ces alliés de circonstance. » Le Monde des livres

« Entre huis clos et road-movie, un thriller psychologique glaçant où l'homme sauve sa peau au prix de son humanité. » Madame Figaro
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266256353
Code sériel : 16298
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un formidable récit psychologique sur les affres de la vie d’une communauté plongée dans la peur. Fascinant. » Le Parisien
« Entre huis clos et road-movie, un thriller psychologique glaçant où l’homme sauve sa peau au prix de son humanité. » Madame Figaro
« Vongozero (…) est l’épopée de Robinson d’aujourd’hui, de naufragés de la route. Les épreuves à surmonter obéissent aux lois du genre, elles sont d’ordre technique, humain, éthique (…) Une sacrée découverte. » Lire, spécial polar, les 10 meilleurs
« La Russe Yana Vagner conte donc l’exode d’une dizaine d’individus, entre jalousie et paranoïa. Et sonde avec finesse les rapports psychologiques entre ces alliés de circonstance. » Le Monde des livres
« C’est drôle, élégant, nerveux, saturé d’adrénaline, mâtiné de tendresse et de fiel, éminemment féminin, jamais mièvre. Un poing américain dans un gant de velours, une bombe à neutrons dans une jolie poupée russe. » Transfuge
« Pour son premier roman, l’écrivain russe Yana Vagner raconte avec force un exode dantesque, qui sera d’ailleurs bientôt adapté pour le cinéma… Vongozero nous tient en haleine du début à la fin. » Lire supplément rentrée littéraire
« Il s’agit d’un premier roman ! Dur à croire tant son auteure nous tient en haleine tout au long de ce road-movie psychologique d’une intensité rare. » Femme actuelle
« Sur une trame de film catastrophe, Yana Vager fait montre d’une belle psychologie. » Nouvel Obs
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • anastasibia Posté le 6 Mars 2020
    Coup de cœur pour ce roman terriblement d’actualité… Une pandémie décime le monde entier. Les morts se comptent par milliers et les survivants se confinent. Les grandes capitales ne répondent plus ou sont en quarantaine. Le chaos commence à devenir un mode de vie. Pour Anna et ses proches, la seule solution reste la fuite ! Vongozero semble être le dernier lieu pour survivre, un lac perdu à des milliers de kilomètres de la « civilisation ». A travers l’exode d’une dizaine de personnes, on suit leur périple à travers la Russie. Tout le monde est sur ces gardes car les problèmes et le danger peuvent surgir à tout moment. A travers les pensées et les actions de ces protagonistes, la tension monte et on vit à travers eux cette exode. On n’a juste qu’une envie : qu’ils arrivent à bon port, sains et saufs… On se sent transporter par le récit et on serre les dents involontairement à chaque problématique rencontrée. Ce roman m’a fait penser au prix Pulitzer 2007, La route de Cormac McCarthy, par le dépouillement du récit et des descriptifs courts sans emphase. Quel suspense juste distillé par les mots, je recommande vivement !
  • boubili Posté le 1 Mars 2020
    Un virus inconnu provoque fièvre, toux et finalement la mort des gens infectés. Toutes les grandes villes sont en quarantaine. Dans la banlieue moscovite, Anna, son fils Micha et son compagnon Serguei sont bien décidés à fuir les villes avant que les choses ne dégénèrent. Ils choisissent d'aller à Vongozero, où Serguei possède une cabane sur une île inhabitée, au nord, près de la Finlande. Au cours de leur préparation (gazole, vivres, etc) différentes personnes vont se joindre à leur groupe. Ensuite le voyage commence. La route ne sera pas de tout repos entre les pillards et les malades. J'ai bien aimé ce roman, malgré quelques longueurs. L'autrice arrive à nous faire ressentir les rigueurs des hivers russes, le froid glaçant, mais aussi l'angoisse de l'inconnu. Leur société s'effondre, il n'y a plus de règles, chacun essaie de survivre. Petit bémol, j'ai eu du mal à éprouver de l'empathie pour Anna, le personnage principal. J'avais envie de la secouer la plupart du temps. Je pense quand même que je lirais la suite de ce roman.
  • honoliscious Posté le 29 Octobre 2019
    Un post-apo qui traite également le drame familial avec une finesse extrême.
  • collectifpolar Posté le 10 Juillet 2019
    Dans un monde décimé par une pandémie, huit adultes et trois enfants décident de quitter Moscou avant que la ville ne soit envahie par les autres survivants. Sous une neige glaciale, équipés de biens de première nécessité, ils tentent de gagner le lac Vongozero, près de la frontière finlandaise. Ce premier roman de l'auteur russo-tchèque, Yana Vagner, Vongozero, est un roman remarquable. Initialement publiée peu à peu sur le blog de l’auteur, cette histoire de survie magistrale a suscité un tel enthousiasme qu’elle a fait l’objet d’une enchère entre éditeurs. C'est un récit post-apocalyptique parfaitement réaliste. Il nous entraine dans un road-movie tragique et terrifiant. Et nous suivons Anna et sa famille, nous entrons en empathie avec eux, avec elle. On souffre et on tente de survivre. La psychologie des personnages est ciselée à merveille. A telle point que l'on se pose la question de nos réactions dans une telle situation de stress. Il faut dire que le climat sous ces latitudes n'est pas clément, le froid, la neige, la nuit. Tout cela concours à nous glacer les sangs. De plus l'auteur restitue parfaitement l'atmosphère anxiogène de ce périple de l’extrême. Son écriture sèche, nerveuse et particulièrement précise rajoute à la tension ambiante. Ça se... Dans un monde décimé par une pandémie, huit adultes et trois enfants décident de quitter Moscou avant que la ville ne soit envahie par les autres survivants. Sous une neige glaciale, équipés de biens de première nécessité, ils tentent de gagner le lac Vongozero, près de la frontière finlandaise. Ce premier roman de l'auteur russo-tchèque, Yana Vagner, Vongozero, est un roman remarquable. Initialement publiée peu à peu sur le blog de l’auteur, cette histoire de survie magistrale a suscité un tel enthousiasme qu’elle a fait l’objet d’une enchère entre éditeurs. C'est un récit post-apocalyptique parfaitement réaliste. Il nous entraine dans un road-movie tragique et terrifiant. Et nous suivons Anna et sa famille, nous entrons en empathie avec eux, avec elle. On souffre et on tente de survivre. La psychologie des personnages est ciselée à merveille. A telle point que l'on se pose la question de nos réactions dans une telle situation de stress. Il faut dire que le climat sous ces latitudes n'est pas clément, le froid, la neige, la nuit. Tout cela concours à nous glacer les sangs. De plus l'auteur restitue parfaitement l'atmosphère anxiogène de ce périple de l’extrême. Son écriture sèche, nerveuse et particulièrement précise rajoute à la tension ambiante. Ça se lit  comme un roman psychologique, un thriller, mais derrière se cachent quelques thématiques bien senties : la position de la femme dans certain pays, notre mode de vie privilégié d'occidentaux... Surtout ne passez pas à coté de ce petit bijou que nous offre une nouvelle fois Mirobole éditions.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lehibook Posté le 21 Mai 2019
    L’apocalypse est un virus : foudroyant , il ravage Moscou ,toute la Russie ,le monde entier . Un petit groupe tente de survivre en tentant de rejoindre depuis la capitale un chalet perdu vers la frontière finlandaise. Ce pourrait n’être qu’une enième variante sur « le jour d’après » dont la création contemporaine est friande . Mais au-delà des angoissantes péripéties de cette fuite devant la mort la romancière par sa maîtrise de la psychologie de ses personnages nous plonge au cœur même d’interrogations essentielles : que ferions-nous dans un cas pareil ? Que resterait-il de nos « valeurs » , de nos liens affectifs Une véritable réussite
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Épidémie de nuits blanches : 10 romans rongés par la pandémie

    Cloîtré chez vous, vous êtes en boucle sur l'épidémie du coronavirus et commencez légèrement à perdre la tête ? Cher lecteur, nous avons la solution à vos problèmes : des romans qui imaginent des vastes pandémies et autres fléaux prêts à dévaster notre douce planète. Si comme nous, vous trouviez que l'atmosphère n’était pas assez anxiogène, cette sélection de livres devrait vous plaire (ou vous angoisser, c'est vous qui voyez).

    Lire l'article