Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266307406
Code sériel : 7293
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 656
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
Vorrh
Nathalie Mège (traduit par)
Date de parution : 22/09/2022
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Vorrh

Nathalie Mège (traduit par)
Date de parution : 22/09/2022
« Lisez ce livre et émerveillez-vous ! » Alan Moore
La Vorrh est une forêt merveilleuse et effrayante, tous ceux qui y pénètrent y trouvent soit la mort, soit l’oubli. Elle exerce pourtant une fascination quasi magnétique et un attrait... La Vorrh est une forêt merveilleuse et effrayante, tous ceux qui y pénètrent y trouvent soit la mort, soit l’oubli. Elle exerce pourtant une fascination quasi magnétique et un attrait irrésistible. Il se dit même que le jardin d’Éden y serait dissimulé...
La Vorrh est un lieu infini qui abrite toutes...
La Vorrh est une forêt merveilleuse et effrayante, tous ceux qui y pénètrent y trouvent soit la mort, soit l’oubli. Elle exerce pourtant une fascination quasi magnétique et un attrait irrésistible. Il se dit même que le jardin d’Éden y serait dissimulé...
La Vorrh est un lieu infini qui abrite toutes sortes d’étranges créatures : démons, fantômes, cyclopes… Personne ne l’a jamais exploré en entier, il serait sans fin, et il effraye les habitants de la région.
Pourtant, un homme a entrepris le périple. William, un ancien soldat qui a tout abandonné pour suivre une sorcière, sa bien-aimée Este. À sa mort, il a, suivant d'antiques rituels, emprisonné son esprit dans un arc et, écoutant ses murmures, s’est lancé sur la route…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266307406
Code sériel : 7293
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 656
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Épique, surréaliste et poétique, Vorrh est l'une des œuvres de fantasy les plus originales et les plus marquantes de ces dernières années. »


 
Meriem Djebli / Lire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • la_bibliomage 05/01/2022
    Une déception pour ce livre que j'avais depuis un moment dans ma liseuse, suite aux conseils d'une apprentie libraire. Le résumé était plus que tentant, cette forêt qui des droits sur la vie ou la mémoire de ceux qui la traversent ; et les critiques plus qu'enthousiastes. Je me suis donc moi aussi lancée à l'assaut de cette mystérieuse Vorrh.#8288; Tsungali, Ismaël, Ghertrude... On suit de nombreux personnages dont la vie semble tourner autour de la Vorrh, cette forêt millénaire qui pousse en marges de leur vie. Un endroit inquiétant, magique et meurtrier dont les lois immuables surpassent celles de la société des hommes.#8288; Pour ma part, la lecture a été laborieuse. J'ai rarement eu autant de mal à prendre un livre en main une fois commencé. Les personnages et leur point de vue se succèdent au fil des chapitres et je n'ai pas toujours compris la cohérence qui rendait les choses plus fluides. J'ai pensé plusieurs fois à abandonner mais il y a avait toujours quelque chose pour m'en empêcher. L'histoire est prenante, mais sans plus et le foisonnements de détails et d'impressions a nui, pour moi, au plaisir de la lecture. #8288; Toutefois, je ne peux m'empêcher de penser que c'est un... Une déception pour ce livre que j'avais depuis un moment dans ma liseuse, suite aux conseils d'une apprentie libraire. Le résumé était plus que tentant, cette forêt qui des droits sur la vie ou la mémoire de ceux qui la traversent ; et les critiques plus qu'enthousiastes. Je me suis donc moi aussi lancée à l'assaut de cette mystérieuse Vorrh.#8288; Tsungali, Ismaël, Ghertrude... On suit de nombreux personnages dont la vie semble tourner autour de la Vorrh, cette forêt millénaire qui pousse en marges de leur vie. Un endroit inquiétant, magique et meurtrier dont les lois immuables surpassent celles de la société des hommes.#8288; Pour ma part, la lecture a été laborieuse. J'ai rarement eu autant de mal à prendre un livre en main une fois commencé. Les personnages et leur point de vue se succèdent au fil des chapitres et je n'ai pas toujours compris la cohérence qui rendait les choses plus fluides. J'ai pensé plusieurs fois à abandonner mais il y a avait toujours quelque chose pour m'en empêcher. L'histoire est prenante, mais sans plus et le foisonnements de détails et d'impressions a nui, pour moi, au plaisir de la lecture. #8288; Toutefois, je ne peux m'empêcher de penser que c'est un parti pris de l'auteur. Ce n'est pas une lecture qui a pour but d'être fluide et facile, au contraire elle est tortueuse et semée d'embuches, un peu comme la vie des personnages que l'on suit. C'est malaisant, très sombre et c'en est presque physique tellement c'est dérangeant. Et en cela, je trouve que l'écriture de Catling est franchement géniale, elle nous met dans l'ambiance de la Vorrh.#8288; Il m'a fallu plusieurs jours pour digérer cette lecture et réfléchir à mon avis. Une fois terminée, j'aurais voulu mettre une seule étoile... mais avec le recul je me rends compte que c'est une lecture qui m'a marquée et dont j'ai apprécié, non pas l'histoire, mais l'écriture.#8288;
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesFantasydAmanda 03/01/2022
    --- Un style relativement hermétique --- Le style de B. Catling est unique en son genre. Cependant, il faut réussir à en venir à bout, car l’auteur adore se lancer dans des tirades ô combien sibyllines. Je l’avoue, je perdais parfois le fil du récit, me perdant dans ces passages. J’ai pourtant essayé de les relire plusieurs fois pour mieux comprendre, mais le mystère demeurait entier. Tel était bien le but de l’auteur, je pense. Et quel dommage ! En fin de compte, ces longueurs n’ont fait qu’alourdir le texte. Heureusement, lorsque l’histoire s’inscrit dans le réel, si tant est que l’on puisse dire cela d’une oeuvre aussi abstraite, j’étais véritablement conquise. --- Des personnages au destin unique --- Sachez-le : le synopsis ne fait mention que d’un seul homme, mais Vorrh est un roman choral qui apprécie tout relater de la vie de ses héros. De leur plus tendre enfance jusqu’à leur fin en passant par leurs moments de gloire, le scénario est bâti sur leur existence et leur lien avec la forêt. Bien évidemment, d’autres personnages restent volontairement dans l’ombre afin de ne pas dévoiler les dessous de l’histoire, que je n’ai toujours pas devinés d’ailleurs, mais j’y reviendrai. Alors, ces personnages. Est-ce que... --- Un style relativement hermétique --- Le style de B. Catling est unique en son genre. Cependant, il faut réussir à en venir à bout, car l’auteur adore se lancer dans des tirades ô combien sibyllines. Je l’avoue, je perdais parfois le fil du récit, me perdant dans ces passages. J’ai pourtant essayé de les relire plusieurs fois pour mieux comprendre, mais le mystère demeurait entier. Tel était bien le but de l’auteur, je pense. Et quel dommage ! En fin de compte, ces longueurs n’ont fait qu’alourdir le texte. Heureusement, lorsque l’histoire s’inscrit dans le réel, si tant est que l’on puisse dire cela d’une oeuvre aussi abstraite, j’étais véritablement conquise. --- Des personnages au destin unique --- Sachez-le : le synopsis ne fait mention que d’un seul homme, mais Vorrh est un roman choral qui apprécie tout relater de la vie de ses héros. De leur plus tendre enfance jusqu’à leur fin en passant par leurs moments de gloire, le scénario est bâti sur leur existence et leur lien avec la forêt. Bien évidemment, d’autres personnages restent volontairement dans l’ombre afin de ne pas dévoiler les dessous de l’histoire, que je n’ai toujours pas devinés d’ailleurs, mais j’y reviendrai. Alors, ces personnages. Est-ce que je me suis vraiment attachée à eux ? Je n’en suis pas certaine. Certes, j’étais captivée par leur destin, en particulier celui de Maclish, mais je n’étais pour autant pas attendrie par leurs malheurs. Quoiqu’Ismaël fait peut-être figure d’exception. Toutefois, mon absence d’attachement a quelque peu amoindri mon plaisir de lecture. Par chance, le mystère a suffi. --- Et quel mystère ! --- Lire Vorrh, c’est accepter l’idée de ne pas tout savoir, de ne pas tout comprendre. Est-ce que ce fut mon cas ? En partie, oui. Néanmoins, je suis quelque peu frustrée par le dénouement. En effet, l’utilité de certains personnages m’échappe, tout comme ce qui les lie vraiment. Or, le deuxième volet annonce un changement de héros. Vais-je réellement obtenir des réponses à mes questions dans la suite ? Je n’en suis pas sûre. Quant à savoir où l’auteur veut en venir, c’est le flou total ! Quoi qu’il en soit, j’ai – à ma plus grande surprise – apprécié la dimension religieuse de l’intrigue. Celle-ci sera d’ailleurs développée dans le deuxième opus, ce qui me pousse à le sortir de ma PAL très bientôt ! --- Alors, lire ou ne pas lire Vorrh ? --- Si vous n’êtes pas un habitué des lectures étranges, je vous déconseille fortement cette série qui pourrait bien vous perdre en chemin. Dans le cas contraire, si vous êtes justement à la recherche de quelque chose de différent, Vorrh est peut-être fait pour vous. En ce qui me concerne, j’ai bien l’intention d’aller jusqu’au bout de la trilogie !
    Lire la suite
    En lire moins
  • VeryImportantBook 03/07/2021
    Alerte Ovni littéraire! Rien qu'au titre, on se doute qu'on va partir hors des sentiers battus. J'ai du m'accrocher les 100 premières pages. L'écriture est plutôt soutenue, l'univers étrange, on ne trouve tout d'abord aucune logique dans l'enchaînement des scènes et des personnages. Pour vous dire, on commence le livre par un mec qui utilise le corps de sa femme morte pour s'en faire un arc. Et pourtant, au bout d'un moment j'ai été happée par l'histoire et cette forêt étrange et mystique qu'est la Vorrh. C'est un roman fantastique et fou, mais tellement riche. Une expérience à vivre quand on n'a pas peur de lire des choses atypiques et de faire un peu d'effort. Car oui ce n'est pas un livre pour débutant ou pour fan de lecture légère style livre de plage😋😛. C'est un livre qui va vous demander un peu d'effort mais qui a vraiment un truc. C'est difficile à expliquer mais c'est vraiment très intéressant. J'ai appris après ma lecture que c'était une trilogie dont uniquement le premier tome a été traduit. Mais honnêtement, je ne m'en étais pas rendue compte. . C'est déjà un beau pavé et la trame principale est résolue dans ce tome. Donc vous pouvez le lire sans vous sentir frustré.
  • FungiLumini 13/06/2021
    Voilà un livre que j’avais trèèèèès envie de lire depuis un certain temps déjà, je remercie Laure pour l’envoi de ce service presse ! Ce fut une lecture très riche, fascinante à bien des points de vue, mais aussi assez éprouvante (j’ai mis deux mois pour finir ce roman). Bien que la couverture n’en dise rien, il s’agit du premier tome d’une trilogie. J’ai hâte de pouvoir découvrir la suite de ce récit atypique qui sort en octobre sous le titre « Les ancêtres » ! Nous suivons de multiples personnages, sans rapport apparent les uns avec les autres à part le fait qu’ils ont un jour été, d’une manière ou d’une autre, au contact de la Vorrh, cette étrange forêt dont personne ne ressort indemne. Cette curieuse fresque de fragments de vie est teintée d’exotisme et de mysticisme, de magie et de science, tout en gardant un caractère assez mystérieux et en penchant parfois dangereusement vers la folie. Il s’y déroule des événements étranges, on y rencontre des personnages particuliers aux mœurs fantasques et secrètes. C’est un ouvrage aux mille facettes, mais dans lequel il est aisé de se perdre. L’ouvrage s’ouvre sur le dépiautage minutieux d’un cadavre pour en faire... Voilà un livre que j’avais trèèèèès envie de lire depuis un certain temps déjà, je remercie Laure pour l’envoi de ce service presse ! Ce fut une lecture très riche, fascinante à bien des points de vue, mais aussi assez éprouvante (j’ai mis deux mois pour finir ce roman). Bien que la couverture n’en dise rien, il s’agit du premier tome d’une trilogie. J’ai hâte de pouvoir découvrir la suite de ce récit atypique qui sort en octobre sous le titre « Les ancêtres » ! Nous suivons de multiples personnages, sans rapport apparent les uns avec les autres à part le fait qu’ils ont un jour été, d’une manière ou d’une autre, au contact de la Vorrh, cette étrange forêt dont personne ne ressort indemne. Cette curieuse fresque de fragments de vie est teintée d’exotisme et de mysticisme, de magie et de science, tout en gardant un caractère assez mystérieux et en penchant parfois dangereusement vers la folie. Il s’y déroule des événements étranges, on y rencontre des personnages particuliers aux mœurs fantasques et secrètes. C’est un ouvrage aux mille facettes, mais dans lequel il est aisé de se perdre. L’ouvrage s’ouvre sur le dépiautage minutieux d’un cadavre pour en faire un arc vibrant de vie et de magie. L’auteur continue sur sa lancée étrange et nous propose des personnages plus originaux les uns que les autres : un cyclope enfermé dans une cave avec d’étranges créatures qui lui enseignent le monde extérieur, un vétéran de guerre traumatisé qui se fera soigner par une machine insolite et qui verra ensuite le monde sous l’angle de la photographie, un mercenaire chargé de parcourir la Vorrh pour tuer le porteur de l’arc, un riche français exubérant qui veut absolument faire du tourisme dans la Vorrh… et tous rencontrent d’autres personnages aussi délurés : un guérisseur aux remèdes douteux, un majordome taiseux, un contre-maître autoritaire, une jeune noble délurée… Toutes ses vies nous sont contées, et des liens ténus sont tissés dans ce premier tome. La Vorrh est un personnage à elle toute seule : sa présence est ancrée en chacun d’une manière ou d’une autre. Elle influence le cours des vies des protagonistes, laissant son empreinte marquée au fer rouge, quand elle ne provoque pas la mort. C’est un labyrinthe végétal dans lequel on ne peut que se perdre, même en croyant connaitre le chemin. Je trouve qu’elle est la mise en abyme du concept littéraire même que l’auteur met en place dans ce roman, ce qui la rend d’autant plus captivante. Bien que fascinant de par sa diversité et son excentricité, ce roman a été pour moi une lecture ardue. J’ai adoré l’ambiance étrange qui en ressort, ainsi que la plume de l’auteur, mais je n’ai jamais vraiment réussi à rentrer dedans, car à chaque fois que je commençais à me passionner pour un personnage, la narration changeait, m’emmenant visiter un autre recoin à défricher, ce qui était assez frustrant. A la fin de ce premier tome, plusieurs des trames principales restent encore inachevées, et j’ai hâte de savoir ce que l’auteur réserve à ces personnages. Ce livre fut une expérience de lecture dépaysante, unique, qui fait du bien de par son étrangeté et sa magie malgré le fait qu’elle n’est pas forcément facile d’accès tout le temps. Un premier tome dense et mystérieux : une fresque étonnante de récits de vie de personnages plus atypiques les uns que les autres, des événements étranges, teintés de fantastique et de magie, nous sont contés avec moult détails et détours. Un roman hors norme, mystique et scientifique à la fois, peut-être un peu difficile d’accès, mais fascinant à bien des égards.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Hank_Huwley 28/10/2020
    Question : peut-on aimer un livre même si on n'a pas vraiment tout compris en le lisant ? Parce que, voyez-vous, j'ai beaucoup aimé ce livre, bien que je ne sois pas sûr d'avoir vraiment tout compris en le lisant. C'est rare. Parce que, voyez-vous toujours ?, d'habitude, quand je ne comprends pas un livre, j'ai du mal à l'apprécier, alors que là, non. Peut-être cela tient-il à la qualité de l'écriture ? Parce que beaucoup de gens disent ça, que vraiment c'est bien écrit, et c'est vrai que vraiment, c'est bien écrit [pour un livre]. J'ai même découvert plein de mots que je ne connaissais pas, enrichissant mon vocabulaire pourtant déjà bien vocabularisé. Je profite d'ailleurs du temps qui m'est imparti pour féliciter la traductrice qui a du joyeusement se triturer les méninges, la version originale devant être velue. Le fait que ce livre soit bien vraiment bien écrit [pour un livre] n'explique cependant pas tout. Il y aussi une forêt étrange et mystérieuse, ce qui est bien, des personnages étranges et mystérieux aussi même si un peu moins que la forêt, et différentes histoires qui s'entremêlent de-ci de-là, avec cette étrange et mystérieuse forêt pour point d'ancrage. N'empêche que j'ai pas tout... Question : peut-on aimer un livre même si on n'a pas vraiment tout compris en le lisant ? Parce que, voyez-vous, j'ai beaucoup aimé ce livre, bien que je ne sois pas sûr d'avoir vraiment tout compris en le lisant. C'est rare. Parce que, voyez-vous toujours ?, d'habitude, quand je ne comprends pas un livre, j'ai du mal à l'apprécier, alors que là, non. Peut-être cela tient-il à la qualité de l'écriture ? Parce que beaucoup de gens disent ça, que vraiment c'est bien écrit, et c'est vrai que vraiment, c'est bien écrit [pour un livre]. J'ai même découvert plein de mots que je ne connaissais pas, enrichissant mon vocabulaire pourtant déjà bien vocabularisé. Je profite d'ailleurs du temps qui m'est imparti pour féliciter la traductrice qui a du joyeusement se triturer les méninges, la version originale devant être velue. Le fait que ce livre soit bien vraiment bien écrit [pour un livre] n'explique cependant pas tout. Il y aussi une forêt étrange et mystérieuse, ce qui est bien, des personnages étranges et mystérieux aussi même si un peu moins que la forêt, et différentes histoires qui s'entremêlent de-ci de-là, avec cette étrange et mystérieuse forêt pour point d'ancrage. N'empêche que j'ai pas tout compris, et que même si j'ai beaucoup aimé, ça m'énerve aussi un peu, parce que je suis comme ça, je m'énerve vite aussi un peu. Comme si, à la lecture de cet ouvrage, je me perdais moi-même au cœur de cette étrange et mystérieuse forêt... Oh ! Et si je venais de comprendre seulement maintenant que c'est seulement en ne comprenant pas tout qu'on peut comprendre ce que l'on ressent en pénétrant cette étrange et mystérieuse forêt ? Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu. En tout cas, ce qui reste sûr comme de l'eau de roche, c'est que c'est un livre qui est vraiment bien écrit [pour un livre].
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.