Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266280525
Code sériel : 17105
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Voyages en Autistan : chroniques des Carnets du monde

Date de parution : 05/04/2018
Pour cette deuxième saison de ses Voyages en Autistan, Josef Schovanec, philosophe-baroudeur, nous emmène dans un étonnant périple où le réel et l’autre ne cessent d'interroger – de l'apprentissage de l'humour juif à Tel-Aviv à l'observation des chevaux en liberté au Kirghizistan, en passant par le souvenir des guérisseurs chasseurs de... Pour cette deuxième saison de ses Voyages en Autistan, Josef Schovanec, philosophe-baroudeur, nous emmène dans un étonnant périple où le réel et l’autre ne cessent d'interroger – de l'apprentissage de l'humour juif à Tel-Aviv à l'observation des chevaux en liberté au Kirghizistan, en passant par le souvenir des guérisseurs chasseurs de fantômes en Martinique.
Cet amoureux des langues, des cultures et globe-trotter polyglotte livre, page après page, son regard empli de poésie, de savoir et d'humour sur un pays, ses habitants, une coutume, une spécialité culinaire, dans un constant souci de l'altérité et où normalité et handicap communiquent.
Ici, Josef Schovanec tisse grande histoire et petites anecdotes recueillies au fil de ses vagabondages, et prouve que voyages et autisme ne sont pas contradictoires.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266280525
Code sériel : 17105
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Contraint de devenir anthropologue au pays des non-autistes, après maints voyages et péripéties, évadé de la camisole chimique autant que des fausses promesses de la normalité, je rêve certains soirs de devenir guide touristique. » – Psychologies, Josef Schovanec

« La grande culture et la personnalité sympathique du voyageur polyglotte font qu’il reste un distrayant conteur. » – Notes bibliographiques
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • loiscama Posté le 10 Mai 2020
    ça y est je vient de terminer la lecture de ce qui est pour moi, le second livre de Joseph Schovanec de lu. On suit les chroniques de cet auteur, qui nous évoque ses voyages. Tous ces voyages ont pour points commun qu'ils l'ont conduit en Autistan. L'Autistan c'est ce pays rêvé par l'auteur (rêvé vraiment ? car au fil des pages on a plutôt l'impression qu'il est assez réel), c'est en fait un pays multiculturel et multilinguistes. C'est en fait tous les petits endroits du monde que l'on découvre à travers les yeux de l'auteur, que ce soit un cimetière, un désert, une bibliothèque, ou encore l'habitat d'un étranger qui nous accueille à bras ouverts. L'Autistan c'est aussi tous ses habitants. Des êtres un peu "fêlés" (c'est un compliment dans la bouche de l'auteur, comem lui même le souligne) que Josef Schovanec s'amuse à débusquer, et à nous en peindre brièvement le portrait. L'Autistan c'est un lieu où la musique n'est pas artificielle et pleines de paillettes mais nous transporte loin, très loin, jusqu'à l'origine du monde et l'aube de notre histoire, comme une sorte de communion avec nos ancêtres. C'est enfin un monde où le ciel est d'un... ça y est je vient de terminer la lecture de ce qui est pour moi, le second livre de Joseph Schovanec de lu. On suit les chroniques de cet auteur, qui nous évoque ses voyages. Tous ces voyages ont pour points commun qu'ils l'ont conduit en Autistan. L'Autistan c'est ce pays rêvé par l'auteur (rêvé vraiment ? car au fil des pages on a plutôt l'impression qu'il est assez réel), c'est en fait un pays multiculturel et multilinguistes. C'est en fait tous les petits endroits du monde que l'on découvre à travers les yeux de l'auteur, que ce soit un cimetière, un désert, une bibliothèque, ou encore l'habitat d'un étranger qui nous accueille à bras ouverts. L'Autistan c'est aussi tous ses habitants. Des êtres un peu "fêlés" (c'est un compliment dans la bouche de l'auteur, comem lui même le souligne) que Josef Schovanec s'amuse à débusquer, et à nous en peindre brièvement le portrait. L'Autistan c'est un lieu où la musique n'est pas artificielle et pleines de paillettes mais nous transporte loin, très loin, jusqu'à l'origine du monde et l'aube de notre histoire, comme une sorte de communion avec nos ancêtres. C'est enfin un monde où le ciel est d'un bleu d'une pureté onirique, la pureté du ciel que l'on peut observer à 4000 m d'altitude. L'autistan c'est une invitation au voyage et à la grandeur d'âme. L'Autistan, vaut vraiment le détour, je vous conseille d'y faire un tour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • veronique55 Posté le 14 Avril 2019
    J’ai bien aimé la préface que j’ai du lire avec un dictionnaire mais j’adore les mots rarement utilisés Je vous les fais donc partager et vous gagnerez du temps pour lire la suite de ces voyages et les perles de ces découvertes de lieux insolites comme les jardins, les plages de rêves ou les cimetières : Aphélie: Point de l'orbite d'une planète où elle se trouve à la plus grande distance du Soleil (opposé à périhélie). Chrématistique : Conception chrématistique de l'économie, de la science économique. Conception qui vise à la production la plus grande possible des biens de consommation, sans considération de leur utilité. Tabarin : Bateleur qui autrefois jouait des farces en plein air. Il y avait cette rumeur de foule qui s'amuse et cette clameur de charlatans et tabarins qui rusent et ce grondement d'objets qui s'usent (Queneau) Aménité : amabilité, affabilité Acédie : Concept moral , manque de soin pour sa vie spirituelle soit par l’ennui, le dégoût Acétabule: vase pour le vinaigre Bardit : chant de guerre
  • veroherion Posté le 14 Mars 2019
    Le titre est plutôt trompeur... le sous-titre l'est moins parce qu'il s'agit en effet de chroniques de voyages. Là où je m'attendais, à travers les voyages de Josef Schovanec, à voyager en même temps dans l'univers autiste, il n'en est presque rien. On ne découvre pas l'autisme ou très peu dans ces chroniques. L'auteur nous montre toutes les différences qui peuvent exister de par le monde et semble vouloir démontrer que finalement, nous sommes tous différents et que les personnes avec autisme ne sont sans doute pas plus différentes des personnes non autistes qu'un Iranien peut l'être d'un Français. C'est plutôt intéressant, il y a de l'humour, de l'auto-dérision et de l'érudition, de magnifiques rencontres. C'est très agréable à lire. Une petite chose m'a un tantinet dérangée cependant... C'est ce côté : les occidentaux qui se prennent toujours pour la norme, n'arrivent, bien souvent, pas à la cheville des autres cultures... Il y a une espèce d'angélisme envers tout ce qui n'est pas occidental. Bon, en tant qu'occidentale, je suis peut-être un peu parano.
  • M4ry Posté le 19 Février 2019
    C'est une magnifique leçon de vie et de découverte. Découverte du monde grâce aux connaissances de l'auteur, mais aussi découverte de l'autisme et de comment les autistes se placent dans la société. Je le recommande =)
  • Melitaea Posté le 1 Février 2019
    "Voyages en Autistan" est divisés en deux ouvrages aux éditions Pocket. Il s'agit de la reprise de chroniques présentées par Josef Schovanec sur Europe 1. Comme beaucoup, je l'ai découvert via la radio et je suis tombée sous le charme de sa voix si particulière et de son sens de l'humour. En effet, qui est mieux placé qu'une personne autiste pour parler de l'autisme sur le ton de l'autodérision ? Josef Schovanec se proclame lui même le saltimbanque de l'autisme, je trouve que c'est le qualificatif qui résume le mieux ce recueil de pensées aussi diverses que variées. Petit plus : mes deux tomes sont dédicacés !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.