RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Cinder - Tome 1

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266218177
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 140 x 225 mm
            Cinder - Tome 1

            Guillaume FOURNIER (Traducteur)
            Collection : Chroniques Lunaires
            Date de parution : 07/03/2013

            Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
            Une terrible épidémie ravage la population.
            Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…

            Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle- mère. Car la jeune-fille, simple mécanicienne mi-humaine,...

            Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
            Une terrible épidémie ravage la population.
            Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…

            Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle- mère. Car la jeune-fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…

            « Dans ce passionnant mélange de conte de fées et de science-fiction, Marissa Meyer fait se rencontrer Cendrillon et Star Wars !! »

            Traduit de l’américain par Guillaume Fournier

            Découvrez également Il était une fois... Cinder, le préquel inédit de Cinder, disponible gratuitement en version numérique. 

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266218177
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 140 x 225 mm
            Pocket jeunesse
            17.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Nessie19 Posté le 4 Février 2019
              J'ai beaucoup aimé ce conte revisité en tous points! Je ne pensais pas trop accrocher au côté S.F, mais je trouve que c'est bien amené à l'histoire. Cinder est aussi attachante que Cendrillon, a le même petit côté naïf, mais au final elle sait ce qu'elle veut, et a un tempérament fort. J'ai deviné "la big révélation" au tout début du livre, mais ça ne m'empêche pas d'avoir aimé! Il y a certains personnages que j'ai pris plaisir à aimer, et d'autres que j'ai adoré détester. Je recommande vraiment ce roman si on veut lire de la S.F en douceur.La suite est dans ma pile à lire, et je vais la déguster tout doucement ;)
            • Coraline2205 Posté le 4 Février 2019
              Il était une fois, dans un pays lointain… des cyborgs, des androïdes, la Lune colonisée et une pandémie mortelle. Tel est le curieux mélange proposé par Marissa Meyer dans Cinder, roman inaugural de ses Chroniques lunaires. Cinder, abréviation de « Cinderella » (Cendrillon) est donc une réécriture du célèbre conte de Charles Perrault. Une réécriture à la sauce « science-fiction » qui donne naissance à un mélange bien particulier. On retrouve alors un certain nombre de similitudes avec le conte original : la jeune héroïne persécutée, la méchante belle-mère, le prince… Le tout dans un univers bien éloigné du conte de fées où la Terre, qui se remet lentement de quatre guerres mondiales, est menacée par le peuple de la Lune et doit en même temps faire face à une épidémie qui décime la population. Marissa Meyer propose alors un juste équilibre entre les deux univers, où le conte qui sert de socle à son roman s’efface peu à peu pour laisser la nouvelle intrigue s’épanouir. Nous ne sommes donc pas face à une bête réécriture de Cendrillon transposée dans un genre différent, mais bel et bien face à une nouvelle histoire originale. Marissa Meyer introduit le conte de fées dans l’univers... Il était une fois, dans un pays lointain… des cyborgs, des androïdes, la Lune colonisée et une pandémie mortelle. Tel est le curieux mélange proposé par Marissa Meyer dans Cinder, roman inaugural de ses Chroniques lunaires. Cinder, abréviation de « Cinderella » (Cendrillon) est donc une réécriture du célèbre conte de Charles Perrault. Une réécriture à la sauce « science-fiction » qui donne naissance à un mélange bien particulier. On retrouve alors un certain nombre de similitudes avec le conte original : la jeune héroïne persécutée, la méchante belle-mère, le prince… Le tout dans un univers bien éloigné du conte de fées où la Terre, qui se remet lentement de quatre guerres mondiales, est menacée par le peuple de la Lune et doit en même temps faire face à une épidémie qui décime la population. Marissa Meyer propose alors un juste équilibre entre les deux univers, où le conte qui sert de socle à son roman s’efface peu à peu pour laisser la nouvelle intrigue s’épanouir. Nous ne sommes donc pas face à une bête réécriture de Cendrillon transposée dans un genre différent, mais bel et bien face à une nouvelle histoire originale. Marissa Meyer introduit le conte de fées dans l’univers sombre et angoissant de la dystopie. Dès les premières pages, on prend conscience de l’étendue de l’apocalypse qui sévit sur Terre. L’humanité est lentement décimée par une pandémie, la létumose, dont on ignore les causes et que les meilleurs chercheurs échouent à soigner. Déjà fragilisé par la maladie, le monde doit aussi faire face à des relations internationales complexes. Si les pays terrestres vivent en paix et collaborent à la survie de l’humanité, il n’en est pas de même pour la Lune, une ancienne colonie maintenant indépendante, bien décidée à faire main basse sur la Terre. Leur reine, la terrible Levana, use ainsi chaque jour de tous les stratagèmes pour enfin conquérir la planète bleue. L’atmosphère du roman est alors particulièrement menaçante dès les premières pages, ce qui achève de nous captiver. Lire la suite sur : https://lesmarquespagedunecroqueusedelivres.wordpress.com/2019/02/04/chroniques-lunaires-t-1-cinder-marissa-meyer/
              Lire la suite
              En lire moins
            • nanalol Posté le 24 Janvier 2019
              Un univers original : La Terre telle que nous la connaissons n’existe pas dans l’univers des Chroniques Lunaires. L'histoire se déroule dans une ville futuriste, Néo Beijing, créée lorsque les pays du monde se sont réorganisés pour former divers nouveaux empires et alliances et que la lune a été colonisée. L'Asie est maintenant un pays dirigé par l'empereur, connu sous le nom de Communauté Orientale. Il est sous-entendu que les continents de la Terre se sont unis pour faire face au peuple de la Lune, dont les habitants parviennent quasiment tous à manier la bioélectricité de leur corps, ce qui est considéré comme de la magie par les terriens. La Lune est dirigée par la Reine Levana, une femme aux pouvoir immenses. Les habitants de la Terre sont victimes d’une maladie virale fulgurante, la letumose, surnommée la "fièvre bleue", dont le traitement est inconnu. Les terriens maîtrisent la robotique, et il existe des androïdes et des cyborgs, qui se mélangent à la population. L’androïde, pour faire simple, est un robot. Le cyborg, toujours pour faire simple, est un être humain à qui on a greffé des parties robotiques. Sur Terre, les cyborgs ne peuvent vivre que sous tutelle d’un humain. C’est le cas de Cinder, la... Un univers original : La Terre telle que nous la connaissons n’existe pas dans l’univers des Chroniques Lunaires. L'histoire se déroule dans une ville futuriste, Néo Beijing, créée lorsque les pays du monde se sont réorganisés pour former divers nouveaux empires et alliances et que la lune a été colonisée. L'Asie est maintenant un pays dirigé par l'empereur, connu sous le nom de Communauté Orientale. Il est sous-entendu que les continents de la Terre se sont unis pour faire face au peuple de la Lune, dont les habitants parviennent quasiment tous à manier la bioélectricité de leur corps, ce qui est considéré comme de la magie par les terriens. La Lune est dirigée par la Reine Levana, une femme aux pouvoir immenses. Les habitants de la Terre sont victimes d’une maladie virale fulgurante, la letumose, surnommée la "fièvre bleue", dont le traitement est inconnu. Les terriens maîtrisent la robotique, et il existe des androïdes et des cyborgs, qui se mélangent à la population. L’androïde, pour faire simple, est un robot. Le cyborg, toujours pour faire simple, est un être humain à qui on a greffé des parties robotiques. Sur Terre, les cyborgs ne peuvent vivre que sous tutelle d’un humain. C’est le cas de Cinder, la Cendrillon de cette réécriture du conte bien connu des frères Grimm. Cinder est une mécanicienne très douée, cyborg adolescente, elle est la seule qui travaille pour faire vivre sa belle-mère et ses deux belles-sœurs. Elle ne dispose d’absolument aucun droit et est la merci d’une belle-mère méchante et cruelle. Elle s’entend bien avec une de ses belles-sœurs, sa seule amie. Un jour de marché, elle est chargée par le fils de l’Empereur de la Communauté Orientale, Kai, de réparer son androïde préféré. Les aventures vont commencer pour elle. Une réécriture de conte surprenante et de qualité : Cet univers complexe est le terrain choisi par l’autrice pour mettre en place les protagonistes de cette réécriture d’un conte dont nous connaissons quasiment tous au moins la version de Disney. Les références sont multiples et intelligemment distillées dans ce roman : la chaussure de verre fait son apparition dès les premières pages, la citrouille, la robe de bal et la scène durant laquelle la méchante belle-mère se déchaîne sur Cendrillon, le bal en lui-même, le rôle de « souillon » de Cendrillon… tout y est, mais redistribué d’une façon intelligente, originale et moderne. J’ai eu peur du cliché du prince charmant, pour tout avouer, mais rapidement Marissa Meyer sort également des sentiers battus sur ce point-là. Cinder est une jeune fille rebelle, intelligente, indépendante malgré les lois qui la placent sous la tutelle d’un monstre d’égoïsme, complexée, passionnée… une héroïne moderne et attachante. Les circonstances qui vont la placer au cœur des machinations politiques de la reine lunaire sont très bien amenées. Évidemment, certaines choses sont prévisibles, d’autant plus si l’on connait le conte originel. Cela va en outre avec le genre, certaines choses sont attendues. Cependant, cette prévisibilité n’entrave en rien le plaisir de la lecture et de la découverte de l’univers de Marissa Meyer, Une très bonne lecture pour moi, j’ai hâte de lire la suite.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Melslulu Posté le 21 Janvier 2019
              Si j'ai passé une agréable lecture avec ce premier tome des "Chroniques lunaires", je ne lirais pas pour autant les autres tomes. En effet, l'histoire est sympathique et le côté science-fiction bien pensé mais cela reste un roman jeunesse classique et je dois avouer m'être lassée de ces histoires.
            • Acaniel Posté le 20 Janvier 2019
              Un conte légendaire revisité en une histoire de science-fiction épatante ! Je ne suis pas habituellement fan des contes, même si je dois avouer qu’ils sont le véhicule de beaucoup de messages, tout en permettant de s’insinuer dans des intrigues connues et reconnues. Cinder est un conte qui met en avant le personnage légendaire de Cendrillon. Sauf que rien ne se déroule comme dans l’histoire originale, puisque l’époque n’est plus la même et envoie notre héroïne dans un futur empli de mécanismes complexes et de haute technologie…
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.