Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266200691
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 564
Format : 140 x 225 mm

1. Guerres du monde émergé

La secte des Assassins

Collection : Monde émergé
Date de parution : 02/09/2010

Quarante ans ont passé depuis la défaite du Tyran. Pourtant, ses adorateurs n'ont pas disparu : la Guilde - la secte des Assassins - continue d'agir en son nom...
À 17 ans à peine, Doubhée est une voleuse redoutable de la Terre du Soleil. Hantée par son passé de tueuse, elle...

Quarante ans ont passé depuis la défaite du Tyran. Pourtant, ses adorateurs n'ont pas disparu : la Guilde - la secte des Assassins - continue d'agir en son nom...
À 17 ans à peine, Doubhée est une voleuse redoutable de la Terre du Soleil. Hantée par son passé de tueuse, elle a toujours fui la secte. Mais les Assassins ont déjà décidé de son sort... et lui lancent une malédiction. Pour sauver sa vie, Doubhée doit retrouver celui qui l'a piégée. Même si pour cela elle doit rejoindre la Guilde...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266200691
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 564
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Maliasenegal Posté le 20 Septembre 2020
    Qui dit nouvelle découverte littéraire, dit nouvelle critique et dans le bon sens du therme. Je connaissais l'auteure, Licia Troisi, de nom mais aussi de réputation auprès de certaines personnes de mon entourage fans de fantasy. De mon côté c'est un genre littéraire que j'apprécie sans vraiment m'y attacher. Peut-être ce roman commence à faire pencher la balance... tout d'abord, ce n'est pas vraiment le premier tome de la série puisque avant lui il y a un autre cycle composé de trois tomes appelé les "chroniques" du monde émergé. Je n'en savais rien lorsque j'ai posé mes yeux sur ce roman dans le CDI de mon établissement. Mais le résumé m'a tout de suite attirée et je me suis plongé dans les premières pages de cette histoire qui m'a pris au dépourvu. J'ai adoré littéralement. Je suis tombée amoureuse du personnage qu'est Doubhée. Attachante, courageuse et forte. Brisée par la mort d'un être cher et torturée par une malédiction qui la rend folle au point de tuer sauvagement toutes personnes croisant sont chemin dans ses moments de délires. L'intrigue est très bien écrite, elle te prend à la gorge au point de t'obliger à faire une nuit blanche pour continuer la... Qui dit nouvelle découverte littéraire, dit nouvelle critique et dans le bon sens du therme. Je connaissais l'auteure, Licia Troisi, de nom mais aussi de réputation auprès de certaines personnes de mon entourage fans de fantasy. De mon côté c'est un genre littéraire que j'apprécie sans vraiment m'y attacher. Peut-être ce roman commence à faire pencher la balance... tout d'abord, ce n'est pas vraiment le premier tome de la série puisque avant lui il y a un autre cycle composé de trois tomes appelé les "chroniques" du monde émergé. Je n'en savais rien lorsque j'ai posé mes yeux sur ce roman dans le CDI de mon établissement. Mais le résumé m'a tout de suite attirée et je me suis plongé dans les premières pages de cette histoire qui m'a pris au dépourvu. J'ai adoré littéralement. Je suis tombée amoureuse du personnage qu'est Doubhée. Attachante, courageuse et forte. Brisée par la mort d'un être cher et torturée par une malédiction qui la rend folle au point de tuer sauvagement toutes personnes croisant sont chemin dans ses moments de délires. L'intrigue est très bien écrite, elle te prend à la gorge au point de t'obliger à faire une nuit blanche pour continuer la lecture. Je vous le conseille avec assurance, attention certains passages sont assez gores et peuvent choquer les trop jeunes... Bonne lecture!
    Lire la suite
    En lire moins
  • MarieC Posté le 8 Octobre 2019
    De la bonne fantasy, on ne peut plus classique ! Nous évoluons dans un univers de gnomes, dragons, guerriers, épées et artefacts magiques, partagé entre 7 royaumes bien caractérisés, et le livre raconte, bien sûr, la quête de quelques héros qui vont sauver le monde… Et n'y voyez pas là de l'ironie, car c'est bien le genre d'univers qu'on se réjouit de retrouver. Le côté "Young adult" du roman est porté par le personnage de Doubhée, adolescente à la fois héroïque (je veux dire forte, belle, mystérieuse, dure et dotée d'un fort caractère), malheureuse et fragile, et en recherche d'elle même. L'auteur réussit ici l'exploit de faire avec toutes ces contradictions un personnage convaincant et attachant. L'intrigue est fort agréable à lire, même si le rythme est un peu lent dans ce premier volume. Au total, un roman plaisant et s'il manque un peu d'originalité, eh bien, les adolescents n'ont pas encore eu le temps de lire tant que ça, l'argument ne tient pas ! J'aurais plus de mal à recommander cet ouvrage à de grands lecteurs de fantasy…
  • Saiwhisper Posté le 7 Août 2019
    Ce premier opus m’a captivée et m’a fait passer un très bon moment de lecture ! Il faut dire qu’avec son ambiance de guilde des voleurs, son côté heroic fantasy et son soupçon de magie, je ne pouvais que me régaler ! En effet, depuis ma lecture de la saga « Les Sept Lames » de David Chandler qui m’a donné goût à la Fantasy, je voue une affection particulière pour les récits mettant en scène des détrousseurs de talent qui n’hésitent pas à se salir les mains lorsque le contrat le demande… Ici, il est question de Doubhée, une pillarde de renommée vendant ses services aux plus offrants. La demoiselle m’a rapidement séduite par son caractère : fière, intrépide, douée et adepte du poison, elle n’en demeure pas moins humaine avec de nombreuses faiblesses… Au cours d’une mission, elle va être la cible de « La Guilde », une secte d’assassins qui la traque depuis plusieurs années et que la voleuse s’évertue à esquiver… Dès lors, son destin va radicalement changer, puisqu’elle va devoir obéir malgré elle à cette secte de tueurs qui ne va pas hésiter à la torturer physiquement et psychologiquement ! On a donc beau être... Ce premier opus m’a captivée et m’a fait passer un très bon moment de lecture ! Il faut dire qu’avec son ambiance de guilde des voleurs, son côté heroic fantasy et son soupçon de magie, je ne pouvais que me régaler ! En effet, depuis ma lecture de la saga « Les Sept Lames » de David Chandler qui m’a donné goût à la Fantasy, je voue une affection particulière pour les récits mettant en scène des détrousseurs de talent qui n’hésitent pas à se salir les mains lorsque le contrat le demande… Ici, il est question de Doubhée, une pillarde de renommée vendant ses services aux plus offrants. La demoiselle m’a rapidement séduite par son caractère : fière, intrépide, douée et adepte du poison, elle n’en demeure pas moins humaine avec de nombreuses faiblesses… Au cours d’une mission, elle va être la cible de « La Guilde », une secte d’assassins qui la traque depuis plusieurs années et que la voleuse s’évertue à esquiver… Dès lors, son destin va radicalement changer, puisqu’elle va devoir obéir malgré elle à cette secte de tueurs qui ne va pas hésiter à la torturer physiquement et psychologiquement ! On a donc beau être dans de la littérature ado et young adult, le récit est sombre et parfois violent, ce qui m’a beaucoup plu ! En effet, je craignais que Licia Troisi allait proposer dans une aventure trop jeunesse, mais ce ne fut pas le cas ! Même si l’héroïne fait parfois preuve de naïveté, elle n’en demeure pas moins une jeune adulte ayant un vécu difficile et un quotidien affreux… Je me suis rapidement attachée à elle, espérant qu’elle trouverait vite une solution pour échapper à ce culte aussi affreux que sanguinaire. Avant de commencer ce lecture, j’avoue que j’étais assez perdue par l’univers du Monde Émergé, puisque j’avais vu qu’il existait quatre sous-séries/cycles : « Chroniques du Monde Émergé », « Chroniques du Monde Émergé : Les Nouvelles Aventures de Nihal », « Légendes du Monde Émergé » ainsi que celle que je viens de lire, « Guerres du Monde Émergé ». J’ignorais s’il y avait un certain ordre pour comprendre de quoi il en retourne et si les personnages étaient tous les mêmes… Pour ma part, j’ai trouvé que c’était un bon premier opus expliquant assez bien l’univers (avec les huit Terres, les nombreux peuples, la guerre et le Tyran), proposant une bonne dose d’action, de suspense et de rebondissements, ainsi que des personnages intéressants. Apparemment, Doubhée fait sa première apparition dans cet opus, ce qui permet au lecteur de la découvrir de l’enfance, sa formation de voleuse, sa vie avant La Guilde jusqu’aux événements qu’elle va traverser. De ce fait, on n’est pas déboussolé en commençant par cette saga. Le rythme est d’ailleurs correct, puisque l’auteure prend le temps de planter son décor, de présenter son héroïne ainsi que son entourage, tout en faisant avancer son scénario progressivement. On ne peut pas parler de rythme épique cependant, je ne me suis pas ennuyée un seul instant ! La découverte du monde, de cette secte et du passé de la demoiselle grâce à des flash-backs m’a transportée. J’ai d’ailleurs adoré ces chapitres dédiés au passé de Doubhée, notamment ceux avec Sarnek ! On assiste à une très belle relation maître/élève qui m’a rappelé celle d’Ellana dans la série éponyme de Pierre Bottero… Les personnages secondaires comme la cruelle Rekla, le mystérieux Sarnek et le jeune Lonerin (qui va également être narrateur vers la moitié du roman, ce qui va redynamiser l’intrigue) ont su éveiller ma curiosité. J’espère en découvrir davantage sur eux dans le second opus… Il me tarde aussi de suivre l’évolution du tandem qui va se former dans le dernier tiers du livre, en espérant que l’on ne va pas tomber dans une romance clichée ! Pour l’heure, je suis vraiment satisfaite de cette lecture. Certes, on est sur de la Fantasy assez classique néanmoins, c’était efficace ! Bien qu’avançant doucement mais sans temps-morts, le scénario est aussi bien mené que prenant. Il ne me manquait pas grand-chose pour ressentir un coup de cœur… Reste à voir ce que Licia Troisi va proposer pour la suite de cette aventure !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lysdor Posté le 13 Juillet 2019
    Excellent ouvrage. Faisant suite aux chroniques du monde emergé, la situation de ces terres reprend une tournure vile et malsaine. Dohor, autrefois humilié par le légendaire Ido contrôle aujourd'hui d'une main de fer le monde emergé. Tandis qu'une secte vouant à sa vie au dieu du sang et de la guerre, Thenaar, vient à semer le désordre dans ce monde qui tragiquement revit des temps obscures après la mort du Tyran. Nous vivons l'histoire à travers l'enfance et l'histoire actuelle d'une jeune femme, Doubhée, poursuivit par son inlassable destin d'enfant de la mort. Manipulée par la guilde et destiné à un funeste sort, elle doit s'efforcer à trouver les forces de s'en sortir. Tant que s'en sortir est sa volonté...
  • ElineTirant Posté le 13 Octobre 2018
    Je vais être franche, j'ai rarement été aussi déçue d'un livre. Moi qui en général met deux jours pour lire un livre de cette taille, j'ai mis plus de deux semaines pour le terminer. J'ai plusieurs fois songé à abandonner mais je préférais le terminer entièrement avant de le juger et pour pouvoir apporter un jugement complet. Le résumé me plaisait pourtant assez bien seulement, l'intrigue se résume pour ainsi dire presqu'à celui-ci. C'est vraiment dommage parce qu'il y avait dedans un énorme potentiel qui pour moi n'a pas été exploité. Tout d'abord, l'événement déclencheur met trop longtemps à arrivé. Et quand il arrive, j'ai été déçue, je m'attendais à mieux. Non seulement l'héroïne c'est faite piégée comme une débutante alors qu'elle est censée être un Assassin super douée mais en plus elle met longtemps à s'en apercevoir. Ensuite, j'ai trouvé qu'il ne se passait pas grand chose, il n'y a pas assez d'événements et quand il y en a, il ne sont pas assez important. Il n'y a quasiment rien qui fait avancer l'histoire qui d'ailleurs peu se résumer dans son entièreté en seulement 10 lignes alors que le bouquin fait plus de 500 pages. L'héroïne avait un énorme potentiel... Je vais être franche, j'ai rarement été aussi déçue d'un livre. Moi qui en général met deux jours pour lire un livre de cette taille, j'ai mis plus de deux semaines pour le terminer. J'ai plusieurs fois songé à abandonner mais je préférais le terminer entièrement avant de le juger et pour pouvoir apporter un jugement complet. Le résumé me plaisait pourtant assez bien seulement, l'intrigue se résume pour ainsi dire presqu'à celui-ci. C'est vraiment dommage parce qu'il y avait dedans un énorme potentiel qui pour moi n'a pas été exploité. Tout d'abord, l'événement déclencheur met trop longtemps à arrivé. Et quand il arrive, j'ai été déçue, je m'attendais à mieux. Non seulement l'héroïne c'est faite piégée comme une débutante alors qu'elle est censée être un Assassin super douée mais en plus elle met longtemps à s'en apercevoir. Ensuite, j'ai trouvé qu'il ne se passait pas grand chose, il n'y a pas assez d'événements et quand il y en a, il ne sont pas assez important. Il n'y a quasiment rien qui fait avancer l'histoire qui d'ailleurs peu se résumer dans son entièreté en seulement 10 lignes alors que le bouquin fait plus de 500 pages. L'héroïne avait un énorme potentiel avec son entraînement d'assassin, son passé et son caractère mais là encore j'ai été déçue. C'est toujours le même avec elle : elle déteste la Guidle, elle ne veut pas tuer, elle déteste la malédiction et... et rien. Elle n'agit pas beaucoup et ne fait pour ainsi dire que se plaindre. J'aurais aussi aimé qu'il y ai plus de combat même sans meurtre à la fin mais non. J'ai en revanche bien aimé l'histoire sur son passé qui nous apprend plus sur elle et que j'ai trouvé très juste et touchante. L'univers lié à la Guilde ainsi qu'à la guerre d'il y a 40 ans ont l'air passionnant dommage que ça ne soit pas plus développé. Bref bien que la saga soit en plusieurs tomes, je vais m'arrêter à celui-là.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.