Lisez! icon: Search engine

1. Bravelands

Pocket jeunesse
EAN : 9782266280440
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm
1. Bravelands
Nouvelle alliance

Christophe ROSSON (Traducteur)
Date de parution : 05/09/2019
Le retour d'Erin Hunter avec une nouvelle saga ! Après La guerre des Clans, des aventures sauvages dans les plaines d’Afrique : un petit lion, un éléphant et un singe se battent pour restaurer la paix dans le monde des animaux !
Dans les plaines africaines, les animaux ont une règle d’or : tuer, mais seulement pour survivre. Ainsi, lorsque cette règle est bafouée, c’est tout l’équilibre entre les prédateurs et leurs proies qui s’effondre. Une alliance improbable se forme alors entre un lionceau en exil, une jeune éléphante qui prédit l’avenir et un babouin en quête de vérité.... Dans les plaines africaines, les animaux ont une règle d’or : tuer, mais seulement pour survivre. Ainsi, lorsque cette règle est bafouée, c’est tout l’équilibre entre les prédateurs et leurs proies qui s’effondre. Une alliance improbable se forme alors entre un lionceau en exil, une jeune éléphante qui prédit l’avenir et un babouin en quête de vérité. Ensemble, Grand Coeur, Céleste et Épi vont devoir rétablir l’ordre naturel de la savane.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266280440
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LeParfumdesMots Posté le 17 Octobre 2019
    Des chats, des chiens, des ours et voilà que les auteurs qui se cachent sous le nom de Erin Hunter nous proposent de suivre les aventures d’un lion, d’un babouin et d’une éléphante … Je dois vous avouer que ma motivation à lire cet énième roman d’animaux parlants au sujet de clans et de territoires était quasiment nulle. Néanmoins, c’est la première fois que j’ai l’occasion de commencer une sage de Erin Hunter à ses balbutiements (malgré le retard accumulé par PKJ qui ne suit pas la cadence de la VO dont le tome 5 sort très bientôt). Quelques pages sont parvenues à me convaincre. Même l’on retrouve énormément du Roi Lion, avec la mort du père assassiné de sang froid, le roman prend rapidement une tournure à laquelle l’on ne s’attend pas vraiment. Notre jeune lion, Grand Coeur, se retrouve catapulté dans une troupe de babouins où la trame générale de ce premier cycle se construit progressivement. Erin Hunter a fait le judicieux choix de nous proposer des narrateurs différents et qui s’alternent judicieusement. C’est un avantage pour tous les lecteurs (surtout les plus jeunes) qui s’apprécient pas la monotonie. Parallèlement à l’intrigue principale de ce premier tome, on retrouve des intrigues... Des chats, des chiens, des ours et voilà que les auteurs qui se cachent sous le nom de Erin Hunter nous proposent de suivre les aventures d’un lion, d’un babouin et d’une éléphante … Je dois vous avouer que ma motivation à lire cet énième roman d’animaux parlants au sujet de clans et de territoires était quasiment nulle. Néanmoins, c’est la première fois que j’ai l’occasion de commencer une sage de Erin Hunter à ses balbutiements (malgré le retard accumulé par PKJ qui ne suit pas la cadence de la VO dont le tome 5 sort très bientôt). Quelques pages sont parvenues à me convaincre. Même l’on retrouve énormément du Roi Lion, avec la mort du père assassiné de sang froid, le roman prend rapidement une tournure à laquelle l’on ne s’attend pas vraiment. Notre jeune lion, Grand Coeur, se retrouve catapulté dans une troupe de babouins où la trame générale de ce premier cycle se construit progressivement. Erin Hunter a fait le judicieux choix de nous proposer des narrateurs différents et qui s’alternent judicieusement. C’est un avantage pour tous les lecteurs (surtout les plus jeunes) qui s’apprécient pas la monotonie. Parallèlement à l’intrigue principale de ce premier tome, on retrouve des intrigues et de nombreux thèmes secondaires dans chacune des tribus rendant la lecture très rapide et pleine de suspense, plus particulièrement lorsqu’il y a un changement de narrateur. L’auteur place son lecteur dans une situation telle qu’il voudra absolument continuer sa lecture. Les plus jeunes dévoreront ce roman !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Topcat Posté le 29 Septembre 2019
    Un coup de coeur ! Ce livre fut, avec "Le monde de Nedarra", une des traduction que j'attendais le plus en cette année 2019 ( et que j'attendais tout court, depuis que j'en avais entendu parler il y a quelques années en flânant sur le net ^^). Eh bien ça y est, nous l'avons mes amis, la quatrième saga animalière d'Erin Hunter ! Je n'ai eu que rarement l'occasion de croiser des livres traitant de la savane africaine, du moins raconté du point de vue des animaux qui la peuplent (comprenez donc ma joie en fan de fantasy animalière que je suis !). En tout cas, c'est avec un réel plaisir que j'ai parcouru la Terre des Braves en compagnie de nos trois nouveaux protagonistes animaliers. Le point de vue ici est alternatif, nous suivons tour à tour Grand Coeur le lionceau, Épine le babouin et Céleste la jeune éléphante, même si c'est particulièrement sur Grand Coeur que le récit est centré dans ce tome. Ce dernier se voit exclu de sa tribu quand un lion fourbe nommé Titan tue son père Vaillant, s'octroyant le pouvoir et le séparant de tout ce qu'il a connu. Heureusement, il est recueilli par la Troupe de... Un coup de coeur ! Ce livre fut, avec "Le monde de Nedarra", une des traduction que j'attendais le plus en cette année 2019 ( et que j'attendais tout court, depuis que j'en avais entendu parler il y a quelques années en flânant sur le net ^^). Eh bien ça y est, nous l'avons mes amis, la quatrième saga animalière d'Erin Hunter ! Je n'ai eu que rarement l'occasion de croiser des livres traitant de la savane africaine, du moins raconté du point de vue des animaux qui la peuplent (comprenez donc ma joie en fan de fantasy animalière que je suis !). En tout cas, c'est avec un réel plaisir que j'ai parcouru la Terre des Braves en compagnie de nos trois nouveaux protagonistes animaliers. Le point de vue ici est alternatif, nous suivons tour à tour Grand Coeur le lionceau, Épine le babouin et Céleste la jeune éléphante, même si c'est particulièrement sur Grand Coeur que le récit est centré dans ce tome. Ce dernier se voit exclu de sa tribu quand un lion fourbe nommé Titan tue son père Vaillant, s'octroyant le pouvoir et le séparant de tout ce qu'il a connu. Heureusement, il est recueilli par la Troupe de la Forêt Claire, une famille de babouin, et se lie d'amitié avec le jeune Épine. Mais il ne rêve que de vaincre Titan et retrouver sa famille, d'autant que certains babouins voient d'un mauvais oeil la présence d'un lion à leurs côtés... Pendant ce temps, Céleste, petite éléphante, est assaillie par d'effrayantes visions, qu'elle interprète comme l'avenir de la Terre des Braves. Seulement, personne n'a jamais prédit l'avenir en ces lieu, pas même la Mère Vénérable, chef des éléphants et conseillère de tous les animaux (et grand - mère de Céleste, en passant). Un bien palpitant programme, n'est - ce pas? Le seul défaut que j'ai à relever est cette "alliance" dont nous parle le titre et le résumé: en effet, Grand Coeur et Épine se connaissent, mais Céleste leur adresse à peine la parole durant toute l'intrigue... Devons nous en conclure que cette "nouvelle alliance" se développera plus tard? Hum... Mais, malgré cet infime détail, j'espère de tout coeur que ce premier tome va plaire et captiver ses lecteurs comme il m'a captivée moi, et qu'il marchera mieux que Nedarra (dont j'ai été fort attristée de lire certaine critiques négatives d'ailleurs, il m'a tout autant plu, ce livre... :'( ). Bonne lecture à tous !
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.