Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266254359
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 225 mm

1. The Girl at Midnight : De plumes et de feu

Leslie BOITELLE-TESSIER (Traducteur)
Date de parution : 18/06/2015
Sous les rues de New York couve une guerre ancestrale entre les hommes-oiseaux et les hommes-dragons. Seule Écho, une jeune orpheline, pourrait y mettre fin. Pour cela elle doit trouver l’oiseau de feu, un artefact que l’on dit chargé d’un immense pouvoir. Mais elle n’est pas la seule à le convoiter. Caius, l’étrange jeune homme qui accepte de l’aider, pourrait être le plus grand danger qu’elle devra affronter.
EAN : 9782266254359
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • candou42 Posté le 3 Août 2019
    Un livre YA fantastique de bonne facture notamment grâce à l'intrigue et à la mythologie construites par l'auteur. Cependant, même si l'histoire est intéressante, j'ai trouvé au fil de ma lecture quelques petits défauts qui m'ont empêchée d'apprécier encore plus cette lecture. J'aime beaucoup les histoires de quête et celle proposée est emballante cependant tout est beaucoup trop simple et tout va beaucoup trop vite. Arrivée à la moitié du roman, j'ai eu l'impression de lire le résumé d'un bouquin qui aurait pu être deux fois plus prenant si l'auteur n'avait pas choisi des raccourcis pour faire avancer cette fameuse quête. D'où ma pointe de déception car le pitch de départ et l'univers créé sont vraiment très très intéressants. Concernant les personnages et les relations se nouant entre eux, j'ai eu la même impression d'une évolution ultra rapide et donc pas forcément très crédible. Les personnages secondaires et le héros masculin sont ceux qui ont le plus fort potentiel, je ne peux pas dire la même chose à propos d'Echo car je n'ai pas véritablement accroché à sa personnalité. En conclusion, un premier tome sympathique mais qui m'a laissé sur ma faim à cause d'une intrigue se déroulant trop promptement et des relations... Un livre YA fantastique de bonne facture notamment grâce à l'intrigue et à la mythologie construites par l'auteur. Cependant, même si l'histoire est intéressante, j'ai trouvé au fil de ma lecture quelques petits défauts qui m'ont empêchée d'apprécier encore plus cette lecture. J'aime beaucoup les histoires de quête et celle proposée est emballante cependant tout est beaucoup trop simple et tout va beaucoup trop vite. Arrivée à la moitié du roman, j'ai eu l'impression de lire le résumé d'un bouquin qui aurait pu être deux fois plus prenant si l'auteur n'avait pas choisi des raccourcis pour faire avancer cette fameuse quête. D'où ma pointe de déception car le pitch de départ et l'univers créé sont vraiment très très intéressants. Concernant les personnages et les relations se nouant entre eux, j'ai eu la même impression d'une évolution ultra rapide et donc pas forcément très crédible. Les personnages secondaires et le héros masculin sont ceux qui ont le plus fort potentiel, je ne peux pas dire la même chose à propos d'Echo car je n'ai pas véritablement accroché à sa personnalité. En conclusion, un premier tome sympathique mais qui m'a laissé sur ma faim à cause d'une intrigue se déroulant trop promptement et des relations entre personnages se développant également trop rapidement. C'est dommage car cette histoire a un très gros potentiel ce qui fait que j'ai apprécié ma lecture. Néanmoins, je ne pense pas que je lirai la suite car les éditions PKJ n'ont pas l'air décidées à traduire et commercialiser le tome 3 (ce que je trouve très frustrant et irrespectueux envers le lectorat de leurs publications) et je pense que c'est une donnée à avoir en tête avant de se lancer dans cette saga (à moins que la lecture VO ne vous dérange pas).
    Lire la suite
    En lire moins
  • abcouette Posté le 29 Janvier 2018
    Les personnages de ce livre sont de vrais coup de cœur. Echo et ses répliques cinglantes m'a réellement passionnée, le fait que son humanité la rende exceptionnel dans ce monde surnaturel est très intéressant, j'ai adoré le concept et le contexte totalement innovent. Je n'ai pas mis la note maximal car je dois avouer avoir eu un peu de mal avec la fin et les révélations qu'elle apporte. Mais sinon c'est un quasi sans faute, et pourtant je suis une fille compliqué en matière de livre ! Chapeau !
  • MaToutePetiteCulture Posté le 6 Juin 2017
    Je ne peux m’empêcher de ressentir une pointe de déception concernant ce roman. J’ai apprécié, je ne dis pas le contraire, mais je suis restée sur ma faim. Le bon point du roman réside dans son univers. Ces deux espèces fantastiques qui se livrent une guerre ancestrale est bien trouvé. J’ai adoré découvrir cette mythologie inédite, que j’ai trouvé originale et soulevant des thèmes plutôt intéressants. Le hic, c’est que l’univers n’est vraiment pas développé. On connait peu le mode de fonctionnement de ces peuples, leur mode de vie, la place de la magie là-dedans, les raisons du conflit, etc. Et c’est plus que dommage, car ça m’a l’air passionnant. Concernant les personnages, je les ai bien appréciés, même si pour moi ils sont trop en surface et encore une fois, insuffisamment développés. Alors je sais, ce n’est qu’un premier tome me direz-vous, mais tout de même sur 340 pages on devrait prendre le temps de développer certaines choses ! J’ai bien apprécié le personnage d’Echo, très indépendante et mature pour son jeune âge, qui a vécu une vie difficile et qui ne cherche qu’à s’intégrer. Par contre, le cliché des autres personnages m’a fait lever les yeux au ciel… Entre Caius... Je ne peux m’empêcher de ressentir une pointe de déception concernant ce roman. J’ai apprécié, je ne dis pas le contraire, mais je suis restée sur ma faim. Le bon point du roman réside dans son univers. Ces deux espèces fantastiques qui se livrent une guerre ancestrale est bien trouvé. J’ai adoré découvrir cette mythologie inédite, que j’ai trouvé originale et soulevant des thèmes plutôt intéressants. Le hic, c’est que l’univers n’est vraiment pas développé. On connait peu le mode de fonctionnement de ces peuples, leur mode de vie, la place de la magie là-dedans, les raisons du conflit, etc. Et c’est plus que dommage, car ça m’a l’air passionnant. Concernant les personnages, je les ai bien appréciés, même si pour moi ils sont trop en surface et encore une fois, insuffisamment développés. Alors je sais, ce n’est qu’un premier tome me direz-vous, mais tout de même sur 340 pages on devrait prendre le temps de développer certaines choses ! J’ai bien apprécié le personnage d’Echo, très indépendante et mature pour son jeune âge, qui a vécu une vie difficile et qui ne cherche qu’à s’intégrer. Par contre, le cliché des autres personnages m’a fait lever les yeux au ciel… Entre Caius le roi déchu mais noble, Jasper la caricature, Ivy la frigide, et Ruby la dingue assoiffée de sang, j’ai eu peu de surprises… Le roman est construit de manière plutôt intéressante, proposant des points de vue alternés entre Echo et Caius notamment, et revenant parfois sur des éléments passés. Melissa Grey privilégie largement l’action dans ce premier tome, au détriment du développement de son univers et de ses personnages, ce qui m’a dérangé. Alors oui, effectivement, on ne s’ennuie pas une seule seconde, il n’y a aucun temps mort, mais un peu plus de détails n’aurait fait que du bien ! Alors oui, c’est un premier tome, la suite comblera probablement ma frustration quant à l’univers mis en place. Et donc, évidemment, je compte bien la découvrir !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Maeli-chan Posté le 18 Janvier 2017
    L'histoire commence par la rencontre entre Ala, une femme-oiseau, et Echo, orpheline humaine qui vit clandestinement dans la bibliothèque de New York. Très vite, Ala prend la petite fille sous son aile et l’emmène découvrir son monde. Malheureusement, ce monde est en guerre depuis des siècles contre les hommes-dragons qui se déchirent constamment. Or, une légende dit que l'Oiseau de feu mettra fin à cette guerre ancestrale. Mais personne n'a pu retrouver sa trace jusqu'au jour où Echo, âgée alors de 17 ans, découvre lors de l'un de ses vols, un objet qui relancera la course à l'Oiseau.... Nous avons là un schéma somme toute assez classique d'aventure sous fond de fantastique, ce qui pourrait être rédhibitoire pour certains mais qui, curieusement, a assez bien marché avec moi. Je ne me suis pas ennuyée une seconde et même si je voyais où voulait nous emmener l'auteure, je me suis laissée agréablement guider. Le côté magique des hommes-oiseaux et des hommes-dragons m'a pas mal séduite, même si j'aurais aimé un peu de précision sur leur pouvoir respectif. Les origines de chacun ne sont pas évoqués mais peut être que c'est voulu par l'auteure. Dans tous les cas, j'ai beaucoup aimé les... L'histoire commence par la rencontre entre Ala, une femme-oiseau, et Echo, orpheline humaine qui vit clandestinement dans la bibliothèque de New York. Très vite, Ala prend la petite fille sous son aile et l’emmène découvrir son monde. Malheureusement, ce monde est en guerre depuis des siècles contre les hommes-dragons qui se déchirent constamment. Or, une légende dit que l'Oiseau de feu mettra fin à cette guerre ancestrale. Mais personne n'a pu retrouver sa trace jusqu'au jour où Echo, âgée alors de 17 ans, découvre lors de l'un de ses vols, un objet qui relancera la course à l'Oiseau.... Nous avons là un schéma somme toute assez classique d'aventure sous fond de fantastique, ce qui pourrait être rédhibitoire pour certains mais qui, curieusement, a assez bien marché avec moi. Je ne me suis pas ennuyée une seconde et même si je voyais où voulait nous emmener l'auteure, je me suis laissée agréablement guider. Le côté magique des hommes-oiseaux et des hommes-dragons m'a pas mal séduite, même si j'aurais aimé un peu de précision sur leur pouvoir respectif. Les origines de chacun ne sont pas évoqués mais peut être que c'est voulu par l'auteure. Dans tous les cas, j'ai beaucoup aimé les échanges entre les différentes créatures, magiciens, les créatures du marché noir.... Autre point positif, le livre nous fait voyager. Entre Tokyo, Paris ou New York, nos héros font des bonds dans l'espace bien appréciables et on se sent en mouvement tout le temps; on est dans l'action. Côté personnage, je dois avouer que généralement, je n'aime pas les héroïnes de ce genre de livre; elles sont souvent représentées comme étant fortes mais au final se font sauver tout le temps par le bel apollon qui les séduit. Et bien là, Echo c'est une héroïne badass. Déjà, c'est une voleuse, une voleuse cool version Aladdin, avec ce brin d'arrogance et de repartie qui la distingue tout de suite des autres. Ce qui fait que je l'ai aimée tout de suite. Prête à tout pour se faire une place parmi les hommes-oiseaux, elle n'hésite pas une seconde à se lancer dans l'aventure au mépris du danger alors qu'elle n'est qu'une humaine ! J'aime bien le duo qu'elle entretient avec sa meilleure amie Ivy. Par contre, je ne comprends pas du tout sa relation avec Rowan. Alors, soit on y a pas passé assez de temps pour la développer, soit pour l'auteur ce n'était pas si important que ça, parce que je l'ai trouvée fausse, pour moi ça sonnait pas vrai du tout. Durant sa quête, Echo fera la connaissance de Caius, un homme-dragon qui a pour seul but d'arrêter la guerre qui détruit son peuple. Ils se retrouvent donc à viser le même objectif, à savoir l'Oiseau de feu ! J'ai beaucoup aimé leurs joutes verbales. Echo n'ayant pas sa langue dans sa poche, ça démarre très vite au quart de tour. Est-il nécessaire de dire que Caius est beau comme un dieu.... Oui, on va pas s'en priver et on sent venir la romance à 10 000 kilomètres, mais c'est pas grave, on aime ça ! Gros coup de cœur pour Jasper qui apporte la touche humour de l'histoire. Bon, il est gay et notre amour est impossible mais je l'aime quand même !!!!! J'ai hâte de le retrouver dans le tome 2 ^^ En bref, une aventure passionnante à la recherche d'un oiseau de feu, de beaux paysages, des répliques tordantes. J'ai vraiment passé un bon moment aux côtés d'Echo, Caius et les autres.
    Lire la suite
    En lire moins
  • SoAddict Posté le 25 Octobre 2016
    Une lecture que je pensais adorer, mais qui n’a pas tenue ces promesses. J’espère que dans les prochains tomes nous allons en apprendre plus sur ces deux peuples.
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.