Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262030384
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 210 mm

1918

L'étrange victoire

Date de parution : 27/10/2016
1918 ou l'année de l'étrange victoire.

L’issue de la Première Guerre mondiale est connue de tous et pourtant, en avançant avec les doutes, les peurs et les tâtonnements des contemporains, Jean-Yves Le Naour fait revivre une année à suspense. Il ravive de sa plume alerte le cours des mois chaotiques qui conduisent à l’étrange victoire alliée.
Au...

L’issue de la Première Guerre mondiale est connue de tous et pourtant, en avançant avec les doutes, les peurs et les tâtonnements des contemporains, Jean-Yves Le Naour fait revivre une année à suspense. Il ravive de sa plume alerte le cours des mois chaotiques qui conduisent à l’étrange victoire alliée.
Au printemps 1918, par trois fois – en mars, avril et mai –, Français et Britanniques ont le sentiment de frôler la défaite. On a l’impression de rejouer septembre 1914 ! On se bat sur la Marne, et Paris, bombardé, est en proie à la panique. De tous côtés, les fronts se resserrent : depuis mars 1918, la paix signée avec la Russie bolchevique libère 1 million de soldats allemands pour l’Ouest. Une course contre la montre s’engage avec un unique objectif : tenir. À l’été 1918 rien n’était écrit et l’Allemagne pouvait encore l’emporter.
Fidèle aux précédents volumes, ce dernier opus dévoile les coulisses politiques en s’appuyant sur des sources inédites : les rivalités entre Pétain, Foch et le Britannique Douglas Haig, les guerres d’ego qui ont paralysé la situation au point de compromettre la défense nationale. Fait nouveau, par rapport à 1914-1917, les militaires sont désormais sous la coupe de Clemenceau et de Lloyd George. Passant d’un front à l’autre, Jean-Yves Le Naour nous entraîne jusqu’au dénouement avec sa maestria coutumière.
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262030384
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cristofire Posté le 17 Juin 2020
    Que dire que je n' aurais déjà dit dans les précédentes critiques de 1914/15/16/17? Encore une fois, ouvrage absolument passionnant de bout en bout. Jean Yves Le Naour n a pas écrit des ouvrages d histoire. Il a conçu une œuvre, ni plus ni moins, relatant avec beaucoup d humanisme et de façon extrêmement instructive ces cinq années très sombres. Je poursuis très vite avec 1919-1921.
  • Nikoz Posté le 19 Avril 2019
    Excellent ouvrage riche et bien écrit. On trouve même un côté "thriller" dans la tension du printemps/été... Et un portrait acéré des principaux "défaillants".
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…