RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            1. Rebelle du désert

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266263375
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 140 x 225 mm
            1. Rebelle du désert

            Hélène ZYLBERAIT (Traducteur)
            Collection : Rebelle du désert
            Date de parution : 01/09/2016
            Le destin du désert repose entre ses mains
            Prisonnière d’une vie étouffante au coeur du désert, Amani n’aurait jamais imaginé galoper un jour sur un cheval fantastique, en compagnie d’un fugitif recherché pour trahison. Elle ne se serait jamais doutée non plus qu’elle en tomberait amoureuse… ni qu’elle l’aiderait à mener la résistance contre le sultan.
            EAN : 9782266263375
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 140 x 225 mm
            Pocket jeunesse
            17.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • CeReS Posté le 26 Octobre 2018
              Rebelle du désert me tentait déjà à sa sortie VO, aussi quand j'ai appris sa parution VF, j'ai sauté de joie. Que vous dire, mes attentes étaient grandes face à ce livre dont les échos étaient excellents. Et je ne fus pas déçue, au contraire, des les premières lignes, j'ai su que j'allais adorer ce roman. L'ambiance du désert est toute particulière et comme vous pouvez l'imaginer sans peine, on est complètement dépaysés. C'est un autre monde, un autre style de vie, avec ses codes, ses règles, ses croyances, ses coutumes. J'ai sincèrement aimé cet aspect du livre, qui offre un background assez bien développé entre légendes et réalité. C'est vraiment le point fort du livre, qui nous embarque dans un monde bien à part, et surtout très original. L'intrigue est tout bonnement bien écrite. On ne s'ennuie pas une seule seconde en compagnie de Amani et Jin. Amani est une héroine au caractère bien trempé, totalement badass, sachant se servir d'une arme comme personne d'autre et se faire passer pour un garçon quand il le faut. Question de survie, la jeune fille a des ambitions que son peuple ne peut lui offrir et rêve de quitter sa ville. Jin, un traitre... Rebelle du désert me tentait déjà à sa sortie VO, aussi quand j'ai appris sa parution VF, j'ai sauté de joie. Que vous dire, mes attentes étaient grandes face à ce livre dont les échos étaient excellents. Et je ne fus pas déçue, au contraire, des les premières lignes, j'ai su que j'allais adorer ce roman. L'ambiance du désert est toute particulière et comme vous pouvez l'imaginer sans peine, on est complètement dépaysés. C'est un autre monde, un autre style de vie, avec ses codes, ses règles, ses croyances, ses coutumes. J'ai sincèrement aimé cet aspect du livre, qui offre un background assez bien développé entre légendes et réalité. C'est vraiment le point fort du livre, qui nous embarque dans un monde bien à part, et surtout très original. L'intrigue est tout bonnement bien écrite. On ne s'ennuie pas une seule seconde en compagnie de Amani et Jin. Amani est une héroine au caractère bien trempé, totalement badass, sachant se servir d'une arme comme personne d'autre et se faire passer pour un garçon quand il le faut. Question de survie, la jeune fille a des ambitions que son peuple ne peut lui offrir et rêve de quitter sa ville. Jin, un traitre recherché, sera sa porte de sortie. Mais alors qu'on pensait vivre une aventure plutôt banale, entre nouvelle vie et rebellion, Alwyn Hamilton mélange habilement son histoire avec des légendes passionnantes, qui sont en fait bien réelles. Et honnêtement cela rend le récit plus attractif encore! L'auteur arrive à nous tenir en haleine et à rester curieux, et à nous surprendre plus d'une fois. Les révélations arrivent toujours à point nommé, nous laissant parfois bouche bée. Je ne m'attendais clairement pas à cela, et ces découvertes m'ont beaucoup plu! Quant aux personnages, ils sont très attachants et sympathiques, malgré le manque de profondeur que j'ai pu relever. La relation entre Amani et Jin est un peu rapide et souffre d'un réel aboutissement mais les deux forment un chouette duo. Au fur et à mesure de la lecture, d'autres personnages viennent s'ajouter aux jeunes gens et chacun trouve sa place. J'ai bien aimé faire la connaissance du nouveau petit groupe, bien que cela reste encore un peu superficiel. J'ai vraiment hâte de voir leur développement dans le second tome car ils ont tous un énorme potentiel. Le style de l'auteur nous permet de ne faire qu'une bouchée de ce roman qui pose d'excellentes bases pour un premier tome. La suite ne devrait être que plus riche, en attendant, si vous cherchez une lecture dépaysante à l'intrigue originale et surprenante, je ne peux que vous conseiller Rebelle du Désert. Un must read pour la rentrée littéraire!
              Lire la suite
              En lire moins
            • Ilfioredelmale Posté le 22 Octobre 2018
              Je savais que cette histoire me plairait, mon instinct livresque me l'avait dit. Et le fait que j'ai été happée par cette histoire de fantasy orientale contenant des mythes, des contes, des Djinns, et surtout des très bon personnages m'a transportée sur un petit nuage ! J'ai toujours eu, depuis enfant, un faible pour les contes. Mais alors ceux de l'Orient ! Genre les Mille et une nuits et tout, avec de la magie incroyable, je ne tiens plus en place. Je frémissais à certaines parties ! Notamment lors des récits de légendes que j'ai trouvé belles et bien faites (pas du tout confuses, faciles à comprendre et à imaginer). J'ai facilement apprécié les personnages, surtout Amani, alors que mon Dieu, généralement les personnages féminins m'agacent si vite ! C'est vraiment rafraîchissant. L'auteur va droit au but, pas de description superflues et inutiles. Vous me direz, avec du désert à perte de vue, c'est facile. Sauf que non, les descriptions de civilisations et des vêtements sont concises et précises. Pareil pour celles des lieux comme les oasis, ou des bêtes mystiques. On ne s'embourbe pas non plus dans des longs états d'âme. L'héroïne absolument badass n'a pas le temps pour ça !... Je savais que cette histoire me plairait, mon instinct livresque me l'avait dit. Et le fait que j'ai été happée par cette histoire de fantasy orientale contenant des mythes, des contes, des Djinns, et surtout des très bon personnages m'a transportée sur un petit nuage ! J'ai toujours eu, depuis enfant, un faible pour les contes. Mais alors ceux de l'Orient ! Genre les Mille et une nuits et tout, avec de la magie incroyable, je ne tiens plus en place. Je frémissais à certaines parties ! Notamment lors des récits de légendes que j'ai trouvé belles et bien faites (pas du tout confuses, faciles à comprendre et à imaginer). J'ai facilement apprécié les personnages, surtout Amani, alors que mon Dieu, généralement les personnages féminins m'agacent si vite ! C'est vraiment rafraîchissant. L'auteur va droit au but, pas de description superflues et inutiles. Vous me direz, avec du désert à perte de vue, c'est facile. Sauf que non, les descriptions de civilisations et des vêtements sont concises et précises. Pareil pour celles des lieux comme les oasis, ou des bêtes mystiques. On ne s'embourbe pas non plus dans des longs états d'âme. L'héroïne absolument badass n'a pas le temps pour ça ! Elle enchaîne les actions, se fourre dans le pétrin, et les fins de chapitre me donnaient parfois des mini crises et de grands écarquillement d'yeux. Autrement dit, il y a la dose qu'il faut de romance, sans que ça n'empiète sur le fond de l'histoire ! Tout est très travaillé dans ce livre, personnage comme mythes ou intrigue principale. Le côté politique était bien aussi. Et il y a des pertes, absolument impitoyables à certains endroits, ce qui m'a fait encore plus apprécier le roman.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LesmotsdArva Posté le 15 Octobre 2018
              Quelle claque, quel souffle ! Rebelle du désert, c’est une tempête de sable en pleine tronche, un de ces romans qui claquent et vous emportent. J’ai commencé à lire à 21h, je me suis arrêtée à 3h du mat’. On peut le dire, c’est un livre qui se lit tout seul, mais surtout qu’on ne sent pas passer tellement l’intrigue est prenante ! Il n’y a rien de superflu, on ne s’ennuie pas une seconde et tout est calibré pour atteindre la cible, aka notre petit coeur fragile de lecteur en quête d’aventures. Et de l’aventure, il y en a à chaque ligne ! Rebelle du désert nous emmène au cœur d’un paysage aride, brûlant, dans lequel la population est soumise à un peuple envahisseur et peu commode, qui se sert à l’envie des talents et de la force de travail des opprimés. Amani fait partie de ces personnes qui luttent pour survivre, et elle n’aspire qu’à une chose : quitter sa ville poussiéreuse pour mener la vie qu’elle a choisit, elle. Amani, c’est LE type de personnage que j’aime. Pleine de répondant et de volonté, elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds, et quand elle a une idée... Quelle claque, quel souffle ! Rebelle du désert, c’est une tempête de sable en pleine tronche, un de ces romans qui claquent et vous emportent. J’ai commencé à lire à 21h, je me suis arrêtée à 3h du mat’. On peut le dire, c’est un livre qui se lit tout seul, mais surtout qu’on ne sent pas passer tellement l’intrigue est prenante ! Il n’y a rien de superflu, on ne s’ennuie pas une seconde et tout est calibré pour atteindre la cible, aka notre petit coeur fragile de lecteur en quête d’aventures. Et de l’aventure, il y en a à chaque ligne ! Rebelle du désert nous emmène au cœur d’un paysage aride, brûlant, dans lequel la population est soumise à un peuple envahisseur et peu commode, qui se sert à l’envie des talents et de la force de travail des opprimés. Amani fait partie de ces personnes qui luttent pour survivre, et elle n’aspire qu’à une chose : quitter sa ville poussiéreuse pour mener la vie qu’elle a choisit, elle. Amani, c’est LE type de personnage que j’aime. Pleine de répondant et de volonté, elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds, et quand elle a une idée en tête, elle ne l’a pas autre part. Elle veut partir, et elle partira. Mais peut-être pas de la manière qu’elle avait imaginé. Parce que tout va être précipité par l’arrivée d’un garçon. Et je vous arrête tout de suite, si leur histoire d’amour est annoncée dès le résumé et carrément évidente, elle n’est pas le centre de l’histoire, et ça fait du bien ! Le garçon en question, Jin, est mystérieux ET intéressant, combo que l’on retrouve trop rarement. Il a un humour aiguisé et précis, et se fera à la fois guide et obstacle de l’évolution du personnage d’Amani. J’ai adoré la relation entre les deux personnages qui, bien qu’attendue, sonne juste. La traque à laquelle ils essayent d’échapper va les mener à se découvrir eux-mêmes, et à aller à la rencontre de leur destin. Autre chose qui sonne juste, c’est l’univers. En lisant ce roman, j’ai senti le sable sous mes pieds, la chaleur écrasante du désert, l’odeur de poudre sortant des pistolets des personnages, la couleur du sang et le bruit du vent. Une lecture qui stimule tous nos sens uniquement en utilisant des mots, c’est magique. Toute l’ambiance est basée sur plusieurs éléments très intéressants. Tout d’abord, on a ce côté un peu western, avec tout un développement des armes à feu, du chemin de fer, des mines… Mais oubliez les indiens, les grands chapeaux et les étoiles de chérifs. Rebelle du désert est clairement inspirée de la mythologie arabe, et ne s’en cache pas. Des vêtements aux noms des personnages, en passant par la mention de Djinn, Bouraq et autres créatures magiques, tout résonne comme un conte venant tout droit de la péninsule arabique. À part Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir, je n’avais jamais lu de roman ado qui assume autant son inspiration « arabisante ». Alors merci PKJ de mettre entre les mains des lecteurs français ce genre de pépites. Parce que Rebelle du désert est une pépite d’or. Un immense coup de cœur, dont le tome 3 sort ce jeudi 18 octobre ! Alors foncez. Tout y est pour vous faire voyager et vous prendre aux tripes. De mon côté, je n’ai qu’une hâte, me plonger dans le deuxième tome (qui s’appelle Trahison, et qui donc me fait beaucoup trop peur !)
              Lire la suite
              En lire moins
            • revesansfrontiere Posté le 30 Juin 2018
              Rebelle du désert est un très bon roman, dévoré facilement. Le résumé laissait déjà présumé un roman plein d'aventures dans le désert, et de l'amour. mis ai final, l'amour n'était pas le point le plus développé de l'histoire et j'ai trouvé super intéressant que l'auteur décrive la vie extrêmement difficile dans le désert. On suit l'histoire du point de vu d'Amani, jeune fille de 18 ans, elle vit à Dustwalk, petite ville dans laquelle il ne se passe pas grand chose. Amani s'ennuie, elle vit son oncle et sa tante depuis la mort de ses parents, elle partage une chambre avec 6 de ses cousines, et sa tante la déteste. Elle ne rêve que de liberté et de quitter cette ville pour Izman, la capitale et la ville dont sa mère faisait des éloges petite. Amani s'est toujours accrochée à ce rêve de liberté et on la suit quand elle décide enfin d'agir. Elle va rencontrer Jin, un jeune homme du désert très mystérieux. Ils vont s'associer ensemble et fuir la ville…. L'histoire nous plonge dans les légendes du désert, les course-poursuites effrénée, les combats, les explosions, où la survie est primordiale. Il y a également des histoires de résistances et de rébellion... Rebelle du désert est un très bon roman, dévoré facilement. Le résumé laissait déjà présumé un roman plein d'aventures dans le désert, et de l'amour. mis ai final, l'amour n'était pas le point le plus développé de l'histoire et j'ai trouvé super intéressant que l'auteur décrive la vie extrêmement difficile dans le désert. On suit l'histoire du point de vu d'Amani, jeune fille de 18 ans, elle vit à Dustwalk, petite ville dans laquelle il ne se passe pas grand chose. Amani s'ennuie, elle vit son oncle et sa tante depuis la mort de ses parents, elle partage une chambre avec 6 de ses cousines, et sa tante la déteste. Elle ne rêve que de liberté et de quitter cette ville pour Izman, la capitale et la ville dont sa mère faisait des éloges petite. Amani s'est toujours accrochée à ce rêve de liberté et on la suit quand elle décide enfin d'agir. Elle va rencontrer Jin, un jeune homme du désert très mystérieux. Ils vont s'associer ensemble et fuir la ville…. L'histoire nous plonge dans les légendes du désert, les course-poursuites effrénée, les combats, les explosions, où la survie est primordiale. Il y a également des histoires de résistances et de rébellion avec l'histoire des fils du sultan. C'est plus cette histoire que j'ai eu du mal à suivre mais j'ai réussi à tenir le bon bout. J'ai bien aimé Amani qui est très courageuse et n'a pas sa langue dans sa poche. De plus, elle est spéciale car elle a les yeux d'un beau bleu ciel, ce qui est rare dans le désert et qui lui ont plusieurs fois porté préjudice. Avec Jin, ils se provoquent beaucoup par la parole et j'ai trouvé ça très mignon et drôle aussi. Ils vont enfin apprendre à se découvrir l'un l'autre…. Pas mal de personnages vont faire leurs apparitions vers la fin du roman et je les trouve tous très attachants. C'est peut être plus la fin que j'ai préféré, il y avait beaucoup plus d'actions mais en résumé c'est une très bonne lecture dont je vais m'empresser de continuer la saga. Un roman qui prime aussi la revendication féminine ! Car dans le désert, les femmes n'ont pas d'estime et sont considérées comme des objets, de la vulgaire marchandise. Amani va montrer que même les femmes savent se battre et prendre des risques. Amani est d'ailleurs très forte au tir au pistolet.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Nyfa-Mars Posté le 25 Février 2018
              Les pieds dans le sable et la tête froide, Amani est une jeune femme libre dans sa tête. Elle rêve de se libérer de ses chaînes et se prépare à affronter son destin. Sa première étape ? Tirer dans le mille ! Rebelle du désert est un livre qui a titillé ma curiosité. C'est pourquoi je n'ai pas hésité longtemps avant de succomber à l'achat de ce premier tome (ouii je suis faible devant les formats poches). Fière de mon achat, j'ai vite ouvert les pages de ce livre qui me faisait de l’œil depuis plusieurs mois, et malheureusement, ce ne fut pas parfait. Dommage. Néanmoins, la lecture de ce premier tome fet une découverte assez positive, malgré les défauts qui ont pu gêner ma lecture. À mi-chemin entre les Mille Et Une Nuits et un Western, Alwyn Hamilton nous plonge dans le désert aride du Miraji avec Amani, où les légendes se confrontent aux gâchettes. Amani est née dans le désert du Miraji, à Dustwalk. Suite à la mort de ses parents quelques années auparavant, elle a été prise en charge par son oncle et sa tante, et a grandi auprès de ses cousins et cousines. Aujourd'hui, la jeune femme se sent de plus en... Les pieds dans le sable et la tête froide, Amani est une jeune femme libre dans sa tête. Elle rêve de se libérer de ses chaînes et se prépare à affronter son destin. Sa première étape ? Tirer dans le mille ! Rebelle du désert est un livre qui a titillé ma curiosité. C'est pourquoi je n'ai pas hésité longtemps avant de succomber à l'achat de ce premier tome (ouii je suis faible devant les formats poches). Fière de mon achat, j'ai vite ouvert les pages de ce livre qui me faisait de l’œil depuis plusieurs mois, et malheureusement, ce ne fut pas parfait. Dommage. Néanmoins, la lecture de ce premier tome fet une découverte assez positive, malgré les défauts qui ont pu gêner ma lecture. À mi-chemin entre les Mille Et Une Nuits et un Western, Alwyn Hamilton nous plonge dans le désert aride du Miraji avec Amani, où les légendes se confrontent aux gâchettes. Amani est née dans le désert du Miraji, à Dustwalk. Suite à la mort de ses parents quelques années auparavant, elle a été prise en charge par son oncle et sa tante, et a grandi auprès de ses cousins et cousines. Aujourd'hui, la jeune femme se sent de plus en plus prisonnière de la ville désertique où elle est née. Alors que les perspectives se limitent à épouser un homme, Amani décide de s'évader et de gagner sa liberté. Un soir, elle pense enfin arriver à son but en tentant de gagner une grosse somme d'argent, une somme qui lui permettrait de fuir loin. Pourtant, les événements ne vont pas se passer comme prévus et sa rencontre avec un mystérieux inconnu va mettre en doute ses propres convictions. Jin est un voyou, un esprit libre, et il est recherché par les autorités. Malheureusement Jin à la fâcheuse tendance à se trouver sur le chemin d'Amani ; ce qui irrite la jeune femme et contrarie ses plans. Toutefois, Jin et Amani on un don pour se sauver mutuellement la vie. Pour avancer, ils forment une équipe à travers le désert qui regorge de dangers. Une écriture qui manque de clarté. Je préfère attaquer directement avec le point "négatif" : l'écriture. Alwyn Hamilton possède un style d'écriture assez haché, c'est pourquoi j'ai mis beaucoup de temps à me plonger dans l'univers de Rebelle du désert. Je tiquais à chaque fois sur l'écriture, car elle manquait de fluidité, de clarté à mes yeux (et quand on est fixé sur quelque chose, difficile de passer au-dessus) . La narration, par exemple, n'est pas toujours très claire : les évènements s'enchaînent parfois sans aucune transition et les dialogues ne sont pas toujours bien définis. Qui parle? À qui? Un peu plus d'organisation au niveau des dialogues aurait été la bienvenue. Au départ, je n'ai pas vraiment été emballée par Rebelle du désert -autant être sincère-, en effet, je ne voyais pas vraiment où l'auteure souhaitait nous emmener. L'intrigue principale patine dans le désert Mijajien, les enjeux mettent beaucoup de temps à se mettre en place et en contraste, certaines actions se déroulent un peu trop rapidement, sans que le lecteur ait le temps de se poser. Il m'aura fallu attendre le déclic au 3/4 du livre : une fois que les pièces du puzzle se sont réunies pour créer une bonne intrigue de fond (qui va nous tenir en haleine pour les deux tomes à suivre). Mieux vaut tard que jamais. Un univers original et immersif. Rebelle du désert est la rencontre de deux univers. La première chose qui m'a plu dans ce premier tome est que nous sommes plongé(e)s dans un univers Fantasy d'influence orientale. Rebelle du désert nous embarque dans un pays, dont l'influence se situe clairement au Moyen-Orient dans un premier temps, que ce soit au niveau du vocabulaire ou aux choix des noms et prénoms. Seul certains noms dénotent, car ils sont en anglais, mais vous comprendrez pourquoi. J'ai été surprise de retrouver des créatures fantastiques issus des légendes orientales -dont on parle assez peu en littérature- comme les Djinns, les goules et des Rocs ou encore les Bouraqs et les mangeurs de peau (miam). Ces créatures vivent dans le désert, ce qui lui confère une ambiance magique et dangereuse. Le désert est omniprésent, parfois étouffant et tout aussi sublime que dangereux. Il y a un petit quelque chose des paysages sahariens ou californiens (peut-être même australiens) dans les descriptions. Les décors sont sublimes et sauvages. Les légendes orales et les paysages à couper le souffle de Rebelle du désert, nous pousse sans arrêt à vouloir en découvrir plus. À côté des légendes orientales, l'univers cultive un esprit Western omniprésent. Amani est une tireuse exceptionnelle, elle ne se sépare presque jamais d'un fusil ; car pour lutter contre les créatures du désert, les armes et le fer sont des seuls moyens pour les êtres humains de survivre. Amani a donc appris très tôt à se défendre seule. J'ai trouvé le mélange des deux univers très original, très cohérent. L'univers de Rebelle du désert m'a clairement transporté, Alwyn Hamilton brode une histoire entre modernité et tradition, sur fond de magie. La réalité brute de la vie quotidienne dans le désert rencontre une magie ancestrale presque oubliée, tout aussi sauvage que mortelle. Cependant, il y a un point qui m'a un peu dérangé : le manque de définitions. J'aurais aimé avoir des explications concernant les créatures évoquées (leurs origines, descriptions détaillées, etc), ces informations sur le sujet auraient pu grandement enrichir le texte. Le problème est le même pour le vocabulaire, il aurait été utile d'avoir des définitions en bas de page, ne serait-ce que pour rendre les descriptions plus accessibles. Quand les femmes se rebellent. Voici l'aspect du roman qui m'a clairement mis le sourire : le roman contient un souffle féministe. Les femmes ont une place très importante dans l'univers d'Alwyn Hamilton. Amani, notre héroïne a grandi dans le désert du Miraji, où les femmes doivent se soumettre et vivre sous la coupe des hommes. Les perspectives d'avenir pour les femmes ne réduisent souvent au mariage. La jeune femme rêve pourtant de liberté alors que son oncle rêve de la voir se marier (à lui, bien sûr). Mais Amani ne va pas se laisser faire et va provoquer son destin. J'ai beaucoup aimé le fait que les femmes soient montrées comme des personnages forts, elles sont des créatures dangereuses elles aussi, à leur manière. Je n'aimerais clairement pas me trouver en face d'Amani dans un combat. Rebelle du désert évoque même des sujets d'actualité : le statut de la femme, les croyances, l'utilisation des armes, etc. Ce que j'ai aussi beaucoup apprécié dans le roman, c'est que la romance ne soit pas au premier plan. Je ne rejoins pas forcément certains avis sur /!\Spoil /!\ Surlignez si vous voulez découvrir #8594; Le baiser entre Amani et Jin, qui pour moi était une scène importante puisqu’il s'agit d'une manière d'épargner leurs vies et non d'une scène qui est juste présente pour la romance. Cette scène arrive rapidement certes, mais je ne l'ai pas trouvée inappropriée dans le déroulement du récit. #8592; Un voyage remplis d'action et de suspens (et aussi de romance). Rebelle du désert réunis tous les ingrédients pour une bonne saga littéraire : les personnages sont bien construits, les intrigues nous tiennent en haleine, l'univers est intriguant et la romance est présente (et pas omniprésente). Ce premier tome est conçu comme un voyage, où Amani doit prendre des décisions qui pourront changer son avenir. Ce voyage se déroule avec des péripéties, les scènes d'action sont nombreuses, pour notre plus grand plaisir ( le roman démarre même avec une compétions de tir). On ne s'ennuie pas durant ces scènes. En revanche, les trajets dans le désert sont plus lents, elles permettent de faire une pause entre les scènes d'action, ce qui donne un rythme assez particulier au récit. Les rencontres d'Amani au cours de son voyage dynamisent le récit. Parfois, le lecteur n'a pas assez de temps d'apprécier ces rencontres, car le choix d'écriture (à la première personne) ne nous permet pas d'avoir plus de détails. Ce premier tome est pleins d'atouts. Je dois avouer qu'en dehors d'Amani, l'atout considérable de ce roman est Jin. Le pairing entre Amani et Jin fonctionne parfaitement, ils se complètent autant qu'ils diffèrent. Amani peut paraître froide et parfois insensible, elle est assez butée, c'est une dure à cuire. Ne vous attendez pas à une héroïne qui pleure sur son sort. Jin est lui beaucoup plus taquin, drôle et charmeur. Le désert chaud permet de poser un peu de sensualité dans le récit et les rencontres d'Amani ouvrent de nouvelles perspectives concernant nos deux protagonistes. Le suspens est évidemment au rendez-vous : je me suis fait avoir sur quelques révélations et d'autres paraissaient évidentes. Rebelle du désert est une très belle découverte et j'attends avec impatience de lire la suite pour voir si cette fois-ci le coup de cœur sera au rendez-vous. ~#8734;~ Les points positifs : - L'originalité de l'univers - Le souffle féministe du récit - La magie et les scènes d'actions Les points négatifs : - Une narration parfois floue - Le rythme de l'histoire Bilan : Un roman qui avait tout pour déclencher un coup de cœur, malheureusement l'écriture hachée m'a un peu refroidie. L'univers entre légendes et Western m'a enchantée, c'est original et la rencontre entre les deux fonctionnent très bien. Le place des femmes est importantes dans ce roman, elles sont aux premiers plans et notre héroïne Amani s'en sort très bien dans ce monde sauvage et aride. #8658; Note : 16 / 20
              Lire la suite
              En lire moins
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.